A quand la fin de l'Union Européenne ?



carter
Cette question a été posée par carter, le 10/11/2013 à à 20h19.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Problèmes et débats.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 carter a écrit [10/11/2013 - 20h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Mal montée, mal foutue, un néolibéralisme gravant dans le marbre sa logique absurde, un mépris total des mécanismes naturels de la monnaie (comme la dévaluation), illogique même dans sa propre logique (s’assoit sur les travaux de Mundell qui avait pourtant lancé sa propre construction), l’union européenne file un mauvais coton et va sans doute disparaitre sur le long terme…Mais quand ce machin couteux va-t-il mordre la poussière ? avis aux futurologues et autres doués de dons de divination…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [10/11/2013 - 22h46 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Avant de faire appel aux futurologues et autres devins, il faudrait probablement faire un bilan sérieux des apports et des inconvénients de l'UE actuelle, de son organisation,... et non se contenter d'affirmations à l'emporte pièce. Ce ne sont pas les incantations des extrémistes de droite comme de gauche qui font une démonstration.

En tenant ce genre de discours on sert les intérêts de ceux qui dans le monde n'ont aucun intérêt à voir l'UE se renforcer, déjà première puissance économique mondiale et naturellement conduite à devenir la première puissance politique.

Mais il y a des nostalgiques de la France réduite de plus en plus à un rôle marginal.... Quel manque d'ambition et quelle frilosité.




 carter a écrit [10/11/2013 - 23h22 ]  
carter

Quel est le lien entre Emmanuel Todd, Paul Krugman, Joseph Stieglitz, François Asselineau, Frédéric Lordon, Jacques Sapir, Milton Friedman et Marine Lepen ?
Ils appartiennent à différents bords politiques ou économiques mais ils ne croient pas en l’euro…Pourquoi cette convergence d’esprit fort divergents ?

Parce que l’euro (et non pas l’écu) est une insulte à la logique économique : en créant une monnaie unique dans le but de faire converger des économies différentes, nous avons obtenu justement le contraire ! Les économies ne convergent pas ; mais divergent inexorablement. A ce propos, il faut lire l’excellent livre de Patrick Artus sur « la crise de l’euro ». Que dit cet économiste fort réputé ? Que l’euro étant conçu une moyenne des besoins nationaux (comme on ne peut satisfaire tout le monde, la BCE est obligée de maintenir un euro à un taux moyen des besoins de tous les pays de la zone euro), ce qui produit un euro trop faible pour l’Allemagne (ce qui booste sa compétitivité) et euro trop fort pour les pays du Sud (ce qui produit des bulles immobilières et financières). La zone n’est donc pas une zone monétaire optimale comme l’entendait l’économiste Mundell. En somme, l’euro est procyclique : quand vous êtes en crise, elle l’aggrave ; quand vous êtes en croissance, elle produit une bulle…Bref, elle ne satisfait aucun besoin d’aucun pays… Comme elle accélère la tendance à la hausse ou à la baisse d’une économie nationale, elle crée des divergences de plus en plus grandes entre les pays de la zone euro : l’Allemagne récolte toute l’industrie tandis que l’Espagne se tape la spéculation immobilière…Monnaie inadaptée pour personne car conçue comme la moyenne des besoins (comment peut faire autrement la BCE ?)
Bref, la seule solution : le fédéralisme ou déconstruire l’euro. Vu comme l’Allemagne chipote pour un impôt fédéral (c'est-à-dire que les pays avantagés par un euro trop faible pour eux payeront pour ceux qui souffrent d’un euro trop fort) … on est mal barré pour que l’aventure continue…

Bref, au lieu de sortir les points Godwin et l’anathème sous prétexte de je ne sais quel « parce que c’est lui qui le dit et il n’est pas bien », réfléchissons d’abord aux arguments et rien qu’aux arguments de ceux qui pointent du doigt les illogismes de cette monnaie unique…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [11/11/2013 - 00h17 ]  
papiguy

Les économies au sein de la zone Euro divergent tellement que le niveau de vie dans les pays à économie faible a augmenté depuis l'adhésion de ces pays en raison de l'accroissement des échanges intra communautaires.
Ce n'est pas l'Euro qui est une insulte à la logique économique c'est l'interprétation qui est faite des évènements récents, ainsi que la façon de gérer le système bancaire. Les banques ne pouvant plus prélever leur dime sur les transactions intra-communautaires ont cherché des ressources ailleurs, par exemple en favorisant la spéculation immobilière en Espagne avec des prêts accordés sur 50 ans.

A la place de réfléchir aux prétendus illogismes de la monnaie unique pensez un peu à l'intérêt que représente une monnaie de réserve bien plus stable que la monnaie de singe que certains voudraient voir revenir pour mieux pouvoir spéculer.




 carter a écrit [11/11/2013 - 00h27 ]  
carter

" Euro divergent tellement que le niveau de vie dans les pays à économie faible a augmenté depuis l'adhésion de ces pays en raison de l'accroissement des échanges intra communautaires."

Faux! Il y'a bien eu convergence d'économie au départ mais c'est justement parce que l'euro était trop fort pour les pays du Sud; ce qui a produit des bulles économiques dans ces pays et boosté en apparence leurs économies! C'est tout a fait conforme à la logique que développe le livre de Patrick Artus. Mais une croissance produite par une bulle n'est pas saine et retombe automatiquement dans une terrible récession lorsque la bulle éclate!
L'euro a produit une illusion que l'euphorie des bulles spéculative a camouflé: elle a créee une fausse convergence tandis que les fondamentaux (structure des industries) divergeaient de plus en plus...
Non, une économie saine n'est pas qu'une économie inondée d'argent facile!




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [11/11/2013 - 00h52 ]  
carter

On va affiner le raisonnement économique (lire Patrick Artus pour de plus amples détails):

-la zone euro a une monnaie unique pour tous. Cela veut dire que la théorie des avantages comparatifs de Ricardo peut s’épanouir pleinement dans la zone euro : une monnaie unique sous-entend que chaque pays doit se spécialiser dans le domaine où il possède des avantages comparatifs par rapport aux autres pays ;

-la BCE ne peut que fournit qu’un taux directeur moyen de l’euro qui corresponde en fait à la moyenne des taux directeurs idéaux pour chaque économie nationale de la zone euro. Il s’ensuit un euro aux conséquences pro cycliques pour chaque pays européen. Un pays en croissance aura un euro trop faible, ce qui le rendra compétitif dans ses exportations (Allemagne) tandis qu’un pays qui a une faible croissance aura un euro trop fort, aboutissant à des bulles spéculatives (Espagne, Grèce, etc.)

Ces deux mécanismes (avantages comparatifs et monnaie pro cyclique) produisent automatiquement plus de divergences dans les pays de la zone euro :
-les allemands récupèrent toute l’industrie de la zone euro ;
-les français se rétrogradent en pays de terroir agricole ;
-les espagnols se goinfrent d’immobilier.

La divergence est en œuvre : chacun se spécialise sur ses avantages compétitifs alors qu’en plus, une monnaie inadaptée à tous produit des phénomènes d’accroissement ou de régression des économies locales !




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [11/11/2013 - 10h32 ]  
papiguy

Le raisonnement est en partie faux. La monnaie unique n'a pas été mise en place ex abrupto, mais a été précédée par des harmonisations à différents niveaux. De plus, l'euro fort ne profite pas aux pays en croissance mais à ceux qui ont une balance commerciale excédentaire, les niveaux de croissance étant durablement proches de zéro.

"-les allemands récupèrent toute l’industrie de la zone euro ;
-les français se rétrogradent en pays de terroir agricole ;
-les espagnols se goinfrent d’immobilier."
Tout ceci est en grande partie faux actuellement:
- il faudrait étudier attentivement comment l'industrie évolue en Europe: dire que l'Allemagne récupère toute l'industrie est une stupidité. Cela vaut pour la mécanique seulement, encore que le secteur progresse en Europe de l'Est.
- le secteur réservé de la France n'est pas forcément l'agriculture depuis la baisse des subventions européennes, l'Allemagne s'engouffrant dans la brêche grâce à des salaires très bas.
- cela fait quelques années que la bulle immobilière espagnole a explosé.

La simplification à des fins de démonstration d'une attitude politique suicidaire a ses limites.




 carter a écrit [11/11/2013 - 10h43 ]  
carter

a voir: une table ronde sur l'euro par Asselineau, Berruyer et al:
http://www.francoisasselineau.fr/2013/11/universite-dautomne-2013-de-lupr-table_3.html




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [11/11/2013 - 11h45 ]  
papiguy

François ASSELINEAU: président de l'UPR, fervent partisan de la sortie de la France de l'UE de la Zone Euro et de l'OTAN
et ne parlons pas d'Olivier Berruyer dont la capacité de caricature est phénoménale.

En choisissant ainsi ses "références" on ne peut que conforter ses convictions et non son raisonnement.
Pas objectif tout cela... :-D




 cochise_fr a écrit [11/11/2013 - 18h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le plus tôt possible sera le mieux.!!
Car plus on attend, plus a charge à payer sera lourde. L'endettement sans fin n'est pas une politique tenable ni raisonnable, mais elle appauvrit de jour en jour les peuples d'Europe dans leur totalité.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [11/11/2013 - 18h29 ]  
papiguy

Vite, allons nous pendre à la corde préparée par le FN, le Front de Gauche et tous les nostalgiques de la "grandeur" française qu'on achèvera ainsi.
Ou bien on a affaire à des moutons de panurge prêts à suivre n'importe quel bonimenteur, ou à des manipulateurs sans scrupule.




 cochise_fr a écrit [12/11/2013 - 02h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous avez raison sur un point:

Les bonimenteurs et les manipulateurs sans scrupule.....sont à le tête de l'Europe, à la tête de la France, et les financiers leurs copains ruinent progressivement toute l'Europe grâce à leurs complicités.
Elle est vraiment super votre Europe.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [12/11/2013 - 09h16 ]  
papiguy

Alors utilisons l'argument préféré du Grand Chef Indien quand il n'a rien à dire, car il n'y a effectivement rien à dire à propos de sa dernière réponse, à part que c'est comme souvent un chapelet d'injures gratuites:
Que proposez vous ? La sortie de l'UE et de l'OTAN pour s'acoquiner avec la Russie de Poutine comme l'indique le programme du FN ? A moins que ce soit la construction d'une super ligne Maginot à l'abri de laquelle nous pourrons rêver à la grandeur passée de la France ? Et débarrassé des contraintes bruxelloises qui nous empêchent de faire ce que l'on veut, nous pourrons rétablir la loi du talion, ériger l'autodéfense en système judiciaire, organiser la chasse aux immigrés clandestins ,....la liste des errements régulièrement assénés sur ce site tenant lieu de programme de gouvernement.




Répondre à carter






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.