Que pensez vous de la surpopulation dans les prisons francaises?



vava-69
Cette question a été posée par vava 69, le 12/01/2010 à à 04h19.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Prison.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Nono182 a écrit [12/01/2010 - 04h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Nono182

vava,
si on réinstaurerai la peine de mort, il n'y aurai de une pas de surpopulation, de deux, moins de fonds perdus! :-)

je ne suis pas sérieux bien sur! les prisons auraient besoin d'un coup de neuf! il faut des sous pour cela! je déplacerai plus la question en aval, si tout le monde avait une bonne éducation, un accès à la connaissance et plus tard dans la vie un travail... y aurait-il autant de monde dans nos prisons?

autrement, ce n'est pas très humain de laisser vivre des gens en surnombre dans un espace restreint! C'est les taités comme des moins que rien dans un sens! Je suis pour une restauration des prisons, mais aussi pour un travail en amont pour éviter d'avoir tellement de gens derrière les barreaux!




 cochise_fr a écrit [12/01/2010 - 09h46 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
"les prisons auraient besoin d'un coup de neuf! il faut des sous pour cela!"

Bah, voyons.!!
Comme le disait Coluche:
" Pourquoi les politiques mettent plus d'argent dans les prisons que dans les écoles.? "(ou à peu près)
Réponse:
" Parce qu'il y a peu de chance qu'ils retournent à l'école.!! "

Un délinquant a plus de droits qu'un SDF..... vous l'acceptez, moi pas.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Nono182 a écrit [12/01/2010 - 09h52 ]  
Nono182

Cochise,
j'aime bien quand tu t'énervès ou du moins quand ton franc parler ressort!

Un délinquant a plus de droits qu'un SDF..... vous l'acceptez, moi pas.!!
Je ne trouve pas que ce soit un droit de rester enfermé entre quatre murs!
curieuse façon de concevoir le droit! toi tu n'aimes vraiment pas les taulards!




 cochise_fr a écrit [12/01/2010 - 10h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh oui Nono182:
"autrement, ce n'est pas très humain de laisser vivre des gens en surnombre dans un espace restreint!"

Parce que c'est très humain d'agresser des gens qui ne vous demandent rien, voir de les tuer volontairement.?.? Drôle de vision de la société.!!

"C'est les taités comme des moins que rien dans un sens! Je suis pour une restauration des prisons, mais aussi pour un travail en amont pour éviter d'avoir tellement de gens derrière les barreaux!"

C'est vachement facile de faire payer ... les autres, sauf que "les autres", c'est tout le monde..... et dans le même temps, pas un sous pour aider les plus humbles, qui n'ont rien fait de répréhensible, à avoir une vie digne... .?.? On voit de qui vous êtes le plus proche.
Oui un délinquant est un moins que rien, proportionnellement au délit commis.

"Je ne trouve pas que ce soit un droit de rester enfermé entre quatre murs!"
Le droit ne porte pas sur l'enfermement, mais sur l'entretien gratuit, la médecine gratuite, la bouffe gratuite, le chauffage gratuit .. etc...... mais laissé citoyen honnête avec 500 euros par mois (parfois moins), c'est normal.... On a visiblement pas les mêmes priorités.


Pour en revenir à la question:

La surpopulation est surtout due à une grande quantité de gens incarcérés mais non jugés.

D'autre part, beaucoup de "petits" délits conduisent à la prison (souvent après récidive.... jusqu'à 40 parfois) alors que cela n'apporte rien, ni à l'indemnisation des victimes, ni à la ré-insertion des délinquants pas trop dangereux. Il serait beaucoup plus judicieux de les faire travailler en compensation de leurs méfaits..... mais cela est interdit par l'Europe et les "droits de l'homme'. C'est au délinquant de choisir s'il veut travailler ou pas..... un comble non.??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Nono182 a écrit [12/01/2010 - 10h31 ]  
Nono182

cochise,
Parce que c'est très humain d'agresser des gens qui ne vous demandent rien, voir de les tuer volontairement.?.? Drôle de vision de la société.!!

ce ne sont pas tous des agresseurs non plus! quel categorisation! et même si, cela donne une raison pour les traiter comme tels... tu ne crois pas que quelques années passées en prision les feront réfléchir sur leur actes! déjà qu'il mange pas vraiment bien ils doivent aussi être à 5 dans 10 metres carrés!

"Je ne trouve pas que ce soit un droit de rester enfermé entre quatre murs!"
Le droit ne porte pas sur l'enfermement, mais sur l'entretien gratuit, la médecine gratuite, la bouffe gratuite, le chauffage gratuit .. etc...... mais laissé citoyen honnête avec 500 euros par mois (parfois moins), c'est normal.... On a visiblement pas les mêmes priorités.
la question était posé sur la surpopulation des prisons et non les priorités sociales! Je suis d'accord avec toi lorsque tu dis les gens dans la rue sont prioritaires! mais par rapport à la question posée, il n'est pas juste non plus de les laisser vivre comme des rats!

La surpopulation est surtout due à une grande quantité de gens incarcérés mais non jugés. ... dont des innoncents.

D'autre part, beaucoup de "petits" délits conduisent à la prison (souvent après récidive.... jusqu'à 40 parfois) alors que cela n'apporte rien, ni à l'indemnisation des victimes, ni à la ré-insertion des délinquants pas trop dangereux. Il serait beaucoup plus judicieux de les faire travailler en compensation de leurs méfaits..... moi aussi je serai pour les faire travailler!

d'ailleurs souvent les flics leur manquent aussi de respect...ou on va comme ca, personne respect personne!

On voit de qui vous êtes le plus proche. oui dans celui des méchants! :-D

C'est au délinquant de choisir s'il veut travailler ou pas..... un comble non.??
en effet c'est un comble





 papiguy a écrit [12/01/2010 - 10h55 ]  
papiguy

cochise_fr a soulevé un point important:

La question de la surpopulation ne se poserait pas si 20 à 25 % de la population carcérale n'était pas constituée de personnes attendant un jugement ou en prison préventive.
Conclusion:
- soit on met les gens en prison trop facilement
- soit l'institution judiciaire est trop longue à statuer.

Ensuite on peut se poser la question: mais pourquoi une telle situation ? et soulever d'autres problèmes en faisant ou non des procès d'intention:
- qui profite de la construction et de la gestion des prisons et pourrait donc avoir intérêt à leur multiplication ?
- qui veut apparaître comme le protecteur vigilant de la société prêt à mettre à l'ombre le plus petit voleur de pommes ?

Enfin et c'est un autre débat: la prison est-elle la seule sanction, ou mode de protection contre les nuisibles, que notre société est capable d'imaginer ?




 Nono182 a écrit [12/01/2010 - 11h01 ]  
Nono182

papiguy,
soit on met les gens en prison trop facilement
- soit l'institution judiciaire est trop longue à statuer.

je vote pour le deuxième point! l'administration française est très lourde!




 papiguy a écrit [12/01/2010 - 11h23 ]  
papiguy

Non182,
C'est pour cela qu'on allège les effectifs ?
Et toujours pour des raisons budgétaires qu'on crée les juges de proximité ou on n'emploie que des amateur éclairés ou non ?

Si tu trouves une quelconque cohérence (*) dans la démarche, je veux bien manger mon clavier !

(*) du point de vue du citoyen lambda, car pour certains la cohérence est évidente.




 papiguy a écrit [12/01/2010 - 11h25 ]  
papiguy

amateurs avec un s
ne me mettez pas en taule pour si peu :-D




 cochise_fr a écrit [12/01/2010 - 12h00 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Conclusion:
- soit on met les gens en prison trop facilement
- soit l'institution judiciaire est trop longue à statuer."

Il n'y a pas à choisir..... les deux se cumulent. Et à cela, il faut ajouter le manque de moyens, le manque de personnel, la justice spectacle, le peu de justice dite "en cols blancs".... etc.

La justice n'existe pas en France, elle s'achète.

D'autre part, une grande partie de la population carcérale est originaire de milieux dits "défavorisés", ce qui n'excuse pas les délits commis, surtout quand ils sont gravissimes, mais il reste que je suis persuadé que donner à ces familles (comme à toutes les autres simultanément) des moyens décents pour vivre réduirait grandement les causes de délinquances diverses et variées, les agressions, les traffics en tous genres..... tout cela étant lié au sein d'une société de pauvres soigneusement entretenue comme tel. Le cout global pour la société étant, à mon avis, grandement réduit par cette action envers les plus pauvres, quelle qu'en soit la cause.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [12/01/2010 - 13h23 ]  
carter

La France reverse tous les ans des indemnités à la cour européenne de justice pour la violation des droits de l'homme à propos de ce qui se passe dans nos prisons : problème de surpopulation (3 prisonniers en moyenne -si ma mémoire est bonne- pour une cellule d'une seule place) difficulté de protéger conséquemment la vie des détenus contre les agressions des codétenus ; vie indécente

(La dernière source que j'ai lu sur le problème était basiquement dans la série pour les nuls. « Droit pour les nuls ». la partie du genre " la France hors la loi" vers la fin du bouquin)

Bref, à ce propos, la France est hors la loi vis-à-vis d’elle-même ! Elle s’oppose avec...les règles qu'elle a elle-même édictées et dont elle emmerde le Monde avec…

Conséquemment, j'ai qu'une seule réflexion à faire: que vous considérez le débat comme majeur ou pas, important ou négligeable, le fait est que la France se met en porte à faux avec elle-même en ne faisant rien contre la surpopulation carcérale….


Une anecdote amusante : un français dont la peine à été déplacée de guantanamo vers une prison français a osé dire aux journalistes venu l’interviewer de bien fâcheux propos. Ils étaient venus l’interviewer pour entendre son soulagement de passer enfin à une prison respectant les droits de l’homme ; vous pensez donc !
Il a répondu donc« qu’il préférait guantanamo à n’importe quelle prison française ».
C’est que là bas, on vous torture mais au moins, une fois le test de la baignoire passé, vos conditions sont largement décente !

Moi, j’ai pas compris…ce détail si croustillant n’a pas été reportée par les médias….




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Nono182 a écrit [12/01/2010 - 13h27 ]  
Nono182

carter,
c'est quoi le test de la baignoire!

@ cochise, les mecs de la rue se font pas enc*** comme en taule!




 carter a écrit [12/01/2010 - 13h30 ]  
carter

le supplice de la baignoire: " avoue tout mon gaillard" et plouf, plouf...t'aimes pas les films d'espionnage?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Nono182 a écrit [12/01/2010 - 13h32 ]  
Nono182

desolé carter je n'ai toujours pas compris! peux tu être plus explicite?




 carter a écrit [12/01/2010 - 13h34 ]  
carter

Celle-ci consiste à faire suffoquer un supplicié avec de l'eau jusqu'au seuil de la mort pour le faire parler

http://lecrc.canalblog.com/archives/2008/02/07/7855616.html




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Leumas80 a écrit [12/01/2010 - 14h20 ]  
Leumas80

Je vais peut être être cru, mais, mis à part quelques exception (car il n'y en a pas tant que ça), on ne leur a pas demandé d'aller en prison. Ces gens y sont allé parce qu'ils avaient fait des bêtises trop grosses pour eux et des fois, de nombreuses bêtises.
Alors que l'on parle de condition carcérale, je veux bien, qu'on les plaigne, je ne suis pas trop pour.

D'ailleurs, demandez à un prisonnier qui va en garde à vue ce qu'il en pense? (ça se peut, oui oui)
Il vous dira : "Remettez moi en taule, qu'on en finisse, je suis mieux là bas."




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 papiguy a écrit [12/01/2010 - 14h36 ]  
papiguy

Tu connais bien les lieux, Leumas80 ! Tu es avocat, juge ou policier ? à moins que tu ai été locataire des lieux ?

Trêve de plaisanterie, les locaux de garde à vue sont tout simplement repoussants et c'est ce pourquoi la Cour Européenne de Justice a récemment épinglé la France (cf post de carter).

Un parent proche avocat a en particulier eu l'occasion de visiter les locaux de la garde à vue du Palais de Justice de Paris (Heureusement en cours de déménagement), et m'a confirmé l'état inacceptable des lieux. Tout inculpé est présumé innocent en attendant le jugement ou une décision du Juge, et il n'y a aucune raison de lui infliger un traitement dégradant.

Qu'ensuite, reconnu coupable, il ne puisse bénéficier de conditions optimales me chagrine moins. Sur le sujet, cochise_fr l'a écrit à de nombreuses reprises, il y a d'autres priorités que le bien être des prisonniers.




 Tofinho a écrit [12/01/2010 - 15h52 ]  
Tofinho

C'est un problème qui n'as pas de fin. Et qui finiras toujours par ramener la peine de mort sur la table. Donc, ou on construit plus de prison (un peu cher comme mesure...), ou on fait travailler les bandits (et les innocents restent au chômage...) ou on les élimine (et on ne respecte pas les droits de l'homme). Ce qui est c** c'est que ce sont ceux qui n'ont rien à voir avec l'histoire qui payent la facture.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 papiguy a écrit [12/01/2010 - 16h07 ]  
papiguy

Non Tofinho, car l'abolition de la torture accompagnant la peine de mort, la peine de mort devenant la peine "capitale", n'a pas été remise à l'ordre du jour quand on a constaté que la dissuasion ne jouait plus.
L'abolition de la peine de mort ne s'est pas accompagnée d'une recrudescence des crimes.

Ton analyse mérite quand même réflexion :-D




 betina a écrit [12/01/2010 - 16h43 ]  
betina

La vie en milieu carcérale est dégradante,humiliante,si rien n'est changé pour améliorer les prisons,comment voulez-vous après demander à ceux qui en sortent de se réinsérer facilement dans la vie.Ce sont des êtres humains,qu'ils soient punis,je suis d'accord mais il ne faut quand même pas exagérer,avez-vous vu le reportage sur les conditions de vie à la prison de Fleury-Mérogis?une honte pour la France.J'espère que jamais ni vous ni moi ne seront condamnés à tort,car je vous assure que certains reverront leur copie. 8-O




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 carter a écrit [12/01/2010 - 16h55 ]  
carter

" on fait travailler les bandits (et les innocents restent au chômage...) "

C'est déja fait et on estime par exemple aux USA que le travail pénitencier fait gagner 3 trois de PIB au pays. Mieux: comme leur droits salariaux son moindre en prison que ceux des honnêtes gens, les prisonniers sont un avantage certain pour réduire les coûts productifs.
Bref, le sociologue Waicquant analyse assez bien cette dimension dans son livre "Punir les pauvres" où il montre qu'il y'a une politique économique de la prison. La prison permet d'insérer de force dans l'activité économique des marginaux qui de toute façon, n'auraient pas pu l'être en liberté à cause du chômage de masse. Car la prison ne touche majoritairement que des pauvres. Pauvres sans boulot qui accède à un boulot QUE par la prison...

http://eclma.unblog.fr/2009/12/28/punir-les-pauvres-le-nouveau-gouvernement-de-linsecurite-sociale/




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Tofinho a écrit [12/01/2010 - 17h00 ]  
Tofinho

Et bien les SDFs et autres pauvres savent maintenant quoi faire...




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 papiguy a écrit [12/01/2010 - 17h23 ]  
papiguy

Curieusement ce sont les pays totalitaires comme l'URSS et la Chine qui ont mis en pratique la "politique économique de la prison" évoquée par carter, mais en lui donnant une dimension de masse.
Peut-être que les jouets que vous avez offerts à vos enfants pour Noël ont été fabriqués par des prisonniers chinois qui n'avaient pas fait grand chose pour mériter leur peine.




 cochise_fr a écrit [12/01/2010 - 17h50 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Merci Papiguy.
Merci Tofinho.

Betina,
"avez-vous vu le reportage sur les conditions de vie à la prison de Fleury-Mérogis?une honte pour la France"

Avez vous vu le manque de reportage sur les conditions miséreuses dans lesquelles on laisse les plus pauvres de ce pays, le vôtre, la France.?.... ce n'est pas honteux.?.? Il faut choisir ses priorités quand on a pas de quoi payer les factures, ou trouver d'autres ressources..... qui pourraient bien être justement de vous faire payer... vous.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [12/01/2010 - 18h09 ]  
betina

bonsoir cochise,
quand on voit l'argent que notre président dépense,on pourrait les nourrir les plus pauvres mais ce n'est pas une volonté de notre gouvernement ni une priorité,cette année la grande priorité c'était le vaccin,pourquoi faire,encore jeter de l'argent par les fenêtres,des milliards,avec on aurait pu les nourrir les pauvres,pourquoi vouloir opposer les prisonniers et les pauvres,les uns ne vont pas souvent sans les autres dans la majorité des cas. :-o




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 carter a écrit [12/01/2010 - 18h11 ]  
carter

"Avez vous vu le manque de reportage sur les conditions miséreuses dans lesquelles on laisse les plus pauvres de ce pays, le vôtre, la France.?.."

Tu ne peux pas tolerer une injustice sous prétexte qu'une autre est commise...d'autant plus qu'elle est produite par un Etat qui se fait" champion" des loi qui interdisent ces injustices. Qu'elle fasse sinon comme d'autres pays: qu'elle ne mette pas ses loi dans sa constitution...

"urieusement ce sont les pays totalitaires comme l'URSS et la Chine "
pas sur. Les américains sont des champions de cette politique..Comme quoi, l'idéologie, quand tu nous tiens...Les chinois ont des ouvriers suffisamment peu chers pour se foutre de cet apport économique...ils les font sans doute travailler mais j'ai du mal à croire que cela représente 3 % de leur PIB




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [12/01/2010 - 20h00 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bah oui Carter,
"qu'elle ne mette pas ses loi dans sa constitution..."
mais qu'elles soient dedans ou dehors ne résout pas le problème.
Et l'important EST de résoudre le problème. Donc de prendre les moyens financiers nécessaires et les lois d'encadrement associées pour que cela se fasse plutôt que de d'en parler sans rien faire.

Bien sur Betina que l'agité du bocal est en tête de liste des dépensiers excessifs et injustifiés.... mais il est très loin d'être le seul... hélas.

D'autre part, quand on a pas (ou qu'on ne veut pas trouver) les moyens de sa politique, il faut faire des choix dans ses priorités et abandonner certaines choses.

Lui et ses sbires (et beaucoup de ceux qui ont précédé) ont choisi d'assurer les revenus des plus riches et si il reste quelque chose (ce qui est peu probable) il sera réparti sur tout le reste de la population dont une petite partie de cette petite partie aux plus pauvres.

Je suggère de faire exactement le contraire:

Permettre à tous sans aucune exception d'avoir le minimum vital pour une vie décente en France (parce qu'on est en France), éventuellement avec compensation de travaux d'intérêt général (qui ne manquent pas), et si il reste quelque chose ( ce qui est peu probable) il sera réparti sur tout le reste de la population dont une petite partie de la petite partie aux plus riches.
Cette mesure aurait de surcroit des avantages:
- réduire et promouvoir le nombre de fonctionnaires sans réduire les services publics.
- réduire la délinquance de proximité et ses conséquences.
- réduire les frais de santé: quand on les moyens, on se soigne, on mange mieux, on s'éduque d'avantage.
- améliorer le niveau d'études pris dans sa globalité
- maintenir la consommation
etc.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [12/01/2010 - 20h00 ]  
papiguy

Pas sûr carter ?
Pour la Chine:
Décision du Conseil d'État relative à la rééducation par le travail:
« Les catégories suivantes de personnes peuvent être embauchées pour être éduquées par le travail :
Les contre-révolutionnaires et réactionnaires anti-socialistes dont les crimes sont mineurs et ne font pas l'objet d'une poursuite criminelle et qui ont été renvoyés des administrations du gouvernement, des organismes, entreprises, écoles et autres unités, et n'ont aucun moyen de gagner leur vie. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laogai

Il est certain que l'économie chinoise étant dopée par les achats massifs de l'Occident a du voir diminuer le nombre de ses chômeurs (qui atteignait plusieurs dizaines de millions, soit presque rien à l'échelle de ce pays).

Pour 10' onClick="correctionSuggest('reponse','10',this);">l'URSS:
"Soljenitsyne évaluait à 10 millions le nombre de personnes étant passées dans les camps soviétiques ; aujourd’hui, les historiens parlent de 15 à 18 millions de détenus au total[3]. Mais il faudrait aussi tenir compte des gens morts pendant le transport et des exilés spéciaux. De son côté, le chercheur Nicolas Werth indique que la grande majorité des personnes déportées dans les années 1930 étaient des condamnés de droit commun, c'est-à-dire des innocents pris pour compléter les quotas de déportation, qui purgeaient, sauf exception, des peines n’excédant pas cinq ans.

Il s’agissait d’une abondante main-d’œuvre gratuite pour les gigantesques chantiers de l'URSS stalinienne. "

http://fr.wikipedia.org/wiki/Goulag




 carter a écrit [12/01/2010 - 20h14 ]  
carter

pas sur en effet...

"Soljenitsyne évaluait à 10 millions le " et les historiens actuels (ca, c'est en débat)

Le problème c'est que cela vient de Soljenitsyne, soit un opposant au regime qui "gonflait" un peu ses chiffres, question d'avoir plus de poids.

Aux dernières nouvelles que j'ai pu lire , le nombre de mort au goulag s'est beaucoup...beaucoup reduit quand des historiens ont eu accès aux dossiers...Donc je ne suis pas convaincu mais comme j'ai pas le livre en tête, je t'accorde le bénéfice de l'argumentation...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 ftm_bi_végét a écrit [12/01/2010 - 21h27 ]  
ftm_bi_végét

Bonsoir vava69,

je pense que c'est ici l'ouverture d'un débat disons 'sensible' (= délicat). Mais néanmoins profond...

Je vais être franc mais ce qui m'intéresseait davantage c'est réfléchir ensemble sur comment y remédier?

Peut-être en 'distribuant' des peines plus légères (= moins durables que maintenant).
Peut-être en permettant donc aux plaintes d'aboutir plus facilement, de réduire les temps de procédure.

Je pense qu'il faudrait davantage de prisons, mais surtout que le vrai problème c'est bel et bien l'éducation : la prévention du crime, le rapport de la société avec le criminel ou la criminele et aussi du criminel ou de la criminelle avec la société. Il va sans dire, indubitablement que tant que le crime n'aura pas été compris : en quoi est-ce qu'un crime est incompréhensible, impardonnable et sanctionnable il sera répété...




 cochise_fr a écrit [12/01/2010 - 23h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Hélas Ftm_bi_végét, on ne vit pas au pays des Bisounous.

"Peut-être en 'distribuant' des peines plus légères (= moins durables que maintenant)"
Bah voyons, ce sont les victimes qui vont être contentes.... jusqu'à ce que ce soit vous la victime.

L'important, il me semble, est de deux ordres:
- le délit justifie t il d'aller en prison pour effectuer la compensation du délit vis à vis de la victime.
- comment indemniser justement les victimes des délits constitués.?

"Peut-être en permettant donc aux plaintes d'aboutir plus facilement, de réduire les temps de procédure."
C'est un problème existant, mais il n'a pas de rapport avec la population carcérale. C'est un problème de personnel judiciaire.... bien réel... mais dont les classes dirigeantes n'ont pas besoin pour résoudre le problème que vous décrivez puisqu'elles ont leur propres services juridiques privés. Que les pauvres se démerdent avec leurs problèmes de tous les jours que l'on classera "sans suite" pour ne pas être encombrer de ces broutilles....... c'est cela aussi la justice en France.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 vava 69 a écrit [13/01/2010 - 00h12 ]  
vava 69

merci a tous d avoir partager vos opignons , je trouve vos reactions face a ce sujet d actualitee tres convenantes ;-)




 papiguy a écrit [13/01/2010 - 00h37 ]  
papiguy

Question sur la question vava 69, c'était pour une dissertation ? ;-)




 betina a écrit [13/01/2010 - 00h39 ]  
betina

bonsoir cochise,
as-tu déjà rencontré des victimes?




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [13/01/2010 - 00h47 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Oui, et j'en fait partie.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [13/01/2010 - 00h53 ]  
betina

et tu en gardes une rancune aussi importante?




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 vava 69 a écrit [13/01/2010 - 00h54 ]  
vava 69

bonsoir papiguy , non ce n est pas pour une dissertation ou un devoir , juste pour avoir plusieurs avis resultants de diverses personnes , cela dit ca pourrait etre un sujet interessant lors des exams lol ;-)




 cochise_fr a écrit [13/01/2010 - 00h58 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Cela n'a rien à voir ni avec de la rancune, ni avec de la vengeance...... mais avec de la justice.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [13/01/2010 - 01h53 ]  
betina

Pour avoir été moi même victime,je ne pense pas qu'il soit sain d'entretenir ce besoin de soi-disant justice qui sous-entend néanmoins une certaine vengeance.
La délinquance existe,mais que fait-on, à part la répression,rien du coup nous ne sommes pas prêts de nous en sortir,le manque de travail n'arrange rien,on constate,on râle et rien,les éducateurs de rue ont été supprimés,les familles en détresse avec leurs enfants n'ont pas de lieu pour se faire entendre à part la police.Je ne veux pas tout excuser,mais l'auto-défense ne réglera rien,la violence montera d'un cran,et la peine de mort ne dissuaderas pas les plus virulents,son abolition est une sacrée avancée pour notre pays.Je sais que tu n'es pas d'accord,mais serais-tu capable de prendre la place du bourreau ?




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 betina a écrit [13/01/2010 - 01h54 ]  
betina

excusez moi pour les fautes :-/




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [13/01/2010 - 02h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"mais serais-tu capable de prendre la place du bourreau ?"
Avec plaisir.!!.... mais pas au spectacle. Une balle suffit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [13/01/2010 - 02h41 ]  
betina

Tu me fais peur cochise! 8-O




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [13/01/2010 - 02h45 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Tu n'as aucune raison d'avoir peur..... sauf si tu viens m'attaquer.... ce qui ne me semble pas ton but.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [13/01/2010 - 02h53 ]  
betina

Non,je n'attaque personne,sur ce je te souhaite une bonne nuit,à demain :-)




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 lucius a écrit [13/01/2010 - 08h32 ]  
lucius

Et si on donnait des armes à tous les gens en prison,
la population carcérale baisserait-elle ? :-D




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [13/01/2010 - 11h22 ]  
papiguy

Et on fait fabriquer les munitions par les prisonniers pour que ça coûte moins cher ?




 Leumas80 a écrit [13/01/2010 - 13h34 ]  
Leumas80

Je pense qu'il faut remette en place une pensée populaire qui déclare qu'une personne va en prison pour faire plaisir à la victime.
Pour cela, prenons un exemple.

Une personne A se fait voler sa montre par B.
B est interpellé et la montre est découverte à son bras.
Le procureur déclare que la montre peut être restituée à A (ce qui est fait), dès lors, A déclare : "J'ai récupéré mon bien, je retire ma plainte."
Le procureur peut il encore poursuivre B?
Oui, tout simplement car comme B a commis un vol, il y a eu deux victimes :
-A, à qui le bien appartient
-La société, car B a violé une loi établie et écrite sur le code pénal.

Pourquoi cet exemple ?
Simplement pour faire comprendre que la justice ne se fait pas en fonction de la victime (même si certains disent qu'elle est mal faite et je les comprends).
Combien risque un voleur de bonbon selon la loi ? 5 ans.
Combien risque un voleur de voiture selon la loi ? 5 ans.
Ensuite le juge détermine la peine appropriée entre 0 et 5 ans.
Si la personne a volé 11000000 euros dans une fourgonnette de transport de fond, le maximum de sa peine sera également de 5 ans (je précise aussi, comme les escrocs "en col blanc" car l'escroquerie est punissable également de 5 ans). Si en plus, c'était la première fois qu'il volait et qu'il était connu de la justice, ne vous attendez pas à le voir croupir en prison pendant ce temps.
Alors pour ceux qui, comme bétina (excuse moi), préconise de faire baisser les peines infligées pour résoudre la surpopulation carcérale, réfléchissez bien. Ceux qui vont en prison, c'est que derrière, ils ont un vrai passé de récidiviste. Les seules personnes qui vont diront être allé en prison "pour rien" sont des menteurs (et je pèse mes mots).
Je reviens donc à ma première réponse, mis à part certaines exception d'erreurs judiciaires, on n'a pas demandé à ces personnes d'aller en prison, et là bas, ce n'est pas le Ritz, plus le confort est là, moins ça leur coute d'y aller.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 cochise_fr a écrit [13/01/2010 - 14h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Tout cela n'est pas faux Leumas80, mais certains y vont quand même directement... et heureusement, mais pas pour un vol de bonbons évidemment.

Je sais boen que la justice n'est pas faite pour les victimes mais pour l'état....... et c'est bien ce que je dénonce en permanence: un délinquant est mieux défendu qu'une victime et a proportionnellement plus de droits.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Nono182 a écrit [13/01/2010 - 14h47 ]  
Nono182

Bonjour,
Je sais bien que la justice n'est pas faite pour les victimes mais pour l'état....... et c'est bien ce que je dénonce en permanence: un délinquant est mieux défendu qu'une victime et a proportionnellement plus de droits.!!

c'est pas faux, il n'y a qu'à regarder les nombreuses fois ou les flics arrêtant un suspect se sont retrouvés en situation de "quasi délinquant"




 lucius a écrit [13/01/2010 - 14h56 ]  
lucius

C'est sur que c'est quelque chose de souvent soulevé dans notre législation.

On juge l'acte,pas les faits,
or voler des bonbons ce n'est pas comme voler une voiture.

Mais comme l'a dit leumas80:

Combien risque un voleur de bonbon selon la loi ? 5 ans.
Combien risque un voleur de voiture selon la loi ? 5 ans.

Tant qu'on ne jugera pas les faits,on sera loin du compte en ce qui concerne l'idée de justice.




Gare au gorille !


Répondre à vava 69






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.