Qui veut détricoter le ''contrat social'' d'après-guerre en France ?



lambda111
Cette question a été posée par Lambda111, le 28/03/2013 à à 13h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Lambda111 a écrit [28/03/2013 - 13h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda111

Mis en place par le Conseil national de la Résistance après 1945, depuis plusieurs années on essaie de détricoter le contrat de protection sociale et sanitaire qui a protégé tant de familles jusqu'à maintenant (avec malheureusement son lot de dérives et profiteurs du système qui l'ont plombé au détriment des vrais nécessiteux).

De droite, de gauche, qui en sont les détracteurs ?

Denis Kessler, en 2007 déjà, en préconisait l'abolition méthodique... Est-il le seul ?

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1316




 Lambda111 a écrit [28/03/2013 - 13h44 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda111

Juste au passage, bonjour aux fidèles de Web Libre...

Après une longue absence, impossible de récupérer mon ancien mot de passe,
Lambda11 devient donc Lambda111... mais derrière le pseudo, la fille est toujours la même...
Ravie d'être à nouveau parmi vous !...

Cordialement...




 symbol a écrit [28/03/2013 - 17h45 ]  
symbol

Bonjour Lambda,

Ne penses-tu pas que beaucoup de choses ont évolué depuis cette époque ? Est-ce que ce contrat ne doit pas aussi s'adapter à cette évolution ? Conditions, temps de travail, famille, etc.

Simple question de bon sens que je me pose car pas assez au fait pour répondre dans les détails. Et faire le tri de manière objective me semble peu évident. D'autres le feront, j'imagine.
Qu'est-ce qui te choque le plus dans cette volonté de " détricotage " ?

Les fidèles apprécieront ton petit mot... Pour ma part, j'ai peu ouvert Web Libre depuis un certain temps.
Sincerly




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [29/03/2013 - 00h57 ]  
betinaweb

Il y a bien longtemps que le contrat social est détricoté ma petite lambda,le programme du Conseil National de la Résistance était ambitieux mais dans une société capitaliste,il était certain qu'il ne tiendrait pas.

"Les salaires doivent être réajustés, le niveau de vie garanti afin d'assurer à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité et la possibilité d'une vie pleinement humaine." extrait du contrat,

Voeu pieux,combien de salariés n'ont pas eu assez d'argent depuis la guerre pour faire vivre sa famille?
Beaucoup trop.

Penses-tu qu'aujourd'hui,il y a égalité entre tous les enfants au niveau des études? non et ce n'est pas d'aujourd'hui.Les statistiques le prouvent.Les jeunes des couches populaires accèdent moins que les autres aux études supérieures.

La sécurité sociale en a pris un coup dans l'aile,les examens sont bien plus importants qu'il y a 60 ans, IRM, scanner, dopler, scintigraphie, etc...opérations et greffes qui n'existaient pas avant,une chance pour les patients mais aussi un coût.
Je ne ferais pas la liste de tout ce qui se fait aujourd'hui et qui ne se faisait pas avant.Il y a aussi toutes les dérives,tous les abus de toutes parts.

Aujourd'hui sans mutuelle complémentaire maladie,il est difficile de se soigner correctement.Et c'est là que le bât blesse,certains n'arrivent plus à se soigner.

Les médecins font des dépassement d'honoraires et refusent de prendre les patients qui ne s'acquittent pas de leurs excès.Ce n'est plus le serment d'Hippocrate qu'ils ont fait mais un serment d'hypocrite.

Tout est basé sur l'argent,alors celui qui n'en a pas reste sur le bord du chemin.

Bon,j'arrête pour ce soir.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [29/03/2013 - 17h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce qui était très bien pour l'époque ne l'est plus maintenant.
Cela reposait sur une croissance forte et permanente ainsi qu'une croissance simultanée de la population.....ce qui n'est plus le cas ni pour l'un ni pour l'autre.

On peut très bien conserver les services publics tout en en faisant une gestion et un financement différents. Il ne s'agit pas de les supprimer mais de les gérer autrement, ce qui suppose de profond changements dans la gestion financière du pays. Et pour avoir une gestion financière libre, il faut sortir de tous les carcans qui emprisonnent les décisions politiques, commerciales et financières actuelles du pays.

Ce que pourrait par contre conserver, c'est le concensus national qui existait à l'époque, et abattre les lignes Maginot des partis au pouvoir depuis 40 ans.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Lambda111






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.