Quel serait le gouvernement idéal pour vous?



betina
Cette question a été posée par betina, le 30/12/2009 à à 22h51.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Nono182 a écrit [06/01/2010 - 19h11] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Nono182

la politique idéal c'est comme l'amour idéal, cela...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Nono182 ]



Réponses



 betina a écrit [30/12/2009 - 22h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betina

Président de la république,premier ministre et ministres




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [31/12/2009 - 01h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce ne sont pas les hommes ou femmes qui comptent, mais les idées qu'ils transportent.

Pas facile de faire des choix avec les crapules actuelles. C'est un peu comme choisir entre la peste et le choléra.
D'autre part, ce qui me gêne souvent, c'est que pour une idée que l'on voudrait soutenir, il faut en même temps boire tout le bouillon bien gras qui est autour.... et ça, comme chacun sait, ce n'est pas bon pour la santé.

Alors, je ne dénoncerai personne.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [31/12/2009 - 01h43 ]  
betina

dommage cochise,mais ou placerais tu Eva Joly?




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 coeur de patate a écrit [31/12/2009 - 10h48 ]  
coeur de patate

un gouvernement économique et écologique mondial !
tout en gardant chacun sont identité et ses différences culturelles




ciao!


 cochise_fr a écrit [31/12/2009 - 11h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh oui Betina.
Comme je l'ai dit, je l'aime bien, mais je me demande toujours ce qu'elle fait chez les verts, c'est pourquoi je ne l'ai pas citée (il était mentionné "idéal").
Je ne vois pas ce qu'il y a de commun entre Daniel Cohn-Bendit et elle.... mais je suis peut-être aveugle.

Coeur-de-Patate,
Bien sur que ce serait l'idéal..... sous réserve:
- de trouver des gens non corrompus et non corruptibles en nombre suffisant.(Ce n'est pas gagné).
- que tous les dirigeants actuels des pays soient d'accord (c'est pas gagné... il suffit de regarder l'Europe).
- que tous les dirigeants de grandes entreprises se soumettent à ce gouvernement (ce n'est pas gagné non plus).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 gremchka a écrit [31/12/2009 - 12h27 ]  
gremchka

Celui qui n'a pas encore vu le jour




 poètogrankeur a écrit [01/01/2010 - 18h28 ]  
poètogrankeur

Et pourquoi pas un gouvernement où il n'y aurait que des femmes !......




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 cochise_fr a écrit [01/01/2010 - 18h54 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est du pareil au même Poetogrankeur.... conséquence de l'égalité des sexes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 poètogrankeur a écrit [01/01/2010 - 19h15 ]  
poètogrankeur

Ne sais-tu pas encore que nous sommes supérieures, mon cher ami 8-) Nous l'avons toujours été et nous le serons toujours !!! hihihihihi !!! Je me marre à bout ...

Non sérieusement je n'en sais rien ! Je ne sais plus pour qui voter, leurs mensonges me débectent à tel point ! Alors qui ? Je n'en sais rien ... Peut-être as-tu raison ; Eva Joly pourquoi pas ?

Meilleurs Voeux de bonheur de joie et de tout ce que tu souhaites pour toi et tous ceux qui te sont chers !




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 sankara23 a écrit [05/01/2010 - 18h04 ]  
sankara23

il faut voter pour un vrai leader pas pour un pantin de politicien mis en place par d'autres politicien. Mais ce genre de personne n'existe plus ou son réduite au silence et dans tous les cas il finissent souvent par mourir rapidement :-|




 Nono182 a écrit [06/01/2010 - 19h11 ]  
Nono182

la politique idéal c'est comme l'amour idéal, cela n'existe pas! Dejà quand on vit à deux ce n'est pas evident et notamment à cause des divergences diverses! Alors en politique, si une politique plait à certains, elle déplaira à d'autres! ce qui est sur en revanche, c'est que la politique de notre president est moins pire que celle qu'on aurai eu avec la mere royale!




 cochise_fr a écrit [06/01/2010 - 21h17 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je te laisse la responsabilité de cette affirmation..... c'est exactement la même sanction présentée autrement.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 poètogrankeur a écrit [06/01/2010 - 21h55 ]  
poètogrankeur

Je pense qu'il faudrait des personnes de divers bords politiques et même (et peut-être surtout) des gens qui sont en dehors mais qui ont une certaine notoriété mais surtout qui ne soient pas corrompus. Mais ça c'est du rêve !




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 Nono182 a écrit [06/01/2010 - 22h10 ]  
Nono182

poete,
j'aime ton approche, malheureusement il semblerait que lorsque l'etre humain monte en hierarchie il devient de moins en moins honnete! pourquoi, a-t-il le choix, peut etre il recoit des pressions de parte et d'autres et si il ne se soumet pas à la hierarchie alors il est ejectable!

je sais pas, mais il semble que la corruption augmente avec le pouvoir! si tu es trop honnete c'est pas bon! c'est du moins mon sentiment!




 poètogrankeur a écrit [06/01/2010 - 22h18 ]  
poètogrankeur

Tu as raison nono, la corruption c'est terrible ! et pourtant je pense que nous sommes tous corruptibles ; question de prendre le pouvoir ; je sais c'est de l'orgueil et nous en avons tous en nous !




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 carter a écrit [06/01/2010 - 22h33 ]  
carter

Une démocratie, c'est à dire "un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple" ; ce serait déjà pas mal comme gouvernement idéal….le hic est que ce système est toujours corruptible par l'argent et le pouvoir financier : comme nous le voyons actuellement dans nos belles démocraties, les décisions de nos élus correspondent plus aux besoins des hobbies commerciaux qu’au besoin de leur peuple... On peut alors postuler la mise en place d’une « hyperdemocratie » comme le souhaitait le philosophe Castoriadis mais avec le temps, mon intuition ne dit que ce système deviendra également corrompu par l’argent…

Avec le temps, j’ai compris qu’un système politique idéal doit s’attaquer au problème de l’argent et contenir ce monstre destructeur à ses prérogatives utiles.

Un système politique idéal est donc une démocratie où l’argent reste à sa place : à savoir que l’argent ne sert que comme moyen d’échange et non comme réserve de valeur (quand l’argent fait de l’argent par lui-même : création de l’intérêt ou de l’accumulation du capital)

Pour éviter ce défaut, trois propositions ont été élaborées dans l’Histoire :

-soit on élimine la propriété privée : c’est l’idée de Karl Marx mais l’inconvénient est que cela  passe par une période révolutionnaire, c'est-à-dire par une période de violence (ne nous offusquons pas de ce que cachent les mots…)
-soit on élimine l’intérêt : genre Keynes avec l’inflation. Mais le hic est que des gouvernements successifs peuvent annuler ces décisions grâce à du lobbying (le néolibéralisme ou l’époque où les pauvres votent contre leurs intérêts montre la puissance de formatage de l’opinion publique)

-ou on élimine les enjeux de l’argent en créant une « monnaie fondante » comme le proposait l’économiste Gisell : si l’argent se déprécie à temps humain, on ne peut l’accumuler à long terme et nous sommes conviés à le prêter…sans intérêts !

Bref, la solution pour un gouvernement idéal est de replancher sur les théories monétaires. Une société apaisée passe par une reconstruction de la monnaie. D’autres proposent des monnaies duales…Pourquoi pas ? Mais à l’aube du 21 eme siècle, nous ne pouvons plus avoir une monnaie aussi archaïque qui permet toutes les misères du monde, toutes les inégalites et les violences…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [07/01/2010 - 08h30 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il est bon de rappeler que l'argent n'est là que pour faciliter les échanges commerciaux en passant par "un intermédiaire de confiance".... et c'est bien cela le problème: la confiance.

La confiance étatique a été transmise à des intérêts privés qui n'ont évidemment pas les mêmes objectifs qu'un état, fut il démocratique. A partir de là, toutes les dérives sont possibles. Un patron ou un actionnaire, gros ou petit, ne fait jamais des bénéfices pour le peuple, mais pour lui même, y compris quand il tente de se dédouaner (c'est le cas de le dire) par des dons ou des oeuvres qui camouflent les revenus exorbitants.

Il est bien sur légitime qu'un gestionnaire, ou qu'un prêteur soit rémunéré de son travail pour une somme raisonnable (raisonnable restant à déterminer)..... mais l'argent n'a pas vocation à s'auto-fabriquer.... qui plus est de manière virtuelle..... ce qui relève de l'escroquerie.

Il est donc urgent de ramener l'argent à son usage de base..... et rien d'autre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 poètogrankeur a écrit [07/01/2010 - 12h26 ]  
poètogrankeur

Bonjour à tous, Merci cochise pour ton très bon résumé ! Entièrement d'accord avec toi ! Mais à qui pouvons-nous accorder notre confiance ? Malheureusement je ne vois personne. C'est bien triste mais c'est comme ça ! Bisous




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


Répondre à betina






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Maire : quel est le rôle du Maire ?




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.