Que pensez-vous des milliers de sans-papier qui se font arrêter chaque jour ?



wil56
Cette question a été posée par wil56, le 01/12/2007 à à 06h42.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 carter a écrit [01/12/2007 - 13h27] 
3 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
carter

Bienvenue dans ce monde ou l’on tape sur les plus faibles ; ou les...



[ Lire la suite de la réponse écrite par carter ]



Réponses



 carter a écrit [01/12/2007 - 13h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Bienvenue dans ce monde ou l’on tape sur les plus faibles ; ou les laissez- pour compte formeront une liste extensibles des nuisibles et des boucs émissaires sur lesquels on pourra se défouler quand les crises sociales deviendront intenables…

Le sans papier est d’un grande utilité économique et sociétale et s’il n’existait pas ; un capitaliste l’inventerait volontiers :

-il permet aux capitalistes d’avoir une main d’œuvre à bon marché et corvéable à merci directement jetable après utilisation…C’est le prolétaire rêvé... Faisant les plus bas ouvrages que nul ne veut, sa condition de précaire chassé par les flics le rend peu exigeant quant à la rémunération de sa force de travail.

-il est de surcroît le produit des inégalités Nord/Sud. Le prix d’un produit étant plus dans sa valeur (Marketing des pays riches) que dans sa matière première (matière première achetée aux pays pauvres), les pays pauvres ne peuvent que s’endetter à l’exportation pour acheter ensuite las produits finis produit au Nord. L’enrichissement de l’Angleterre victorienne sur le dos de ses colonies est remis à jour par le néocolonialisme que représentent la mondialisation et l’ouverture forcée et contrôlée (pour les besoins des riches) par les griffes caudines du FMI des économies des pays du Sud. D’où misère de la population locale qui n’a d’autres alternatives que d’émigrer…

- Troisième avantage ; ils forment des boucs émissaires pratiques pour expliquer le chômage de masse, permettant aux puissants de camoufler derrière l’arbre la foret de la délinquance et la corruption financières, la rapacité du capitalisme et les effets délétères d’un mondialisation conçues pour les besoins des plus riches. Toute société en difficulté tend à designer des boucs émissaires qui sont souvent les premières victimes du Mal qui la ronge…


Quant aux flics, on ne peux guère attendre grand-chose d’eux, habitués comme ils sont aux basses besognes : Rafles Rafle du Vél' d'hiv durant l’occupation, assassinats d’algériens durant la marche pacifique de 61 ; tabassages en règles d’étudiants alter mondialistes… l’Histoire nous révèle que leur rôle ne sert pas à protéger la population, mais à éliminer les contestataires de l’ordre dominant, ainsi que toute protestation sociale… On ne peut guère le leur reprocher puisqu’ils sont payés pour être le gourdin des Maîtres…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Toli a écrit [02/12/2007 - 00h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli

ça n'a pas l'air d'être de l'humour, en tout cas si ça en est il est très mal placé.




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 Toli a écrit [02/12/2007 - 01h05 ]  
Toli

Sinon pour répondre à ta question wil56, je pense que c'est simplement le résultat de la politique actuelle de Sarkozy et plus précisément depuis la création du ministère de l’immigration, de l’intégration.

Tout cela n'est plus un secret pour personne, l'état à besoin de chiffres, quitte à dépenser des sommes d'argent incroyables pour expulser des gens et des familles, uniquement dans le but de "rassurer" un nombre à mes yeux trop important de Français qui comprennent tout à l'envers...




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 cochise_fr a écrit [10/12/2007 - 04h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
N'oubliez pas que les bons sentiments ne justifient pas tout. Il y a au moins 4 milliards d'humains qui aimeraient venir en France.... alors où doit on mettre la limite ?? Pourquoi celui là mais pas celui-ci ?
C'est de l'hypocrisie gouvernementale. Justes ou pas, il y a des lois que chacun se doit de respecter ou que chacun est libre d'enfreindre en acceptant les risques encourus. Mais il ne faut pas venir se plaindre après.Il faut être cohérent.
Quand aux bonnes âmes people qui prônent la régularisation à tout va, je les invitent à prendre ces personnes sous leur toit et à leurs frais s'ils veulent vraiment leur apporter une aide. Tout le reste, ce ne sont que des bavardages médiatiques pour se donner bonne conscience.

La France n'a pas les moyens d'accueillir toute la misère du monde................Michel Rocard.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [10/12/2007 - 23h48 ]  
carter

si on ne peut pas acceuillir toute la misère du monde (ce qui est compréhensible); hé bien qu'on cesse de participer à sa création!

lisez cette article sur la dette du tiers monde et vous comprendrez comment on produit des émmigrés:

http://www.les-renseignements-genereux.org/var/fichiers/brochures-pdf/broch-dette-20061009-oria5-a5.pdf




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 wil56 a écrit [14/12/2007 - 22h31 ]  
wil56

merci pour vos réactions, et ton article est très intéressant Carter.:-) Cohise fr je suis d'accord avec toi sur le fait que la France ne puisse pas acceuillir la misère du monde, mais à mon avis les pays coloniaux comme la France ont une grosse part de responsabilités dans l'existence de cette misère. A mon avis la France ne devrait pas expulser les sans-papiers qui sont déjà en France ( surtout avec les méthodes qu'on emploie ), mais ce qui serait pas mieux, mais plus supportable serait juste de rendre l'accès à la France plus difficile. Je souligne aussi le fait que les sans-papiers sont indispensable à la France ( reportage dans Capital ). Voila, moi c'est mon point de vue, si vous voulez continuer à débattre de ce sujet, si vous avez des arguments pour ou contres les miennes écrivez les. merci à tous :-)




 cochise_fr a écrit [15/12/2007 - 20h39 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il n'y a pas de bonne méthode pour expulser quelqu'un de quelque part, personne ne souhaitant être expulser de là où il est puisque c'est son choix. Il est illusoire de croire que si l'on demande gentiment avec des courbettes:
"bonjour, s'il vous plait, vous êtes en situation irrégulière en France, veuillez avoir l'amabilité de quitter sur le champ le territoire national"
les destinataires vont obtempérer......parce que justement, cela ne leur plait pas. Il est donc obligatoire d'utiliser des méthodes contraignantes désagréables pour les intéressés, ce qui ne justifie pas qu'elles soient dégradantes de l'individu.

Non Wil56, les sans papiers ne sont pas indispensables à la France, pas plus que quiconque légalement installé dans un pays ou il y a 4 à 5 millions de personnes sans travail ou presque....sans compter ceux qui ne sont plus dans les statistiques. Si tous les chômeurs n'étaient plus chômeurs, et si il y avait encore du travail disponible, alors les immigrés et les sans papiers seraient indispensables, seulement dans ce cas. Ce faisant, si les entreprises qui recrutent ces gens ne trouvaient pas de personnel à bon compte et à viles conditions de travail, les salaires et les conditions s'amélioreraient d'elles mêmes pour couvrir les besoins. Dans toutes les branches où le personnel manque, les salaires grimpent plus vite que la moyenne, que ce soit en haut ou en bas de l'échelle. Au contraire, tant que du personnel exploitable peut se trouver facilement à moindre prix, les salaires baissent plus vite que la moyenne. Pourquoi employer un salarié en règle honnêtement payé quand un sans papier vous fera le même travail pour moitié prix et sans rechigner, tout content qu'il est d'avoir du travail dans sa situation ?? C'est là le vrai problème. Ceci d'autant plus que les sanctions des donneurs d'ordre sont non-dissuasives, ce qui justifie que les employeurs prennent le risque d'un contrôle sans réelles inquiétudes. Avoir 10000 euros d'amende quand on a fait 50000 euros d'économies, c'est somme toute une bonne affaire...non ??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à wil56






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.