Pourrait-on imaginer une modification de la durée du quinquennat en France ?



lambda11
Cette question a été posée par Lambda11, le 14/02/2011 à à 16h20.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Lambda11 a écrit [14/02/2011 - 16h20 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda11

Si par exemple on ramenait la durée du mandat à deux ans ou deux ans et demi, éventuellement renouvelable une fois seulement, comme pour le mandat européen, quelles en seraient les conséquences ?




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Dunamis a écrit [14/02/2011 - 17h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Seulement un quinquennat, encore à la limite, mais en 2 ans, personne ne peut entreprendre quoi que ce soit, l'administration est trop longue.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 betinaweb a écrit [14/02/2011 - 17h22 ]  
betinaweb

Au moins,cela obligerait peut-être la personne en place à faire vite ses preuves,bien sûr qu'elle ne pourrait pas tout faire mais au moins,elle pourrait montrer qui elle est et au moins on saurait si on peut lui renouveler tout de suite notre confiance ou pas.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [14/02/2011 - 18h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Un état ne se dirige pas à coup de baguette magique. Il faut du temps, beaucoup de temps, que ce soit pour faire des réalisations utiles ou des inepties.

Ce qui serait raisonnable, c'est de mettre un mandat de 7 ans pour le président de la République (voir 10) et de renouveler les assemblées (car normalement ce sont elles qui votent ou pas les lois) par tiers tous les deux ans, ainsi le peuple pourrait donner son aval ou sa réprobation aux actions entreprises sans bouleverser la nation, et les élections étant rapprochées, même si ce n'est pas dans les mêmes secteurs, les campagnes seraient surtout axées sur les réalisations plutôt que sur des utopies ou des discours creux qui n'engagent que ceux qui y croient.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [15/02/2011 - 09h00 ]  
bougainvilliee

Bonjour,

Et pourquoi pas un quinquennat de cinq mois ?
Un des avantages serait que l'appelation ne changerait pas.
L'inconvénient, c'est que l'on serait toujours en période éléctorale, mais les français adorent ça. Il pensent que c'est cela la démocratie.

Le président, ses ministres, ses conseillers, son équipe, son parti, feraient gaffe pour être réélu.
Il n'y aurait plus de grèves (cela changera la France de devoir ranger son sport national au vestiaire), puisque si on n'est pas content, on virerait le gens au pouvoir à court terme.

Je me demande quand même si cela serait un facteur de stabilité ?




Le doute est ma seule certitude


 freddyvegan a écrit [15/02/2011 - 11h04 ]  
freddyvegan

Quand un président est particulièrement mauvais (comme c'est le cas en ce moment), cinq ans, c'est long, très long et l'on ne peut absolument rien faire contre un chef d'état incompétent et médiocre aujourd'hui !

Il est intouchable et peut tout se permettre !
Il faut d'abord revoir la constitution, lui accorder moins de pouvoirs et avoir la possibilité de le destituer !




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 Dunamis a écrit [15/02/2011 - 11h46 ]  
Dunamis

A ceci près qu'aucun président n'est élu à majorité absolu, il paraitra donc toujours médiocre aux yeux de quelques français.
Et je ne trouve pas Sarkozy plus mauvais que Mitterand ou Chirac.

Le vrai problème, c'est qu'il n'y a qu'un chef de l'Etat français, issu d'une classe aisée et formatés par l'ENA ou science po. Je me demande si faire un mandat avec deux ou trois partis politiques ne serait pas plus profitable, au moins ça bougerait !

Le fait qu'il soit intouchable est plus que lamentable.
En fait, il faudrait que leur salaire soit proportionnel au salaire moyen des français, déduction faites des impôts...
Et, pourquoi pas, avoir un vote au milieu du mandat qui permette (ou non) de le destituer.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 cochise_fr a écrit [15/02/2011 - 12h44 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"et l'on ne peut absolument rien faire contre un chef d'état incompétent et médiocre aujourd'hui !"
Bien sur que si.... les tunisiens et les égyptiens l'ont fait..... eux.!!

Non Dunamis, il faut une majorité pour gouverner, sinon on retombe vers la 4ème République et ses gouvernements qui ne tiennent que quelques semaines..... ce qui rend le pays ingouvernable, et ce qui le ridiculise au regards étrangers.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [15/02/2011 - 13h20 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,

Vu l'état des échanges, je vous fait le quinquennat, à six mois !

cela vous va ?




Le doute est ma seule certitude


 freddyvegan a écrit [16/02/2011 - 12h05 ]  
freddyvegan

A Dunamis !

Tu me fais bien rire en affirmant que Sarko n'est pas plus mauvais que les autres ! 8-O

A qui veux-tu faire croire çà ?

Ce type est tout simplement immonde !

En comparaison, Mitterrand et Chirac font presque figure de Saints !




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 betinaweb a écrit [16/02/2011 - 18h03 ]  
betinaweb

Il est arrivé à nous faire regretter Chirac :-D il faut le faire quand même.

Il faut avouer que nous n'avions jamais vu un tel président.On parlera longtemps de lui mais pas en bien et nous aussi nous avons envie de lui dire:"casse-toi pov'con",nous parlons président maintenant :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à Lambda11






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.