Une motion de censure ferait-elle sortir la réforme du guêpier ?



lambda11
Cette question a été posée par Lambda11, le 23/10/2010 à à 15h28.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Lambda11 a écrit [23/10/2010 - 15h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda11

Passé l'abattement coup de massue devant la violence du vote unique au Sénat, quels moyens mettre en oeuvre pour que l'opinion qu'on muselle puisse se faire entendre enfin ?

Sur un autre post, Freedog proposait ceci :
"Question simple, réponse simple. On commence à s'habituer ? Moi, je n'en sais rien mais je me souviens que lorsqu'un texte ou une modification de loi devenait impopulaire, entraînant des dommages économiques et sociaux, suite à un rejet massif par le peuple (toutes classes sociales confondues), il existait ce qu'on appelle la "motion de censure"... En plus du rejet du texte par le sénat, ce genre de mesure existait jadis et était sujet au vote par l'assemblée nationale lorsqu'une minorité gouvernante se rendait aussi irresponsable. L'histoire nous raconte même que cela donnait lieu à des cohabitations politiques..."

Je ne vois guère de politiques monter au créneau avec cette formule. Serait-ce trop tôt ou préfèrent-ils la jouer élection présidentielle et se réserver des arguments de campagne ?
Dangereux jeu politique qui lèserait les salariés concernés pendant deux ans !... Je n'ose croire à un aussi sombre calcul. Quoique !...

Grèves annoncées, un peu après la bataille, le 28 octobre et en novembre. Les jeunes ont prévu une manif qui promet d'être sous haute tension puisqu'ils portent aussi les revendications d'un malaise plus général concernant leur avenir à plusieurs titres.

Les jeunes sont venus à la rescousse des seniors (c'est vrai que ça les concerne aussi, quoi qu'en disent certains !), pour éviter les infiltrations méthodiques des casseurs et les violences policières démesurées dont un jeune homme a déjà fait les frais, les seniors vont-ils à leur tour les encadrer pour leur permettre d'exprimer leurs revendications dans l'ordre, le calme et la sécurité ?




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 FREEDOG a écrit [23/10/2010 - 19h03 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
FREEDOG

Mais, cette "motion de censure" fait partie de la constitution de notre Vème république et rappelons qu'il faut remettre à césar ce qui est à César !

C'est de la responsabilité des parlements en leur âme et conscience, de faire voter un texte quand une grande partie des députés qui siègent sont absents, cela s'appelle du populisme et du despotisme. Il faut comprendre que ce n'est plus une révolution que l'on risque mais une guerre civile.
En principe, c'est l'unique prétexte pouvant ouvrir le droit au gouvernement de faire procéder à des réquisitions territoriales et seulement si les stocks prévus par le ministère de la défense (qui doit assurer la protection de l'état) sont vides... Ce n'est même pas du ressort du ministère de l'intérieur de procéder à des réquisitions en cas de conflits menaçant le président de la république, le gouvernement et la constitution. Cet état de guerre civile doit être décrété par le président lui même pour faire appliquer des réquisitions de nourritures, carburant et autres.
La motion de censure aurait pour résultat de faire revoter le texte dans les conditions obligatoires de la présence de tous les parlementaires et de le voir tout simplement disparaître. La majorité ne suivrait pas car c'est beaucoup trop de dégâts, de pertes financières et humaines dont ils sont responsables territorialement.
Suivant le parti politique qui propose cette motion de censure, en cas de succès et de rejet du texte de loi, c'est celui-ci qui devient majoritaire. Cela oblige donc le président à choisir un nouveau premier ministre de ce parti, qui lui proposera un nouveau gouvernement... C'est ce qui se passe en général, cela évite une situation de guerre civile et remet la machine en route ! Je me souviens aussi de cette phrase bien connue : "Il est de notre devoir et obligatoire, parfois, d'avoir à désobéir." Cette phrase illustre bien le droit de grève notamment.
Je concède que ce revirement est l'unique solution au chef d'état actuel pour regagner sa dignité de président. Cela pourrait donc lui redonner de la popularité et d'ici deux ans, car les gens ont peu de mémoire, lui redonner une majorité dans les urnes. Mais, les stratégies politiques ne sont pas la priorité. Imaginez seulement ceci, un an à gouverner et deux de crise économique et sociale et vous comprendrez mieux leur situation.




 coeur de patate a écrit [23/10/2010 - 21h16 ]  
coeur de patate

ouh lala la la !!!!!!!!!! les filles vous êtes des têtes ! je n'arrive plus à suivre !! à force de manipuler les textes et les lois tout cela fini par sentir mauvais c'est tout ce que je puis dire pour vous encourager dans ce sens mais je serais incapable de dire dans quel sens ça va ! ça nous étourdis toutes ces histoires !! :-/




ciao!


 FREEDOG a écrit [24/10/2010 - 03h24 ]  
FREEDOG

Je suis bien d'accord avec toi mais il y a toujours une explication logique, sensée et applicable pour éviter le pire. C'est aux parlementaires du sénat et de l'assemblée nationale à prendre leurs responsabilités pour préserver notre système démocratique tel qu'il existe, c'est à dire d'avoir à s'incliner devant la volonté du peuple et non l'inverse. L'histoire nous l'a toujours démontré.




 Lambda11 a écrit [24/10/2010 - 03h31 ]  
Lambda11

"Wait and see" nous diraient les Anglais !...

Une cohabitation jusqu'aux prochaines élections calmerait peut-être les ardeurs dictatoriales du locataire présidentiel de l'Elysée... :-o




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Wisty a écrit [24/10/2010 - 03h32 ]  
Wisty

Bonjour, ;-) Bien tapé....




Wisty


 Lambda11 a écrit [26/10/2010 - 15h43 ]  
Lambda11

Bien tenté quand même ! La motion de censure a été présentée à l'Assemblée et rejetée (231 voix seulement, soit 58 de moins que la majorité requise) :
http://www.20minutes.fr/article/293471/Politique-La-motion-de-censure-du-PS-rejetee-par-l-Assemblee.php

Mathématiquement on savait bien que la chose était vouée à l'échec, mais elle a permis à l'opposition de mobiliser ses troupes une fois de plus à l'Assemblée, et de mesurer ses capacités tactiques pour la suite...

La suite dans la rue, qui ne décolère pas, mais aussi la suite dans les urnes... Il ne faut pas oublier le tsunami rose en faveur de la gauche sur la carte de France aux dernières élections régionales 2010 !

Dommage cependant, encore une fois, que ce problème des retraites reste inscrit dans le clivage gauche/droite alors qu'il concerne tout un chacun. Cela démontre bien qu'une partie considérable des politiques restent attachés non pas à un système de "revenus" qu'on nous présente comme dépassé, mais à un système de "valeurs" de solidarité intergénérationnelle et soucieuses du sort des plus démunis, face à un système "capitaliste" désireux de mener l'économie de l'Etat, non seulement à la baguette (quand ce n'est pas à la hussarde), mais surtout comme une entreprise boursière...




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 FREEDOG a écrit [30/10/2010 - 01h21 ]  
FREEDOG

Mais alors ?!!... Lambda11, qu'allons nous donc devenir ?????... La France a peur tout les soirs à vingt heure !!!!! La jeunesse ne vous parle, tout les soirs à vingt heure. Pour info, la motion n'a pas été encore été formulée, ni encore proposée... Stoppez la désinformation, vendue de l'aube. "20 minutes" n'est pas une assemblée parlementaire et la loi n'a toujours pas été promulguée... RDV sur ce qui s'est passé ce 28 Novembre 2010... Vous employez des termes qui ne sont pas adéquats avec la réalité et quand c'est le cas, vous les caricaturez. Donc, un minimum de sérieux dans son froc. Je suis direct et un peu brusque avec les gens qui ne mesurent la rélité que par le net... Donc, face à un gouvernement masochiste, devons nous tuer leurs aînés à la tâche ? C'est même certainement déjà dans leurs valeurs, si ce n'est que " ...l'on écoute même ce que ses pauvres mains racontent, faut vous dire monsieur ! Que chez ces gens là, monsieur ! On ne compte pas !" Jacques BREL.




 cochise_fr a écrit [31/10/2010 - 10h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
N'oubliez jamais cette valeureuse maxime socialiste:.... qui s'applique à tous.

"Vous avez juridiquement tord parce que vous êtes politiquement minoritaire"

Tout est dit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [31/10/2010 - 21h39 ]  
betinaweb

Ils n'ont pas tort,puisque la grève est un droit,vous prenez le juridique quand ça vous plait cochise.... ;-)




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [01/11/2010 - 03h39 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est le propre d'un camé-léon que de s'adapter à son environnement.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Lambda11






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.