Une indignité nationale ? Peut être pas pour tout le monde ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 10/06/2009 à à 15h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [10/06/2009 - 15h44 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,

Des conditions d'attente indignes d'un pays civilisé..... en France. Non contents de faire souffrir financièrement les gens les moins favorisés, il faut en plus les humilier physiquement....UNE HONTE GOUVERNEMENTALE.!!!!

http://eco.rue89.com/2009/06/10/rsa-meme-en-pologne-on-voit-pas-ca

Vous avez le droit de faire suivre.!!!

Vous avez le devoir de réagir.!!...j'espère.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 K0rig4n a écrit [10/06/2009 - 16h38 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
K0rig4n

Ben ça fait des depense en moins les chaise...

sans rire si il n'y avait que ça..




 papiguy a écrit [10/06/2009 - 16h45 ]  
papiguy

Rappelez moi les résultats du scrutin, le chiffre de l'abstention, et la "victoire" de l'UMP.

Les réformes vont s'accélérer, il y a donc du souci à se faire.




 K0rig4n a écrit [10/06/2009 - 16h46 ]  
K0rig4n

Et apres quand tu demande pour qui les gen on voter "Ha la gauche y'en a marre de la droite !!"
c'est bizare ;-) !




 entropie a écrit [10/06/2009 - 17h23 ]  
entropie

la révolution française a été faite par des bourgeois,pour des bourgeois,et cela continue depuis plus de 200 ans




 papiguy a écrit [10/06/2009 - 18h12 ]  
papiguy

Touché et coulé :-D




 dette a écrit [10/06/2009 - 19h00 ]  
dette

EH OUI, les lois sont faites par les bourgeois , pour les bourgeois !!!!




 lucius a écrit [10/06/2009 - 19h12 ]  
lucius

Quant lucius écrvivait "vive la dictature du prolétariat",certain(e)s voulaient le bruler vif....




Gare au gorille !


 entropie a écrit [10/06/2009 - 19h27 ]  
entropie

de temps en temps ne pourrait t on creer des lois pour les proletaires,il est vrais que c est une voie en disparition,sauf en chine mais a quel prix? celui de la sueur




 cochise_fr a écrit [10/06/2009 - 19h42 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"des lois pour les prolétaires" .?.?.? .... encore faudrait il que les prolétaires ne se laissent pas prendre aux miroirs aux alouettes tendus par les gens qu'ils choisissent.

Je trouve toujours surprenant que des gens dans le besoins qui ne reçoivent que 600 euros de revenus puissent voter pour des gens qui en reçoivent 20000 et plus..... je trouve cela incohérent, et bien sur, il est difficile de venir se plaindre ensuite que les détenteurs de revenus à 20000 euros et plus défendent d'abord leur pouvoir d'achat par rapport aux leurs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 entropie a écrit [10/06/2009 - 19h49 ]  
entropie

et si tu étais députe aurais tu le même discours?




 papiguy a écrit [10/06/2009 - 20h07 ]  
papiguy

On voit toujours midi à sa porte :-D




 cochise_fr a écrit [10/06/2009 - 20h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Tout à fait, c'est ce qui fait la différence entre l'éthique gaulliste et l'affairisme capitalistique.

Comme je l'ai déjà mentionné souvent:
- 1500 euros par personne
- 1000 euros par personne adulte à charge
- 500 euros par enfant à charge
permet de vivre dignement.

Avoir le double permet de vivre très bien sans problème de fin de mois.
C'est grandement suffisant, surtout quand, en plus,une grande part des dépenses sont financées en supplément.

Tous les hauts revenus doivent être soit interdits soit taxés..... tant que la totalité de la population n'a pas ce que j'appelle le "minimum de vie digne".... et cela peut s'appliquer dans n'importe quel pays, ce sont les montants qui changent.
Une échelle de 1 à 10 des revenus est amplement suffisante.

On ne peut pas appeler un pays comme la France un pays "riche" quand certains de ses citoyens vivent dans la misère, d'autres dans la misère organisée, d'autres en meurent, et environ 10 millions de citoyens n'ont pas ce minimum de vie digne pour que d'autres, beaucoup moins nombreux mais plus puissants se goinfrent d'inutilités.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 entropie a écrit [10/06/2009 - 20h23 ]  
entropie

et s ils touchez le smic avec 20 euro de frais ?




 cochise_fr a écrit [10/06/2009 - 20h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Entropie.... de quoi tu parles.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Frédérique a écrit [10/06/2009 - 21h03 ]  
Frédérique

Cochise serait il communiste ? A ma connaissance le même saliare pour tous cela ne fonctionne pas....Si le capitalisme n'est pas la panacée , le communisme non plus !




Il y a un temps pour tout......


 entropie a écrit [10/06/2009 - 21h26 ]  
entropie

pas étonnant qu une petite majorité est vote ump,je ne suis pas communiste mais il faudrait arrêter les dépenses a outrance




 cochise_fr a écrit [10/06/2009 - 22h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Frederique, comment dire à mon propos: "A ma connaissance le même saliare pour tous cela ne fonctionne pas".?.... je n'ai jamais dit cela. Une échelle de 1 à 10 est loin d'être le salaire unique.... mais il faut fixer des limites tant que le minimum vital n'est pas atteint par le plus humble.

Communisme et capitalisme ne veulent plus rien dire, ayant tous deux été dévoyés par leurs excès respectifs: l'avidité des dirigeants.

Je reconnais les bienfaits du mode capitaliste dans les entreprises, car il permet la création de richesses supplémentaires. Mais c'est la répartition de ces richesses qui pose actuellement problème puisqu'elles sont thésaurisées par les dirigeants au détriment de tous ceux qui ont participé à leurs création.

Je reconnais les bienfaits de la mise en commun communiste de biens publics à l'usage de tous, pour le mieux être de tous, mais quand le système se gangrène de voyous qui s'accaparent les biens publics pour en faire des biens publics privés, la machine se bloque.

Il serait donc utile, à mon avis de mixer les deux systèmes en y adjoignant un mode de justice et une éthique à la hauteur des enjeux en présence.... car sans contrôle honnête public et sans transparence, tous les excès reprendront leurs cycles.

La suite au prochain numéro.... si cela intéresse quelqu'un.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [10/06/2009 - 22h22 ]  
papiguy

"Globalement" d'accord avec toi cochise-fr, encore qu'avec 1500 euros par mois pour une personne seule quand on a retiré le loyer et les charges fixes, il ne reste plus grand chose. Pour un couple cela devient acceptable mais les impôts commencent à peser s'il n'y a pas d'enfant à charge.

Au fait les banques américaines remboursent les prêts de l'Etat pour recouvrer leur liberté, et en particulier celle de fixer la rémunération de leurs dirigeants.




 cochise_fr a écrit [11/06/2009 - 00h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je sais, j'ai eu l'information..... qui ne m'étonne en rien puisque ce sont le mêmes qui sont aux commandes.

C'est précisément pour cela que je préconise de le décider par la loi puisque l'auto-régulation ne fonctionne pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Frédérique a écrit [11/06/2009 - 09h10 ]  
Frédérique

Merci d'avoir précisé ta pensée cochise. Je lis tes posts depuis déjà un certain temps, et je voulais que tu précises ta pensée. Plafonner les salaires, pourquoi pas....Tu peux toujours rêver ! Qui prendrait cette décision ? ceux- la même qui gagnent plus que "le barême de base fois 10". Tes idées, bien qu'elles puissent souvent être perçues comme "révolutionnaires" sont très souvent pertinentes. S'agissant es salaires, je pense que c'est mission impossible.




Il y a un temps pour tout......


 cochise_fr a écrit [11/06/2009 - 09h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On a l'avantage d'être encore en démocratie, même si celle ci est quelque peu gangrénée elle aussi. Cela permet d'être élu .... sous réserve que les gens aillent voter, évidemment.

Hors, les classes populaires (euphémisme pour désigner les plus défavorisés) sont les plus nombreuses, et les gens concernés par ce que je (et d'autres) propose (sur ce sujet et d'autres: police, justice, commerce, santé, éducation, emploi...etc) représentent facilement 50 pour cent de la population.

Si les EGOs surdimensionnés des dirigeants revenaient à une taille raisonnable, le regroupement permettrait de bien meilleurs résultats et des réformes en profondeur. Même les derniers résultats européens en donnent l'exemple malgré leur piètre représentativité..

Si le peuple veut, le peuple peut.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [11/06/2009 - 10h20 ]  
papiguy

L'échelle des rémunérations qui était relativement stable s'est considérablement élargie avec l'administration Bush, imitée ensuite dans la majorité des pays industrialisés, alors que dans le même temps les fonds de pension américains prenaient une part significative du capital de grandes sociétés.
Les fonds de pension ayant pour objectif le profit à court terme ont privilégié la course au profit immédiat, incluant les délocalisations pour comprimer le coût de la "main d'oeuvre", et "récompensé" les dirigeants non pas en fonction des efforts faits pour pérenniser les entreprises et le développement durable, mais exclusivement du résultat d'exploitation.

Les banques et les entreprises ont ainsi masqué les créances douteuses et sorti de leur bilan certains actifs à risque. On connaît le résultat.

L'interpénétration entre l'entreprise et l'administration Bush a aussi pesé très lourdement sur la politique étrangère des USA. Il n'est qu'à voir qui sont les dirigeants des sociétés qui continuent encore à profiter de la guerre en Irak.

Tout ceci est lié et l'ensemble des crises que nous connaissons n'est que la conséquence des dérives de ce libéralisme sans limite et sans vergogne.

Alors que le gouvernement se prépare à confier à des sociétés privées une partie de l'activité des Pôles Emploi, on peut se demander si une des façons de remettre de l'ordre ne serait pas de faire passer un certain nombre d'entreprises "clé" sous la tutelle de l'Etat.

Si l'alternance est nécessaire en politique, pourquoi n'aurait-elle pas des vertus en matière économique et industrielle ? Quand il s'est agi de lancer le programme électronucléaire français, ce sont les entreprises d'Etat qui ont assuré le leadership.
Les énergies renouvelables sont une priorité aujourd'hui, alors pourquoi ne pas faire de même ?




 cochise_fr a écrit [11/06/2009 - 13h48 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Papiguy,
Je partage volontiers ton (tes) analyse, mais j'ai une autre conception de l'entreprise qui ne permettrait pas les excès que tu dénonces à juste titre.

J'y ajouterai une prédominance de l'être humain sur toute autre structure, qu'elle soit financière, juridique, politique, administrative ou autre (dont la structure d'entreprise).

"Les énergies renouvelables sont une priorité aujourd'hui, alors pourquoi ne pas faire de même ?"

Les énergies renouvelables sont certes utiles, mais ne sauraient supplanter la production de masse rendue possible par le nucléaire.

D'autre part, l'organisation actuelle de la promotion de création de ces énergies renouvelables s'apparente à de la corruption mafieuse de détournements de fonds publics au profit de destinataires actionnaires privés en raison des sommes à investir pour ces créations:

Si mes informations sont exactes:

L'électricité ainsi produite par ces investissements est OBLIGATOIREMENT achetée par EDF (donc nous tous) à 0.32 euro le kwh alors que EDF vend ce même kwh 0.07 euro au particulier, voir moins aux industriels..... ce qui permet aux gros industriels et financiers de se faire payer leurs investissements dans ce domaine par le contribuable sans débourser un sou, simplement parce que leurs relations et les lois le permettent ... c'est complètement légal.

Il est donc parfaitement justifié que cela devienne des investissements d'état...... si l'état en a les moyens.... et là, j'ai de sérieux doutes, d'autant que bien des investissements sont nécessaires dans d'autres domaines pour sauvegarder l'humain préalablement (selon les moyens disponibles) aux investissements écologiques.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 entropie a écrit [11/06/2009 - 23h04 ]  
entropie

entièrement d accord avec cochise,mais que fait t on des déchets nucléaires




 cochise_fr a écrit [12/06/2009 - 02h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,

Comme on le fait actuellement, on les stocke en attendant que la science et la technique soient capables de les réutiliser. Ces déchets pour des centrales ont déjà été retraités depuis leur première utilisation, et ils contiennent encore de l'énergie dont on ne sait pas se servir actuellement.... mais qui sait ce que l'on saura d'ici les 50 prochaines années.

Les déchets sont sécurisés et comparativement à toutes les pollutions diverses qui nous entourent chaque jour, la pollution des déchets nucléaires est quasi-nulle au regard des précautions prises.

Pour comparer par exemple, la fabrication et la dépollution des panneaux solaires est bien plus problématique.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.