Est-ce Vladimir Poutine qui dirige le monde ?



ramses
Cette question a été posée par Ramses, le 05/06/2014 à à 16h17.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Politique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Ramses a écrit [05/06/2014 - 16h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Ramses

Pourquoi tout le monde semble avoir peur de lui pendant qu'il se moque ouvertement de tous les dirigeants du monde entier ?




 bougainvilliee a écrit [05/06/2014 - 17h18 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour,
Vous semblez bien avoir assimilée la propagande française.
Posez-vous le mêmes question sur votre Président et allez bien au fond des choses.
Sinon abstenez-vous de voter, si vous n'avez rien compris.




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [05/06/2014 - 17h28 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
A qui sert le Crise Ukrainienne, aujourd'hui ?
Si vous répondez "Poutine", vous avez perdu.
Posez-vous la question : Pourquoi et pour qui la Russie est une menace, remplaçant avantageusement le terrorisme.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [05/06/2014 - 19h23 ]  
papiguy

"Vous semblez bien avoir assimilée la propagande française. ":
Et le végétal a bien digéré la propagande russe.

Pour être un peu plus objectif, car la vérité n'est la propriété de personne, il faut lire les articles sur le sujet dans un journal en ligne comme "La Voix de la Russie".
On y apprend que le Gouvernement "provisoire" (un gouvernement issu d'élections est provisoire selon ce journal) ukrainien est en train de perpétrer un "génocide" contre les russophones, et que l'UE reste passive devant les massacres.

Que font en Ukraine des militaires russes à peine déguisés ? Du tourisme sans doute.

Il est clair que la Russie n'a pas vu d'un bon oeil sa sphère d'influence fondre au soleil. Elle a maintenant une longue frontière commune avec l'UE, le "glacis" des pays ex membres du Pacte de Varsovie s'étant transformé en "zone OTAN". N'oublions pas qu'à l'autre extrémité du continent la Russie a des frontières avec les USA, le Japon et la Chine. La peur de l'encerclement n'est pas à négliger et peut expliquer la réaction russe..

La perte des pays baltes a limité la capacité d'action de la flotte du Nord, et il est bien évident que l'accès à la Méditerranée ne pouvait être perdu.

D'où l'invasion et l'annexion de la Crimée, quand l'Ukraine s'est engagée dans une procédure d'association à l'UE. La première étape a été de faire du chantage au prix du gaz, puis de mettre au pouvoir en Ukraine un pro-russe qui a stoppé le processus engagé avec l'UE, et enfin les pro-européens étant revenus au pouvoir, la Russie a opté pour la manière forte, d'abord en Crimée, puis ensuite dans l'Ukraine de l'est.

L'UE n'a rien à gagner d'une extension à l'Ukraine et d'une confrontation avec la Russie.

Si Poutine a agi ainsi c'est qu'il pense tenir l'UE à la gorge avec son gaz, mais que la menace va tourner court, l'Allemagne qui est son premier client ayant décidé de lancer l'exploitation du gaz de schiste. La France, moins dépendante en matière de gaz peut très bien augmenter ses importations depuis d'autres pays (Algérie, Moyen Orient, USA). Cependant, la mise en oeuvre des solutions de remplacement demande du temps, donc Poutine disposait d'un "créneau" de quelques mois, voire une année, pour agir.




 bougainvilliee a écrit [06/06/2014 - 07h44 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Le claudiquant a bien appris sa leçon.

Sans doute que les USA ne dirigent pas le monde (les pauvres).


Ce qui est amusant c'est que la France et le seul pays Européen à n'avoir pas une analyse impartiale de la situation Ukrainienne (sans doute pour permettre à notre Président, que nous aimons tous, d'avoir une attitude de petit chien, envers, le pays le plus fort, du moment).




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [06/06/2014 - 09h32 ]  
papiguy

Quand on a des difficultés à marcher, on peut toujours s'aider d'une canne, mais quand c'est le cerveau qui fait défaut, il n'y a malheureusement pas de "prothèse possible. Incapable de lire et l'esprit obscurci par ses préjugés, le végétal stratosphérique à balai rectal s'est une fois de plus fourré le doigt dans l'oeil jusqu'à ses couches.

Effectivement "Ce qui est amusant c'est que la France et le seul pays Européen à n'avoir pas une analyse impartiale de la situation Ukrainienne". Soit,... mais le végétal doit bien être le seul à rire, car la France est en effet bien seule avec l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique, la Grande Bretagne, l'Italie,...

On se demande bien qui est le toutou de qui... :-D




 papiguy a écrit [06/06/2014 - 14h13 ]  
papiguy

Sans espoir qu'il le consulte car le végétal qui donne des leçons sur la désinformation ne sait pas s'informer en utilisant les liens, voici, donc pour l'usage d'autres lecteurs, un article intéressant:

http://www.liberation.fr/monde/2014/06/04/stopfake-le-site-ukrainien-qui-demonte-la-propagande-russe_1033512?google_editors_picks=true

Il montre, avec des exemples étonnants, comment l'information est manipulée par le Kremlin.




 bougainvilliee a écrit [06/06/2014 - 17h53 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Il faut revoir l'histoire, sans boitiller.
Quel était l'ennemi des USA Staline ou Hitler ?
Lequel tentait d'établir un système différent ?
Qui avait un système qui ressemblait à celui des USA ?




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [06/06/2014 - 17h59 ]  
bougainvilliee

Poutine ne dirige rien du tout.
Il semble défendre ses frontières contre l'envahissant ennemi.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [06/06/2014 - 18h26 ]  
papiguy

Nous pouvons être d'accord sur la dernière intervention à l'exception du dernier qualificatif, l'UE n'étant l'ennemie de personne. Par contre, ainsi que je l'ai déjà écrit, la Russie souffre du syndrome de l'encerclement, et ceci ne date pas d'aujourd'hui.
Il faut effectivement placer la situation actuelle dans le contexte de l'histoire, Mais sur ce dernier point il semble que le balai rectal du végétal lui soit remonté au niveau du cerveau.

Dans le monde multipolaire actuel, qui peut prétendre diriger quoi que ce soit, en toute indépendance s'entend ?




 bougainvilliee a écrit [07/06/2014 - 17h30 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
N'est-ce pas plutôt Obama qui dirige le monde (ou veut le diriger) ?




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [08/06/2014 - 10h32 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Certes la Russie vit un syndrome d'encerclement, initial.
Mais dont les USA profitent et accentuent, du fait de leur puissance militaire.

Mais il y a longtemps que ceux-ci (les USA), n'ont plus peur Russie. Leur grande peur fut , après que ce soit écroulé leur rempart nazi, le déferlement russe sur l'Europe, (Occidentale, en particulier).




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [08/06/2014 - 12h14 ]  
papiguy

Le végétal est en train de se prendre les pieds dans le tapis de verdure.
Quel intérêt les occidentaux pourraient-ils trouver dans l'accroissement des tensions avec une Russie où l'oligarchie a pris le pouvoir ?
Et voici maintenant que le nazisme aurait été le rempart des USA contre le nazisme ! On se demande alors bien pourquoi les USA ont fourni une aide logistique à la Russie pendant la dernière guerre mondiale.
Là ce n'est pas l'histoire en boitillant, c'est histoire en chaise roulante :-D




 bougainvilliee a écrit [08/06/2014 - 17h53 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Bien sûr il ne s'agissait pas d'un rempart contre le nazisme, mais d'un rempart contre le Bolchevisme.
Qui était un système différent, sinon opposé à leur idéologie.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [08/06/2014 - 19h08 ]  
papiguy

Cette discussion est en train de devenir de la bouillie pour les chats, avec un intérêt extraordinairement limité, surtout quand on veut schématiser de façon infantile et qu'on enfonce violemment des portes ouvertes à reculons.
On apprend que le régime communiste russe était "un système différent..." et on reste tout esbaudi d'admiration
:-D




 bougainvilliee a écrit [10/06/2014 - 07h44 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Encore un convaincu (et non un "con", "vaincu").
Il ne lui reste plus qu'a savoir quelques sont les valeurs des uns et des autres.
et qui les a appliquées.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [10/06/2014 - 10h18 ]  
papiguy

"quelques sont les valeurs des uns et des autres.":
Si le professeur stratosphérique végétal en connaît un rayon de vélo sur les valeurs, il devrait savoir quelle valeur on peut accorder à ses jugements . Dommage que son moi hypertrophié l'empêche de (con)voler avec les ailes de sa prétention.
Et avec cela on signe "Le doute est ma seule certitude"
Mais qu'il me pardonne, c'était pour rire ....
:-D




 bougainvilliee a écrit [10/06/2014 - 11h55 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Ces valeurs ne sont, jamais, celles de celui qui se prétend "vainqueur" et "libérateur" exposent pour expliquer ses comportements (Secret Défense).




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [10/06/2014 - 12h48 ]  
papiguy

L'abscon(nerie) est devenue la spécialité du végétal ! :-D

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/abscons_absconse/257




 bougainvilliee a écrit [10/06/2014 - 13h07 ]  
bougainvilliee

Bonjour,

Ceci afin de rendre quelques neurones au béquillard, qui comprends à peine les choses, si on ne les lui à pas expliquées (par medias, propagande historique interposée).

Les Valeurs que présentaient celui que l'on a diabolisé à dessein et notre soi-disant libérateur, étaient l'anticommunisme (voir Sacco et Vanzetti, les Rosenberg et le maccartisme, le fait que l’armée US ait préféré s’accoquiner avec le Mafia, en Italie plutôt qu’avec les communistes)
Sinon les juifs (dont on connaissait le sort) n’avaient pas plus d’importance qu’un noir lynché.
Les poursuites contre le KKK ont été inexistantes, alors qu’on s’acharnait sur le Bolchevisme ;
Le bombardement de Dresde, qui n’avait aucun e valeur stratégique, avait pour but de détruire les ponts de la ville , afin de ralentir l’avance de l’armée Soviétique. Elle avait aussi pour but de ralentir, le déferlement de l’Armée Rouge, de montrer les dents à cette Horde Victorieuse.

Mais au-delà, avec ses 200.000 morts, ce bombardement préfigurait le terrorisme (utilisation de la violence par un état ou un groupe non étatique, contre une population ou un pouvoir, pour en obtenir un but politique), qui allait s’épanouir à Hiroshima et Nagasaki (auxquelles on a donné, au bon peuple, de bonnes explications. Peu morales d'ailleurs). Dans les définitions du « terrorisme », on n'a put départager ce qui ressort de la « résistance » et ce qui ressort de «l’atteinte à une forme d’organisation sociale et étatique».




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [10/06/2014 - 13h26 ]  
papiguy

"Les Valeurs ...étaient l'anticommunisme":
L'anticommunisme n'est pas une valeur, c'est une attitude politique.

"notre soi-disant libérateur,": il faut sans doute demander à ceux qui ont connu la "libération" par l'Armée Rouge" ce qu'ils pensent des bébéfices du rideau de fer, du goulag, du parti unique,...

Sur le bombardement de Dresde, il semble que les neurones du végétal aient besoin de béquilles:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Dresde

Cela pédale dur dans la semoule de neurones :-D




 bougainvilliee a écrit [10/06/2014 - 14h47 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Il est pour le moins certain que la propagande historique n'est pas sans effet.

Encore un qui aurait voté pour le maréchal, en son temps.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [10/06/2014 - 15h23 ]  
papiguy

"il est pour le moins certain...":
Comme la seule certitude du végétal est le doute, on est rassuré sur la suite de la phrase. C'est heureux car cela laisse encore un peu d'espoir quant à la survie de quelques neurones dans ce qui lui sert de boite à idées.
C'est vraiment du grand n'importe quoi.




 bougainvilliee a écrit [10/06/2014 - 17h09 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Nous sommes Bien loin de l'Ukraine et de Poutine.
Pourtant les mêmes aveuglements vont nous amener à une guerre joyeuse.

A laquelle le claudiquant applaudira à deux mains afin de les y laisser aux puissants qui l'ont endoctrinés (des pieds il ne peut plus).




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [10/06/2014 - 18h00 ]  
papiguy

Il est à croire que les neurones sont, à l'instar de la culture, comme la confiture,....

Voici maintenant que le végétal devient stratège prophétique. Il a retiré le balai de son fondement pour disperser des doutes que les certitudes de sa suffisance ne lui ont jamais permis. On ne s'étonnera pas si le raisonnement est quelque peu merdique... :-D




Répondre à Ramses






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.