La planche à voile est-elle un sport ?



lucie-55
Cette question a été posée par lucie 55, le 13/01/2008 à à 15h59.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Planche à voile.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lucie 55 a écrit [13/01/2008 - 15h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucie 55

Peut-on qualifier la planche à voile de sport ? Quel sport ? moderne ou hypermoderne ? (cherche professeur d'histoire des sports pour cette question, merci)




 carter a écrit [13/01/2008 - 16h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

"professeur d'histoire des sports"

chapeau à la bêtise des universitaires si on commence à donner des chaires pour que l'argent des contribuables permettent des recherches aussi fondamentales et utiles que l'étude de la voile et ses transformations philosophiques à travers grands évènements historiques...
Bon, je sais qu'aux USA, on a droit aux "cultural studies" avec des thèses sur l'histoire de Nike et autres grands groupes d'intérêts nationaux...Mais au moins, nos chercheurs ricains avouent benoitement être financés par lesdits entreprises philanthropiques se rêvant d'une respectabilité universitaire...

Alors, quand on s'interroge sur la voile comme "signifiant postmoderniste ou l'expression herméneutique transformatice du sport", j'avoue que j'ai un rictus aux lèvres.... Cultural studies, quand tu nous tiens ou l'art de de la servitude aux idéaux de non signifiance de la recherche...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 lucie 55 a écrit [13/01/2008 - 16h26 ]  
lucie 55

c'est une question qui m'a été posée à un examen!! --> la planche à voile est elle du sport? je suppose qu'il fallait s'intéresser à 3 choses: éthique, compétition et institution. A force d'en parler, je doute de ma réponse (qui consiste à dire que la planche à voile n'est pas un sport hypermoderme mais qui appartient à la période moderne 60-80, de glisse, de fun) alors je voulais qu'on réponde à ma question, et non qu'on me donne son avis sur cette question (qui je le reconnais également n'est pas intéressante mais qui peut porter à confusion, et puis c'est 10/60 pts e mon examen alors au lieu de me dire " argent des contribuables, " USA ", j'aurais tout simplement voulu qu'on me réponde: est ce que la planche à voile est du sport? (et puis au passage, disposant d'un bac L, y'a 1/4 de la réponse que je comprends pas -_-' mais c'est vrai pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué suis-je bête!)




 carter a écrit [13/01/2008 - 16h46 ]  
carter

ayant fait un bac L, tu ne sembles pas au fait de la philosophie moderne, désolé...
Ce que je viens de dire est une pastiche célèbre d'une grande polémique qui a eu lieu dans le milieu universitaire sur la vacuité de certaines recherches-et de certaines questions avec lesquels on torture le pauvre élève... (" l'expression herméneutique transformatrice" ne voulant en soi rien dire mais cela a valu à Alain Sokal des louanges dithyrambiques de la part de nombreux chercheurs quand il a présenté un texte aussi ridicule auprès d'universitaires....

Et de surcroit, cette question "la planche à voile est-elle un sport?" est indéniablement conne. Et ce n'est pas parce que c'est noté que cela en fait une question pertinente...Je suppose qu'une ironie distancié dans ta réponse eut été un plus quand à la note...et comme d'hab, je suppose que l'on te demandais de définir ce qu'est justement un sport...

sport comme activité ludique du corps: comme la compét en voiture, c'est du sport bien que l'on se demande pourquoi...
sport comme institution: bien vu donc c'est un sport
sport comme hygiène du corps faisant travailler ses fonctions élémentaires; le muscle, le coeur. A débattre car je ne suis pas sur que l'activité sportive soit pertinente en terme de biologie du sport...
sport comme éthique: il me semble que le sport a toujours eu une éthique du dénuement et de la simplicité volontaire (les athlètes à Athènes étaient nus), loin du fric ostentatoire des sports à paillettes...

Bref, il ne semble pas que l'histoire ait un grand intérêt en soi pour répondre à la question...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [13/01/2008 - 16h56 ]  
carter

et en plus la notion "d' hypermoderne " fait référence à celle de postmodernisme, c'est à dire l'absence d'universaux et l'atomisation de l'individu dans une société sans repères...Donc faut pas m'en vouloir si j'ai automatiquement dérivé sur les cultural studies, n'ayant pas le bac L qui me permettrait d'ignorer les références sociologiques et philosophiques qu'il sous entend...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [13/01/2008 - 17h12 ]  
carter

a moins justement que la question ait été un moyen détourné de parler de l'hypermodernité et du psotmodernisme actuel, soit :

-"la fin des grands récits " selon Lyotard ou un monde sans projection: l'instantanéité recherchée dans la planche à voile et sa communion avec les éléments naturels symbolisant un monde où priment les sensations à la reflexion...

-la soumission à la société de consommation et l'attitude de rebelle qu'il symbolise. Bref, ce sport est indéniablement postmoderne et comme le dénonce Lordi Vidal dans "servitude et simulacre" sur cette philosophie, elle caresse toujours la société de consommation et la pensée dominante dans le bon sens
du poil

La, on touche un sujet plus réfléchi,il me semble pour un littéraire...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [13/01/2008 - 22h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je vais faire dans le beaucoup plus simple: OUI c'est un sport.
Pourquoi ?
Parce que des participants mondiaux se sont affrontés pour se classer, ce qui en fait une discipline de plus. Et dans ce domaine, les français se débrouillent, je devrais dire se débrouillaient plutôt très bien, puisque de nombreux champions et championnes du monde figurent au palmarès national.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [13/01/2008 - 23h15 ]  
carter

mnouais..sauf qu'à mon avis, c'est une question posée en philosophie et donc que son prof demande une interrogation sur les valeurs consuméristes (le beau gosse au cheveux blonds qui permet d'acheter du quicksilver), hédoniste (centrée sur soi), naïves (je communie avec la nature...) et finalement typique des dikdacts du marché dénoncés par les postmodernes à leurs débuts (société hypermoderne de Lyotard) et de l'atomisation des valeurs universelles (je m'occupe de mon jardin intime faute de grands combats à mener...)
C'est bien sûr à débattre...
Parce autrement, la question est vraiment conne...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 lucie 55 a écrit [14/01/2008 - 10h35 ]  
lucie 55

Et bien moi j'ai répondu que c'était bien du sport, avec petite nuance, qui appartient à la société moderne (60-80): sport de glisse, sport fun, délir... quant à la société de consommation, elle fait référence au sport hypermoderne justement il me semble... La compétition est un critère qui te permet de dire que c'est un sport, soit, mais pas quel sport...
Petite précision, ce n'est pas une question posée en philosophie, mais histoire des sports, à la faculté du sport... donc rien à voir avec la philosophie, alors les citations et les références on s'en fiche un petit peu même si c'est intelligent d'en avoir trouvé! ( en parlant de philosophie, on en fait un an seulement au lycée, donc excuse moi de ne pas m'y attarder plus, j'ai juste appris les bases: aristote, freud, descartes... et hop 19 au bac ;-) ) par ailleurs, ca n'a rien à voir mais je voulais le préciser... Carter tu parles des athlètes grecs, en disant "loin du fric ostentatoire des sports à paillettes", or c'est pas tout à fait vrai... si tu regardes avant le 4ème siècle avant JC, ok tu trouves des athlètes amateurs, qui ne gagnaient pas d'argent, qui pratiquaient juste pour la gloire etc... mais après, on trouve des sportifs qui se professionnalisent, et peu à peu la valeur des récompenses augmente: on commence à donner de l'argent! Et oui, après le 4ème sicèle avant JC, les certains grecs pratiquaient en vue des récompenses, certes pas très importantes, mais argent tout de même!
En tout cas, merci pour ton aide c'est gentil d'avoir pris le temps de répondre (même si tu as beaucoup critiqué la question ^^)




Répondre à lucie 55






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.