Pensez-vous que les violeurs d'enfants méritent la peine de mort ?



leo
Cette question a été posée par Leo, le 25/04/2008 à à 12h05.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Pédophilie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Frédérique a écrit [25/04/2008 - 12h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Frédérique

Bonjour Léo, elle est redoutable ta question pour une première question posée sur ce site ! Par conviction, je suis opposée à la peine de mort. Je suis une maman, et franchement c'est vrai que dans les cas concernant les enfants, on a des envie de meurtres !




Il y a un temps pour tout......


 lulu 31 a écrit [25/04/2008 - 12h57 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lulu 31

moi je dirais oui en ce qui concerne le viol sur enfants ,je sais cela va te paraitre dur ,mais moi aussi j'ai trois enfants dont 2 filles et si il leur arrivait malheur je ne sais pas ce que je ferais à la personne :-C

ma réponse est sans aucune réflexion c'est vraiment du tac o tac ,peux être quand réfléchissant bien ,comme le dis cochise je croie sur une question qui a le même sens que la tienne ,si la personne est malade psychologiquement peux être pas la peine de mort mais l'enfermer dans un centre spécialisé à perpétuité pour qu'il se rende compte compte du mal qu'il a fait a une famille toute entière et pour en rajouter une couche ,et bien j'irais le voir tout les jours pour qu'il voit la souffrance que j'endure et je te jure que si je ne le tue pas il dégustera psychologiquement encore plus :-C




lulufamilly31.skyblog.com


 carter a écrit [25/04/2008 - 14h36 ]  
carter

Et c'est reparti pour un tour...Et qu'je veux la peine de Mort pour les gros gros méchants...Et que j'oublie que la peine n'a une aucune valeur dissuasive (pas de baisse significative de taux criminalité dans les pays qui la pratiquent que dans ceux qui y font abstraction) , qu'en concevoir une qui soit "propre" ne peut avoir une fiablité à 100% (trop de variabilité inter-individuelles font qu'une dose peut être mortelle pour l'un et pas pour l'autre, ce qui signifie qu'être bourreau est un métier qui demande d'être réactif), qu'elle coute cher (afin d'éviter les bavures criminelles, la peine de mort multiplie forcement les procédures judiciaires) et qu'en plus, elle est éthiquement douteuse (recèle une vision fataliste de l'homme )...

Mais bien sur, pour protéger les p'tits enfants, tout doit être fait...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Frédérique a écrit [25/04/2008 - 15h14 ]  
Frédérique

Carter, on a pas dit que l'on était pour quand cela concernait les enfants. C'est juste qu'en tant que mère, c'est plus difficile d'avoir du recul. Comme le dit Lulu, "je ne sais pas ce que je ferais à la personne ".




Il y a un temps pour tout......


 Loris a écrit [25/04/2008 - 15h45 ]  
Loris

Je suis contre. Passer 20 ans (ou plus) en prison, c'est plus cruel que la peine de mort et ca fait bien chier le gars. Donc ==> je suis pour la prison.




A très bientôt


 carter a écrit [25/04/2008 - 16h15 ]  
carter

Généralement, même ceux qui la soutiennent ne veulent pas la banalisation de la peine de mort: ils postulent juste un état d’exception qui permettrait son application quand le crime dépasse l'entendement...Mais cela ressemble plus à une demande de châtiment qu'à une véritable demande de Justice si on l'entend par réparation. La peine de Mort ne répare rien mais satisfait à une notion très "antique" du châtiment (pas étonnant que Castoriadis, en en revenant aux sources grecs de la démocratie et réclamant l'hyperdémocratie, acceptait malgré-lui le choix populaire de la peine de Mort si cette demande était une émanation du peuple)

Le hic est que l'on peut vite diverger de la justice équitable à une demande d'exemplarité pour satisfaire le peuple et les convictions individuelles, quitte à écorner un devoir de vérité absolue…La subtilité réclamé pour éclaircir l’affaire peut vite cvéder la place à la vindicte populaire. Un exemple fascinant car il a joué son petit rôle dans l’Histoire des Sciences…

Je lisais l'affaire Demjanjuk dans "pourquoi la vie passe plus vite à mesure qu'on vieillit".
L’employé émigré aux USA Demjanjuk était-il Ivan le terrible, surnom d'un bourreau SS de Treblinka ? Les survivants qui avaient fait les frais de sa cruauté l’identifiaient formellement comme tel et le petit employé de Ford aux USA, émigré après la Guerre, se contredisait manifestement quand on lui demandait des éclaircissements sur son passé durant la 2eme guerre mondiale...L’affaire est entendue…Les USA l’extrade alors en Israël pour être jugé et la peine de Mort est quasi inévitable...

Sauf qu'intervient un psychologue inconnu de tous Wagenaar. Sa thèse: les éléments d'indentification des témoins ne valent rien car l'administration a pu induire les preuves escomptées. Il va jusqu’à prétendre que l’affaire ressemble plus à une farce, démonstration à l’appui en montrant comment la mémoire peut-être manipulée ! Stupeur de l’opinion publique ! Comment un universitaire peut-il contredire les rescapés juifs, les méthodes policières et les preuves manifestes des mensonges de Demjanjuk… Vivement critiqué par les médias, sa remarque est presque considérée comme un manque de tact par la partie civile… Finalement, le doute s’installe, qui profite à l’accusé. La chute de l’URSS tombe, et les documents administratifs sont consultables : on découvre la preuve que Demjanjuk n’était pas Ivan le Terrible mais qu’il avait aussi un lourd secret finalement bien pire (d’où ses mensonges).

C’est un exemple où l’on est passé de très peu de la bavure judicaire et où finalement, il a fallu batailler contre l’opinion publique et les confessions des victimes. Tout le monde réclamait finalement un « beau » châtiment sans finalement remettre en question si elle touchait la bonne personne…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 lulu 31 a écrit [25/04/2008 - 17h37 ]  
lulu 31

et oui carter entant que maman on ne sais pas ce qu'on ferais si il arrivé quelque chose à nos enfants ,mais j'ai précisé aussi qu'avec un peu de réflexion ,je lui métrais perpette et j'irai lui pourrir la vie jusqu'à la fin :-C
mais une question carter as tu des enfants ?




lulufamilly31.skyblog.com


 carter a écrit [25/04/2008 - 17h46 ]  
carter

Non, j'en ai pas. Et comme c'est finalement un travail en plus et que je n'aime que flâner et rien foutre...Je pense pas que j'en ferais...bien que j'aime les gosses...Comme disait feu ma grand-mère "c'est beaucoup de soucis..."




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 lulu 31 a écrit [25/04/2008 - 17h50 ]  
lulu 31

a ça c'est clair qui si tu veux passer du temps à rien foutre ,ne fais pas d'enfants :-D
je suis parti en balade depuis 14h00 et je rentre à peine ,ils m'ont crevés , les grandes rollers ,le petit trottinette et maman lulu qui court derrière en hurlant arrête toi y a des voitures :-o




lulufamilly31.skyblog.com


 carter a écrit [25/04/2008 - 20h00 ]  
carter

ben, voila justement ce que je veux éviter: une vie sans apprécier le temps qui passe..Car je ne réclame pas que du temps de loisirs (activité appréciable mais activité quand même...); je veux en plus passer du temps oisif où la seule activité à faire est de réfléchir et lâcher la bride à mon imagination sous mon platane...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 lulu 31 a écrit [25/04/2008 - 20h08 ]  
lulu 31

haaaaaaaaaaaa c'est bordelais toujours entrain de flemmarder 8-)

mais tu sais qu'un enfant c'est très instructif ,moi j'en apprend tout les jours :-D
houps on est entrain de détourner la question ça y est carter est contaminer par le détournement de question :-D

hé au fait je n'ai rien contre les bordelais toute ma famille est de là bas .




lulufamilly31.skyblog.com


 tdumans a écrit [25/04/2008 - 21h36 ]  
tdumans

Non, la prison les fait réfléchir s' ils le peuvent.




Vive la vie.


 elfie a écrit [25/04/2008 - 23h40 ]  
elfie

Pourquoi rétablir la peine de mort que pour les violeurs d'enfants? Il y' a des tas de psycopates qui la mériteraient aussi si l'on juge leur violence portée à autrui que se soit sur les enfants ou les adultes .
Punir le mal par le mal je ni crois pas trop! Ces gens là qu'ils croupissent à perperte dans une prison ou qu'ils soient condannés à mort on fait le mal et un mal souvent irréparable hélas. Je suis maman moi aussi et ceci dit je ne sais quelle réaction j'aurai si on "touchait" à ma fille... la justice je la ferai peut être moi même qui sait....




elfiemuvuxe


 lulu 31 a écrit [26/04/2008 - 00h04 ]  
lulu 31

éh oui elfie je crois que toutes les mamans ferais la même chose ;-(




lulufamilly31.skyblog.com


 Chu Fu a écrit [26/04/2008 - 00h21 ]  
Chu Fu

Je suis le chevalier blanc, la la lalala, la la lalala, la la lalala...
Oh, Brasil, encore tu repars en Guerre Sainte ?!?! 8-)

T'es bordelais mon biquet ?!?! Comme le petit chéri de ma fille !!! Vont aller voir OM-Bordeaux au Vélodrome, bras dessus, bras dessous, chacun avec sa panoplie de supporter : va y avoir outrage ! J'espère qu'ils ne vont pas se faire lyncher pour trahison !!!




 Chu Fu a écrit [26/04/2008 - 00h23 ]  
Chu Fu

Bon, allez, je t'accompagne !
Je suis maman et je ne ferais pas la même chose et ça fait 20 fois que je m'explique sur le sujet !




 lulu 31 a écrit [26/04/2008 - 00h26 ]  
lulu 31

est ce que bordeaux va battre l' O.M comme ils ont battus TOULOUSE ?
a vrai dire je m'en fou je suis plus rugby car au foot ils trouvent toujours le moyen de se foutre sur la gueule entre supporters ,il parait que ça a castagner la semaine dernière à TOULOUSE 8-O




lulufamilly31.skyblog.com


 lulu 31 a écrit [26/04/2008 - 00h27 ]  
lulu 31

tu te joints au mamans qui veulent liquider qui touche leurs progénitures ? 8-O




lulufamilly31.skyblog.com


 Chu Fu a écrit [26/04/2008 - 00h33 ]  
Chu Fu

non ! je reste intimement persuadée qu'un esprit sain ne peut qu'être compassionné et aimant et que toute violence infligée ne peut qu'être le fait d'un esprit malade !
Il ne viendrait à l'idée de personne de punir un cancéreux d'être malade ! (Pourtant, un fumeur se rend malade tout seul et en toute connaissance de cause !!!)
Alors, malgré mon chagrin pour ce qui aurait été perpétré, je pense que des soins appropriés sont la seule réponse juste pour que cesse les crimes...




 lulu 31 a écrit [26/04/2008 - 00h40 ]  
lulu 31

oui je suis de ton avis mais ... est ce que les soins sont bien prodigués ,tu as lus la question de océane sur les enfants qui ne peuvent pas faire confiance au adultes ? j'ai raconté une histoire sur une amie à moi ,ce n'est pas normal et c'est pour ça que la peine de mort en réfléchissant bien NON mais perpètte et bien soigné OUI quoi que avec perpètte ce n'est même pas la peine de le soigner .
non en fait je dis beaucoup mais je suis sure que si cela arrivée je ne ferais rien de ce que je dis :-C




lulufamilly31.skyblog.com


 tofette a écrit [26/04/2008 - 00h52 ]  
tofette

Pour m'en tenir uniquement à cette question : Je pense que beauoup de criminels méritent la peine de mort mais pas les violeurs. Je ne peux même pas imaginer que l'on puisse toucher un enfant, lui voler son innocence et le traumatiser pour le restant de sa vie. Peu importe les raisons qui les poussent à agir, ces criminels devraient êtres castrés et enfermés pour le restant de leur jour avec d'autres criminels car contrairement à ce que certains peuvent penser, en prison il y a beaucoup de délinquants, des voleurs, même des assassins qui détestent les violeurs ! ils passeront un sale 1/4 d'heure en prison avec cette étiquette sur le front... De plus je ne crois pas qu'on puisse guérir de ce vice là. quand on a dépassé la limite une fois, c'est fini, on peut recommencer à tout moment : "violeur un jour, violeur toujours". Pour moi ce serait donc la prison à perpet !! La Peine de mort ne convient pas dans ce cas là...même si je peux imaginer les envies de meutre qui peuvent surgir chez les parents des victimes.




 cochise_fr a écrit [26/04/2008 - 01h46 ]  
cochise_fr

Bonjour,
" ...que toute violence infligée ne peut qu'être le fait d'un esprit malade !"

Ah NON !!!
D'une part la maladie n'excuse pas tout.
D'autre part l'agressivité qui conduit à la violence n'est pas une maladie; à la rigueur un manque d'éducation.

Tu as déjà vu des cancéreux délinquants ??? ...bon, dans le lot des délinquants de tout poil, il y en a peut être quelques uns, mais ce n'est pas le cancer qui motive les délinquants.

Quand aux fumeurs.... que viennent ils faire là ??

C'est beau l'humanisme, ChuFu, mais tes propos peuvent se traduire par:
- vous pouvez tuer toute ma famille, je ne ferai rien contre vous -....ouais !!! C'est un point de vue.... que je ne partage pas. C'est d'ailleurs, à mon avis, une des principale motivation (avec la misère) qui justifie le maintien de la délinquance à un niveau élevé: pas de sanction, on peut continuer.

Quand à ceux qui évoquent que la peine de mort ne fait pas baisser la délinquance, sur la foi de statistiques discutables, il faudrait aussi voir préalablement si la peine de mort est appliquée. C'est une chose de l'avoir dans les textes législatifs, c'en est une autre de la mettre en oeuvre. Les pratiques de justice à rallonge pas toujours justifiées rendent désuette cette pratique, et très onéreuse de surcroit pour le bien être de la magistrature et de ses membres essentiellement. Comme ce sont les contribuables qui payent, la plupart du temps sans s'en préoccuper alors que les mêmes savent râler à juste titre quand il leur manque trois sous pour finir le mois, il est normal que la justice s'en foute et fasse durer le plaisir le plus longtemps possible (tout le monde touche, des juges aux gardiens de prison) et l'on facture au contribuable 10 fois ce que cela devrait lui couter.

Juste une petite histoire.
Du temps de Franco en Espagne - je sais c'est loin pour certains - la police avait le droit de tirer à vue. Quand la police demandait de s'arrêter..... on s'arrêtait.... délinquant ou pas délinquant, parce que celui qui ne s'arrêtait pas était tiré comme un lapin. La délinquance était derechef bien moindre.... comme dans toutes les dictatures, qu'elles soient de droite comme de gauche.

On peut aussi regarder à ce sujet le climat qui règne en Russie depuis la chute du communisme. Maintenant, c'est la possibilité de se faire agresser en pleine rue, voir tuer, alors que ce genre d'agression n'existait pas avant...... ce qui ne justifie pas les exactions du régime communiste par ailleurs. On ne parle que de délinquance grave, pas de politique.

Quand à ceux qui défendent les erreurs judiciaires possibles, effectivement, et dramatique pour les individus et leur famille concernés, je voudrais leur rappeler que ces erreurs sont infiniment moins nombreuses - heureusement ou hélas selon la parti où on se place - que les victimes de récidivistes, et il est bien évident que les personnes ainsi sauvées ne viendront jamais manifester puisqu'elles l'ignorent.
C'est regrettable, mais on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.

Tant qu'il y aura des gens honnêtes dans le besoin, je dis, et vous avez le droit de ne pas y adhérer, que pas un sou ne devrait être apporter à ces coupables pour leur sauvegarde tant que tous les nécessiteux du pays ne seront pas sortis de la misère.
Quand le pays sera riche, je veux dire vraiment riche, avec des excédents financiers, il sera alors temps d'employer ces excédents au bien être des délinquants.

.....et je sais très bien que ce n'est pas demain la veille !!....Hélas pour les pauvres concernés.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Chu Fu a écrit [26/04/2008 - 13h54 ]  
Chu Fu

Je n'en attendais pas autrement, cochise puisque ton mode réactionnel est la répression...
Pour opter pour une réponses juste, il faut se placer dans la compréhension des phénomènes et non dans les émotions comme l'aversion, l'avidité ou l'ignorance du monde tel qu'il est... La réalité du monde juridique et pénitentiaire vient étayer ma position : depuis que l'homme est l'homme et qu'il n'a d'autre réponse à tout crime commis que la vengeance et la répression, si se venger et punir servait à quelque chose, ça se saurait car il n'y aurait plus de criminalité depuis belle lurette !!! L'échec cuisant du système montre à quel point il est une réponse inadaptée à la réalité du phénomène concerné !

Je vais déplacer le sujet pour faire une parabole et reprendre une discussion sur le mannequina que j'avais sciemment fait dériver sur les comportements inconsciemment provocateurs de nombreuses femmes, comportements initiés par les milieux masculins...
Certes, même une prostituée devrait avoir le droit de dire non, et ce n'est pas parce qu'elle est provocante qu'il faut s'autoriser à passer à l'acte sans son consentement !
Cependant, c'est un peu irresponsable et irrespectueux pour une femme de provoquer sexuellement un homme (et inversement) sans aucune intention de conclure et ce n'est pas étonnant que certains hommes ne se maitrisent plus et passent à l'acte : même si, sur le plan théorique de la morale, son acte est répréhensible, sur le plan de la réalité du monde, il est compréhensible... Avoir des comportements provocants en niant la réalité du monde revient à s'exposer à un accident !
Récemment,j'ai vu une question sur Web-libre d'une jeune fille qui demandait : "j'ai mis mon chat et mon lapin dans la même pièce et mon chat a attaqué mon lapin : est-ce normal ?" Sans rire ?!?! Tu mets ensemble un félin, donc carnivore, avec une de ses proies traditionnelles, un herbivore, et il ne devrait pas réagir en tant que félin parce que, humainement, ce n'est pas accepté ?!?! Un tel manque de bons sens me fait halluciner grave !!!

Et, donc, pour en revenir à ce qui se passe dans le domaine de la mode, les vêtements, de nos jours, sont immettables pour des personnes respectueuses d'elles-mêmes et c'est entré tellement insidieuseusement dans les moeurs que toutes les femmes trouvent ça normal de s'habiller comme des prostituées ! A tel point que, tout en criant haro sur les pédophiles, elles commencent aussi à habiller ainsi leurs petites filles dès le CP !!!

Résidant deux ans au Maroc dans les années 75, j'ai vu débarquer bon nombre de touristes en petits shorts laissant leur jambes largement nues et si moulants qu'ils ne laissaient aucun doute sur les formes de leur fesses, et en petits tops à bretelles, sans soutien-gorge, dévoilant les formes de leurs seins au milieu de femmes et d'hommes au corps enfouis sous des vêtements très occultant... que ce manque de respect de soi et d'autrui est choquant et comment s'offusquer de gestes ou réflexions déplacées ?!

Bref, tout ça pour dire, en revenant au sujet, qu'il y a toujours des causes et conditions à un évènements et que souvent, il n'est pas tenu compte, dans l'imagerie populaire, de celles qui vont à l'encontre de la victime et au bénéfice de l'accusé irrémédiablement rangé dans le tiroir "méchant à éradiquer !"... et que, bien souvent, quand la victime n'a effectivement rien provoqué ou peu et n'a eu essentiellement que la malchance d'être là, l'accusé est clairement dérangé dans son mode comportemental : là encore, comme j'essayais de le dire à propos de la piscine non protégée, on n'est pas responsable de l'éducation qu'on a ou n'a pas reçue et on ne peut sanctionner une personne qui a clairement reçu une éducation psychologiquement traumatisante (ce fut le cas d'Hitler, si je me souviens bien) qui, en fait, est la première victime de cette éducation !

Il y a aussi la catégorie des gens nés malades, qui ne sont pas plus responsables de tuer que n'est responsable un handicapé moteur de ne pouvoir se déplacer autrement que dans un fauteuil !
C'est de ça dont je parlais en faisant le parallèle avec un cancéreux : c'était juste pour montrer l'absurde de la réponse à la maladie par la peine de mort !
Et si j'ai parlé des fumeurs, c'est pour continuer le parallèle avec ceux qui agissent en tout connaissance de cause : le fumeur qui s'étonne aujourd'hui d'un cancer du poumon est vraiment le roi des c... car depuis le temps qu'on nous explique les méfaits du tabac, il était largement prévenu !... Ce qui ne l'empêche pas de coûter un max à la collectivité pour tenter de le soigner - et c'est sans parler de tous ceux qu'il a rendus sciemment malades en le enfumant ! Or, ce n'est pas pour autant qu'on le convoque au tribunal !

Et je pose la question : pourquoi ? Pourquoi tuerait-on un schizophrènes qui provoque une véritable tuerie et pas un fumeur dont tout l'entourage est atteint d'un cancer du poumon parce qu'il les a sciemment enfumé pendant de nombreuses années ?

J'espère que l'absurde de l'un vous fera voir l'absurde de l'autre !

Pour conclure, sur le plan moral et éthique, pouvez-vous m'expliquer comment justifier une sanction de meurtre par la peine de mort ?
Quel serait la différence entre le meurtre perpétré par l'accusé et le meurtre perpétré par la société ?
Je ne vois qu'une seule réponse, la soif de vengeance et le manque de sagesse.

Vous pouvez vous étendre tant que vous voulez dans la négativité de vos émotions - aversion, haine, soif de vengeance - cette position de punition est indéfendable sur tous les plans.

Pour répondre positivement à un tel problème, il faudrait instaurer un système qui mette la société en sécurité au lieu de continuer à concentrer les efforts de notre intelligence sur les moyens de punir, ce qui, de plus, coûte une fortune à la collectivité pour rien !
Un pédophylle en prison et libéré au bout de son temps n'a d'autre envie que de se procurer rapidement ce dont il a été privé pendant son incarcération : on l'a vu récemment, cela n'a servi à rien d'autre qu'à dépenser les deniers publics... et c'est normal ! Lorsque vous refoulez vos pulsions, au lieu de les résoudre, vous les amplifiez...
Je reprend un autre exemple éloigné pour m'expliquer : quand vous vous mettez au régime pour perdre des kilos, une fois que vous avez obtenu le poids souhaité et même si vous tentez une phase dite de stabilisation, votre organisme s'empresse de refaire les réserves dont il a dû se défaire lors de cette disette en vue de parer à la prochaine famine !!!
Pourquoi voudriez-vous qu'une maladie mentale disparaisse par le biais d'un passage à la case prison ? C'est aussi aberrant que d'espérer guérir de votre sida par le même biais !!!

Bon, j'arrête là, à carter de prendre le relais si l'envie lui prend, mais, moi, j'en ai marre !

Et la tendresse, bordel ?!




 cochise_fr a écrit [27/04/2008 - 02h47 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On se pose parfois les mêmes questions, presque dans les mêmes termes, mais là s'arrête la concordance, nous n'avons pas les mêmes remèdes potentiels.

" L'échec cuisant du système montre à quel point il est une réponse inadaptée à la réalité du phénomène concerné !"
Tout à fait d'accord.....mais une fois faite cette constatation, quelle solution proposes tu ?? Ne rien faire ?? Laisser les gens dangereux en liberté ??......et tant pis pour ceux qui les croisent ?? Drôle de morale.!!

Finalement, pour toi,... et pour d'autres, si une prostituée se fait agresser..... c'est de sa faute ??? Je suis sur qu'elles vont apprécier.!!

Si des gens mal construits, mal éduqués, ne peuvent ou ne savent pas regarder sans toucher, il faut les retirer de la communauté civilisée. Rien ne justifie la violence, contre qui que ce soit, SAUF pour se défendre. Et l'action de la justice est bien de défendre la société contre tous ceux qui s'y attaque.....ce qui justifie tout à fait de très lourdes peines....qui n'existent pas, quand on a les moyens de les entretenir.
Même si tu es une belle pin-up, tu peux te mettre à poil si tu veux, la grande majorité des gens regarderont mais ne te sauteront pas dessus pour autant, quelle que soit leur désapprobation morale de cet acte.....ou pas.
Que ce soit choquant, que certains considèrent que c'est un manque de respect de la personne comme d'autrui,.......pourquoi pas, mais cela ne justifie en rien un viol ou une agression, car le justifier revient à faire passer l'homme pour une bête, ce qu'il n'est pas, même quand il se comporte comme tel...... et quand il se comporte comme tel, il doit être traité comme tel.

Pour ton histoire de chat et de lapin, ce n'est qu'un simple problème de manque d'éducation. Un enfant ne peut avoir la science infuse, et que ce soit l'état et/ou les parents, il faut bien que la culture minimum passe par autre chose que l'expérience aléatoire de la vie. Quand l'état et les parents abdiquent, il ne faut pas s'étonner des conséquences, et c'est très dommageable pour les enfants concernés, mais cela ne retire en rien leur responsabilité une fois adulte, ce n'est en rien une excuse pour s'en prendre au reste de la société physiquement.

Je vais en faire hurler quelques uns mais tant pis....

Quand on élève des chiots, il faut les éduquer dès leur plus jeune âge, et toute l'éducation qui ne leur aura pas été donnée avant l'âge adulte sera beaucoup, beaucoup plus difficile à leur inculquer après, sans compter les éventuels dangers que cela peut représenter dans des cas limites comme chacun a pu le voir dans les actualités.

Eh bien les humains........ c'est exactement pareil !!!

Et je vois alors que l'on sait faire des lois pour éradiquer telle race potentiellement dangereuse..... sans que rien ne soit prouver, juste parce que leur force est un peu supérieure à la moyenne et leur délit de " sale gueule " en ajoute une couche.
On sait bien euthanasier les chiens dangereux qui ont mordu ou tuer......quel courage, personne ne souhaite les soigner ????

Vous voyez ou je veux en venir.....c'est pareil.

" Pourquoi tuerait-on un schizophrènes qui provoque une véritable tuerie et pas un fumeur dont tout l'entourage est atteint d'un cancer du poumon parce qu'il les a sciemment enfumé pendant de nombreuses années."

Tout simplement parce qu'un tueur est connu alors que personne ne pourra déterminer le fumeur responsable de ton cancer, c'est aussi simple que cela. D'autre part, pour pollueur qu'il soit, un fumeur n'a jamais agressé physiquement personne.....si on considère que respirer la fumée des autres n'est pas une agression physique, mais une agression chimique.....et que personne ne t'empêche de sortir ou de ne pas venir si la fumée te gène....même si cela engendre des problèmes pratiques.

"...on ne peut sanctionner une personne qui a clairement reçu une éducation psychologiquement traumatisante (ce fut le cas d'Hitler, si je me souviens bien) qui, en fait, est la première victime de cette éducation !.."

Merci ! Un exemple de plus pour moi. En effet, si ce fanatique avait été définitivement retiré de la société, la face du monde en aurait été grandement changée.

"...Il y a aussi la catégorie des gens nés malades, qui ne sont pas plus responsables de tuer que n'est responsable un handicapé moteur de ne pouvoir se déplacer autrement que dans un fauteuil !"

Ridicule !!! Tu connais beaucoup de handicapés en fauteuil roulant qui ont attaqué des braves gens ou violés des enfants ?? Une curiosité !!

"pouvez-vous m'expliquer comment justifier une sanction de meurtre par la peine de mort ?"

Bien sur, la sauvegarde de la vie de ses futures victimes..... c'est grandement suffisant !!

"Quel serait la différence entre le meurtre perpétré par l'accusé et le meurtre perpétré par la société ?"

La victime n'a jamais demandé à devenir victime, et n'avait aucune vocation non plus à le devenir, et pourtant elle l'est devenue......C'est juste pour éviter que cela ne recommence !! C'est grandement suffisant et cela fait toute la nuance.!!

"Pour répondre positivement à un tel problème, il faudrait instaurer un système qui mette la société en sécurité au lieu de continuer à concentrer les efforts de notre intelligence sur les moyens de punir, ce qui, de plus, coûte une fortune à la collectivité pour rien !"

Merci, encore une pierre pour mon édifice....et je n'ai rien demandé.
Quand tu fais tes courses, tu regardes le contenu de ton porte-monnaie, et tu fais des choix en fonction de tes moyens...... la société doit faire exactement la même chose.
Et tu préfères nourrir ta famille en priorité, tant que tu 'as pas d'excédents d'argent, plutôt que des inconnus.....c'est normal, ...... la société doit faire exactement la même chose.

"Un pédophylle en prison et libéré au bout de son temps n'a d'autre envie que de se procurer rapidement ce dont il a été privé pendant son incarcération : on l'a vu récemment, cela n'a servi à rien d'autre qu'à dépenser les deniers publics... et c'est normal !"(fautes de frappes incluses).

ou encore...

"Pourquoi voudriez-vous qu'une maladie mentale disparaisse par le biais d'un passage à la case prison ?"

Encore un peu et tu vas rejoindre mes opinions.

"Et la tendresse, bordel ?!

Demandez donc à toutes les victimes ce qu'elles en pensent.!!
Vous vous en foutez des victimes,.....oui, ça je sais !!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [27/04/2008 - 04h54 ]  
carter

Au fond, le déterminisme éducatif (social donc) de notre divine Nature conduit Cochise à réduire le coût économique de certains taulards par la peine expéditive…Je vous offre un voyage afin de remonter le rivière Chochisienne jusqu’à sa source…Prenez votre pagaie, on va ramer sévère!

Le départ : « Bien sur, la sauvegarde de la vie de ses futures victimes."
"Quand on élève des chiots, il faut les éduquer dès leur plus jeune âge, Eh bien les humains.... c'est exactement pareil"

Quel aplomb ! Du déterminisme éducatif, rien que ça ! Cochise le pense mais de nombreuses tentatives ont échouées pour créer l'homme nouveau grâce à l'éducation...et comparer l'apprentissage chez l'homme avec l'apprentissage chez les chiots, c'est -traduit en langue un peu scientifique- prétendre que l'apprentissage chez l'homme est purement un apprentissage comportemental; "béhavioriste", basé sur des arcs réflexes stimulus -réponses et des informations binaires du genre "c'est bon/ c'est pas bon"...On réintroduit en somme l'idée que l'on apprend grâce à la carotte et au bâton, ce qui est le gros fantasme de la Droite...

Or c'est fâcheux car c'est inexact...Battez un homme à vie pour faire une tache et il fera peut être, peut-être pas... Tout dépend de sa vision du bien et du mal... Il peut se rebeller car il est doté d'un imaginaire qui dépasse le simple apprentissage d'arc réflexe...il se dote d'une carte mentale, d'une vision du monde, de ce qui lui semble juste, de valeurs qui lui sont propres: bref, si un gamin épouse vite les idées de ses parents et de ses professeurs, il s'autonomise par la suite ...

Remarquez que cela coïncide avec le bon sens qui montre que la propagande, l'éducation, le matraquage , tout cela n’a jamais permis un modelage convainquant du comportement humain: l'homme n'obéit pas QUE parce qu'il craint une punition (en fait rarement dans ce cas. C’est même la force du libéralisme de l’avoir compris) , mais parce qu'il se convainc que ce qu'il fait est juste...C'est d'ailleurs pour cela que les dictatures sont moins efficaces que les démocraties: dans la démocratie, l'individu se croit libre et c'est cette croyance qui le rend plus docile...
Le hic alors est que de la notion du bien, de ce qui est « juste » est.. très subjective…Elle dépend souvent de nos trajectoires personnelles…Un enfant qui a vu ses parents se crever à l’usine ne voit pas forcement un holp-up comme un crime, mais comme la continuation de la lutte des classes (pensez à ces chômeurs de Metaleurop qui sont devenus des braqueurs parce qu’ils estimaient que le licenciement était une forme de crime social impuni) Violer une femme peut être vu comme juste si elle m’agresse, moi, pauvre homme pulsionnel, en exhibant ses atouts (vision Chu Fuesque finalement très proche du point des vue de mollahs-sans doute parce qu’elle a vécu un temps au Sénégal et entendu ce genre d’arguments)

Conclusion: l’homme n’est pas cet être si malléable par apprentissage « essai/erreur » typique des chiots. Pour comprendre les agissements de Chu Fu, Carter ou Chochise, on doit pénétrer leurs esprits, découvrir leurs cartes mentales. On ne comprend pas nos individualités si on la considère comme la somme de nos apprentissages…(en tout cas, pas chez l’homme et c’est du à la particularité d’un cerveau plus plastique)

Alors une telle phrase pour justifier la peine en prétextant un absolu bénéfice : "Bien sur, la sauvegarde de la vie de ses futures victimes." n'a aucun fondement... NON, personne ne peut oser dire qu’un assassin forcement tuera dès sa sortie…à moins de postuler un déterminisme génétique (tes sarko comme conception)

D’ailleurs, à la réflexion, il ne faudrait pas confondre l'action des médias qui exploitent chaque cas tragique d’une récidive criminelle ... avec la vérité scientifique comme pourrait le montrer les faits statistiques. Pas sur que la majorité des réinsertions de criminels « very dangerous » finissent en récidives (faudrait potasser les chiffres plutôt que jouer le couplet fictionnel de « si ma fille se fait violer »...)

N’as t-on pas là une volonté d’instrumentaliser l’insécurité pour enrôler les français à la cause sarkozyste ? De plus, maintenant que tu as lu « rêve de droite » et que le Storytelling te parait familier (détournement des règles de la fiction pour empêcher tout raisonnement cartésien ou prouver une point de vue par un « fait-divers » ), comment ne pas voir dans l’Histoire de la petite fille violée par le méchant tueur récidiviste l’arbre qui cache la foret de la vérité des faits, telle que le montrerait la froide statistique ?



Ceci dit…Ca ne tranche pas la question de la peine de Mort…Mais au moins, le couplet sur le déterminisme comportemental devient superflu…


A la rigueur, je préfère la question économique qui pèse beaucoup plus dans l’argumentaire cochisien du « donnez à ces salauds, c’est autant argent perdu pour les autres « ! Cela a au moins la grandeur d’un choix antique sans postuler des arguments philosophico pseudo scientifique sur la Nature Humaine…

L’inconvénient (et Karol le disait à sa façon) c’est que cela fait très « panier à crabe ». Connaissez-vous ce que l’on nomme le panier à crabe ? C’est un truc pour choper les crustacés : pas besoin d’un panier très compliqué en tourne de mailles pour attraper les crabes : un trou suffit, bien large dans un filet…Dès qu’il en a deux, on s’aperçoit d’un phénomène assez étrange : le premier crabe empêche le second de remonter le filet (et vive versa) : plutôt que d’accepter la progression de l’un de ses membres, ces imbéciles empêchent toute progression de quiconque qui dépasserait leur condition…

Bref, c’est l’éternel état d’esprit du français moyen qui crache sur l’immigré parce qu’il touche les allocs, plutôt que d’invectiver les riches du Cac 40 .Or il croise plus volontiers dans sa rue ces immigrés que les individus de la jet-set …Il en partage pourtant le quotidien. Il devrait logiquement en être solidaire…La morale : on lorgne et jalouse les avantages de ceux qui nous sont proches, mais les privilèges de ceux qui sont nos lointains semblent acceptables et hors de notre sens critique …

Or qui risque de finir taulard ? Principalement un type né dans les classes défavorisées…N’empêche ! Il est socialement plus proche de moi ou de Cochise que les membres de la famille Pinaud ! Donc aider le taulard, c’est aider quelqu’un qui a finalement plus de chances de me ressembler. Ceux qui peuvent mal finir ont, comme par hasard, plus de chances d’être de la famille du français moyen que de celles des membres de la jet - set…(remarquez que le criminel choisit sa victime parmi ceux qu'il côtoie: il partage souvent la même classe sociale que sa victime...)

Bon, évidemment, y’a une objection de taille : Cochise n’a pas envie de trucider tous les taulards : seul les violeurs vraiment méchants sont bons pour les joies de la chambre à gaz. Sauf que la peine de Mort a la fâcheuse tendance de se banaliser au fil de ses sentences. D’abord le violeur, puis ensuite vient le dissident politique, puis le l’amoureux -transi -qui -a –tué-son-adorée-sous-le coup-de-la -ccolère et enfin, le zoophile. Sans parler du focus typiquement médiatique, cette loupe déformante des medias qui transformeront à coup sur le viol du chat de la voisine par Toto le débilos léger en crime inadmissible contre les animaux…. Quand on ouvre les vannes des pulsions de châtiments chez l’homme, faut s’attendre à ce que le robinet se mette à débiter à plein régime….Cela s’appelle un processus de banalisation…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Chu Fu a écrit [27/04/2008 - 19h46 ]  
Chu Fu

ta ta ta , carter, pas "vision Chufu", mais constatation des évidentes causes et conditions...
Il y a un proverbe tibétain qui dit : "une belle femme qui passe est un objet de passion pour un homme, de distraction pour un sage et un bon repas pour un loup !..." Quand on se métamorphose en rôti ambulant, il ne faut pas être surpris de se sentir croqué !!!!...même si, le loup a entendu dire que ce n'est pas bien !!!!...
Tout cela n'a rien à voir avec les visions obscurantistes de certains fanatiques religieux !!! Quand je vois un reportage sur l'exode des gnous et ce qui les attend lorsqu'ils doivent traverser le Kiraouira, notamment, où les attendent des crocodiles grands comme la Porte d'Aix, je n'ai pas envie d'aller faire trempette, même si j'ai chaud et que j'adore nager !!! Si j'y vais quand même, je n'ai pas à me scandaliser du comportement agressif de ces affamés !!! C'est du bon sens pur !!!
Cela vaut pour tous les comportements à risque : toutes ces gamines inconséquentes qui viennent régulièrement déclarer sur le forum "j'ai eu un rapport non protégé, c'est grave ?" me font halluciner grave et je comprend mieux comment le sida galope - mis à part, bien sûr, les victimes qui ne sont pas responsables de ce qui leur arrive !!!
Mais, pour en revenir au sujet, c'est exactement pareil !!! Si on commençait par être attentif aux souffrances, à ce qui les causes et chercher des solutions pour qu'elles cessent au lieu de renforcer le cordon de CRS, il y aurait déjà sûrement moins de "délinquance" ! Et si l'on soignait les malades au lieu de les envoyer au bûcher comme les fous au Moyen-Age, notre société irait beaucoup mieux !
Mais pour ça, il faudrait un peu moins faire reluire son nombril et partager !




 carter a écrit [27/04/2008 - 20h08 ]  
carter

C'est vrai que voir une meuf porter une toge bouddhiste, ça stimule moins le pervers que je suis que d'en voir une autre en minijupe ras du kiki...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 lulu 31 a écrit [27/04/2008 - 20h12 ]  
lulu 31

pour les jupes on dit :AU RAS LA TOUF :-D




lulufamilly31.skyblog.com


 carter a écrit [27/04/2008 - 20h35 ]  
carter

faut être dans l'mouv, lulu..la touf, on la rase de nos jours...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 elfie a écrit [27/04/2008 - 20h40 ]  
elfie

et bien ça chauffe ici :-/




elfiemuvuxe


 lulu 31 a écrit [27/04/2008 - 20h47 ]  
lulu 31

:-D ha oui c'est vrai je n'ai pas capté de suite




lulufamilly31.skyblog.com


 Chu Fu a écrit [27/04/2008 - 21h17 ]  
Chu Fu

Au fait, je profite de l'occasion pour tenter de réparer une erreur de plus en plus systématique au sujet des mots "tache" et tâche"... j'ai mis un temps, carter, à comprendre ce que tu voulais dire par "Battez un homme à vie pour faire une tache", d'abord parce que celui qui fait une tache, c'est le sujet de la phrase, donc celui qui bat, et parce que, de plus, "une tache", c'est la bougnette que tu fais sur ta chemise quand tu manges comme un goret !!!! :-D
Donc j'ai imaginé l'espace d'un instant quelqu'un battre une personne toute sa vie jusqu'à faire une tache par terre !!!! C'était gore !!!!
Un travail, un labeur c'est une tâche !!! Et je suis morte de rire quand je vois certaines marques de lessives nous promettre de nous soulager de toutes nos tâches !!!

Malheureusement, ça rentre dans les moeurs, comme les zharicots désormais admis, ce qui nous autorisent maintenant à dire les zhérissons et les zhiboux !!!... ou les "malgré que", amalgame entre "bien que" et "malgré", "bien que" étant à l'origine suivi d'un verbe et "malgré" d'un nom... pourtant, ce n'était pas très compliqué de dire "bien qu'il pleuve" ou "malgré la pluie " !....

C'est dommage que les français n'aiment plus assez leur culture pour se régaler des subtilités de leur langue et franchement, "zy-va, biatch", ça ne me fait pas rêver !




 Chu Fu a écrit [27/04/2008 - 21h20 ]  
Chu Fu

Tu peux toujours m'asticoter, carter, tu sais bien que ça ne marche pas !!! Pff, même pas mal !!!!




 leovolcano a écrit [30/06/2008 - 11h40 ]  
leovolcano

Bah dans la logique OUI




J'attaque au bélier, je n'attends pas le pont levis.


Répondre à Leo






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.