Comment aider une personne de 18 ans, victime d'harcèlements et d'attouchements par son beau-père ?



yoyo59
Cette question a été posée par yoyo59, le 20/01/2008 à à 12h45.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Pédophilie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 yoyo59 a écrit [20/01/2008 - 12h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
yoyo59

Bjr, mon fils a une amie d'école de 18 ans qui nous a fait part que depuis l'âge de 15 ans son beau-père (qui la connait depuis qu'elle avait 4 ans) n'arrête pas de la harceler sexuellement en faisant des propositions très crues... Il y a 3 ans elle a essayé d'en parler à sa mère, mais son beau-père a compris qu'elle allait parler et lui a violement fermer la bouche ... sa mère n'a jamais essayé de comprendre. Elle a un petit frère de 6 ans et se pose des questions. Comment arrêter ce harcèlement, d'autant qu'il y a quelques jours il l'a touché au sexe ... Il a les mains baladeuses ... elle a peur de lui car il est très violent ... peur pour sa mère ... pour son petit frère ... Est-ce de l'inceste ou de la pédophilie ? Comment l'aider ? Nous lui avons conseillé d'en parler à sa mère ... et si elle n'y arrive pas d'écrire tout ce qui lui fait au quotidien .. Elle est très perturbée et a fait quelques séances chez le psy sans pouvoir en parler. Elle a une grande confiance en mon fils .. c'est pourquoi elle nous en a parlé .. nous l'accueillons 1X semaine pour les cours. Nous en tant qu'adultes comment l'aider ? Merci de votre réponse c'est très urgent.




 lulu 31 a écrit [20/01/2008 - 13h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lulu 31

déjà je pense qu'il faut qu'elle en parle à sa mère (si celle ci la croie ) ensuite pourquoi pas porter plainte je pense que ce serais la meilleure solution pour qu'elle les protèges tous et que l'on puisse faire arrêter ces choses là !!!!!
bon courage à cette jeune femme ;-(




lulufamilly31.skyblog.com


 yoyo59 a écrit [20/01/2008 - 13h33 ]  
yoyo59

C'est déjà fait ... je lui ai recommandé d'en parler à sa maman mais comme elle n'y arrive pas elle a écrit un mot et l'a glissé dans son sac... elle a dit à sa mère qu'elle avait un mot à lire .. Mais elle a peur de la violence de son bpère, elle a peur de sa mère et aussi si son papa l'apprenait elle craint que celui-ci aille mettre une rouste et se retrouve en prison pour coups et blessures... Y a t il une loi qui la défendrait sachant qu'elle a 18 ans et scolarisée ?




 lulu 31 a écrit [20/01/2008 - 13h48 ]  
lulu 31

il doit y avoir une loi oui et il y a surtout une chose a faire c'est porter plainte toutes personne qui frappe ou abuse d'une autre doit être puni si cet homme va en prison pour coup et blessures il aura peut être l'occasion de réfléchir à ses actes il faut qu'elle se rendent compte que ce que fait son père est grave elle se doit de protéger son petit frère , qui sais ce qui arrivera si elle ne fais rien ,il fera peut être la même chose à son frère et là : elle regrettera de n'avoir rien dit




lulufamilly31.skyblog.com


 carter a écrit [20/01/2008 - 13h59 ]  
carter

yoyo59, je crains qu'à un moment donné, il faudra qu'elle aille porter plainte à la police car il y'a plus que du harcèlement moral, il semble qu'il y ait tout simplement abus sexuel sur mineur (attouchement sexuel sur son frère de 6 ans) . Cela sous-entend que cet homme peut être pédophile... ET je crains qu'il y'a chez la mère de cette fille un déni de la réalité de sa part. C'est à dire qu'elle préfère ne"rien voir" plutôt que de s'interroger sur les malaises de sa fille...Bref, dans ce cas, seul l'électrochoc d'une plainte peut être salutaire...

Qu'elle aille au moins en parler à un juriste ou à son médecin (ce dernier est sensibilisé à ce genre problème. Du moins, il connait les démarches à faire...). Qu'elle se renseigne afin d'avoir suffisamment d'armes pour dans le cas le plus minimale menacer son beau-père d'avoir recours à la justice.

De toute façon, si elle ne dit rien, elle sera rongée par le remords comme toute les victimes de harcèlement moral... Donc il faut agir et dans ce cas, c'est contre-attaquer...Soit la menace qu'elle soit effective (porter plainte) ou non (mettre en garde)

VOILA LA SOLUTION QUE JE PROPOSE: AGIR INTELLIGEMMENT:

1) compiler des preuves pour menacer. La, "elle fait semblant que rien ne se passe" mais elle accumule les données: A cette fin, qu'elle porte sur elle un magnétophone afin d'enregistrer tous les propos licencieux qu'il fera de nouveau (je ne crois pas que la Justice reconnaisse ce procédé comme preuve mais assurément comme indice. De toute façon, cette phase n'est pas nécessaire car pour le harcèlement sexuel, c'est à la charge de l'accusé de prouver le contraire:c'est à l'accusé de donner des preuves de son innocence et c'est le seul cas prévu comme ça par la Loi! Donc elle peut directement porter plainte si elle le désire!
2) qu'elle menace une fois les preuves accumulées!
3) Porter plainte si l'individu continues ses avances...

âpres tout, son beau-père devrait savoir que :
- l'atteinte sexuelle sur mineur est un délit puni par 5 ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende: ce concept est suffisamment large pour englober l'attouchement de son petit frère...
-le harcèlement sexuel sur la fille : elle permet de sanctionner des pressions sur une personne subalterne afin d'obtenir des faveurs de natures sexuelles. Comme son grand-père a autorité sur elle, il entre dans ce cadre....




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 yoyo59 a écrit [20/01/2008 - 14h07 ]  
yoyo59

Elle ne dit pas que son frère (demi-frère) a été abusé, elle a juste peur que plus tard ça puisse arriver. Comment faire la différence entre inceste et pédophilie ? Dès l'âge de 15ans où son corps est devenu femme elle a été harcelée ... des propositions indécentes .... Je pense aussi qu'il y a un déni de la part de sa maman qui ne peut (veut) pas l'aider car son conjoint est aussi très violent. Si elle se confie à son propre père, elle sait que son père va aller lui casser la figure = 2 hommes violents face à face ne résoud rien. Elle n'arrive pas en parler .... pour l'instant ni au médecin scolaire ... ou tout autre personne compétente. Elle s'est confiée auprès de nous = Que devons-nous faire ? Doit-on dénoncer sous peine d'être accusés de non assistance à personne en danger ? Il est passé aux actes en lui mettant la main sur son entrejambe alors qu'elle était dans la cuisine et sa mère lui tournait le dos. Je lui ai dit de crier NON très fort pour que sa mère intervienne ....




 carter a écrit [20/01/2008 - 14h26 ]  
carter

D'abord, il n'y pas inceste puisque c'est son beau-père (et puis,aussi étonnant soit-il , le code pénal ne reconnait pas l'inceste -lu dans "le nouveau code de la sexualité-de Barillon-car le Législateur n'a pas voulu introduire des notions moralisatrices. Mais assurément, la peine d'agression sexuel s'aggrave )...Vis à vis du frère, il y'a aura pédophilie ou atteinte sexuelle ou d'agression sexuelle sur mineur.

Elle, a a 18 ans, donc c'est du harcèlement sexuel et si le mec l'a tenancé depuis 15 ans, il peut écoper d'une atteinte sur mineur (mais il faudra des preuves)

"oit-on dénoncer sous peine d'être accusés de non assistance à personne en danger ?"
Bonne question, tiens...le hic est que dans votre cas, il faudra des preuves alors que si c'est elle qui porte plainte pour harcèlement moral, c'est au beau père de se justifier..Donc, l'affaire sera vite clos... Tandis que vous, vous foutez un bordel sans contrepartie de reussite si ce n'est que le beau-père interdira sa fille de venir vous voir...

Le mieux donc, à mes yeux, est que vous et elle, vous alliez en discuter simplement soit à juriste (il doit avoir une association contre le harcèlement moral et sexuel dans votre secteur et on peut consulter gratuitement des juristes à la mairie pour au moins connaitre les démarche)
Quand à elle, si elle a peur, la meilleure chose à faire est d'agir et de se rassurer: porter un petit dictaphone (on en trouve à 30 euros maintenant) toujours dans sa poche devrait la rassurer.Dès qu'il commence à porter des propos licencieux, qu'elle mette l'enregistrement!

mais il faut qu'elle agisse et vous devez l'amener à prendre conscience qu'elle n'a pas à avoir peur car la Loi lui donne pleins de recours et d'aide:
-son beau-père ne pas pas la mettre dehors. Si c'est le cas, un procès l'obligera à lui donner une pension, etc.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [20/01/2008 - 14h35 ]  
carter

Je ne fierais pas à la mère pour une raison fort simple: elle dédramatisera le truc et en plus, si son conjoint est violent, il se peut qu'elle ait peur pour elle-même... Et puis, si j'avais elle rejette les faits, je suppose que sa fille se sentira plus abandonnée et blésse de ne pas avoir été secourue par sa propre mère...
Et son vrai père?
Qu'elle agisse par elle-meme et pour elle-même, c'est à dire que vous devez la pousser à se renseigner et à se premunir...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [21/01/2008 - 04h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Elle a 18 ans, donc elle est majeure et n'a aucun compte à rendre à qui que ce soit, y compris à sa mère ou à son père.

"Est-ce de l'inceste ou de la pédophilie ?" ........sur elle, c'est soit du harcèlement, soit du viol, et sur un mineur, c'est de la pédophilie caractérisée.... à mon avis.

Il n'y a pas cinquante solutions..... mais cela va semer un grande pagaille dans la famille.... si tant est que ce soit encore une famille.

IL FAUT PORTER PLAINTE pour harcèlement et/ou viol pour elle ET pour pédophilie au nom de son petit frère. De plus, il faut demander le jour même à être mis en sécurité à l'écart de son beau père, qui sera sans doute interpellé sur le champ par la police.... que les faits soient avérés ou non.

Bien sur, vous pouvez en discuter avec toutes sortes d'associations ou de conseillers divers, mais il faut savoir que ces gens sont tenus de dénoncer de tels agissement à la police et aux services sociaux sous peine d'en être les complices, ce qui serait l'inverse de leur tâche..... donc, si les faits sont réels, cela se terminera immanquablement avec un dépôt de plainte en bonne et due forme.

Les individus responsables de ces actes doivent être enfermés d'urgence à vie.... et le plus vite sera le mieux pour éviter que cela ne continue ou ne recommence ailleurs.

Ensuite, il faudra se reconstruire, ce qui sera long et difficile, mais toujours beaucoup mieux que de continuer à subir ces violences inacceptables...... enfin, c'est mon avis.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à yoyo59






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.