Jean-Louis Borloo, renonce à se présenter à la Présidentielle 2012, pourquoi selon vous ?



lisa74r
Cette question a été posée par lisa74r, le 03/10/2011 à à 08h25.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Partis politiques.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lisa74r a écrit [03/10/2011 - 08h25 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lisa74r

Hier soir sur TF1, Borloo a annoncé qu'il ne serait pas candidat à la présidentielle 2012, peur de prendre une déculottée ? Ou soutien à Nicolas Sarkozy et à l'UMP ? Pourquoi Borloo retourne sa veste quelle est selon vous, la véritable raison ?




 symbol a écrit [03/10/2011 - 11h31 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
symbol

Je m'arrêterai à ce que j'ai retenu de ce qu'il a dit, soit, que diviser n'était point la solution à ce jour.
A savoir qu'il se voulait "incontournable" au centre et que son université d'été a démontré le contraire.
En effet, l'université d'été des centristes fut le théâtre d'un tournant inattendu dans le match Borloo-Morin.

Comme les militants issus de l'appareil centriste feront campagne pour celui qui sera désigné, 2 candidats feraient de l'alliance républicaine une unité bien éphémère.

Borloo semblait d'ailleurs toujours hésiter alors qu'il décrivait " la crise de l'Occident, extrêmement profonde" et parlait d'une "force indicible qui le pousse à s'engager". Son "d'ici peu, je parlerai aux français" a été entendu 100 fois et il n'était plus pressé "je décide quand je veux ! C'est ma vie, c'est ma gueule !".

Maintenant, on sait.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [03/10/2011 - 13h03 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Disons plutôt qu'il n'avait aucune idée valable le différenciant nettement de Sarkosy, ce qui est normal puisqu'ils ont travaillé ensemble plus de 10 ans.
Disons aussi que la plus grosse partie des finances du petit parti de Borloo .... est payé par l'UMP.(derniers comptes 2009 77% payés par l'UMP).... et comme il faut beaucoup d'argent pour mettre en place une campagne présidentielle, .....
Et puis quand on voit sa tête de sortie de bar, on se demande qui va voter pour lui.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [03/10/2011 - 19h16 ]  
betinaweb

Il aurait subi pas mal de pression ces derniers temps .
En fait,on se rend bien compte qu'ils ne sont pas de cadeau entre eux.Ça négocie dur actuellement.Que lui a t-on promis?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [03/10/2011 - 20h34 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Oh, on ne lui a rien promis, sauf une tonne d'emmerdements s'il le faisait.
Pour pouvoir être indépendant et résister aux pressions, il ne faut pas avoir la main dans le pot de confiture....et ils sont bien peu à ne pas y avoir gouté.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [04/10/2011 - 05h22 ]  
Wisty

Bonjour,

C'est tout simplement une bataille d'intérêts, idem chez nous... ;-)




Wisty


 tinadu92 a écrit [04/10/2011 - 19h44 ]  
tinadu92

Mon prof d' S.E.S. pense que c'est une négociation avec le président au sujet de l'argent qu'il va toucher.
Et qu'il est possible qu'on le retrouve prochainement haut placé au gouvernement.
Personnellement je n'ai pas d'avis.




 cochise_fr a écrit [04/10/2011 - 20h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Un prof n'a pas à faire de politique en classe. Son travail est d'enseigner, et non de faire de la propagande pour qui que ce soit, et quelles que soient ses idées. Si des élèves pensent autrement que lui.... qu va t il advenir.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [05/10/2011 - 10h32 ]  
symbol

Je ne peux qu'appuyer sur la craie quant à l'école. L'une des plus grandes impostures fut le renversement des ambitions.
On veut désormais " former la personne et le citoyen ", on voulait jadis former un intellect, partant du principe que la personne est du domaine parental, et le citoyen du domaine sociétal. L'école n'aurait jamais dû avoir d'autre fonction que de fabriquer des têtes bien faites et bien pleines.

" Le politiquement correct " a remplacé la culture et c'est bien de formatage qu'il s'agit ici. Inviter les élèves à donner leur opinion, revient en fait à les décapiter, puis à leur demander de penser, comme les autres.

tinadu92 vous êtes en droit d'exiger un savoir et l'enseignant a le devoir d'instruire. Il n'est pas là pour animer un débat et il doit déposer son affect à la porte de l'établissement.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 tinadu92 a écrit [07/10/2011 - 17h12 ]  
tinadu92

Bonjour, je me suis peut-être mal faite comprendre, notre prof n'a en aucun cas tenté de nous persuader qu'il avait raison, il a juste exposé rapidement son propre avis en le justifiant, mais également d'autres avis différents du sien.




 symbol a écrit [08/10/2011 - 12h31 ]  
symbol

tinadu92, nous avions compris et ce n'est pas son rôle, sauf d'expliquer à la rigueur, comment cela fonctionne. Que veut dire partis, ce que cela représente, etc. Il n'a pas a donné d'avis, ni le sien, ni d'autres car il y a interprétation et ressenti qui s'en mêlent. Et cela devrait rester à la porte de l'école en toute logique.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [08/10/2011 - 21h15 ]  
betinaweb

Les profs qui parlent politique en cours cherchent toujours à savoir ce que pensent leurs élèves pour situer la famille.J'ai connu cette pratique à mon époque.C'est honteux.Pareil pour la religion.
Il ne faut pas tout mélanger.Un prof doit garder sa neutralité.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [09/10/2011 - 00h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh oui, et il y a des élèves qui auront toujours ensuite des mauvaises notes parce que leur famille ne pense pas comme les enseignants. C'est infecte, mais c'est comme çà.

C'est bien pour cela que la politique n'a rien à faire en classe, avant d'en faire un métier dans les études supérieures.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à lisa74r






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.