Est-ce normal de s'interposer quand sa mère est attaquée ?



ftm_bi_veget
Cette question a été posée par ftm_bi_végét, le 25/01/2010 à à 01h42.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Parents.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 ftm_bi_végét a écrit [25/01/2010 - 01h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
ftm_bi_végét

Est-ce normal de s'interposer quand sa mère est attaquée ? Même si ça implique une 'guerre' dans la famille?




 shiva76770 a écrit [25/01/2010 - 01h47 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
shiva76770

Bonjour
Oui je pense cela normale apres tout ta mere tu n'en a qu'une et n'en aura qu'une a jamais si cela implique une guerre c'est que peu etre les autres personnes ne merite pas d'etre au sein de ta famille car dans une famille on se soutien et meme dans les epreuves




 Nono182 a écrit [25/01/2010 - 01h55 ]  
Nono182

Shiva,
on n'a pas à mériter ou non d'être au sein de la famille, on ne choisit pas sa famille! et non tu serais surprise de voir le manque de soutient existant dans de nombreuses familles... contrairement aux amis que nous sommes libre de choisir!

ftm,
il manque de nombreux éléments pour répondre à ta question de manière objective. Quels sont les peronnes impliqué, ta mère et des membres de ta famille a priori, mais qui le pere, l'oncle, la soeur de ta mere... et quelles sont les problèmes? autrement pour répondre de manière brut, tu es libre de décider si tu dois intervenir ou non! si tu considères ta mère attaquée de manière non justifié, alors je te recommande d'y mettre ton grain de sel si cela te concerne plus ou moins!




 shiva76770 a écrit [25/01/2010 - 02h00 ]  
shiva76770

je sais que ce n'est pas un merite mais je ne trouvait pas le mot approprié mais il est vrai que moi si quelqu'un s'en prennait a ma mere j'aurais tendance a mettre mon grain de sel car ma mere est tres importante a mes yeux :-/ .




 betina a écrit [25/01/2010 - 02h24 ]  
betina

Une maman se protège,si elle est attaquée,il faut la défendre au risque de se mettre en conflit avec le reste de sa famille,par contre il faut savoir si la guerre engendrée ne lui nuiera pas par la suite,c'est à toi de peser le pour et le contre. ;-)




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 ftm_bi_végét a écrit [25/01/2010 - 04h45 ]  
ftm_bi_végét

Re shiva76770,

oui en effet, je suis bien d'accord. Moi aussi je croyais que c'était ça la famille : un exemple de solidarité. Comme quoi, les crédules finissent toujours pas regretter (= par voir leur naïveté être abusée). -!-

Je pense que c'est un problème de couple entre ma mère et mon père (je ne pense pas pouvoir faire qqc) : c'est lui qui a commencé à gueuler (= hausser le ton), à se lever de sa chaise et à la montrer du doigt et beh moi j'ai fait de suite pareil avec lui. Comme ça il peut remballer ses postures menaçantes.

Ce qui a énervé les deux : ma mère a dit qu'elle aussi été élevée dans ue famille catholique et que ça ne voulait rien ire car elle est tolérante. Elle n'a pas aimé (du tout) que 'ma soeur' reproche à ma mère de ne pas avoir conscience de la tolérance de mon / notre père. Elle l'a pris comme 'papa et plus tolérant que toi'. Mon / Notre père a 'surenchéri' en disant 'je suis le vrai catho parce que je vais à la messe tous les Dimanches'. Ma mère lui a dit qu'il était en état de péché mortel, excommunié par l'Eglise (et c'est vrai). Il l'a mal pris à son tour en disant 'la faute à qui'. Je lui ai dit : être religieux n'a rien à voir avec la messe; personne ne t'a forcé à vivre avec maman. Donc tu n'as pas à lui reprocher d'être en état de péché mortel parce que tu as enfa té hors mariage et parce que tu es divorcé.
Après, j'ai quitté la 'table', parce que 'ma soeur' me disait des choses qui pour moi étaient abjectes, je suis parti 'ventre à terre' dans ma chambre pour ouvrir la fenêtre, prendre un bol d'air frais (bon, c'est vrai que je me suis dit pourquoi je ne sauterai pas?) et après, j'entendais des voix crier tellement fort que j'ai été 'disturbé', j'ai clairement reconnu la voix de ma mère alors je me suis dit, ça ne va pas, il faut que j'y retourne...
(Je suis arrivé à la conclusion qu'elle n'a vraiment pas de chance, j'espère que je lui suis d'une aide quad même et que je ne la déçois pas... Je me faisais la réflexion que franchement, je pese que le couple parental 'bat de l'aile' mais ça je le sais depuis que je suis tout gosse... Je me disais, heureusement qu'elle est là (je ne sais pas pourquoi mais parce qu'elle me "catalyse"...). Je me disais aussi, c'est vraiment inédit mais que si je la 'perdais', je crois que je serais capable d'en mourir...) Ces personnes ne sont pas tendres, je l'ai vu, nous avons parlé-e-s après et elle a dit 'je vais bientôt mourir, ça peut se passer très vite, il suffit que je ne prennes pas mes médicaments pendant 48 h'. Je n'aime pas la mauvaise influence sur maman : elle boit 'comme un trou' quand elle est avec elles / eux... Et elle a beaucoup fumé aussi ce soir, pour se calmer : elle a du forcer la dose si tu me permets l'expression. Je ne prends pas ça à la légère : ça me préoccupe. Elle est cardiaque et on doit lui éviter les contrariétés : si on l'aime c'est ce qu'on fait. Quand on aime, on fait attention. Mais bon, qu'est-ce que tu veux que je te dises (sincèrement) : avec ue 'soeur' qui fait tout pour te faire basculer de l'autre côté... Je comprends que nous ne soyions pas sur la même longueur d'onde si déjà elle est plutôt versée dans l'a:our sadique et moi dans l'amour compassionné !

Je n'aime pas les injustices d'une manière générale et je les déteste encore plus quand ça touche qqn-e qui m'est proche : voilà pourquoi je suis aussi interloqué, révolté et vif dans ma réaction. Je ne prends la peine de réfléchir : je sens que je dois le faire donc je le fais...




 ftm_bi_végét a écrit [25/01/2010 - 04h56 ]  
ftm_bi_végét

Très juste betina,

c'est justement ça qui me préoccupe.

C'est elle qui m'a forcé à accepter les excuses de 'ma soeur' de ce soir et même après en parlant, elle m'a dit 'elle est de bonne foi', je lui ai rétorqué 'c'était prémédité, elle savait très bien ce qu'elle faisait, ce n'est pas la première fois que ça se produit, je doute de sa sincérité'.

Malheureusement, même si j'ai pris sa défense, ça reste une femme qui souffre. Je suis renvoyé à mon impuissance, je suis renvoyé aux limites de mon champ d'action : je ne peux malheureusement pas faire en sorte de bien m'entendre avec 'ma soeur' mais j'ai tenté, c'est déjà ça...

Ma mère peut reprendre contact avec aLb (son premier fils) quad elle veut : je lui ai dit, tu penses ç toi d'abord, si tu le contactes c'est parce que tu le veux tout comme si tu ne le contactes c'est que ça t'arrange : je l'ai mise à l'aise mais je le pense vraiment. Ce n'était pas juste comme ça, pour la rassurer...

Ce qui me 'tue' c'est que j'ai l'impression d'être le seul à essayer de faire mon mieux pour qu'elle aille bien (notre mère pardit). Alex 'ma soeur' a toujours tout fait pour 'rabibocher' le rapport entre notre mère et aLb et ça a mené à beaucoup de conflits, parfois assez violents, mais notre mère comme moi pensions que ça la raisonnerait mais non : elle s'est obstiné à forcer le rapport entre les deux. Je te le dis franchement, quand la relation est terminée, elle l'est. Ca ne sert à rien de se faire du mal. il faut laisser partir les gens et les relations qui vont avec. Je pense que 'ma soeur' est une personne très immature parce qu'elle fait tout comme elle le souhaite, elle veut que tout le monde soit comme elle le souhaite, elle veut que les choses se passent comme elles le souhaite et elle veut que sa famille soit soudée ok, c'est honorable mais on ne peut pas forcer les gens à bien s'entendre si ce n'est pas le cas (il faut respecter les sentiments, les antécédents, les traumatismes...). Elle est brute. Elle 'a pas conscience du mal qu'elle engendre à vouloir mettre en relation tout le monde. Il faudrait qu'elle apprenne à laisser les choses et les gens agir parce que c'est leur vie : elle ne peut pas tout régenter. Quelque fois, malgré les efforts, les relations sont impossibles, c'est un fait, il faut le reconnaître : se faire du mal n'avancera à rien. Elle e sait pas se qu'est le sacrifice je pense vraiment : j'ai déjà mis fin de manière prématurée à des relations parce que j'ai vu que ça faisait du tort à d'autres personnes qu'à moi. Bref...




 petronille a écrit [25/01/2010 - 11h45 ]  
petronille

De donnez des conseils c'est toujours très facile mais ftm bi végét ne crois-tu pas vu de la situation que tu d' écris que ta maman devrait envisager de quitter ton père.est-ce une vie de vivre dans de quelles conditions. prendre sa défense est tout a fait normal mais face un personnage violent que veux tu faire.? En ce qui concerne ta soeur as toi de faire la part des choses et d'éviter toutes relations avec elle.et de lui exprimer une bonne fois ton opinion. c'est tu que tu es en droit de faire intervenir la police si ton père est trop violant avec ta maman peut être que cette solution est la meilleur des nouvelles lois protège les femmes mal traitées par leur mari. et finalement peut etre que ton père mettra de l'eau dans son vin. bon courage




Le silence est le plus grand des mépris


 cochise_fr a écrit [25/01/2010 - 12h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La solidarité familiale ne justifie pas tout et n'importe quoi.
Tout dépend du ou des sujets des différents familiaux.
Le principal est de mettre en accord ses idées et ses actes, ce qui évite les conflits intérieurs, chacun restant libre de faire autrement.... et d'en assumer les conséquences.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 ftm_bi_végét a écrit [26/01/2010 - 00h29 ]  
ftm_bi_végét

@ pétronille : oh ... Anou. Oui sans doute mais pardon de l'exprimer peut-être cruement mais vous ne manquez pas d'air pour dire qu'ils et elles devraient se séparer. Je me faisais la réflexion suivante : j'aurais peut-être mieux fait de garder cette question pour moi... En tout cas, permettez-moi de vous dire que vous manquez de tact. J'ai lu votre post et tout-de-suite à la première ligne, j'étais choqué, interloqué en tout cas.
Mais la vérité c'est que je pense que ce fai était présent mais d'une mainère inconsicente. Je pense que c'est assez évident qu'il y a mésentente entre ces deux personnes... Mais bon, prendre une décision est facile c'est s'y tenir qui est le plus ardu je pense. Même si j'ai l'air d'en rire, je trouve que ce n'est pas drôle : c'est juste une 'tactique' pour se distancer de la chose, pour la rendre plus légère, plus digérable... A plusieurs reprises, nous fumes témoins ('ma soeur' et moi) de querelles, parfois violentes (aussi bien verbalement que physiquement) mais à cette époque personne ne s'interposer. Et bien, il faut comprendre que même si c'est familial, ça reste avant-tout une histoire de couple, donc ça ne concerne dans la relation et en plus, sans parler de l'ascendant d'un-e parent-e sur l'enfant-e donc ce serait très malvenu qu'un-e enfant-e conseille son parent-e. Je veux dire qu'on peut 'jouer' le 'rôle' du médiateur mais avec beaucoup de réserve, de tact voire d'objectivité (même s'il est impossible de l'atteindre), ça demande en conséquence beaucoup de maturité; sans parler de la distanciation. Pour avoir été dans un couple jadis (je suis dans un autre maintenant), j'ai très mal pris qu'on vienne me dire 'cette relation, elle n'est pas bien' ou 'tu ne devrais plus fréquenter cette personne'.
Il y a qqs années, je n'aurais rien fait : là, je pense que j'ai quand même évolué (je ne sais pas si c'est dans le ses qu'il faut mais...); je me suis physiquement interposé, après avoir tenté le dialogue, qui a échoué, à mon plus grand dam. Il est vrai que peu de réflexion (pour ne pas dire pas du tout) a été mise en place mais... Après cette séance 'tumultueuse' : je me suis dit ça aurait pu aller beaucoup plus loin... Je pense qu'il est important de retourner ce que l'autre nous fait.

Ce n'est pas un bon souvenir mais maintenant qe tu parles de la police, ça fait remonter cette réminiscence :
Oui, une fois, ma mère et moi sommes sorti-e-s parce que 'ma soeur' s'était prise à ma mère puis à moi ou l'inverse et nous en avios assez. Elle refusait de partir de notre demeure. Le père étant avec elle, nous avos quitté les lieux, en bas, sur le parking, nous avions longtemps songé à appeller la police pour la déloger. C'était une fois où elle a été très alcoolisée, très violente (verbalemet et physiquement). Le malheur c'est que tu es chez toi, tu es tranquille, tu t'entends bien avec tes pairs et tout-à-coup paf, élémet perturbateur, une tornade passe ('ta soeur'), fout la merde, plie tout le mode en quatre, fais tourner tout le monde autour de son petit doit, fait son numéro de lavette en pleurant un coup parce que le monde est injuste parce que c'est au tour des 'victimes' de se défouler et vient ensuite les 'aux revoirs'. Et à la prochaine !

Merci pour le post... Ca m'aide (sincèrement).




 betina a écrit [26/01/2010 - 01h00 ]  
betina

ftm_bi_veget,
n'en veux pas à petronille,face à la situation que tu rencontres dans ta famille,il est normal que quelqu'un te dise que ta maman devrait quitter ton père,comment une femme peut accepter des violences verbales et physiques aujourd'hui sans rien dire?
Se résigner devant une telle situation parait incompréhensible pour le commun des mortels.Il semble qu'il y ait beaucoup de violence dans ta famille ce qui peut aussi expliquer le comportement de ta soeur,j'ai dit expliquer,pas excuser.Ton père a quand même le beau rôle dans cette histoire,il fait souffrir ta mère,toi par la même occasion.Tu ne peux continuer à vivre dans une telle ambiance,et ta maman non plus,il faut que vous trouviez une solution,oùu vous faites soigner le père et la soeur ou vous vous sauvez tous les deux.Tu devrais aller voir les services compétents dans ce genre d'affaire pour te faire aider,tu es bien jeune pour supporter tout ça.
Tu n'es pas responsable de la vie de ta famille mais tu y es lié.Tes appels au secours doivent être adressés aux personnes qui pourront t'aider concrétement car si nous te soutenons par nos posts,nous ne t'apportons pas de solution,il faut absolument que tu te décides à agir.Je te souhaite bon courage;




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 ftm_bi_végét a écrit [29/01/2010 - 00h57 ]  
ftm_bi_végét

Re betina,
merci encore pour le fait que tu t'impliques das ce qui m'arrive; c'est gentil... Vaiment.

"ftm_bi_veget,
n'en veux pas à petronille,face à la situation que tu rencontres dans ta famille,il est normal que quelqu'un te dise que ta maman devrait quitter ton père,"
Je suis avré de m'être mal exprimé : ce n'est pas tout-à-fait ce que je voulais dire, je ne lui tiens pas rigueur car je sais que c'était mal intentionné; c'est une simple constatation. A plusieurs reprises, moi-même je me suis demandé ce que mes parent-e-s allaient devenir quand j'allais (enfin) quitter le domicile parental (pour moi il ne fait aucun doute que cette relation est vouée à une séparation, si je puis dire...). Déjà pour le fait qu'ils et elles ne savent pas se parler, ne savent pas communiquer sans attaquer l'autre : il faut toujours qu'il y ait un 'médiateur' pour que la communnication 'saine' s'établisse. Je dis ce que je pense. Ce n'est pas pour vexer... En plus, il serait possible que le couople ait 'résisté' à cause des enfant-e-s (c'est terrible mais c'est comme ça). Mais il y eu des séparations, bon, enfin temporaires... Je ne suis pas tout-à-fait aveugle tu sais même si bien évidemment j'aime mes deux parent-e-s : je vois très bien que leur vie se résume à chacun-e dans un coin de la maison... Il n'y a pas vraiment grand chose en commun entre ces deux personnes mais ce n'est que mon avis, je peux me tromper (c'est peut-être qqc que j'espère d'ailleurs mais...) Et je ne connais pas tout. Et il faut se rendre à l'évidence et au respect : ça les concerne. Une fois, jai même pensé que je devrais... Je ne sais pas trop comment dire mais je suis (pleinement) conscient de la souffrance que ma maman ressent par rapport à la situation présente (pour XYZ raisons que je n'explicite pas : pour résumer elle vit mal). Etant dans cet état de conscience, j'ai même pensé un jour l'extraire de ce milieu, pour finalement vivre avec elle, juste elle de la famille. Aussi je regrette vraiment de ne pas pouvoir mainntenant (le faire maintenant) car c'est à présent qu'elle en a(urait) besoin...

"comment une femme peut accepter des violences verbales et physiques aujourd'hui sans rien dire?"
Malheureusement, elle en est dépendante : ça 'a pas toujours été le cas. Jadis elle n'hésitait pas non plus à être (physiquement) violente à l'égard de notre père (j'en ai été le témoin). Bref...


'Se résigner devant une telle situation parait incompréhensible pour le commun des mortels.'
Je ne pense pas que ce soit le commun des mortel-le-s mais simplement des personnes qui ne veulent pas comprendre et il y en a... C'est quoi 99.99 % de la population de la planète (lol dans la forme mais pas dans le fond). = Tout sera icompréhensible à qui ne voudra pas comprendre; c'est aussi simple que celà mais il a aussi tout sera icompréhensible si la personne ne se rend pas accessible, compréhensible aussi.

"Il semble qu'il y ait beaucoup de violence dans ta famille ce qui peut aussi expliquer le comportement de ta soeur,j'ai dit expliquer,pas excuser."
Oui tout-à-fait.
On peut dire ça.
Ne t'inquiète pas celà dit, je ne l'avais pas mal pris...


'Ton père a quand même le beau rôle dans cette histoire,il fait souffrir ta mère,toi par la même occasion.'
Malheureusement, les choses ne sont pas simples : tout le monde est à la fois responsables, coupables et victimes pour diverses choses... C'est difficile de faire le point, d'analyser (d'où les questions) et de départager si je puis dire... De 'trier'. En plus comme c'est perso' c'est d'autant plus délicat (ça ajoute une difficulté supplémentaire, j'avoue).

'Tu ne peux continuer à vivre dans une telle ambiance,"
Plusieurs fois j'ai pensé, je l'avoue, malgré ce que je ressens comme sentiments positifs à l'égard des deux parent-e-s, je m'étais dit que ça me ferait du bien de vivre, seul. Pas forcément seul mais indépendant.

'et ta maman non plus,'
Oui c'est ce que je pense : ça lui ferait du bien de redevenir indépendante, d'être entourée de gens qui la ménagent. Qui ne viennent pas voire pas seulement pour lui demander un service (come 'ma soeur filiale'). Ca j'en ai pleinement conscience : je l'ai vu et je sais que ça pèse beaucoup sur les épaules de notre mère (mais ça elle s'en fout, elle ne veut pas le savoir; tout ce qui l'intéresse ce sont ses intérêts et son nombril...). Je suis choqué par ce que l'expérience m'a fait penser de 'ma soeur filiale' c'est vrai mais surtout interloqué encore plus choqué) que cette personne agisse ainsi (qu'elle prenne sa famille et tout le monde comme bouche-trou, exutoire...). Bon c'est vrai, j'avoue dans l'expression de ce que je viens de dire (le truc sur j'aimerais bien vivre avec ma maman, seule) ce n'est rien d'autre que l'expression implicite d'un désir de communion si je puis dire. Ca va peut-être jusqu'à une envie de se retrouver avc elle et elle seulement, dans une relation apaisée, finalement, enfin. Où tout le serait ... Bien intentionné. Je n'en doute pas.

"il faut que vous trouviez une solution,"
C'est aussi l'enjeu de mes questions...

'oùu vous faites soigner le père et la soeur ou vous vous sauvez tous les deux.'
J'aimerais beaucoup non pas soigner mon père ou ma soeur mais m'enfuir, construire une vie, un ouveau foyer avec ma mère... Oui. Et OUI en capitales même. Je crois que je le savais depuis longtemps. Je crois qu'il y a qqc qui est révélateur de celà dans ce quui se passe, et aussi dans les antécédents : à chaque fois qu'il y a 'violence ouverte' (sans mauvais jeu de mots) ma soeur et mo père sont ensemble alors que je suis toujours avec ma mère. Y verrais-tu un sige révélateur aussi?

"Tu devrais aller voir les services compétents dans ce genre d'affaire pour te faire aider,tu es bien jeune pour supporter tout ça."
Quels services? Les assistant-e-s sociaux / ales?
... Nous sommes toujours trop jeunes pour affronter des difficultés parce que ce n'est jamais facile. 'Jeune' ou 'vieux' ça ne fait aucune différence : les épreuves restent des épreuves. Enfin, je pense. Il y a des 'jeunes' quui s'en sortent très bien et des 'vieux' qui s'e sortet beaucoup moins bien...


'Tu n'es pas responsable de la vie de ta famille mais tu y es lié.'
Vraiment?
Je ne crois pas : j'en suis certes responsable, comme chacun-e de nous mais je n'en suis point coupable.


"Tes appels au secours"
... Admettons. C'est comme ça que je gère la situation tu sais. On fait avec ce qu'on a et on gère ce qui nous manque aussi...

'doivent être adressés aux personnes qui pourront t'aider'
Oui je suis potentiellement d'acc' mais qui, quel-s organnisme-s?


"concrétement car si nous te soutenons par nos posts,nous ne t'apportons pas de solution,il faut absolument que tu te décides à agir.Je te souhaite bon courage"
Merci beaucoup, beaucoup pour l'écoute et les conseils en tout cas.
Le soutien que toi, tu m'apportes est déjà énorme en tout cas... Saches-le bien et j'aimerais te rendre la pareille un jour.
(Ce n'est pas évident de parler de tout ça et j'en culpabilise aussi tu sais... Je n'aime pas embêter non plus...)
Passe une bonne nuitée,
je vais aller me coucher (je le veux depuis... Pas mal de temps) et je sais que ce serait plus raisonnable...
A + tard.




Répondre à ftm_bi_végét






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.