Grippe A en entreprise et circulaire du 03 Juillet 2009, normal ?



joelle64p
Cette question a été posée par joelle64p, le 03/08/2009 à à 10h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Pages perso santé.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Lizouille a écrit [03/08/2009 - 11h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lizouille

Dans leur logique de prévention de la grippe A c'est assez normal je dirais. La circulaire concernant grippe A en entreprise a été réalisée dans le but de prévenir et d'informer les employés et employeurs sur la propagation de cette grippe A.
La circulaire en elle même est plutôt bien faite. Elle est rédigée sous la forme d'un FAQ avec à peu près tout ce qu'il faut savoir sur le virus.
Cette circulaire du 03 juillet 2009 est à consulter à cette adresse:

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/Circulaire_DGT_2009_16_grippe_complete.pdf




 Mana a écrit [03/08/2009 - 11h53 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Mana

La circulaire du 03 juillet 2009 à l'attention des entreprises en cas de pandémie de Grippe A se veut bien alarmante. Je trouve que l'on en fait beaucoup trop sur cette grippe A : vaccins, mesures de prévention, campagnes publicitaires, et maintenant des circulaires.
La grippe A en entreprise aurait plusieurs conséquences sur le monde du travail, c'est pourquoi la circulaire du 3 juillet 2009 préconise le port de masque, et l'augmentation du télétravail si possible, ainsi qu'une nouvelle organisation du travail afin de protéger au mieux les salariés. Cette circulaire s'adresse autant aux grandes qu'aux petites entreprises.
Mais le secteur qui risque de payer très cher cette possible pandémie de Grippe A, c'est celui du tourisme et des loisirs. Souvenez vous, au Mexique, tous les restaurants, café, cinéma, sites touristiques majeurs de Mexico étaient fermés au public. La France pourrait donc connaître ses grandes mesures de protection si le nombre de malades atteints de grippe A venait à augmenter brutalement.




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 messi a écrit [03/08/2009 - 12h27 ]  
messi

Pour lutter contre la grippe A en entreprise il va falloir enfermer les employés dans des box et les mettre sous quarantaine ? j'en pense que cette mesure est exagérée voilà tout !




 Toli. a écrit [03/08/2009 - 17h57 ]  
Toli.

Je suis assez d’accord avec Lizouille. En effet, comme cette grippe A H1N1 est très contagieuse, de nombreuses entreprises et administrations seront désorganisées par des absences cumulées de personnel. Il faut donc prévoir des masques, et obéir au principe de précaution mais aussi envisager la modification du travail de chacun.

On peut toujours trouver qu’on en fait trop mais mieux vaut trop que pas assez. C’est donc, de manière tout à fait exceptionnelle, que l’on pourra demander des heures supplémentaires au personnel non malade ou un changement dans la nature du travail à accomplir.

Là où le bât blesse c’est que cette décision sera prise de manière unilatérale et qu’un refus du salarié de travailler plus ou de changer de travail pourra entraîner son « licenciement pour faute ou économique selon le motif de la modification envisagée »… Il faudra que soient maintenues « les activités essentielles » de l’entreprise. Cela veut dire par exemple qu’une jeune maman qui doit venir chercher ses enfants à la crèche à telle heure serait bien ennuyée si son patron lui demandait de travailler plus tard. Dans le cas d’un refus de sa part, elle pourrait peut-être être licenciée…

L’employeur pourra aussi demander à son salarié qu’il fasse du télétravail : dans ce cas, le matériel pourra être fourni, installé et entretenu par l’employeur mais il pourra aussi s’agir du matériel personnel du salarié : dans ce cas, l’employeur devra l’adapter et l’entretenir.

De nombreuses dérogations dans les horaires pourront avoir lieu (suspension du repos hebdomadaire, allongement de la durée quotidienne du travail, régime d’astreintes, heures supplémentaires qui ne seront pas imputables au contingent des heures supplémentaires s’il s’agit de travaux urgents de prévention ou de réparation des accidents, etc.). … Les inspecteurs du travail sont priés de montrer souplesse et réactivité c’est-à-dire qu’ils ne diront rien du tout si la cause de « nécessité » a été invoquée par l’entreprise. Un salarié pourra aussi être « prêté » à une autre entreprise… Dans ce cas, on peut imaginer qu’une entreprise « prête » son salarié à une autre mais qui est située beaucoup plus loin et si le salarié n’a pas de voiture, il devra se débrouiller comme il peut !

Bref, un scénario qui pourrait bien se produire si la France passait à l’alerte 6 ce qui est très envisageable à l’automne et une situation qui bouleversera toutes les règles du droit du travail…




Répondre à joelle64p






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.