Abandon du domicile conjugal ?



samanta
Cette question a été posée par samanta, le 28/01/2013 à à 06h50.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Page perso mariage.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 samanta a écrit [28/01/2013 - 06h50 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
samanta

je souhaite quitter mon domicile car mon mari m'a dit que je n'etais pas chez moi. qu'est ce que je risque sachant que la maison lui appartient et que nous n'avons pas d'enfants. Je travaille lui est a la retraite et a des pb de sante. Mais il devient impossible a vivre




sam


 Dunamis a écrit [28/01/2013 - 09h57 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Vous ne risquez rien.

Néanmoins, avant d'en arriver à cette extrémité, peut-être l'intervention d'un psychologue pourrait-elle dénouer vos relations.
Il se peut qu'il vive mal sa maladie et votre activité, se sentant diminué et entretenu, il en devient invivable et tente de vous rabaisser. (Cela n'en devient pas juste ou excusable).

Si vraiment le dialogue, que vous pouvez avoir déjà tenté, échoue, alors, oui, pour votre bien-être, quittez-le.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 cochise_fr a écrit [28/01/2013 - 10h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sous quel régime de mariage êtes vous.?
C'est de cela que dépendra votre statut et vos droits.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Anonyme a écrit [28/01/2013 - 15h53 ]  
Anonyme

Pourquoi ? On peut quitter le domicile conjugal dans tous les cas si la raison est valable.




 samanta a écrit [28/01/2013 - 16h14 ]  
samanta

merci à tous je vois que les avis sont partagés! Je suis mariée sous le régime de la communauté mais la maison a été financée par la vente de son bien précédent, ça il peut facilement le justifier c'est pourquoi aujourd'hui il me dit que je ne suis pas chez moi! Dans la mesure où j'ai mis un peu d'argent de côté je peux voir venir, mais je n'ai pas envie de rester ça devient très dur! Et j'ai pas envie non plus de demander le divorce et de payer un avocat à moi seule! Que se passe t il si je ne divorce pas tout de suite?




sam


 cochise_fr a écrit [28/01/2013 - 17h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quelle "communauté":
- communauté totale.?
- communauté réduite aux acquêts.?
Et ne lui dites pas que vous avez mis de l'argent de côté, car cet argent fait partie de la communauté.....justement.
Si vous partez, c'est vous qui vous mettez en tord au regard du divorce pour "abandon de domicile" si aucune constatation n'a été faite auparavant. Il faudrait faire constater son comportement avant de partir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [29/01/2013 - 12h07 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
« cochise » semble avoir raison : en cas de divorce, les torts incombent à celui qui a quitté le domicile conjugal, sans nécessité absolue (coups, violence, etc.) et en laissant un mari âgé, fatigué et malade.

Ainsi est la loi, promue par des députés, attentifs, mais vieillissants (je n'ai pas dit : malades).




Le doute est ma seule certitude


 samanta a écrit [30/01/2013 - 06h30 ]  
samanta

Que peut on m'enlever si je suis en tort puisque de toute façon je n'ai droit à rien, tout est à lui? Je ne demande rien d'autre que ma liberté
Sam




sam


 Emmathiam a écrit [08/04/2013 - 18h43 ]  
Emmathiam

Normalement, vous devez vous soutenir mutuellement au sein de votre vie commune. C’est pour cela que vous avez prêtez allégeance durant votre mariage, de vous aimer jusqu’à ce que la mort vous sépare, de vous soutenir, etc. Cohabiter est donc un devoir et seul le juge peut l’annuler. Si tu quittes le domicile sur un coup de tête, tu pourras alors être sanctionné. Tu peux quitter le foyer à partir du moment où il n’y a plus de remède dans votre vie de couple, cependant il faut que tu suives les démarches légales. Si tu te fais maltraiter en recevant des coups et des blessures également. Tandis que si c’est juste à cause de quelques discordes, rien ne vaut la communication pour arranger tout cela. Si tu quittes le foyer sans accord du juge, cette situation pourrait se retourner contre toi donc je te conseille de bien réfléchir avant de prendre une quelconque décision.




Répondre à samanta






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.