Qu'est ce que la philosophie ?



oceane67j
Cette question a été posée par oceane67j, le 08/07/2010 à à 14h31.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Organisations de philosophie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 carter a écrit [08/07/2010 - 14h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

La philosophie est une science (ici, le mot science a une acceptation large ; c'est-à-dire qu’il signifie un savoir qui s’auto-construit. Le mot science ne se réfère pas la science dite « galiléenne », c'est-à-dire un savoir basé sur l’expérimentation) qui répond à cinq -et uniquement cinq- questions :

-Qu’est-ce que la Vérité ? La partie de la philosophie qui étudie le concept de vérité s’appelle l’épistémologie. Elle cherche à savoir comment on construit le savoir. Comment par exemple les scientifiques peuvent prétendre que leurs théories explicatives du monde sont « vraies ». Question type « la vérité est-elle relative à une culture ? »

-Qu’est-ce que le Bien et le Mal ? La partie de la philosophie qui étudie le concept de « bien » s’appelle l’Ethique. On cherche à savoir en quoi une action humaine peut être considérée comme juste et une autre comme mauvaise…Question type « Y’a-t-il des guerres justes ? » ou « Robin des bois fait-il le bien en violant la loi ? »

-Qu’est-ce que le beau ? La partie de la philosophie qui étudie la beauté se nomme Esthétique. On cherche à savoir qu’est-ce que la beauté ou qu’est-ce qu’une œuvre d’art et en quoi la beauté nous touche. Question type « L’œuvre d’art imite t elle la Nature » ?

-Qu’est ce que vivre ensemble ? Nous cherchons à comprendre comment fonctionnerait un cité idéale, un collectif d’individu et sur quelle règle commune pourrions-nous vivre ensemble. La partie de la philosophie qui s’occupe du vivre ensemble s’appelle la Politique. Question type : « qu’est-ce que la justice sociale ? »

-Qu’est-ce que l’être ? Nous cherchons à comprendre quel est notre essence en tant qu’être humain, de quoi est fait un homme. Mais nous cherchons à comprendre également les essences d’autres êtres dont le plus connu est Dieu par exemple. Nous chercherons donc à comprendre si l’essence d’un être humain perdure apres sa mort…La partie de la philosophie qui répond à cette question se nomme Métaphysique. Question type « Possédons-nous une âme ? »


Ces 5 questions sont étudiés avec un outil commun que l’on nomme Logique et qui bénéficie de recherches à lui –tout seul. La logique est l’outil de la philosophie qui cherche à savoir en quoi un argument est pertinent ou non ; en quoi un argument est VALIDE.
Parce que la philosophie est une discipline basée sur le « Logos », la raison, c'est-à-dire l’argumentation pertinente. D’où l’importance de la logique comme outil argumentatif.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Jazzy a écrit [08/07/2010 - 15h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

La philosophie est une discipline alignée à la branche des sciences humaines, dont la définition prend en compte diverses considérations. D'abord, en référence à ses préoccupations, la philosophie ne peut déjà pas se contenter d'une seule définition.
Il faudrait d'ailleurs plutôt parler de philosophies, au pluriel, que d'une seule philosophie. Le même objet pouvant être envisagé de diverses manières selon la personne qui se penche dessus, mais surtout selon les postulats qui fondent son positionnement.
L'on distingue la philosophie des Hegel et des Aristote et celle des Derrida et des Nietzsche, aux côtés desquelles foisonnent des gammes de philosophie qui s'attachent à questionner l'esthétique ou l'éducation, la psychologie ou le langage.
Les éléments les plus stables dans une définition de la philosophie seraient le fait que cela renvoie à une discipline, des concepts et des méthodes qui concourent à atteindre un objectif précis. La philosophie cherche à éclairer l'esprit humain sur son rapport aux choses et aux êtres, sur la question de la vie et de la mort et surtout sur le sens de l'existence.
Pour ce faire, cette discipline procède de diverses façons. Elle conceptualise après avoir problématisé et informé. Elle argumente, analyse et juge. Ce qui rend encore plus délicate la formulation d'une définition universelle de la philosophie, c'est le fait que la discipline se retrouve à la croisée de multiples chemins. Celui de la science et de la logique et celui de la littérature et de la religion, entre autres.
En ce sens, la philosophie figure parmi les disciplines disposant des plus vastes corpus et champs de réflexion. La philosophie désigne également cette démarche difficile à laquelle devrait s'initier tous les êtres sociaux. Celle de la recherche de la vérité, dans le but d'adopter des actions individuelles ou collectives plus empreintes de valeur et d'utilité. Philosopher est un art qui peut prendre du temps pour être maîtrisé, mais qui est essentiel à celui qui veut comprendre pourquoi il est ici bas et vers quoi il tend.




 carter a écrit [08/07/2010 - 16h32 ]  
carter

Il y’a au moins deux physiques : la physique newtonienne et la physique einsteinienne mais il n’y a qu’une Physique !

Idem pour la Philosophie : de nombreux philosophes ont développé leurs philosophies mais il y’a qu’une Philosophie. Il y’a donc que 5 grandes questions. Mais on peut ergoter en se demandant si l’Ethique et la Politique ne sont pas la même chose : âpres tout, elles traitent de VALEURS…les universitaires américains ont tendance à joindre Ethique et Politique. La cinquième question devient la Logique. Mais le classement européen est plus traditionnel : on sépare le vivre ensemble et l’Ethique et la Logique devient l’outil indispensable. Certains ne se prononcent pas et disent que la philosophie répond à six questions (les cinq cités+ la logique)

En somme la Philosophie, science du questionnement, ne répond pas à tout

« Qu’est que l’ADN ? » ou « comment l’onde se transforme en particule » n’est pas une question philosophique. Cela relève successivement de la biologie et de la physique. Par contre, s’interroger sur la réalité qui a derrière ces théories (ADN, physique quantique) relève bien de la philosophie…

La Philosophie cherche donc à répondre aux questions que l’on se pose naturellement dans notre vie ; mais elle ne le fait que dans l’espace de ces cinq grandes questions qui peuvent se décomposer en une multitude de questions sous-jacentes !

Toutes les multiples questions que l’on se pose rejoignent toujours ces 5 grandes questions ! Exemple :

-« Faut-il craindre la Mort ? » (Métaphysique)
-« ce qui est scientifique est-il vrai ? » (Épistémologie)
-« l’homme est-il un être de culture ou est-il que le produit de la Nature ? » (Métaphysique)
-« qu’est-ce que la liberté ? » (Métaphysique)
-« Faut-il aider les pauvres ? » (Politique)
-« qu’est que le bonheur » ? (éthique)


L’ultime objectif de la Philosophie est de créer un « système philosophique » , c'est-à-dire une théorie englobant et résolvant toute les problèmes philosophiques (soit sur les 5 grandes questions) et qui ne peut se contredire. Comme la philosophie est dirigée par la Raison, elle ne peut se contredire, à moins de créer « une aporie », une faille et une impasse dans le raisonnement. Seul trois philosophes a ce jour ont réussit cet exploit. Ces trois grands ne sont pas forcement les plus connus mais ils ont réussi ce tour de force : ce sont respectivement Aristote, St Augustin et Leibniz. Comme ils datent de pertpet, on peut dire que la philosophie a échoué dans sa tentative de créer un raisonnement d’ensemble non contradictoire…

Le drame de la Philosophie est que cette « première science » a trop bien réussi et qu’elle a ensemencé d’autres « sciences » qui lui font ombrage. La question de la vérité est désormais aux mains des biologistes, physiciens et autres chimistes. L’Ethique est désormais traité par les économistes ; tandis que la Psychologie fouille les méandres de l’esprit humain. A l’aube du 21ème siècle, la philosophie s’interroge sur son devenir…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [09/07/2010 - 13h47 ]  
carter

Tiens? pas de remarque?
"-« l’homme est-il un être de culture ou est-il que le produit de la Nature ? » n'est pas une question de metaphysique, mais d'epistemologie...On cherche une verité...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à oceane67j






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Philosophie : de l'Antiquité à la philosophie moderne




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.