Je suis trop colérique et fais des dégâts. Que faire ?



sheina
Cette question a été posée par sheina, le 20/02/2011 à à 08h34.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Opinions divergentes.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 sheina a écrit [20/02/2011 - 08h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
sheina

je me mets souvent en colere pour trois fois rien et quand je m'enerve je fais n'importe quoi je ne me controle plus




 miss-cats a écrit [20/02/2011 - 08h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
miss-cats

comment ça des dégâts ?




« Même la pensée d 'une fourmi peut toucher le ciel. »


 Wisty a écrit [20/02/2011 - 10h03 ]  
Wisty

Bonjour,

Il faut te calmer tout simplement et savoir te maîtriser.

Ce n'est pas plus compliqué que cela.




Wisty


 symbol a écrit [20/02/2011 - 11h52 ]  
symbol

Pourquoi es-tu en colère ? Si un événement extérieur te met en colère, dis-toi bien qu'il n'y est pour rien et que ce n'est qu'un prétexte pour évacuer cette colère. Donc... ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 aiguemarine a écrit [20/02/2011 - 13h13 ]  
aiguemarine

Il te faut apprendre à te maîtriser et à canaliser ta "violence " , au lieu de t'en prendre a des personnes ou aux biens matériels .
Le sport est très bon pour évacuer la tension nerveuse , tu devrais peut-être commencer par en faire si tu n'en fais pas .Si il s'agit de problèmes psychologiques tu devrais en parler sérieusement à une personne adulte de ton entourage qui pourrait t'aider ou à tes parents afin qu'il t'emmène chez un psychologue afin de t'aider à comprendre et à régler tes problèmes si tu n'y arrives pas toute seule et que tu as besoin d'aide .
Dans tous les cas il ne faut pas que tu restes avec cette colère , c'est très malsain pour toi et pour les autres .




 neelam2011 a écrit [20/02/2011 - 16h54 ]  
neelam2011

moi aussi je suis colérique a la longue j'ai pu me maîtrise en écoutait matin et soir de la musique , je me sens mieux essaie tu verras




 betinaweb a écrit [20/02/2011 - 17h47 ]  
betinaweb

Quand tu sens que la colère monte,tu sors,et tu cries pour extérioriser ta colère,tu peux aussi t'acheter un pushing ball et taper dedans quand tu sens que tu as envie de tout briser.La respiration aussi est très importante,il faut que tu la contrôles et que tu respires tout doucement en pensant à quelque chose qui te met en joie.
Il faut absolument que tu mettes en place des méthodes pour essayer de détourner ta colère si elle nuit aux autres,car parfois une colère peut soulager d'un trop plein.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 juju896 a écrit [20/02/2011 - 20h02 ]  
juju896

Je te conseille de faire un sport où tu peux bien te défouler. Sinon moi pour dissiper ma colère je frappe dans un mur, une table tout ce qui n'est pas fragile et qui n'est pas humain :-D




On ne choisit pas ses parents mais on choisit ses ami(e)s !


 neelam2011 a écrit [21/02/2011 - 11h10 ]  
neelam2011

tapez dans quelque chose c'est ce faire plus mal, restons zen écoutons la musique douce calme .




 sheina a écrit [22/02/2011 - 14h24 ]  
sheina

merci tout le monde, mais ce que je veux dire par dégât c'est que je fais n'importe quoi, preuve j'ai briser l'écran de mon mini-PC. Bref, je m'énerve pour tout et rien, j'ai peur de blesser quelqu'un. Je suis asthmatique




 symbol a écrit [22/02/2011 - 15h36 ]  
symbol

Donc il se peut que l'origine de ton asthme soit psychosomatique si tu relies cela à la colère. Celui-ci est déclenché de façon inattendue chez des sujets neurotoniques (la neurotonie est liée au fonctionnement du système nerveux végétatif et la nervosité en fait partie) et sensibles à la suite d'un événement psychologiquement responsable, dont le malade n'a pas toujours conscience sur le moment. Il peut s'agir d'une intériorisation excessive ou de difficultés relationnelles avec la famille, etc...

Cela pourrai expliquer tes crises de colère sheina et il va falloir te faire aider car tant que tu n'auras pas compris, tu seras dans l'incapacité de te raisonner. Cela peut être lié à un amour étouffant, à une incapacité à respirer pour soi-même, à un sentiment d'être étouffé, à des pleurs refoulés. Et si cet asthme à démarrer bébé, à une peur de la vie, à ne pas vouloir être là.
Je pense qu'il faudrait que tu puisses voir un psychologue. Au moins tu en auras le coeur net de savoir si tout ceci est relié.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 sheina a écrit [24/02/2011 - 10h29 ]  
sheina

merci symbol ( Docteur? ^^) effectivement je suis très renfermée, j'aide les autres et résous leurs problèmes qu'elles qu'ils soient, mais je ne m'occupe jamais de moi. Cette situation me convient car quand je m'occupe de moi sa finis en sucette. ^^




 symbol a écrit [24/02/2011 - 13h07 ]  
symbol

Non pas non plus docteur sheina, je me suis juste beaucoup intéressée à ce que nos peurs pouvaient provoqués parce que certaines maladies ne viennent pas sans raison.
Nous sommes fait de désir et ne supportons ni les grandes déceptions, ni les agressions, ni même une variation brutale de mode de vie. Certains événements sont ressentis comme un manque cruel sur le plan psychique et affectif, difficile à supporter sur le plan physique.

Comme tu es jeune, je pouvais imaginer que ton problème est lié à des émotions familiales (tu en parles sur un autre poste). C'est triste et pesant pour toi, remplie de désespérance ou traversée de fureur et de cris de révolte. Ce que tu vis par rapport aux attitudes parentales, semble handicaper ton " vouloir vivre " lumineux et " l'appétit-d'être " vorace de l'enfant et contribue à atrophier tes possibilités d'amour. Il en résulte un manque d'amour pour toi-même et tu le dis, ça finit en sucette lorsque je m'occupe de moi.

Ta maman semble servile et dépendante et tu étouffes dans ses barrières à elle. Peut-être qu'elle-même a observé cette soumission déjà cela dans sa famille et a repris ce modèle inconsciemment. Son apprentissage à la vie fut de refouler ses désirs et ses colères, de renoncer à ses ambitions, de se mettre au service de son mari et ainsi d'être aimée.
Elle doit dire souvent : attention, tu vas fâcher ton père, ou, il faut en passer par là si on ne veut pas le perdre.

Et toi, à l'intérieur de toi, tu te dis, cela ne sert à rien d'avoir une bonne mère. Tu as beau être une bonne mère aimante et dévouée, si tu es une mère martyre, cela me détruit aussi. Si tu ne peux pas vivre pour toi-même, alors moi non plus !

Tu vois, c'est compliqué sheina et tu finis par ressentir une lourde culpabilité et une rage que tu n'arrives pas à exprimer à ta mère. Tu te sens frustrée de ton droit d'être petite, protégée et prise en charge et en même temps tu as de la peine à renoncer à l'impression de puissance que tu as acquise en voulant soutenir, consoler, malgré ton impuissance.
Tu es déjà dans ce sentiment de responsabilité et tu t'accroches à cette mission imaginaire qui fait ainsi l'économie de t'occuper de toi-même.
Tu as besoin du soutien de ton père aussi et il faudrait que tu puisses t'adresser à ton père en enfant et non en substitut de maman.
Les pères tyranniques et dominateurs ont aussi un gros souci, un manque de quelque chose qu'il impose à son entourage.

Il faut que tu te fasses aider sheina, tout ton avenir, ta construction de future adulte est en cause.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Mariejolie a écrit [03/03/2011 - 10h00 ]  
Mariejolie

Vous pouvez peut être sortir de la pièce quand vous sentez que vous allez vous énerver, et prendre le temps d´aller respirer tranquillement et marcher un peu. Vous reviendrez ensuite plus apte à la discussion et ce ne sera que plus constructif.
La colère n´est jamais bonne conseillère, et quand on est en colère on dis des choses qui blessent les personnes qui sont en faces, lesquelles se défendent en nous blessant...c´est donc un cercle vicieux dans lequel il vaut mieux ne pas rentrer...ou sortir quand on le peut, en essayant de réparer les blessures faites des deux cotés...




 sheina a écrit [04/03/2011 - 20h39 ]  
sheina

salut tout le monde. Symbol pour l'essentiel tu as raison mais le truc sur lequel tu te trompes c'est que je ne suis pas une enfant, pas vraiment. Mariejolie je t'en prit tu toie-moi ^^ Merci a toute les deux




 symbol a écrit [05/03/2011 - 08h51 ]  
symbol

Alors qui es-tu sheina ? Où en es-tu ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 sheina a écrit [04/07/2011 - 18h52 ]  
sheina

toujours de même, mais comme on dit "faut faire avec"




 bambougreen974 a écrit [06/08/2012 - 13h08 ]  
bambougreen974

bonjour j'ai un gros problème je suis impulsive et je suis capable de faire n'importe quoi, je m'énerve pour un rien comme si on dis que mon chat est gros je pique une crise et suis capable de me jeter sur n'importe qui aide moi plise 8-O




 bambougreen974 a écrit [06/08/2012 - 13h11 ]  
bambougreen974

ah oui je n'ai pas dix ans j'en ai 11 alors désollée je me suis planté




 symbol a écrit [06/08/2012 - 14h12 ]  
symbol

Bonjour bambougreen974,

Un bon point pour toi, tu t'en aperçois, tu comprends que cela complique ta vie, surtout ton rapport aux autres.

sheina, tu en es où à ce propos ? Est-ce que tu as des pistes pour bambougreen74 ? Je risque encore de partir sur une réflexion d'adulte et il me semble que vous êtes mieux outillés à vos âges pour communiquer dans un temps qui n'est plus le mien.

Surtout qu'à ce jour il est difficile de faire le tri pour moi entre une éducation trop laxiste, sans limites, où l'on devance tous les désirs de l'enfant sans qu'il en ait fait la demande, ce qui peut le rendre colérique à un certain âge lorsqu'il n'entend pas, n'a pas ce qu'il veut ; et entre un mal vécu, une peur.
Peut-être qu'en fin de compte, cela revient au même.

Donc, dis nous sinon ce qui se passe dans ta tête si je te dis que ' ton chat, c'est une boule de poils pleine de puces, qui ne pense qu'à manger, donc gros, et inutile et qu'il n'a pas l'intelligence de mon chien ' ? Ne me parle pas de ta crise mais du pourquoi cela te met en colère. Est ce que tu es capable de prendre un peu de recul pour l'expliquer ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à sheina






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.