Souveraineté alimentaire, qu'est ce que c'est ?



domie
Cette question a été posée par domie, le 20/10/2010 à à 12h37.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Nutrition.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Jazzy a écrit [20/10/2010 - 17h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

Présenté pour la première fois en 1996 au Sommet de l'Alimentation, le concept de la souveraineté alimentaire a été créé par Via Campesina. Les altermondialistes se sont par la suite approprié cette idéologie dans le but d'appuyer leurs nombreux autres concepts socio-économiques.
Suivant l'idée de souveraineté alimentaire, chaque pays, par le biais de son gouvernement, de ses dirigeants et de sa population, est en droit d'adapter sa politique agricole aux besoins qui le caractérisent.
Il s'agit de fixer une balance bénéfique, en tous points, entre les pays producteurs et les contrées intéressées par l'achat des denrées obtenues. Nul ne doit être lésé par les transactions, de la population productrice à celle qui est dans le besoin de se fournir en produits. D'un point de vue socio-économique, la souveraineté alimentaire se place ainsi en totale contradiction avec les règles imposées par l'Organisation Mondiale du Commerce.
Les altermondialistes soulignent ainsi les besoins de chaque population en tant que priorité. La sécurité alimentaire est également indissociable de la notion de souveraineté alimentaire, dans la mesure où la population se baserait sur la quantité de sa production agricole pour se nourrir, éviter les crises alimentaires nationales et améliorer son économie, en mettant en vente le surplus.
L'amélioration des conditions de production des denrées, de même que l'accès à la terre cultivable par tous, compte également parmi les grandes visées de ce concept égalitaire. Les premiers impacts favorables perçus par l'application de cette méthode seraient nombreux.
L'alimentation des marchés, nationaux comme régionaux, avec une agriculture de proximité en serait avant tout améliorée, de même que l'agriculture familiale et les cultures vivrières dans les petites localités. La prédominance de méthodes traditionnelles entraînant des productions paysannes et biologiques, la souveraineté alimentaire ramènerait également à une agriculture plus saine et écologique.




 Lambda11 a écrit [20/10/2010 - 22h25 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lambda11

Vu comment tu as posé ta question, Domie, tu te doutais bien d'une réponse de ce genre !
Et je suis sûre que tu avais déjà regardé sur le Net et trouvé l'info.
Attendais-tu juste une définition ? Ou ce système te posait-il d'autres questionnements ?




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


Répondre à domie






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.