Intoxication alimentaire, que faire ?



kiona
Cette question a été posée par Kiona, le 14/01/2010 à à 10h13.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Nutrition.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 shogun41 a écrit [14/01/2010 - 16h44] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
shogun41

Nous sommes plusieurs milliers de personnes à souffrir chaque...



[ Lire la suite de la réponse écrite par shogun41 ]



Réponses



 Kiona a écrit [14/01/2010 - 10h13 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Kiona

Quels sont les symptomes d'une intoxication alimentaire et que faire contre ? peut on faire des malaises à cause d'une intoxication alimentaire ?




 PSYCHO1 a écrit [14/01/2010 - 11h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
PSYCHO1

Des granules homéopatiques d'ARSENICUM ALBUM 9 CH, 3 granules par heure jusqu'à amélioration, viennent très rapidement à bout de ces symptômes très désagréables, s'il s'agit d'une intoxication légère
En revanche s'il s'agit d'une intoxication grave (due aux champignons par exemples), consultez.




Ah, si tous les gars du monde ...


 Jazzy a écrit [14/01/2010 - 11h48 ]  
Jazzy

Une intoxication alimentaire est souvent provoquée par la prise d'aliments qui ne sont pas frais ou que l'organisme ne supporte pas. Elle peut être d'origines diverses : parasitaire, virale ou bactérienne. Cette dernière en est souvent la cause. Mais quelles qu'elles soient, les symptômes sont à peu près les mêmes.
Le malade a la nausée, il vomit, des maux de tête peuvent apparaître et les douleurs abdominales se font sentir. La diarrhée est l'état le plus significatif de l'intoxication. Ces manifestations peuvent être suivies ou non de fièvre ou de frissons. Que faut-il donc faire devant une telle situation ? Cette maladie accidentelle, dans la plupart des cas, ne durera que deux ou trois jours et la guérison surviendra. Puisque l'organisme, par l'intermédiaire des vomissements et de la diarrhée, évacue tout ce qui est toxines et germes, il ne faudra pas essayer de les arrêter tout de suite.
On doit laisser au corps le temps de rejeter les poisons qu'il contient, du moins dans les premiers jours. Toutefois, pour éviter la déshydratation, le malade devra boire beaucoup. Il devra également garder le lit et prendre des infusions naturelles.
Pour cela, on pourra utiliser la poudre de cannelle et les clous de girofle. Une cuillerée à café de cannelle dans une tasse d'eau bouillante qu'on laisse infuser pendant 10 mn sera à boire et à prendre trois fois dans la journée. Il faudra filtrer avant de boire.
Simultanément, préparer une autre tasse d'eau bouillante dans laquelle on laissera infuser pendant 10 mn trois clous de girofle. À boire également trois fois dans la journée. Cette diète aidera l'organisme à réparer les ravages de l'intoxication.
La prise de charbon végétal complétera les infusions.
Cependant, si les symptômes persistent, il faudra aller voir un médecin. Il sera le seul habilité à prescrire la dose de l'antibiotique intestinal nécessaire ou l'antivomitif adéquat. Le retour à l'alimentation normale se fera d'une manière progressive.




 shogun41 a écrit [14/01/2010 - 16h44 ]  
shogun41

Nous sommes plusieurs milliers de personnes à souffrir chaque année en France d'intoxications alimentaires. L'alimentation est devenue un véritable sujet de préoccupation pour les citoyens. Les intoxications alimentaires résultent de l'ingestion d'aliments contaminés par un micro-organisme nocif ou un agent pathogène. Les micro-organismes pouvant causer des toxi-infections alimentaires sont les virus, les parasites et les bactéries. Les bactéries sont le plus souvent mises en cause dans les cas d'intoxications alimentaires. La plupart du temps, l'intoxication alimentaire est provoquée par la consommation de produits contenant des toxines libérées par la croissance des bactéries. Causes des toxi-infections alimentaires et symptômes Les principaux agents pathogènes responsables de toxi-infections alimentaires sont les suivants : - Clostridium botulinum Cet agent bactérien, très résistant à la chaleur, est responsable du botulisme alimentaire ainsi que du botulisme du nouveau-né. Plus précisément, ce sont les toxines botuliniques produites par les bactéries qui sont responsables de cette grave intoxication alimentaire. On trouve ce genre de bactéries dans les conserves en particulier les conserves faites "maison" où les températures de stérilisation sont souvent insuffisantes. Mais ces toxi-infections peuvent aussi survenir à la suite de l'ingestion de viande crue ou étuvée de mammifères marins. Les toxines botuliniques causent une faiblesse générale, des nausées, vomissements, constipation et migraines. Quand elles attaquent le système nerveux central, elles causent progressivement le phénomène de double vision, des problèmes de langage, paralysie des muscles, difficultés respiratoires. Sans traitement, l'individu meurt en 3 à 7 jours. - Clostridium perfringens Clostridium perfringens est une bactérie qui produit une toxine dans le tractus intestinal des personnes qui ont consommé des aliments contaminés par un grand nombre de ces bactéries. On retrouve ce micro-organisme entre autres dans les langues, les viandes en bouillon, les sauces, dès lors qu'il peut y avoir anaérobiose c'est à dire développement de micro-organismes en l'absence d'air. Les symptômes apparaissent entre 8 et 24 heures après l'ingestion de la nourriture contaminée : douleurs abdomidales aiguës, diarrhées, nausées, vomissements et fièvre. - Campylobacter On trouve cette bactérie dans les intestins des volailles, bovins, porcs, rongeurs, oiseaux sauvages, animaux de compagnie mais aussi dans l'eau non traitée. On peut être infecté par Campylobacter quand on consomme par exemple de la volaille insuffisamment cuite. Les symptômes de l'infection sont les suivants : diarrhées, nausées, crampes abdomidales, douleurs musculaires, migraines et fièvres. Certaines complications peuvent avoir lieu comme une méningite, infection de l'appareil urinaire et arthrites. - Escherichia coli 0157:H7 E.coli vit dans les intestins de l'homme et des animaux à sang chaud. La souche E.coli 0157:H7 peut provoquer de graves maladies transmises par les aliments. Les bovins sont le principal réservoir de cet agent pathogène. Mais on le trouve également dans les volailles insuffisamment cuites, l'eau non chlorée et le jus de pomme non pasteurisé. E.coli produit des toxines, appelées verotoxines, ou toxines de type Shiga. Les symptômes se développent en trois à cinq jours après ingestion des aliments contaminés : fièvre, nausées, vomissements. Les complications ont souvent lieu chez les plus jeunes, les personnes âgées et les individus ayant un système immunitaire affaibli. L'hospitalisation est alors infectieuse est grave puisque mortelle dans 20 à 30 % des cas. En fait, la listériose est une anthropozoonose c'est à dire très répandue chez les animaux et transmissible à l'homme. La bactérie Listeria est retrouvée partout dans l'environnement. Les aliments le plus souvent contaminés sont le lait non pasteurisé, les fromages, volailles, viandes, charcuterie, crudités, poissons ou fruits de mer. Des symptômes gastro-intestinaux peuvent apparaître comme des diarrhées, des vomissements. La bactérie Listeria a une prédilection particulière pour le système nerveux et le placenta (septicémies ou atteintes cérébrales sévères notamment chez les nouveaux-nés, les vieillards, les femmes enceintes et les sujets immunodéprimés). - Salmonella Les salmonelles sont des bactéries logées dans le tube digestif c'est à dire des entérobactéries. Chez l'homme, ces bactéries sont responsables de deux grandes catégories d'infections que sont la gastro-entérite d'origine alimentaire et la fièvre typhoïde. La viande de volaille crue est l'aliment le plus fréquemment contaminé par Salmonella. Parmi les autres aliments susceptibles de contenir ces bactéries, citons les viandes crues ou insuffisamment cuites, le lait non pasteurisé et les oeufs. Les fruits et les légumes peuvent aussi contenir ces bactéries si le sol, dans lequel ils ont été cultivés, a été contaminé par des déchets animaux. Les symptômes de la salmonellose sont les migraines, diarrhées, douleurs abdomidales, nausées, frissons, fièvre et vomissements. - Les staphylocoques (staphylococcus aureus) Les staphylocoques sont au deuxième rang des bactéries responsables d'intoxication alimentaire en France après les salmonelles. Elles produisent des entérotoxines à l'origine des différents symptômes. Les aliments généralement concernés sont les pâtisseries, crème pâtissière, mayonnaise. Symptômes : crampes abdomidales, vomissements et sévères diarrhées.




"la vie est éphémère! pourquoi la tourmenter?"


Répondre à Kiona






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.