Êtes vous pour que la Wallonie devienne éventuellement française ?



homme-francais
Cette question a été posée par Homme-français, le 04/01/2011 à à 21h58.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie News Belgique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Homme-français a écrit [04/01/2011 - 21h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Homme-français

Si la Belgique est obligée de se séparer en deux et que les Wallons souhaitent devenir français, seriez vous pour ou contre?




"L'histoire me sera favorable, car j'ai l'intention de l'écrire" Winston Churchill


 Wisty a écrit [04/01/2011 - 22h09 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonsoir Homme francais :

- Ce n'est pas mal de préjuger déjà....Nous n'en sommes pas encore là !!!!
- Et puis, il faudra, vous les Français, adopter les artistes Wallons, et il y en a beaucoup qui parle Belge, il vous faudra aussi savoir bien faire les frites et les moules, et planter un Manikenpiss à Paris.
Et avoir la bonne gérance des citoyens Wallons, qui eux viendront manger tous vos fromages et boire le vin aussi le champagne....;Ah! Ah! Ah! :-D

- Sérieusement, si cela devait se faire, je pense que vous les Français, vous allez faire la fête. ;-)




Wisty


 Homme-français a écrit [04/01/2011 - 22h35 ]  
Homme-français

@wisty oui :-D moi personnellement je suis pour. J'aurais préféré que la Belgique reste unifiée, c'est un très beau pays , j'y vais assez souvent et j'ai pas mal d'amis là-bas.
Comme tu l'as dit, nous n'en sommes pas encore là, en plus il reste le problème de Bruxelles qui est à majorité francophone




"L'histoire me sera favorable, car j'ai l'intention de l'écrire" Winston Churchill


 coeur de patate a écrit [04/01/2011 - 22h52 ]  
coeur de patate

et pourquoi ce ne serait pas la France qui deviendrait Wallone !
non mais sans blagues !!
ah les Français toujours imbues d'eux mêmes !!




ciao!


 betinaweb a écrit [04/01/2011 - 23h43 ]  
betinaweb

Réconciliez-vous,ce sera bien mieux. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 00h02 ]  
papiguy

Laissons les Belges décider de leur avenir et gardons nous d'interférer dans ce débat. S'ils veulent devenir français ou plutôt intégrer un ensemble franco-belge, ils seront les bienvenus. Et s'ils décident de rester belges, ils resteront nos plus proches voisins.




 betinaweb a écrit [05/01/2011 - 00h09 ]  
betinaweb

papiguy,nous avons assez d'immigrés,stop :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 00h24 ]  
papiguy

Et en plus on va se faire traiter de néo colonialistes :-D




 cochise_fr a écrit [05/01/2011 - 01h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il faudra 2 referendum simultanés:
- un chez les Wallons pu savoir si cela les intéresse.
- un chez les français pour la même raison.
Si les deux répondent "OUI".... pas de problème.

C'est sarko qui serait content de pouvoir dire: "j'ai agrandi la France".!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 01h32 ]  
papiguy

Et toujours l'indien qui tire plus vite que son ombre sans réfléchir.
"Il faudra ...". C'est aller un peu vite en besogne, et ce ne serait pas aussi simple que cela car un nombre impressionnant de problèmes seraient à régler tant au niveau des deux pays que sur le plan européen.




 cochise_fr a écrit [05/01/2011 - 07h46 ]  
cochise_fr

Bonjour,
En politique..... quand on veut, on peut.!! Et l'Europe, on s'assoit dessus.!!
En l'occurrence, c'est le nouvel entrant qui doit se faire aux règles en cours en France.... et non le contraire. Si cela ne leur plait pas, ils ne sont pas tenu d'y venir et peuvent dire "non".

Les politiques au pouvoir ont toutes les possibilités de faire les lois nécessaires à la mise en oeuvre de cette politique dans la mesure où ils sont majoritaires..... tout simplement. On en constate les effets tous les jours, quelles que soient les manifestations populaires ou les sondages d'opinion.

Rappelez vous le congrès de Valence du PS:
"Vous avez juridiquement tord parce que vous êtes politiquement minoritaire"..... c'est imparable en démocratie à scrutin majoritaire. Sinon, il faut revenir à la 4ème république et la politique des alliances variables, ce qui rend la gouvernance très difficile et guère efficace.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 09h50 ]  
papiguy

C'est n'importe quoi,
On ne respecte plus les traités signés, on prend ses désirs pour des réalités et on ignore la réalité.
Et surtout on s'abstient de donner un avis sur ce qui n'est qu'une hypothèse, au risque d'envenimer le débat en Belgique.
Ce n'est pas avec de tels discours qu'on peut calmer le jeu.
Tu veux punir les incendiaires, cochise_fr, mais le premier d'entre-eux c'est bien toi.




 coeur de patate a écrit [05/01/2011 - 11h20 ]  
coeur de patate

et pourquoi la Wallonie ne resterait elle pas souveraine !
le Luxembourg est bien plus petit ! pourquoi avoir besoin de se rattachement ??

le plus difficile sans doute sera d'établir de nouvelles frontières avec les Flamands surtout au niveau de Bruxelles !!
il serait mieux que la France se ratache aux Flamands question pépépettes !!! :-D




ciao!


 cochise_fr a écrit [05/01/2011 - 11h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais bien sur, CDP, c'est tout à fait son droit, d'autant qu'elle a déjà son gouvernement en place.

Papiguy, ne soyez pas dupe ni volontairement aveugle..... personne ne respecte les traités quand cela les arrange, et tout le monde est d'accord..... ou alors on se les modifie pour les rendre compatibles avec les réalités politiques et économiques.... ce qui revient au même.
A titre d'exemple, je rappelle que le déficit maximum est de 3% du PIB..... c'est dans le traité. On ne serait pas un peu beaucoup arrangé avec cela.? On peut sans difficulté en trouver d'autres.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 11h56 ]  
papiguy

cochise_fr,
Personne n'a dit que cela n'était pas possible, seulement que la chose était plus complexe qu'un "pas de problème". Pour n'en citer que quelques uns:

- TVA différente
- taux et modes de prélèvement des cotisations différents
- régimes des sociétés...

Et n'oublions pas de rappeler que cette situation désolante est le résultat de l'influence d'un parti populiste flamand.




 cochise_fr a écrit [05/01/2011 - 13h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Et alors.?.? Quand les règles sont différentes, on fixe une date de transfert.... c'est tout.
Jusqu'à telle date, chacun a son système ancienne mode, à partir de cette date tout devient nouvelle mode. C'est comme faire un bilan d'entreprise.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 13h33 ]  
papiguy

C'est l'évidence même, et n'enlève rien à la complexité du processus qu'on ne peut balayer d'un trait de plume, et c'est bien le fond du débat. Partitionner un pays et changer les règles doit être une décision mûrement réfléchie et qui prend en compte toutes les conséquences. Ce processus ne peut être réduit à la formalité de deux référendums.
Il a fallu entre 5 et 10 ans aux pays les plus évolués pour rejoindre l'Union Européenne, avec des aides allouées par celle-ci pour faciliter une transition coûteuse.
Il faut savoir qu'une telle opération aurait un prix ! Les sommes consacrées à cette transformation inutilement suscitée par les populistes seraient plus judicieusement utilisables à d'autres priorités.




 cochise_fr a écrit [05/01/2011 - 14h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf que si il n'y a pas de "oui" aux deux referendum, toutes les procédures de transfert ne servent à rien et n'ont aucun besoin de s'envisager..... ce qui fera des économies substantielles. On est pas obligé de faire le transfert le lendemain du vote.

Appelez un chat, un chat. Ce n'est pas de populisme qu'il s'agit, mais de nationalisme. Et le nationalisme n'est ni un gros mot, ni une insulte, ni une maladie. Il serait temps que tous les peuples du monde en prennent conscience, chacun dans son pays, au lieu de se laisser endormir par les litanies industrialo-médiatico-commerciales qui les feront crever ou devenir esclaves.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 14h17 ]  
papiguy

"Sauf que si il n'y a pas de "oui" aux deux referendum, toutes les procédures de transfert ne servent à rien..."

Encore une évidence, il ne faut quand même pas prendre les gens pour des imbéciles !

Pour le reste, le "national-populisme" n'est pas un gros mot, ni une insulte, mais une vraie maladie de la démocratie, et au lieu d'emboiter les slogans de cette idéologie destructrice, les hommes politiques feraient mieux de s'interroger sur les causes de la montée de ce danger.

L'histoire se répète malheureusement et il suffit de revenir 80 ans en arrière, à partir de la crise de 1929 pour se rendre compte de ce qui peut nous guetter avec de tels discours.




 Wisty a écrit [05/01/2011 - 14h25 ]  
Wisty

Bonjour à vous tous,

Ce dialogue est très intéressant dans les avis partagés, bien que vous vous rendez bien compte que la Belgique est compliquée dans sa législature, lorsqu'on voit un petit pays avec autant d'institutions départagées au niveau communautaire, il n'y a pas de quoi rigoler dans son ensemble.
- Pour rester réaliste, nous sommes, nous les Wallons d'une part très insécurisés, depuis que la majorité nationaliste a pris son cours de compromis irrélisable dans un contexte budgétaire.
- Quant à Bruxelles, on voudrait et je pense que c'est presque fait, scinder ce territoire......Finalement, on mettra des frontières avec un passeport linguistique. Je pense que c'est une fameuse soupe de négociations exotique....Et nous disons encore : " Vive la Belgique ".




Wisty


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 14h36 ]  
papiguy

Wisty, tout ce qu'on peut espérer c'est que les Belges flanqueront les nationaux-populistes à la porte lors des prochaines élections. Ils n'ont fait que trop de dégâts.




 Wisty a écrit [05/01/2011 - 14h44 ]  
Wisty

re- papiguy,

Eh! Que oui, ils ont fait des dégâts, on peut le dire, principalement le CDV, et la NVa.
Quant à mettre les nationalistes dehors, aux prochaines élections, ce n'est pas si sûr, la majorité est flamandalisée, et nous les Walons, nous sommes en minorités, donc ???

- Nous n'aurions qu'à fermer notre bec, Nous devrions pour cela avoir un parti fort. Hélas ! Ce n'est pas le cas. Les politiques entre-eux se marchandent des conditions inacceptables, pour les citoyens.
- Enfin ! Laissons quand même pisser le mouton, comme on dit chez nous.




Wisty


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 14h52 ]  
papiguy

Pas le mouton, Wisty, soyons snobs, le mérinos ! :-D




 Homme-français a écrit [05/01/2011 - 16h34 ]  
Homme-français

En tout cas, toute cette histoire risque de prendre pas mal de temps. Si la Belgique doit un jour se diviser, ce sera pas pour demain (@cochise: vu la lenteur des événements, je ne pense pas que sarkozy pourra dire "j'ai agrandi la France" Dommage pour lui :-D)




"L'histoire me sera favorable, car j'ai l'intention de l'écrire" Winston Churchill


 coeur de patate a écrit [05/01/2011 - 16h50 ]  
coeur de patate

la Wallonie Française aurait beaucoup moins de charme et d'exotisme !!
la standardisation et l'uniformité n'est pas très attrayantes,

je pense qu'il faudrait même divisée la France en plusieurs régions
qui deviendraient souveraine de leurs économies et législations !!
ça serait plus proche des habitants et plus concret !!
les grosses masses sont plus difficiles à gérer !!




ciao!


 Homme-français a écrit [05/01/2011 - 17h53 ]  
Homme-français

Tu préférerais que la France soit un Etat fédéral? Moi je tiens à l'indivisibilité de la France déjà que notre pays est petit par rapport à d'autres alors si on rédige une Constitution créés des Parlements... pour chaque région on va plus s'en sortir




"L'histoire me sera favorable, car j'ai l'intention de l'écrire" Winston Churchill


 baracus a écrit [05/01/2011 - 18h02 ]  
baracus

vous savez homme-français n'a pas tord sur ce point




 Wisty a écrit [05/01/2011 - 21h47 ]  
Wisty

re- à tous,

Merci papiguy, du snobisme, et bien pour te faire plaisir : " laissons pisser le mérinos" :-D

Coeur de patate, c'est vrai que la souveraineté possède ses charmes, on apprend à se tenir à table...LOL.

Homme Français : c'est vrai que pour compter sur la lenteur, rien de tel que la législation Belge, et puis, le gouvernement Wallon se trouve à Naaaaaaaamur, son emblème, c'est l'escargot.....lol lol mdr




Wisty


 cochise_fr a écrit [05/01/2011 - 22h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Au lieu de vous morfondre et "de laisser pisser le mérinos", Wisty, rien n'empêche les Wallons d'avoir leur propre parti national qui les défende comme les Flamands ont le leur.

Quand à ceux qui rejettent le peuple parce qu'il ne partage pas leurs idées, ils sont encore bien plus sectaires que ceux qu'ils veulent combattre. En rejetant le peuple, ce sont les bases même de la société que vous minez, ce qui conduira invariablement à son écroulement.

On peut prendre des leçons de l'histoire, mais l'histoire ne repasse pas les plats, ne vous en déplaise, surtout à la vitesse de l'évolution technologique et médiatique actuelle qui rend les conditions tellement différentes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [05/01/2011 - 22h55 ]  
Wisty

Bonsoir cochise,
tout à fait d'accord avec toi, mais j'insiste à dire que nous les Wallons, nous sommes minoritaires, même si nous avons un parti nationaliste aussi, il n'y a de rapport de force, suffisante.

" Nous devons recruter des Français "!!!! :-D




Wisty


 papiguy a écrit [05/01/2011 - 23h12 ]  
papiguy

"Quand à ceux qui rejettent le peuple parce qu'il ne partage pas leurs idées, ils sont encore bien plus sectaires que ceux qu'ils veulent combattre. En rejetant le peuple, ce sont les bases même de la société que vous minez, ce qui conduira invariablement à son écroulement. "

Exemple caricatural de la manipulation populiste:
- on commence par conditionner le "peuple" et la méthode est éprouvée depuis longtemps, seuls les moyens changent.
- cette étape étant franchie, on accuse les contradicteurs, c'est à dire ceux qui sont restés les yeux ouverts, de ne pas respecter le peuple.
- puis on accuse ces contradicteurs de miner la société et d'être responsable de ses maux.
- et pour faire taire les contradicteurs qui trouvent dans les avatars de l'histoire des raisons d'être inquiets, on affirme que l'histoire ne se répète pas.

Non, l'histoire ne se répète pas, mais ne pas tirer des leçons de celle-ci est une insulte au bon sens, à l'intelligence et à tous ceux qui ont payé cher les dérives du national-populisme. et si cela ne plait pas tant pis.




 cochise_fr a écrit [05/01/2011 - 23h25 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est inutile de mettre "populisme" partout.
Tout parti, toute organisation politique est par essence populiste puisqu'elle prend ses voix dans le peuple.... et quel que soient vos opinions personnelles, le parti ou l'organisation que vous soutenez est tout autant populiste que le parti national de n'importe quel pays pour les mêmes raisons, même si ce sont sous des idées différentes.

Comme aucun parti n'est propriétaire de ses voix, c'est à la liberté de chaque individu de se déterminer en fonction des critères qu'il souhaite.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [06/01/2011 - 00h09 ]  
papiguy

Populisme est pourtant bien le terme qui convient, que cela plaise ou non et il a même été revendiqué par Marine et les chefs des partis "frères" d'autres pays européens, le suisse étant le dernier en date. Tu reprends les thèmes du FN mais n'aime pas l'étiquette: pourquoi cette gène ? .

"Comme aucun parti n'est propriétaire de ses voix, c'est à la liberté de chaque individu de se déterminer en fonction des critères qu'il souhaite.":
Aucun parti n'est propriétaire de ses voix mais il peut les influencer, les manipuler. Le propre (si on peut utiliser ce mot) des partis populistes est justement cette manipulation.

Le reproche à faire aux partis traditionnels est qu'ils emboîtent le pas aux populistes pour des raisons électorales en reprenant leurs thèmes favoris: immigration, sécurité, identité,....

Toi qui veut que les gens ouvrent les yeux, comment ne pas voir ce qui crève ceux-ci, sauf bien entendu si on a l'entendement obscurci pour tout un ensemble de raisons, mélangeant constatations objectives, interprétations abusives et sentiments divers.




 betinaweb a écrit [06/01/2011 - 00h23 ]  
betinaweb

papiguy a raison,le populisme c'est votre discours "chacun chez soi",vive le nationalisme avec vous,la montée du racisme etc...

Les partis ne sont pas par essence populistes,ce mot ne convient pas du tout.L'UMP s'en rapproche,car les élections de 2012 pointent,on le voit bien avec tout ce qui s'est passé ces derniers mois.Il ne faut surtout pas rentrer dans ce jeu,il y a grand danger pour la France à se laisser aller à des peurs stupides.

N'oubliez pas cochise que nous n'avons pas tous le même discours que vous.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [06/01/2011 - 00h33 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand on vous dit "populaire" cela vous convient, quand on vous dit "populiste", cela ne vous convient pas..... alors que c'est la même chose. C'est bien sur votre droit, mais le peuple n'appartient à personne, ou si l'on préfère il est à tout le monde. Se revendiquer du peuple n'est pas une insulte, pour quelque parti que ce soit, puisque c'est la simple réalité.

Toute entité politique cherche à plaire au peuple et à le brosser dans le sens du poil pour obtenir ses voix. C'est d'ailleurs comme cela que des clans minoritaires en nombre arrivent à tromper le peuple sur leurs objectifs en faisant prendre des vessies pour des lanternes et oublient leurs promesses le lendemain du vote.

Il serait justement grand temps que le peuple se réveille et vote pour ses idées (fussent elles minoritaires) au lieu de voter pour les idées des autres qui les oppressent.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [06/01/2011 - 00h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"N'oubliez pas cochise que nous n'avons pas tous le même discours que vous."

Heureusement, j'ai horreur des auto-congratulations et des petits fours.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [06/01/2011 - 11h15 ]  
papiguy

Pour ton information, cochise_fr

Populisme:
"Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques, critiquant les élites et prônant le recours au peuple (d'où son nom), s'incarnant dans une figure charismatique et soutenu par un parti acquis à ce corpus idéologique. Il suppose l'existence d'une démocratie représentative qu'il critique."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Populisme_(politique)

Populaire:
"Qui est du peuple, qui concerne le peuple, qui appartient au peuple."
http://www.dicocitations.com/definition_littre/36461/Populaire.php

il y a des différences de taille entre les deux mots, mais il est dans l'essence même du populisme d'essayer de faire prendre des vessies pour des lanternes. Et comme d'habitude, que cela plaise ou non :-D




 Anonyme a écrit [21/05/2013 - 10h03 ]  
Anonyme

Oui je fais partie des gens qui aimeraient que la Wallonie devienne française. Cela pourrait régler pas mal de tensions avec les Flamands et au moins il n'y aurait plus de problèmes d'identité.
Je trouve dommage d'en arriver là mais c'est de la faute de ceux qui n'acceptent pas les autres.




Répondre à Homme-français






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.