Qu’est-ce qui est pire que la mort ?



darken-spirit
Cette question a été posée par Darken Spirit, le 01/07/2008 à à 17h14.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Mort.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 tite-miss8081 a écrit [01/07/2008 - 17h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
tite-miss8081

moi je sais :-| je trouve que c'est bien pire que souffrir il ya pleins de gens qui souffre et je trouve ça 1000 fois pire je trouve ça même HORRIBLE




 un peu perdu a écrit [01/07/2008 - 19h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
un peu perdu

La vie




 tdumans a écrit [01/07/2008 - 23h16 ]  
tdumans

La mort fait souffrir ceux qui restent, la vie nous fait souffrir. Donc dilemme.




Vive la vie.


 sand25 a écrit [02/07/2008 - 00h34 ]  
sand25

Les maladies incurables car tu reste conscient que tu vas mourir à petit feu dans de terribles souffrances




Carpe Diem: profite du moment présent


 cochise_fr a écrit [02/07/2008 - 01h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Rien, puisque c'est le seul cas ou demain n'existe pas.
....et personne ne sait de quoi demain sera fait.

Par contre, la souffrance, même terrible, est réversible (sauf quelques cas...effectivement) et on peut toujours espérer que cela s'améliore avec le temps.

Enfin, il y a aussi la ruine et la honte, ainsi que la vindicte populaire qui peuvent être pire que la mort puisque beaucoup de cas conduisent aux suicide.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 tesa a écrit [02/07/2008 - 06h48 ]  
tesa

Bonjour, je crois que c'est voir souffrir ceux qu'on aime




 leovolcano a écrit [02/07/2008 - 08h46 ]  
leovolcano

Les maladies incurables ! :-o




J'attaque au bélier, je n'attends pas le pont levis.


 messi a écrit [02/07/2008 - 09h25 ]  
messi

C'est la déprime ici ! moi je trouve que c'est les cancers !




 karol a écrit [02/07/2008 - 11h41 ]  
karol


L'ennui...




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 fan de chevaux a écrit [05/07/2008 - 20h40 ]  
fan de chevaux

moi , je dis pas que je veux mourir mais je voudrais voir ce qu'il y a apres la mort... :-|




j'aime les chevaux !


 karol a écrit [07/07/2008 - 14h22 ]  
karol


Je peux répondre à ta question mais je te préviens, la déception risque d'être grande!

Après la mort, il y a la même chose qu'avant la naissance... tu te souviens? Non, c'est normal parce qu'il n'y a rien.

Après ta mort, ce sera le vide. Tu n'existeras plus.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 fan de chevaux a écrit [17/07/2008 - 13h06 ]  
fan de chevaux

Je vais m'ennuyer puisque c'est éternel...mais j'ai pas vu passer le temps avant la naissance alors je sais pas trop...




j'aime les chevaux !


 karol a écrit [17/07/2008 - 14h30 ]  
karol


Après la mort il n'y a rien du tout, rien, nada! Tu n'existes plus. Tu es rayée de la surface de la terre. Le paradis c'est comme le père noël, tu comprends?




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 phildu a écrit [17/07/2008 - 15h11 ]  
phildu

darken as tu un problème avec la mort ?

Pour tout être vivant, la mort est une réalité inéluctable: sa vie s'achèvera tôt ou tard par une mort définitive. Cet aspect de l'existence est un des défis les plus difficiles que la vie nous propose. Il peut sembler totalement désespérant et absurde à celui qui refuse d'y faire face et de l'assumer complètement. Mais pour celui qui parvient à accepter vraiment cette réalité, c'est toute la valeur de la vie. :-D




http://www.chezvous.forumparfait.com/index.php


 phildu a écrit [17/07/2008 - 15h14 ]  
phildu

j'aurais du te mettre cette reponse à ta question:
http://www.web-libre.org/questions/spiritualite_5582/vie-apres-mort-vous-croyez,11533.ihtml




http://www.chezvous.forumparfait.com/index.php


 Darken Spirit a écrit [17/07/2008 - 18h46 ]  
Darken Spirit

Non je n'ai aucun problème avec la mort. C'est juste une question. J'ai entendu ça dans un film : "ça" (encore un film d'horreur pour melissa06).

Le plus souvent, quand je pose une question, c'est juste pour savoir...




"Ma réalité est intérieure"


 phildu a écrit [18/07/2008 - 13h49 ]  
phildu

j'ai trouvé ça darken ,et ça explique bien ce que je pense !!!

La peur de la mort a partie liée avec les superstitions religieuses dont la métaphysique matérialistes nous libère. De plus, si tout dans l'univers n'est fait que de matière, si nous, comme tous les êtres vivants, ne sommes que des agrégats d'atomes, lorsque nous mourons, ce ne sont que nos atomes qui se séparent, qui se désagrègent, ce n'est que notre corps qui se décompose, en un point d'abord (celui qui est blessé ou malade), puis en tous. Dès lors, rien de notre être ne survit, il n'y a rien après la mort, « la mort n'est rien pour nous ». Ceux qui pensent que la vie du corps, la pensée, la sensation, le mouvement viennent de l'âme, et que cette âme pourrait survivre après la mort du corps, ont tort. Car l'âme elle-même est faite de matière, certes plus subtile, puisque invisible ; mais si elle n'est qu'un agrégat d'atomes, elle aussi se décompose lorsque la mort survient, et même, selon l'expérience la plus commune, il faut penser qu'elle est la première à se décomposer puisque le mort apparaît immédiatement privé de vie, de sensation, de pensée et de mouvement, alors que le reste de son corps semble encore à peu près intact et mettra plus de temps à commencer à se décomposer. Aussi, la mort se caractérise bien en premier lieu par l'absence de sensation : « Habitue-toi à la pensée que le mort n'est rien pour nous, puisqu'il n'y a de bien et de mal que dans la sensation, et que la mort est absence de sensation. » En effet, les sensations que nous avons de notre corps et, à travers lui, des choses du monde sont la source de toute connaissance, et aussi de tout plaisir et de toute douleur, donc le vrai lieu de tout bien et de tout mal, puisque le bien réel n'est que le plaisir et le mal la douleur. Nous pouvons désigner la pensée d'Épicure comme un sensualisme qui fonde toute la vie intérieure sur la sensation. La mort étant la disparition des sensations, il ne peut y avoir aucune souffrance dans la mort.




http://www.chezvous.forumparfait.com/index.php


 Darken Spirit a écrit [19/07/2008 - 01h16 ]  
Darken Spirit

D'après ton texte, si j'ai bien compris, il ne reste plus rien de notre corps et de notre âme et qu'il n'y a rien après la mort... :(

Soit je ne suis pas d'accord avec ce texte et je reste sur le fait qu'il y a une vie après la mort selon moi ; soit je suis d'accord et dans ce cas je me tourne vers la réincarnation mais ailleurs que sur la terre : dans un monde meilleur par exemple

SVP pas de commentaires...




"Ma réalité est intérieure"


 phildu a écrit [19/07/2008 - 11h58 ]  
phildu

ok !! je ne t'en parle plus !!!! quoi que si tu veux .......................................................nan je deconne !!!




http://www.chezvous.forumparfait.com/index.php


 Web-Gégé a écrit [06/01/2012 - 23h15 ]  
Web-Gégé

La mort c'est comme une tablette de chocolat qu'on ne pourrait pas finir
C'est comme une ballade qui s'arrête, un film dont on ne connaitra jamais la fin
la mort c'est frustrant car tout s'arrête
pour soi et pour les autres : on n'existe plus. il reste le souvenir, qui s'estompe...
On disparait de la carte, on disparait de la vie des autres.
Eux continuent sans nous. On ne fait plus partie de leur univers.
Nos valeurs, nos projets, nos créations, nos règles, nos habitudes, notre mauvaise humeur...
tout disparaît.
Et eux, ils respirent sans nous. Parfois mieux (liberté) parfois moins bien (servitude).
Tout ce qui avait de l'importance pour nous retombe à zéro. En un instant.
Et la vie continue, sans nous, comme si on n'avait jamais existé.
Sauf si on laisse une œuvre.
Mozart est éternel, il n'a jamais cessé de vivre. John Lennon idem, Zola, Victor Hugo, Hitchcock...
Eux sont éternels. C'est ça l'éternité, c'est la renommée. C'est une œuvre qui se poursuit après nous.
Donc ce qui est terrible dans la mort c'est de ne pas laisser une œuvre derrière soi.
Ne vivre que pour soi, pour profiter seulement, sans donner.
Pire que la mort c'est l'égoïsme, ne se tourner que vers soi. Car dans ce cas, quand elle arrive,
C'est comme une énorme vague qui emporte tout, instantanément. Et tout disparaît à jamais.
Laissez une œuvre, un tableau, un poème, une sculpture, une construction, un projet achevé...
Et vous continuerez d'exister après votre mort.
Gégé




Répondre à Darken Spirit






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• La place de la mort dans notre société




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.