Le Conseil d'Etat, suspend l'interdiction de cultiver du maïs OGM de Monsanto ? Votre avis



kiiara68
Cette question a été posée par KiiArA68, le 28/11/2011 à à 16h55.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Mondialisation.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 symbol a écrit [02/12/2011 - 17h44] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
symbol

J'entends bien et j'estime aussi que le sujet est très...



[ Lire la suite de la réponse écrite par symbol ]



Réponses



 KiiArA68 a écrit [28/11/2011 - 16h55 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
KiiArA68

Les semences de maïs OGM, de Monsanto de nouveau autorisées en France, c'est le Conseil d'Etat qui en a décidé ainsi ! Le gouvernement français en avait interdit la culture en 2008, mais cette décision avait été depuis remise en cause par la Cour de justice européenne, donc les OGM vont envahir la France. Qu'en dire ? Donnez vos avis ?




 hyvan a écrit [28/11/2011 - 18h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
hyvan

http://www.dailymotion.com/video/x1a9yk_monsanto-pur-porc-ii_news

La firme Mosanto et ces objectifs...l'écoterrorisme a de l'avenir.




 cochise_fr a écrit [28/11/2011 - 23h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais non, mais non ....la corruption, çà n'existe pas, ....en tout cas pas en France, ...jamais, craché promis.!!

Vous y croyez vraiment aux miracles judiciaires.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [29/11/2011 - 01h12 ]  
betinaweb

Ils avaient déjà autorisé la culture de la pomme de terre Monsanto,ça continue.

C'est vraiment des histoires de gros sous,notre santé est le cadet de leurs soucis.C'est une façon de réduire la population de la planète.
:-o




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [29/11/2011 - 02h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais il faudra bien vous décider un jour à voter pour quelqu'un d'autre si vous souhaitez que cela change, sinon, cela revient à chanter des cantiques dans le désert.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mrcballan84 a écrit [29/11/2011 - 04h34 ]  
mrcballan84

Le Conseil d'Etat a été instauré par l'infâme Napoléon Ier, mais ses origines sont plus anciennes, on peut remonter jusqu'à ce barbare de Saint-Louis (Louis IX). On se demande ce qu'ils ont dans le crâne, les obtus du Vatican. Aujourd'hui, il est constitué de ces couillons d'énarques, on est bien barrés, tiens! Ils n'y connaissent rien, mais rien de rien en biologie, écologie, en sciences, etc. parce que j'attends encore qu'on me démontre que l'économie est une science.
J'ai bossé au labo d'écologie du CNRS (informaticien, mais...) et c'est de la bouche de chercheurs de haut niveau que je tiens l'info qu'il existe des "gènes sauteurs", qui passent d'une espèce à une autre, ce qui fait que le blé peut être contaminé par le maïs, et on se demande même si ça ne peut pas passer d'un végétal à un animal ou une bactérie.
En 1953, année de ma naissance, on a découvert la structure de l'ADN. On se demande pourquoi on s'accroche au dogme: "un gène>une protéine>une fonction". C'est faux, archi-faux, tout comme ce mythe de "barrière intra-spécifique".
Je ne suis pas complètement anti-OGM. Etant diabétique, et les diabétiques étant de plus en plus nombreux, je me réjouis qu'on la produise grâce à des E.Coli modifiées génétiquement. Mais pas n'importe comment: dans des genres de grosses cocottes-minute, sous une pression inférieure à la pression atmosphérique pour qu'elles ne s'échappent pas dans la nature. Et ça, ça se faisait au moins depuis 1976; je vais creuser la question; je vous tiendrai au courant. Et je crois aussi, là c'est moins cool, qu'on leur fait produire de la toxine botulique (vous savez, le Botox...) à des fin militaires: c'est le poison le plus violent qu'on connaisse. Mais il ne faut pas cultiver de végétaux OGM en plein champ. On ne sait pas du tout les risques que cela comporte. C'est parti comme le nucléaire: les baisés, comptez-vous. Puisqu'on vous dit que c'est BON. On n'y connaît rien, mais on SAIT.
On sait aussi la sournoiserie des lois dans certains pays d'Europe, dont le nôtre: pas d'OGM dans nos assiettes, mais on en nourrit les animaux d'élevage. Dans votre tranche de jambon"bio", il se peut qu'il y ait du maïs et du soja OGM importés des USA ou du Brésil, où leur culture est autorisée. C'est sympa, hein?
Je n'ai pas approuvé l'arrachage des vignes OGM. Ceux qui ont fait ça sont des ignorants, des ânes et des irresponsables. Mais, je suis d'accord pour le maïs, le colza, les pommes de terre. Il faut les faucher. Vas-y José (Bové)!




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 mrcballan84 a écrit [29/11/2011 - 04h40 ]  
mrcballan84

Pardon, c'est pas "barrière intra-spécifique", mais inter-spécifique. Je pense qu'on avait compris quand même.




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 cochise_fr a écrit [29/11/2011 - 16h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais le problème n'est pas la recherche en elle-même, et en laboratoire ou enceintes confinées.

I y a deux problèmes joints:
- la dissémination dans la nature de structures dont on ne connait à peu près rien de leur croisement avec d'autres, quelles qu'elles soient.
- le fric que les entreprises souhaitent faire avec ce genre de découverte.... car ce n'est pas la santé humaine animale ou végétale qui les intéresse, c'est le fric qu'on peut se faire par ce moyen à la mode et subventionné.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [29/11/2011 - 19h01 ]  
symbol

cochise fr, pour qui voter ? Un ensemble de gens responsables ? J'ai beau cherché, je n'en vois pas un dans les politiques qui soient capables d'assurer notre sécurité alimentaire, notre santé.
J'entendais encore ce matin " Nous sommes en bonne santé puisque la longévité augmente ". Est-ce une preuve de bonne santé ? Encore une aberration !

En matière d'OGM vous pouvez trouver un article intéressant sur www.sylviesimonrevelations.com et ce que Vandana Shiva et José Bové ont présentés le 19 octobre dernier : le 1er contre-rapport international sur les OGM. " Tous les arguments fabuleux clamés par l'empereur Monsanto se révèlent être faux... Le manque de transparence et les conflits d'intérêts menacent notre sécurité alimentaire... ".
D'autres articles des indignés sont à lire.

En parlant du CNRS, j'entendais aussi ce matin, une découverte : l'importance du zinc au niveau immunitaire et assimilation... Un scoop ! On en parle dans les civilisations les plus anciennes mais les chercheurs sont là pour chercher... On le trouve évidemment dans l'alimentation. Faudrait-il qu'elle soit encore biogénique et bioactive, soit, exempte de pesticides, d'antibiotiques et surtout pas modifiée. Je me demandais pourquoi on parlait de cela sur les ondes : pour en arriver à la vaccination, soit, remplacer le BCG. Les laboratoires pharmaceutiques sont mis à mal depuis un temps. Il faut donc que cela émane de chercheurs de laboratoire reconnu pour faire recette auprès des journaux scientifiques et ainsi que cela rapporte aux laboratoires pharmaceutiques.

mrcballand84, intéressante intervention sauf que j'ai du mal à comprendre votre logique. En effet, on ne peut être contre les OGM pour certaines raisons et les accepter pour d'autres raisons. Posez-vous des questions quant au diabète et l'accroissement des diabétiques. Vous trouverez aussi des réponses sur le site de Sylvie Simon et sur les effets de certains médicaments prescrits pour le diabète.

L'ignorance, l'ânerie et l'irresponsabilité des arracheurs de vignes OGM, cela m'intrigue. Pouvez vous nous expliquer ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [29/11/2011 - 19h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
NON? les cultures OGM doivent se faire dans des environnements clos, hermétiquement clos, y compris sur de grandes surfaces si nécessaire. C'est exactement comme le nucléaire, et c'est tout aussi dangereux. D'ailleurs, les OGM sont responsables de bien plus de morts que tous les accidents nucléaires de la planète réunis.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mrcballan84 a écrit [29/11/2011 - 23h16 ]  
mrcballan84

Les arracheurs de vigne à Colmar, José Bové en tête sont des cons, parce qu'ils n'y connaissent rien à la culture de la vigne. Je n'y connais pas grand'chose non plus, mais suffisamment pour savoir qu'un pied de vigne se compose d'un porte-greffe, c-à-d. des racines et d'un bout de tronc sur lequel on greffe une autre variété, qui portera les feuilles et les fleurs, qui donneront les grappes, et donc le vin. La partie OGM, c'était le porte-greffe, qui est un trait d'union entre le sol et la partie féconde, non-OGM, qui donne donc des fruits non-OGM. Sauf mécanisme inconnu, inédit, qui, s'il existe, vaudrait un prix Nobel à celui qui le mettrait en évidence, il était donc crétin d'arracher ces ceps, aucune contamination n'étant possible, sauf avec une probabilité de moins de 10E-12, une chance sur mille milliards. Ce qui fait pas lourd, convenons-en.
Qui plus est, l'essai, mené par l'INRA, avait été entouré de précautions comme jamais cela n'avait été fait auparavant, avec une surveillance exercée par des scientifiques compétents, dont la moitié d'anti-OGM. Pour une fois que cela ne se faisait pas à la sauvage, comme d'habitude, c'était l'occasion aussi bien pour l'INRA et les pro-OGM, que pour les anti, de faire quelque chose avec des risques infimes, pouvant aboutir à des résultats positifs, qui auraient amené à davantage de concertation, au plus grand profit de tout le monde. Au lieu de ça, un acte irresponsable a montré que des intégristes "anti" proclamaient une attitude de principe, un a-priori sans argument, auquel s'est opposé, renforcé, l'intégrisme "pro": facile, pour l'UMP, de s'indigner (sic, & gasp!), tout aussi peu argumentée, une position aussi débile que l'autre. Sans aucun argument, ni d'un bord ni de l'autre, qu'on me permette d'insister. Tout le monde y a perdu, et pour longtemps. Tout faux de chez faux, et de chez re-faux. Sauf à être le roi des cons, le pas facile à détrôner, pas de quoi se réjouir.
Voilà. Tant que ce genre de chose se reproduira, on sera en pleine guerre de religions. Je ne conçois pas l'écologie ni l'écologisme comme une religion. Si vous n'êtes pas comme moi, grand bien vous fasse, mais sachez qu'alors, vous me trouverez en travers de votre route jusqu'à mon dernier souffle. Me suis-je bien fait comprendre?
Qu'on continue à explorer d'autres pistes, tout-à-fait d'accord. Il faut le faire. Mais il ne faut pas systématiquement, prôner le bannissement des OGM, en attendant un hypothétique vaccin "bio", dont on ne voit pas l'ombre du bout de la queue. Tout comme on ne doit pas non plus n'explorer QUE la voie OGM. C'est tout; c'est aussi simple que ça.
Pour approfondir, allez voir sur le web, il y a plein de ressources, en cherchant intelligemment.




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 mrcballan84 a écrit [29/11/2011 - 23h27 ]  
mrcballan84

Allez hop! Comme je tiens la frite, ces temps-ci, un petit rappel rigolo.
Charlemagne, oui, celui qui a inventé l'école, a promulgué un jour, un décret qui a soulevé dans son empire une vague de révolte sans précédent. Cet édit interdisait aux paysans d'ensemencer leurs parcelles avec des graines provenant de leurs terres. Elles devaient obligatoirement avoir été achetées sur les marchés.Tiens! ça me dit quelque chose! N'y aurait-il pas, le 28 novembre 2011 (c'est-à-dire hier, ce post est daté du mardi 29/11/2011), le vote d'une loi similaire? Bin, si!
Je ne sais pas ce qu'ont derrière la tête nos députés et ceux qui ont déposé ce projet de loi, mais je sais que Charlemagne agissait sagement. On avait déjà remarqué, à cette époque, les effets néfastes de la consanguinité, dites-donc! Pas cons, les Anciens, hein?




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 cochise_fr a écrit [29/11/2011 - 23h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La loi qui interdit aux agriculteurs d'utiliser leur production de graines pour leurs productions futures ne date pas d'hier.... hélas, et s’étend même à bien d'autres cultures y compris dans son jardin personnel. Les rares particuliers qui maintiennent en vie des plants de plantes anciennes sont hors la loi quand ils les vendent, car les produits alimentaires sont des des produits marchands qui ont tous un propriétaire à qui l'ont devrait verser des redevances pour les utiliser.

Les OGM sont exactement sur ce principe, et non seulement il faut se protéger des dérives des cultures en plein champ, mais il faut aussi interdire la brevetabilité du vivant et de l'utile à l'humanité pour des raisons mercantiles.

Le vrai risque est celui-là.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mrcballan84 a écrit [30/11/2011 - 07h22 ]  
mrcballan84

J'ai été un peu "short" dans mon billet sur les arracheurs de vignes de Colmar. Il me faut préciser que le nom de la maladie, à mes oreilles poilant (ses dégâts le sont moins): le court-noué. Elle est dûe à un virus, dont les vecteurs sont des collemboles, des organismes minuscules, un genre de vers, trouve-t-on dans la littérature, mais ce sont des arthropodes. Ils ont six paires de pattes, sont sur terre depuis longtemps (400 millions d'années), et on peut s'en faire une idée quand on a fréquenté les bords de mer, c'est ce qui saute dans les algues que la mer laisse sur les plages à marée descendante. Il en existe des tas d'espèces. De là, deux voies de recherches sont ouvertes. Qui dit virus, pense vaccin. Des recherches sont en cours en ce sens. L'autre voie, c'est de trouver quelque chose qui tue les collemboles, ce qui, immanquablement, aboutit à déverser dans l'environnement une substance toxique, ce qui ne peut pas se faire à la légère, et, à mes yeux, est une mauvaise démarche, on a vu ce que ça a donné avec d'autres cochonneries: DDT, lindane, atrazine... Donc, même si ça prend dix ans pour mettre une nouvelle molécule sur le marché, les conséquences à long terme ne sont jamais connues à 100%. Voilà pourquoi je trouve mauvaise cette voie conventionnelle, et le "ventionnelle" est de trop. Et il ne faut pas avoir inventé le fil à couper le beurre pour piger que si on répand un produit qui tue les nuisibles, il peut aussi tuer les utiles au passage: abeilles, lombrics...
Un petit truc, encore: le seul remède efficace contre le court-noué, c'est un remède drastique et radical, l'arrachage. Suivi d'une période de dix ans, durant laquelle on ne doit pas replanter de vigne. Ce qui fait que réagir par l'arrachage à un essai cherchant à l'éviter, me donne une raison supplémentaire de dire que ce geste a été le plus con qu'on puisse faire.




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 mrcballan84 a écrit [30/11/2011 - 12h48 ]  
mrcballan84

symbol, salut.
Excuse-moi d'être si méchant (ou couillon, au mieux), quand j'entends des expressions comme "replacer l'humain au coeur de...", "...harmonie, équilibre...", "terre nourricière" (un pléonasme), désolé, mais: j'ai des petits warnings qui clignotent: _secte_, _secte_, _secte_
Je ne pense pas (enfin, j'espère) que tu sois dans les griffes de la scientologie ou d'un de ses clones, mais je dis: vigilance.
Pour que cela n'arrive pas, il faut apprendre, apprendre et encore apprendre. Les mécanismes de la vie, on n'a pas fini de les analyser, et heureusement, comme ça on n'est pas près de s'ennuyer. Il faut enseigner tout ce que tu dis, les innombrables interactions minéraux-champignons-végétaux-animaux. Faire regarder dans un microscope depuis le plus jeune âge. C'est injuste, mais j'ai eu cette chance; ainsi que celle d'être équipé d'une insatiable curiosité. Et voilà ce que j'ai vu: de l'harmonie, oui, comme j'en ai vu dans "Les Tournesols" ou la Piétà. De là à virer mystique, il y a plus que de la marge. Et à bien y regarder, tout dépend de l'échelle qu'on prend et de la résolution dont la technique est capable, on peut y voir tout autre chose que de l'harmonie. Ce qui est préoccupant, ce n'est pas, en soi, mettons le réchauffement climatique, que les situations qui pourraient en résulter, et dépasser peut-être de très-très loin nos capacités à y faire face.
Cela dit, quand j'ai enfin eu mon jardin à moi, il était évident que je le cultiverais "en bio". J'ai acheté du Cubérol"Triple bouillie" (TM). Triple, parce que ça contient trois composants: du soufre, inerte et neutre, donc inutile, inefficace; de la poudre de pyrèthre, insecticide "naturel", végétal; et du sulfate de cuivre (CuSO4). Le soufre, on s'en fout, ça sert à rien mais ça fait pas de mal. Le pyrèthre, je ne sais pas l'impact que ça a sur les insectes pas nuisibles, ni sur les lombrics, mes copains. Quant au sulfate de cuivre, je ne comprends pas qu'il soit autorisé en agriculture biologique, c'est un toxique. Je ne m'en suis jamais servi, du Cubérol. En revanche, j'ai voulu voir ce que donnaient certains (pas tous, pas n'importe lesquels) engrais "chimiques" en les incorporant à mon compost; tudieu! quand j'ai vu la taille et l'embonpoint des buzuk' y contenus (c'est du breton; un buzuk', c'est un ver de terre), j'ai sauté de joie. Alors je suis "bio", mais critique.
Kes' v'z'en dites?




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 mrcballan84 a écrit [30/11/2011 - 14h29 ]  
mrcballan84

Ouh_là! Cochise_fr,
salut.
Court, ton billet, mais bourré de choses aussi emmêlées qu'une dreadlock de très vieux rasta. 'Va pas être facile de s'y retrouver sans une floppée de post's. Je vous présente d'avance, à tous, mes excuses, mais je vais "saucissonner", pour ne pas vous infliger de trop gros pavés.
La loi de Charlemagne qui obligeait les paysans à acheter leurs semences sur le marché était destinée à empêcher le plus possible la consanguinité, dont on connaît les effets délétères. Résumons: ça dégénérait, et d'une récolte à l'autre, on sélectionnait des dégénérescences, au bout desquelles on se retrouvait à crever de faim comme des couillons. Bien.
La loi d'aujourd'hui est ambiguë. L'intention cachée en est vicieuse: elle vise à créer de force une dépendance vis-à-vis des semenciers, en leur créant et leur servant sur un plateau, une rente ad vitam aeternam, le plan archi-pépère, un plan de gros arnaqueurs. "Vous DEVEZ nous acheter nos petites graines, autrement, c'est les flics, la justice, la loi et la taule ou pire pour ceux qui ne respectent pas ce qui a été voté démocratiquement et ragnagni & ragnagna." Le serpent qui se bouffe la queue. Re-bien.
Vous suivez? Alors, à suivre...




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 mrcballan84 a écrit [30/11/2011 - 14h38 ]  
mrcballan84

Mais: comment faire si un semencier met au point une variété, mettons de blé, "pour fixer les idées" comme on me disait en classe, qui présente une/des caractéristique(s) intéressantes pour l'ensemble de la communauté: meilleur rendement, meilleur goût, meilleure résistance à la sécheresse..? Il a dépensé du temps, de l'intelligence, du sens de l'observation, du fric éventuellement, il serait juste qu'on l'en récompense, oui ou non? Il peut se contenter d'une médaille, d'une standing ovation, s'il a, par exemple et par ailleurs, suffisamment de ressources et de moyens pour se passer d'une gratification en nature. Mais si, toujours par exemple, il est pauvre et démuni, si tous les autres se cotisent pour lui offrir une charrue neuve, un cheval tout frais pour que son vieux, méritant mais décati bidet puisse jouir d'une retraite paisible dans les vertes prairies de l'insouciance, et l'inventeur aussi, par la même occasion, qui trouverait à y redire, à moins d'être le pire des salopiots, qui, lui, ne mériterait guère qu'au moins une paire de baffes, voire un lynchage en bonne et due forme, ce serait la moindre des choses, non?
En revanche, si l'inventeur exige, au besoin par des moyens coercitifs, que tous ceux qui sèmeront de son grain-miracle devront verser un brouzouf à chaque fois qu'ils mettront une récolte en chantier, et ceci à tous ses descendants jusqu'au dernier, là, ça va plus. Si?
Vous suivez toujours? Alors, vous savez ce qu'il faut faire...




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 symbol a écrit [30/11/2011 - 17h19 ]  
symbol

Apprendre mrcballan84, on est bien d'accord. C'est ce que je fais au quotidien dans cette école informelle appeler " Vie ", apprendre des leçons que je peux aimer ou penser idiotes et sans pertinence et la croissance est bien un processus d'essais et d'erreurs : l'expérimentation.
Tu as la tienne, j'ai la mienne et c'est ce que je te reconnais. Non pas de la méchanceté d'ailleurs, il faudrait pour cela que je me sente attaquée. Cela fait bien longtemps que j'ai appris à accueillir un avis différent que le mien surtout lorsque l'on me parle d'un domaine que je connais peu, celui qui te tient à coeur et que tu nous décris avec grande joie, comme moi je peux le faire sur l'Homme qui doit voir que toutes choses naissent d'autres choses et le renvoient vers d'autres choses, action ou réaction constante et que rien ne dure que le changement. Pour pouvoir accepter ça, nous devons laisser la statistique derrière nous.

Il me semble cependant que la Science ( l'oeil qui scrute, qui analyse, qui dissèque ) est moins dure d'oreille qu'elle ne fut et qu'elle se réconcilie petit à petit avec l'oeil qui contemple. Apprendre à garder les deux yeux ouverts en même temps, cela facilite la communication, non ?

Et non, je ne cause pas la même langue que toi, il semblerait. Toi, tu sais comment cela marche donc l'autre l'ignore ou en tout cas il ne sait pas ce qui est juste. Et même que le plus stupide dans cette histoire, c'est que l'autre pense la même chose que toi. On appelle cela une ingérence réciproque et on tourne en rond comme nous l'enseigne l'histoire de l'humanité qui ne démarre pas à la loi de Charlemagne.

Au fait, " Terre & Humanisme " initiateur du mouvement Colibris visant aux pratiques écologiques et à la solidarité internationale s'oriente sur la responsabilité de chacun, ce qui est loin des fondements d'une secte. A chacun ses oeillères, il semblerait.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 mrcballan84 a écrit [30/11/2011 - 17h26 ]  
mrcballan84

Bon. Un p'tit mec dit Beaumarchais, dont une statue le représentant est érigée à un jet de crachat de la Place de la Bastille, à Paris, a inventé un truc appelé les droits d'auteur, qui ne portent pas sur de la semence de céréales mais de l'écrit, ce qui est bien moins matériel. Ceci montre, au passage, que la notion de marchandise a bien évolué, passant du sac de farine au contenu d'un livre (qui, lui, est matériel). A chaque fois qu'un livre de l'auteur est vendu, l'état pique au passage la TVA, le libraire va prélever ses frais plus sa marge, l'éditeur aussi, il paiera la facture de l'imprimeur, enfin, l'auteur touchera un pourcentage conventionnel, fixé par la loi, sur le prix de vente du bouquin: ses droits d'auteur. Dans quelles proportions? Pour le savoir, on MARCHANDE. Seul moyen de s'en sortir, du moins à un instant "t". C'est quand même pas compliqué, bon sang de bonsoir!
C'est de ces dispositions que s'est inspirée la législation concernant les brevets.
Allez, c'est bientôt fini... Courage >>>




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 mrcballan84 a écrit [30/11/2011 - 17h27 ]  
mrcballan84

Le purin d'ortie. Il a beaucoup fait parler de lui, on a surtout dit plein de bêtises. On a même dit qu'une loi passerait intimant l'ordre à tous les propriétaires de terrains sur lesquels poussaient des orties d'exterminer ces dernières. C'est pas vrai. Que, passée une certaine date, on aurait même des amendes si on en trouvait encore chez vous. Toujours pas vrai. Ce qui s'est passé, c'est que, quand on a voulu commercialiser du purin d'orties en tant que produit phytosanitaire, cela n'a pas été possible parce que c'eût été un produit qui ne serait pas passé par la batterie de tests qui auraient vérifié que cela a bien des propriétés thérapeutiques, une utilité réelle pour soigner telle et telle maladie, que cela ne présente pas de risques d'empoisonner l'environnement, les chats, les chiens, les vaches, les petits lapins & les humains, et tout un tas d'autres trucs que j'ai oubliés et ça n'a autrouducune importance. Et c'est normal, vous ne trouvez pas?
En revanche, ce qui n'est pas normal, c'est d'autoriser la commercialisation du MON810, car, même s'il a passé brillament tous les tests d'où il ressort qu'il n'a pas été détecté qu'il produit des effets néfastes, il n'est pas prouvé que ces tests suffisent. Ils ne sont plus adaptés à ce type de produit, il faut en inventer d'autres, sur la base de soupçons émis par d'éminents savants. Longtemps, on a trouvé en vente libre, même à des mineurs, même à des enfants (je sais, je l'ai fait, à la droguerie du coin, j'avais neuf ans), du benzène, du toluène, du trichloréthylène, qu'on ne délivre plus qu'à des structures qui doivent dire à quel usage ils l'utilisent, en quoi cette utilisation sert la production de leurs usines, et prouver que cet usage se fait dans le respect des normes, comme par exemple, sous hotte aspirante et filtrante. Hé ouais, quand j'avais neuf ans, on ne s'était pas aperçu que ça donnait des cancers. Voilà.




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 cochise_fr a écrit [30/11/2011 - 18h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je sais bien que c'est tabou, mais il faut bien reconnaitre que tout cela ne découle que d'une chose: la course au fric..... et il ne faut jamais parler d'un problème quelconque sans évoquer ce qui est le nerf de la guerre: l'argent.

- les semences privatisées: un simple problème de fric
- les droits d'auteur: une escroquerie financière
- le brevetage du vivant: une autre escroquerie financière
- les OGM n'échappent pas à la règle

Tant que l'on aura pas régler la relation des humains à l'argent, et l'usage et les pratiques des mondes financiers, la société pourrira sur place, à plus ou moins grande vitesse.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 mrcballan84 a écrit [01/12/2011 - 00h37 ]  
mrcballan84

STOP STOP STOP
On rappelle la question initiale:
Le Conseil d'Etat émet un avis favorable à la culture en plein champ du MON810, un maïs génétiquement modifié, qu'en pensez-vous?
Question posée par KiiArA68, une jeune fille de 20 ans, habitant près de Bilzheim, Haut-Rhin (68), née sous le signe des Poissons.
Cochise_fr, un homme de 56 ans, habitant Bagnols-sur-Cèze, Gard (30), né sous le signe du Lion, pense que les Conseillers d'Etat sont des pourris et qu'ils ont été grassement soudoyés par le grand capital, dont le seul but c'est: le fric, le fric, le fric.
symbol, une dame de 54 ans, habitant près d'Ambleon, Ain (01), née sous le signe du Bélier, dit qu'il faut respecter la Terre nourricière, ce que ne font pas les Conseillers d'Etat.
mrcballan84, un (très bel) homme de 58 ans, habitant Brest, Finistère (29), né sous le signe du Scorpion, dit que les Conseillers d'Etat sont des gros cons et qu'ils auraient mieux fait de s'abstenir de donner un avis, en reconnaissant leur incompétence, et il commence un long exposé chiant, pédant et prétentieux, de ce qu'il faut connaître pour se faire un avis sur la question.
mrcballan84 explique ce que sont les OGM, qu'on peut en faire bon usage moyennant des précautions, autrement, ils peuvent avoir de graves inconvénients, mais lesquels? on ne sait pas, ce qui est embêtant pour ceux qui sont contre.
Cochise_fr accorde que les OGM peuvent être utiles et aussi potentiellement nuisibles, mais que le problème c'est: le fric, le fric, le fric.
symbol mentionne un site web, un nom à consonance indienne/hindoue et José Bové; les indignés; le zinc; les pesticides; les vaccins; la cupidité des labos pharmaceutiques, la vénalité de la presse pseudo-scientifique et les civilisations anciennes, dont on a oublié la sagesse et les savoirs. Elle ajoute que mrcballan84 doit se déterminer soit pour soit contre les OGM, mais pas "pour" dans certains cas et "contre" dans d'autres . Elle suggère que le diabète (en général, et donc celui de mrcballan84 en particulier) est peut-être causé par le fait qu'on laisse cultiver des OGM. Elle demande à mrcballan84 de lui dire pourquoi il désapprouve l'arrachage d'un essai de vignes OGM à Colmar.




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 betinaweb a écrit [01/12/2011 - 00h53 ]  
betinaweb

Vous qui vous dites homme d'esprit universel (polimathe),vous pensez vraiment que nous avons besoin des OGM?

C'est votre vision des choses.Un peu pour ceci,pas pour cela.
Je suis entièrement contre les OGM,on s'en est passé avant,pourquoi s'en servir aujourd'hui sinon pour gagner plus d'argent au détriment de la santé des populations.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [01/12/2011 - 00h59 ]  
Wisty

mrcballan, effectivement tout ce que tu expliques est très intéressant, on aurait presque envie d'être laborantine pour comprendre tes explications très technique, je comprends un peu,mais alors, quelle concentration je dois me forcer....

Blague à part, c'est très intéressant,mais de tout temps, la biologie.... et moi....????Pas très copains. :-D




Wisty


 mrcballan84 a écrit [01/12/2011 - 01h00 ]  
mrcballan84

Cochise_fr fait judicieusement remarquer la ressemblance des débats à propos du nucléaire avec ceux concernant les OGM.
mrc_ballan84 explique pourquoi l'arrachage des vignes OGM de Colmar fut une erreur qui dessert la lutte contre l'utilisation de ceux-ci en plein champ. Il signale une loi due à Charlemagne (destinée à enrayer la consanguinité chez les céréales, source de disettes), qui ressemble à celles votées de nos jours, mais ne leur et nullement similaire. Il dit aussi que ces lois pourraient (conditionnel) dissimuler des conflits d'intérêt.
Cochise_fr affirme qu'on interdit aux particuliers de cultiver leurs propres plantes, que l'on dépose des brevets sur le vivant, et suggère qu'on légifère pour mettre hors-la-loi la mercantilisation des choses utiles à l'humanité.
mrcballan84 apporte quelques précisions supplémentaires concernant l'essai de vignes OGM à Colmar.
symbol insiste sur la nécessité de respecter la nature en pratiquant une agriculture très strictement biologique.
mrcballan84 la met en garde contre les doctrines sectaires, et fait l'éloge de l'apprentissage et celui de l'expérimentation, et ce, dès l'enfance. Il avoue avoir ressenti des émotions poétiques devant l'harmonie de la nature, mais aussi qu'il redoute les mystiques, et préconise de toujours se rapprocher davantage de la réalité, dans ce qu'elle a de plus microscopique, ainsi que le développement de capacités à affronter, pour les surmonter ou les prévenir, les catastrophes, qu'elles soient naturelles ou causées par l'homme.




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 betinaweb a écrit [01/12/2011 - 01h17 ]  
betinaweb

Pas la peine de me rappeler ce qu'on écrit les autres,j'ai lu.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 mrcballan84 a écrit [01/12/2011 - 01h50 ]  
mrcballan84

mrcballan84 a cultivé son potager; il a trouvé que les préconisations "bio" pouvaient s'opposer à la vie des sols, et qu'en revanche, un peu de "chimie" la favorisait grandement. Répondant à Cochise_fr, il répète que l'autorisation de cultiver du MON810 pouvait fort bien cacher des conflits d'intérêts. Il rappelle que l'amélioration des productions agricoles, tant végétales qu'animales, s'est faite par sélection artificielle de gènes correspondant à des qualités utiles à l'humanité, sans recours aux modifications directes de l'ADN, et que c'est la seule différence entre les deux méthodes. Il pose la question du financement éthique du progrès, et propose une réflexion sur ce qu'on appelle un vrai progrès (Entre nous, c'est un emmerdeur! De première! Qu'est-ce qu'il est chiant!). Il n'occulte pas la délicate question: a-t-on le droit, ou même le devoir d'imposer le progrès par la force? (Cela rappelle le Léninisme, et, partant, le Stalinisme).
symbol convient volontiers qu'apprendre est nécessaire, pas seulement souhaitable. Elle propse de "laisser la statistique derrière nous"; il semblerait que les propos de mrcballan84 l'aient chagrinée, peut-être même un peu vexée (à propos des sectes. C'est vrai qu'y s'fait pas chier, ce mec; pour qui qu'y s'prend? Sale con!).
mrcballan84 en remet une couche en comparant les brevets sur l'obtention des cultivars aux droits d'auteur, conçus par Beaumarchais. (P'tain! La culture c'est comme la confiture: moins en a, plus on l'étale! Mais c'est aussi comme le parachute: quand on n'en a pas, on s'écrase).




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 cochise_fr a écrit [01/12/2011 - 02h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf que les problèmes des OGM sont doubles:
- la création d'une rente semencière
- la dissémination dans la nature

Si la dissémination dans la nature, dont les effets sont grandement inconnus peut se concevoir, il est inadmissible de devoir payer des redevances à des semanciers pour cela en dehors du premier achat.
En Inde, cette pratique a conduit des milliers d'agriculteurs au suicide.... et ce n'est que le début.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [01/12/2011 - 09h36 ]  
symbol

Félicitation pour ta capacité à faire une synthèse. Tiens, tu te prends même pour un " sale con " étalant sa culture comme de la confiture mais doté d'un parachute. Je peux aussi t'attribuer des propos jamais formulés de cette façon.
La revendication n'est pas d'égalité, mais de dignité et rien n'est plus courant qu'un homme de talent qui ne réussit pas, un homme de génie qui n'est pas récompensé. Vaut mieux ne se comparer à personne, on risque de devenir vain et vaniteux... Il y en a plein les journaux scientifiques de ceux qui arguent " puisque cela n'a aucune objectivité scientifique, on avance l'argument " sectes " et " obscurantisme " et ils ont tout dit. C'est ce qu'on appelle de l'objectivité !
Allez, je retourne à ma manière de cultiver mon jardin et je te laisse mrcballan84 à tes vérités, à ta volonté de prouver, agrippés sur ce que tu crois t'être indispensable. Bon vent !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 mrcballan84 a écrit [01/12/2011 - 09h41 ]  
mrcballan84

Bon; quitte à passer pour le prof seul à détenir la vérité, je me sens obligé de re-parler de MON810, en essayant cette fois, de ne pas donner trop mal au crâne à Wisty, soit en supposant que celle/celui qui prend cette discussion en marche n'a aucune notion scientifique, mais en me fixant l'objectif qu'il arrivera à comprendre de quoi il retourne en ce qui concerne MON810, et les organismes génétiquement modifiés, les OGM en abrégé.
Alors voilà, MON810 (svp de ne pas m'interrompre avant la fin, vous serez gentil(le)s, merci) est un maïs génétiquement modifié pour résister à un herbicide (un tueur d'herbes, littéralement; un homicide, qui tue les hommes; un infanticide, qui tue les enfants; etc.), le glyphosate, plus connu sous le nom de Roundup(tm = marque commerciale). Le glyphosate est un herbicide non sélectif, c'est-à-dire qu'il tue tous les végétaux sur lesquels on le pulvérise. Comme MON810, ça ne lui fait ni chaud ni froid, le glyphosate, il pousse sans aucune concurrence, il profite de tout ce que le sol recèle comme substances nutritives; aucun organisme ne lui dispute le gâteau, c'est tout pour sa gueule, tout pour lui tout seul. Voilà le postulat sur lequel repose la démarche de partir d'un maïs "normal", de lui greffer le gène spécial résistance au Roundup, un produit de la firme Monsanto. C'est cette logique-là qui pousse les chercheurs de Monsanto à créer MON810. Idéalement, tout baigne. J'ai un produit utile, le maïs, très nutritif, donc profitable à cette pauvre humanité qui crie famine. Je suis un indubitable bienfaiteur, non? Bon, qu'au passage, moi Monsanto, j'encaisse les profits de la vente du Roundup plus ceux de la vente de semences de MON810, puisque c'est moi, Monsanto, son créateur, et que j'ai déposé un brevet pour faire autant que possible obstacle à ceux qui voudraient me copier et me spolier des profits, juste rétribution de mon travail de recherche, d'obtention de MON810, c'est bien normal, non?. Pour que l'on respecte mon travail, je demande donc à l'état, qui a mis au point la loi sur les brevets, d'user, au besoin, de la force publique, dont il dispose, pour faire en sorte que la loi soit respectée. On suit? Pas encore semés?
Alors je continue. D'un côté Monsanto, qui soutient qu'il peut être un bienfaiteur, si on le laisse faire, et qu'il faut le laisser faire, parce que le risque de provoquer une catastrophe est si minime que si l'on suit les préconisations du gang anti-OGM du web-libre.org, le gang anti-OGM du web-libre.org aura sur la conscience des millions de morts de faim. De l'autre côté, le gang anti-OGM du web-libre.org soutient que si l'on accède à la demande de Monsanto, il y a un risque minime mais non négligeable, que Monsanto aura sur la conscience la destruction de toute forme de vie sur Terre.
Hé, vous savez quoi? Si ça se trouve, c'est ce qui s'est passé sur la Lune, sur Vénus, Mercure et Mars! Ce serait rigolo, non?




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 symbol a écrit [01/12/2011 - 12h16 ]  
symbol

L'avenir le leurs dira ! A peine une seule découverte novatrice faite lors des cent cinquante années écoulées qui n'ait pas été qualifiée de peu scientifique par certains professeurs titulaires. Les experts d'aujourd'hui se moquent de ceux de l'an 1500 et les experts de l'an 2500 se moqueront de ceux d'aujourd'hui. Gardons-nous de juger hâtivement ceux qui sont en désaccord avec le savoir officiel.
En son temps Galilée fut condamné par la science de son époque et aujourd'hui, chaque enfant sait que la Terre tourne autour du Soleil.

Nous constatons en étudiant l'histoire qu'en quelques années, la science peut changer considérablement et que ce qu'elle décrivait comme exploitation est aujourd'hui compris comme une coopération symbiotique. Il existe des milliards de relations coopératives et symbiotiques, sinon la vie ne serait pas possible. Nous sommes tellement attachés dans notre mode de pensée limité à la logique " l'un ou l'autre " que nous ne pouvons imaginer d'autres façons de penser. dans notre langage, il n'existe même pas le pluriel du mot logique. Cependant, il en existe d'autres connues depuis des milliers d'années qui se voient de nos jours confirmées par les travaux de physique théorique. L'abandon de cette logique semble très difficile, probablement parce que cet abandon impliquerait un mode de pensée indépendante.

Ah si cela se trouve, depuis les tréfonds de l'univers, des êtres plus évolués visitent périodiquement la Terre, tous les mille ans environ. Ils viennent voir si depuis leur dernière visite, l'humanité a enfin saisi comment " ça " - la vie - fonctionne. Chaque fois, ils repartent déconcertés, stupéfaits que les êtres humains n'aient encore rien compris.
Cela serait drôle, non ? Il se pourrait qu'à force de violer les lois naturelles, notre vie soit devenu inutilement difficile.
Mince, je refile construire mon lego puisque avec des si...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [01/12/2011 - 21h58 ]  
betinaweb

Je peux t'aider symbol pour reconstruire ton lego car Monsieur Polymathe m'a donné la migraine. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [02/12/2011 - 08h41 ]  
symbol

:-D Avec plaisir... Deux moitiés de graine ensemble, une graine entière, le début de la culture non modifiée 8-)
Un professeur qui pense que tous les élèves sont faits pour apprendre la même chose en même temps, aussi longtemps, peut être qualifié comme " frappé d'ostracisme ". Une personne qui se prend pour un prof détenant la vérité et ce, sans élèves, c'est quoi ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [02/12/2011 - 09h53 ]  
symbol

8-O LOL :-D J'adore ! Il me semble t'avoir envoyé l’ascenseur en reconnaissant ton expérimentation et en introduisant le fait que la vérité, ce n'est pas se prendre un fragment et le brandir comme une arme en disant " Je détiens la vérité ", c'est plutôt rassembler les morceaux et les souder. Là où les systèmes ne réussissent pas, ne durent pas, viennent et vont, seul l'être humain perdure. Il est ce qu'il pense et ses pensées construisent sa réalité qui agissent sur son niveau d'énergie, sa vie émotionnelle et spirituelle. Dimension que tu sembles ignorer. A chacun son chemin !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 vasur a écrit [02/12/2011 - 12h11 ]  
vasur

mrcballan84, tu n'es qu'un grossier personnage :-D




 mrcballan84 a écrit [02/12/2011 - 14h07 ]  
mrcballan84

@vasur: mêle-toi de tes affaires;
@symbol: retourne scruter les cieux, les petits hommes verts débarquent bientôt. Tous les 1000 ans, dis-tu? Mon gourou m'a dit 997 pour les arcturiens, et 1003 pour ceux qui viennent d'Orion. Mais ne va surtout pas faire un tour à

http://mballan.blog4ever.com/blog/lire-article-495585-2682949-tibet.html

tu vas piquer ta crise, et en plus risquer de mourir moins bête...




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 Wisty a écrit [02/12/2011 - 14h23 ]  
Wisty

Bonjour,
mrcballan,

C'est la première fois qu'on te voit sur le site, donc,il nous faut le temps nécessaire pour bien te comprendre, que tu aies de la culture, bravo, mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire de nous traiter de " connes " nous sommes des personnes très plaisantes, qui aiment de temps en temps taquiner....
C'est cela le virtuel, c'est surtout ne pas être susceptible, chacun (e) a sont tour ( de sourire un peu, pour détendre l'atmosphère), surtout quand on doit assimiler ta technique du savoir. ( Ce n'est pas donné à tout le monde. Quant à mon crâne,il reste entier, :-D heureusement,j'en ai besoin pour lire la suite des événements....Allez, ne formalise pas, j'aime mes copines, elles sont formidables, et ne t'en fait pas, elles apprécient,cela je le sais. ;-) Amicalement




Wisty


 betinaweb a écrit [02/12/2011 - 16h08 ]  
betinaweb

Tonton Marc,une des connes a lu ton texte,c'est un meli-melo d'idées ou tu dis que tu es le seul à détenir la vérité et tous les autres sont des ignares.
Tu ne te prends pas pour n'importe qui toi au moins.

As-tu déjà été au Tibet pour en parler comme tu le fais? le cul assis derrière ton ordinateur,à triturer tes méninges pourrait te provoquer une grosse carence affective. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [02/12/2011 - 16h35 ]  
symbol

Comme tu as pu le constater, je ne poursuis pas exactement le même chemin. Mon insatiable curiosité enfant n'était pas au travers d'un microscope mais à travers la lecture. De lire, à comprendre, à analyser, à comparer, à commenter, il y a un moment où il faut bien passer à ce que l'on fait avec ce qui nous arrive, l'expérience n'étant pas ce qui arrive à un Homme.

Nos démarches sont sensiblement les mêmes et là où nous différons c'est lorsque je lis : ... mentionne un site ( il doit sortir de mon chapeau magique donc on l'ignore )... un nom à consonance indienne/hindoue ( Et oui, Vandanna Shiva a cette consonance et alors ? Elle n'en est pas moins une figure internationale de l'altermondialisme et a réuni avec Bové l'expertise de nombreuses organisations pour rappeler les promesses fallacieuses de l'industrie des OGM )... zinc...suggestion au diabète ( parenthèse qui sortait du sujet OGM non replacée dans le contexte ). Et tu continues avec les petits hommes verts ( réponse romancée à la lune, etc. ).

Si franchement tu t'intéresses un tant soit peu à ce dont tu parles, tu devrais être au courant de tout cela pour rester crédible et non t'écouter parler et disqualifier ce que tu ne connais pas.

Donc, puisque mon ouverture d'esprit est grande, j'ouvrirai ton blog. Je précise : ma crise d'adolescence est loin derrière moi, quant à mourir idiote, le monde est triste de tant d'exemplaires de ce genre d'hommes qui se prennent tellement au sérieux refaisant le monde à leurs lourdes mesures et qui s'occupent de dire ce que l'on doit faire, penser. Je conclurai que le seul danger, c'est de se réveiller un jour avec une âme qui n'aura jamais servi, habituée, encroutée, imperméabilisée et pour cela, je m'en occupe.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [02/12/2011 - 16h38 ]  
symbol

betinaweb, :-D ton rappel à la carence affective, cela me rappelle quelque chose MDR




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 mrcballan84 a écrit [02/12/2011 - 16h49 ]  
mrcballan84

Je ne crois pas être le dernier quand il s'agit de rigoler, mais cette affaire de MON810 n'est pas à prendre à la légère. Il doit bien y avoir une catégorie "humour & déconnade", sur ce site. Sinon, il faut la créer.
Y'm semblait qu'ici, on posait des questions, et aussi qu'on y répondait quand on pense pouvoir apporter des éléments de réponse; polluer des sujets sérieux avec des considérations débiles, je trouve ça irresponsable. En plus, les gens qui essaient de s'y retrouver, ça ne les aide pas de trouver mélangées à des réponses précises, adaptées et documentées, des considérations sur le fric qui pourrit tout et des délires fumeux pleins d'extra-terrestres et de discours dignes des pires Moon ou Maharishi. Non!
Ugh! J'ai dit!




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


 betinaweb a écrit [02/12/2011 - 17h24 ]  
betinaweb

Mon cher monsieur quand on se fait insulter,on peut se permettre un petit détour et parler avec une personne telle que vous est sûrement au dessus de nos possibilités monseigneur.

Nous ne sommes pas habituées à nous faire insulter même quand nous sommes en désaccord.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [02/12/2011 - 17h44 ]  
symbol

J'entends bien et j'estime aussi que le sujet est très sérieux. Sauf que si tu te pointes sur web libre, c'est aussi écouter ce que chacun peut en penser, et l'humour peut aussi aller avec.
Si tu tournes systématiquement en dérision nos réponses, tu risques d'avoir certaines réactions.

Je suis restée polie tout au long de mes réponses, ce qui est la moindre des choses quand on se respecte. Ou tu te trompes de sites pour intervenir, ou tu n'as pas compris que les meilleurs professeurs sont ceux qui savent se transformer en ponts et qui invitent leurs étudiants à les franchir et après leur avoir facilité leur passage, disparaissent avec joie en les encourageant à bâtir leurs propres ponts.

Tu apportes des éléments de réponses, j'en conviens et pour l'échange, cela se pose là. Nous sommes des ignares, toi tu sais. Web libre, ce sont des échanges. Tu passes ton temps à juger : polluer des sujets, considérations débiles, irresponsable.
On ne te demande pas de nous faire un cours, assume, toi aussi, ta manière de faire, dire... Si je parle de certaines de mes recherches en lecture sur les OGM, c'est aussi une autre manière d'aborder le sujet. Chacun peut se documenter ensuite et penser ce qu'il veut.

D'ailleurs quand on veut présenter quelque chose de lisible, on aère son texte, cela permet de nous y retrouver beaucoup plus facilement.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [02/12/2011 - 19h02 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Bande de con(ne)s, j'me casse."..... Youpi.!!!! Malotru.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [02/12/2011 - 19h03 ]  
betinaweb

Je vote pour ta réponse symbol,nous ne sommes pas des "connes quand mêmes. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à KiiArA68






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.