Les candidats répondent-ils vraiment aux questions de société essentielles ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 08/03/2012 à à 10h22.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Ministères.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Mana a écrit [08/03/2012 - 14h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Mana

En fait, on a plutôt l'impression que les candidats proposent des réponses à des problèmes qu'ils ont eux même causé, c'est vraiment le sentiment que j'ai la plupart du temps où l'écoute les déclarations des candidats à la présidentielle.
Après il y a des problèmes de société qui nous touchent plus ou moins, mais c'est à cela aussi que servent les campagnes électorales.




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 Lizouille a écrit [08/03/2012 - 15h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lizouille

Bien sur que non ! Les candidats répondent aux questions que les journalistes veulent entendre et aux questions qui vont leur rapporter un maximum d’électeurs.
C'est pas pour rien si plus d'un français sur 3 pense que cette campagne électorale 2012 n'est pas intéressante...
Mais ce sont quoi les questions de société essentielles pour vous ?




 betinaweb a écrit [08/03/2012 - 22h27 ]  
betinaweb

Les candidats règlent leurs comptes entre eux et parlent du passé pour trouver des coupables à la dette de la France.

J'ai l'impression parfois que c'est le théâtre de guignol.

Que sera demain,le savent-ils eux-mêmes? ils sont tous à la recherche de leur électorat.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [09/03/2012 - 08h47 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Pour répondre à la dernière interrogation de "Lizouille" : Quelles sont les questions de société essentielles pour vous ?

Le régime Monarchique de la République,
La démocratie,
Les interventions étrangères,
L'énergie (y compris le nucléaire)
Les émoluments des élus,
Les Prisons, Zone de droit ou de non droit ?
Le statut et le financement des syndicats.
Le système électoral et la prise en compte de l'abstention,
L'Encadrement de la "Garde-à-Vue" (de quel droit peut-on mettre un innocent en GAV ?)
Les moyens de protection des personnes et non des seuls élus.

cette série n'est pas exhaustive, et mériterait un développement plus précis.

Ceci dit, j'approuve totalement les interventions de "Mana" et de "Lizouille", qui , à mon sens, loin de se contrarier se complètent (ou plutôt, apportant des points de vue différents apportent leur pierre à notre réflexion).

Et je rejoindrais "betinaweb" qui laisse entendre que les confrontations actuelles , sont indignes de la France et que nous assistons à un" théâtre de guignol" (Personnellement je mettrais "guignol" au pluriel).

En fin de compte la France aura le Président.
Et ce d'autant que la plupart des seconds couteaux, sont plus représentatifs que les têtes d'affiches




Le doute est ma seule certitude


Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.