Avez-vous entendu parler de la loi d'attraction ?



missterre80
Cette question a été posée par missterre.80, le 16/02/2012 à à 17h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Métaphysique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 symbol a écrit [18/02/2012 - 20h57] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
symbol

C'était évidemment de tout coeur missterre.80 puisqu'en...



[ Lire la suite de la réponse écrite par symbol ]



Réponses



 missterre.80 a écrit [16/02/2012 - 17h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
missterre.80

Avez-vous entendu parler de la loi d'attraction ?
Dans l’affirmative, la loi d'attraction est-elle pour vous une arnaque ou une réalité ?




Natacha


 papiguy a écrit [16/02/2012 - 18h14 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Beaucoup plus probablement une arnaque si on vous propose d'acheter des livres, CD,...et si on vous fait miroiter que vous allez gagner de l'argent en vendant ces produits.

Si ce n'est pas une arnaque, cela peut s'apparenter à une démarche sectaire, et en fin de compte, c'est une arnaque.

Si ce n'est pas une démarche sectaire, c'est faire croire au gens que par la pensée "positive" ils ont la possibilité d'agir sur l'avenir en favorisant la survenance d'évènements favorables. Il y a aussi arnaque dans ces discours.. Les psychologues à deux balles qui relaient ce type de fadaises méritent des poursuites pénales car c'est de l'abus de confiance, ou de faiblesse, car il faut être crédule ou faible pour croire ces idioties.




 symbol a écrit [17/02/2012 - 09h18 ]  
symbol

Cela n'a rien d'une arnaque à moins qu'on s'en serve pour faire du marketing et vise un pouvoir sur autrui comme peut le décrire papiguy.

C'est une manière simple de résumer et faire comprendre des notions scientifiques complexes. Cette loi est liée à la nature énergétique du corps humain et de l'Univers. Sans cette nature énergétique, pas de loi d'attraction.

Cela n'a rien d'un scoop, elle se réfère à la loi d'action-réaction de la physique. Si j'exerce une pression de dix kilos contre un mur, le mur me résiste avec la même force. Essayons de l'appliquer à la pensée et intéressons-nous aux conséquences de la pensée.

Si l'on part du principe que tout est vibration, c'est-à-dire énergie, la pensée est aussi vibration. Une pensée n'est donc pas rien et n'est pas non plus quelque chose qui se produit uniquement dans notre corps. L'être humain est un émetteur parfait ; il émet constamment des pensées. Chaque pensée correspond à une certaine vibration et donc à un certain potentiel d'énergie qui part de l'être humain, l'émetteur. Nous pouvons dire ainsi que les pensées sont des corps énergétiques. Les effets sont bien sûr différents en fonction du potentiel énergétique et ils existent des pensées fortes et des pensées faibles.

Plus vos pensées sont puissantes, plus il y a des chances qu'elles se réalisent. Par exemple, la joie et l'enthousiasme sont des pensées pleines de pouvoir, conduisant à des résultats équivalents. Une pensée axée constamment sur la joie et l'enthousiasme n'est pas un faire-valoir ; elle possède un fond physique très solide et concret. Il s'agit d'énergies qui, dans la vie de la personne concernée, conduisent à des résultats positifs avec une certitude mathématique. Les pensées de crainte font de même et c'est pou cette raison, qu'elles ne sont pas avantageuses.

En physique, on apprend qu'aucune énergie ne se perd. C'est aussi valable pour le domaine spirituel car si aucune énergie ne se perd, cela signifie qu'aucune pensée ne se perd. Chaque pensée revient à son émetteur. L'action , c'est d'émettre une pensée ; la réaction, c'est ce qui revient.
C'est un mécanisme que l'on observe dans le sport : un sportif qui se concentre sur ses faiblesses n'accomplira jamais de performances extraordinaires. S'il se réjouit de ses points forts, il devient extraordinaire. En ne donnant ni pouvoir, ni énergie à ses points faibles, ceux-ci diminuent de plus en plus.

Quand on parle de cette loi, c'est expliquer que la matière-énergie est en lien étroit avec l'énergie vitale. C'est tenter de comprendre la nature vibratoire de l'être humain. Soit, penser positivement permet d'accéder à une dimension en soi que l'on peut appeler énergie personnelle qui guidera chacun.
Quand on utilise cette loi, c'est être à 100 pour 100 en accord avec soi-même. C'est se mettre en alignement pour l'équilibre et l'harmonie en soi-même. Cela ne va pas sans libre-arbitre et amour.

missterre.80, ne l'as-tu pas prouvé lorsque tu as agis pour ta maison ? Papiguy, ne l'as-tu pas prouvé dans ta vie, ton métier ? Il me semble bien, non ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Mana a écrit [17/02/2012 - 09h47 ]  
Mana

C'est la première fois que j'entends parler de la loi d'attraction, je ne le connaissais pas du tout ce terme.
toutefois, quand on me parle de nature énergétique de l'homme sur l'univers j'ai plutôt tendance à penser qu'il s'agit d'une grosse arnaque.
D'après les premiers textes que j'ai lus à propos de la loi d'attraction, cela m'a tout l'air d'une sorte de grand délire parapsychologie, est un bon moyen pour vendre des tas de bouquins.
Ces marrants de voir les mots rattachés à la loi d'attraction, on retrouve des mots tels que :
- argent
- amour
- secte

personnellement, ce genre de courant de pensée parapsychologie ne m'attire guère.




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 symbol a écrit [17/02/2012 - 10h40 ]  
symbol

Cela n'a rien de parapsychologique, c'est de la physique pure.

Mais laissons à chacun sa propre vérité puisqu'il n'existe pas de vérité objective.

Oui, le marketing se sert de cette loi. Admettons, si l'on se lance dans une discussion fondée sur l'idée de " vrai " ou " pas vrai " avec deux vendeurs : l'un pense que les prix sont trop élevés, l'autre dit qu'ils sont corrects. Lequel des deux à raison ? Les deux ont raison puisque chacun possède sa propre vérité. Dire que l'un a tort et l'autre a raison, cela ne mène nulle part si ce n'est au conflit. La discussion devient constructive si chacun a raison et l'on peut comprendre pourquoi l'un pense que les prix sont trop élevés. On peut alors lui expliquer le tort qu'il se fait à lui-même. S'il pense avoir raison, il a raison et les prix sont trop élevés, en conséquence, il vendra moins bien et cela ne correspond pas à ses objectifs. Et l'objectif, c'est quand-même de vendre et de gagner de l'argent. Est-ce malhonnête que d'aller travailler et de comprendre comment cela peut fonctionner ?
Si un client rentre dans une boutique, qu'on le regarde de la tête aux pieds, le jaugeant sur sa capacité à payer, ou encore, que l'accueil soit glacial, que le commerçant fasse la gueule, il y a des forte chance pour que le client aille voir ailleurs.
Oui, cela peut mener au sectarisme si l'on s'en sert comme d'un pouvoir sur l'autre.

Le but n'est pas de transformer l'autre mais de ressentir en soi-même, de comprendre comment cela fonctionne.

Mana, en quoi le terme " amour " te dérange ? Que veut dire énergie pour toi ? Je fais appel à ton propre bon sens.

Quand on parle d'amour, on parle de sentiment d'unité et cela ramène à équilibre et harmonie. L'unité est lié à la vie. Que se passe-t-il lorsque l'homme et la femme fusionnent dans l'unité, lorsque la dualité mâle/femelle est dépassée ? Il en résulte la vie. L'être humain est capable de générer la vie lorsqu'il ne divise pas. Si nous vivions pleinement la division homme/femme, au bout de cent ans, la race humaine s'éteindrait.
Qu'est-ce-que la vie ? Elle est unité et d'un point de vue énergétique, la vie est énergie.

Prenons un sportif qui juge continuellement ses performances. S'il veut atteindre la perfection, ce n'est pas en luttant mais en lâchant prise par l'absence de jugement car la peur de commettre une erreur disparaît.
En curling, on appelle les pierres lancées avec peur " pierres de la peur ". Elle prend des dimensions telle que la personne s'en trouve complètement paralysée, incapable d'utiliser l'énergie de manière productive.

Va plutôt à la source des informations que de t'arrêter à du vocabulaire qui semble, ainsi rattaché, ésotérique et ouvert au sectarisme.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [17/02/2012 - 12h11 ]  
papiguy

Que l'activité cérébrale émette des ondes, pourquoi pas, puisqu'on arrive à la mettre en évidence par des moyens relevant de la physique (électro-encéphalogramme).

Mais de là à affirmer que cette activité est en mesure d'exercer une influence sur le déroulement dans le futur d'évènements qui nous concernent relève du délire le plus total. Ce n'est pas de la physique pure, cela fait penser au charlatan qui prétendait pouvoir tordre les cuillères par la pensée.

Réveille toi symbol, tu nages en plein pur délire ésotérique ou cinématographique.

C'est en particulier l'Eglise de Scientologie qui soutient ce genre de conneries, et le fait qu'elle ait été condamnée pour escroquerie en bande organisée n'est pas anodin.
Propager ce genre de pseudo science c'est se faire le relais d'arnaqueurs de tous poils et si tu ne veux pas te réveiller, reste dans tes rêves et n'aide pas les escrocs et les sectes à exploiter la crédulité et la faiblesse de certains.




 missterre.80 a écrit [17/02/2012 - 15h03 ]  
missterre.80

Bonjour Symbol,
Merci de ton intervention :-)
Je partage ton avis et j'ai déjà utilisé maintes fois la loi d'attraction, donc je suis déjà convaincue et les dérives sectaires autour de ce sujet je m'en fiche, de toute façon il y a des dérives sectaires partout autour de n'importe quoi (le jeûne, la phytothérapie, la pognothérapie etc....)

La loi d'attaction ça fonctionnne à condition de ne pas faire certaines erreurs.., je ne t'apprendrais rien car tu connais parfaitement le sujet et je m'en doutais...

Je n'exposerai pas non plus ici la méthode, car je ne veux pas être discréditée et dénigrée inutilement, pour ceux que ça intéresse il suffit de s'informer et d'essayer, ils se feront de cette façon leur propre avis bien plus fiable que celui inculqué par d'autres qui n'y connaissent rien ou si peu.

Connais-tu Eckart Tolle ? As-tu lu ses ouvrages, notamment celui intitulé : " Le pouvoir de l'instant présent"

Mana,
Fais-toi ta propre idée à travers ton expérience, ne récupère pas celle des autres...

Papiguy,
S'il te plait, prend la peine d'essayer avant de discréditer et de n'y voir que le côté négatif.., tu me fais penser à ceux qui ne veulent pas gouter un plat en prétendant être sûr qu'ils n'aimeront pas et qui en plus cherchent à dissuader les autres d'y gouter... Une question : tu es heureux ?




Natacha


 bougainvilliee a écrit [17/02/2012 - 15h05 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Je vois que cette question devie, hors de son intention première.

La loi d'attraction fait que deux êtres ou deux entités sont attirées l'un vers l'autre, sans toujours en percevoir ou en expliciter le pourquoi.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [17/02/2012 - 15h22 ]  
papiguy

D'accord avec bougainvillee, on est en train de tout mélanger.

missterre80,
peut tu me dire le rapport qu'il y a entre les ouvrages de l'écrivain que tu cites et l'attraction ? Je ne discrédite pas ce qui n'existe pas, j'essaie de mettre en garde. bien évidemment chacun est libre de croire les bobards les plus fumeux pour autant qu'on les décore d'un vernis pseudo scientifique.

symbol
quel lien entre la règle de la mécanique action/réaction, l'énergie, les vibrations...? il ne manque plus que la vitesse de rotation de la queue de la vache, l'âge du capitaine, et un raton laveur (celui de Prévert).

Cette accumulation de concepts n'ayant qu'un lien confus entre eux est le propre du discours des sectes et des arnaqueurs.

Tout ceci ferait doucement rigoler si des gogos ne se laissaient prendre...




 symbol a écrit [17/02/2012 - 15h52 ]  
symbol

C'est ta vérité papiguy que je respecte. Que tu n’aies pas envie d'entendre cela, pourquoi pas et cela ne me regarde pas.

J'ai donné des exemples ultra concrets et je le fais sciemment dans le sport et je parle même de vendeurs. C'est un principe que chacun peut appliquer immédiatement dans sa propre vie mais faut-il encore avoir envie de s'intéresser à notre comportement dans la vie quotidienne. La question centrale est " Comment puis-je, en un minimum de temps et d'effort, passer de l'état présent à l'état désiré ? ". C'est déjà tout et c'est simple et économique : dans la vie d'une personne, on peut tout classer en deux catégories : l'état présent ( maintenant ) et l'état désiré ( ce que j'imagine dans mon esprit ).
C'est seulement en totale opposition avec notre éducation chrétienne et occidentale qui dit " Plus vous faites d'efforts - plus vous combattez - plus vous avez du mérite ". Cela crée évidemment tout un système de quêtes à l'extérieur de soi-même où l'on donne pouvoir à d'autres pour penser, trouver des solutions. C'est très vendeur.
En ce qui concerne l'état désiré, démontrer comment atteindre un but particulier, c'est une théorie. Par contre présenter un principe de vie fondamental grâce auquel n'importe quel objectif peut être atteint, principe qui a toujours existé, devient une approche intéressante.

On parle à ce jour de plus en plus de mécanique quantique. Einstein, cela vous dit quelque chose ? Il disait déjà, qu'il est plus facile de désintégrer un atome qu'une croyance.

Commencez par le démarrage au lieu de passer de suite par l'influence sur l'avenir, la scientologie, etc.

Je te retrouves en plein jugement papiguy. Et comme cela ne concerne que moi, je m'arrêterai là. Ta manière d'aborder ce sujet est de diviser et d'inciter à l'obscurantisme. C'est la porte ouverte aux arnaques et tu crées exactement le contraire de ce que tu penses éviter.

Je change de registre : A part l'électro-encéphalogramme, as-tu entendu parler de la lecture du scanner cérébral et de se données au tableau clinique ? Des années de travail, notamment à la Salpêtrière, grâce aux professeurs Hauw et Meininger. Peut-être qu'ils font aussi parti d'une secte, d'arnaqueurs et d'escrocs ? Qui sait ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 lovechirha a écrit [17/02/2012 - 15h54 ]  
lovechirha

c est quoi cette attraction?...




www


 symbol a écrit [17/02/2012 - 15h59 ]  
symbol

Vous tapez loi d'attraction universelle dans votre barre de recherche et vous commencez par Newton pour en avoir une idée. A ce jour, on en parle en bioénergétique.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [17/02/2012 - 16h18 ]  
papiguy

Et allez donc, l'obscurantiste est celui qui essaie de mettre en évidence des techniques de conditionnement des personnes faibles en leur faisant croire n'importe quoi. Au raton laveur, on vient d'ajouter la mécanique quantique et la relativité. Et la théorie de l'espace courbe et celle du chaos, on les as oubliées ?

Encore une fois c'est la technique habituelle: on balance un mélange de termes scientifiques pour impressionner le gogo en lui disant qu'il s'agit d'améliorer sa prise sur les évènements et son état psychologique. On lui parle de la force de l'esprit pour mieux endormir sa capacité à réagir, puis on l'affaiblit encore au cours de réunion, et enfin on le plume.

La technique est tellement bien rodée que des grandes entreprises se sont ainsi faites escroquer, sous prétexte de formation.

C'est parce qu'on est capable d'esprit critique que l'on peut progresser, et non en avalant servilement la soupe servie par d'autres. Alors critique je suis, critique je reste :-D




 papiguy a écrit [17/02/2012 - 16h29 ]  
papiguy

Et on ajoute la pomme de ce bon vieux Newton. Ne pas rester au dessous, on risque de souffrir de l'onde... de choc !
A quand les quarks et les bosons pour donner un peu de goût au potage ? Attention à ne pas tomber dans le trou noir de l'obscurantisme, on n'en réchappe pas !
On peut, à ce niveau, hésiter entre comique et pathétique....




 missterre.80 a écrit [17/02/2012 - 17h24 ]  
missterre.80

papiguy,

Pourquoi me poser une question au sujet d'un ouvrage sur une question que je pose à symbol ? T'es bien curieux toi... ;-) Comme la curiosité est le "vilain défaut" que je partage avec toi, je ne t'en tiendrai pas rigueur, au nom de l'empathie entre gens imparfaits...

Le rapport entre la loi d'attraction et ce livre, humm... Attends.., je vais y réfléchir... Euh... Je pense que c'est ce qu'il y a à l'intérieur de toi bonhomme, un truc qui n'a rien à voir avec tes pensées mais avec ce que tu es vraiment lorsque tu ne te laisses pas envahir et diriger par ton mental et, par tes émotions douloureuses...

Tu as de bonnes raisons je pense de mettre en garde mais il ne faut pas tomber dans la "trouillardise" (il est bien ce mot, non ?) chronique à force de trop de prudence... Qui ne risque rien n'a rien...

Je me fiche bien du vernis des bobards, je ne me fies pas à l'apparence (je te trouve très beau), l'important c'est ce qu'il y a dans la boite ; alors je l'ouvre, je gratte et je regarde ce qu'il y a en dessous, je ne suis pas du genre à avaler des couleuvres, je suis trop pragmatique pour ne pas tester avant d'approuver.

Ce n'est pas parce qu'on s'intéresse à la spiritualité qu'on est déphasé ou à côté de la plaque mon chéri (tu permets que je t'écrive un mot gentil, je pense que tu en as bien besoin, dans le cas contraire transmets-le au suivant).

La loi d'attraction est pour moi le résultat de ce que tu émets comme idées noires ou roses dans ta vie, tu amènes à toi ce que tu penses déjà avoir ou vraiment mériter.

Je voudrai que tu esssayes, juste un petit peu, de penser par exemple que je suis ton amie et que tu m'apprécies, tu vas voir ça va fonctionnner, c'est certain ! :-)




Natacha


 missterre.80 a écrit [17/02/2012 - 17h28 ]  
missterre.80

bougainvillee,

Tu confonds loi d'attraction avec attirance sexuelle, non ?
Il n'y a pas d'histoire d'hormone dans la loi d'attraction, ça n'a rien à voir avec l'attraction entre deux personnes pas plus que la traction à vapeur ou la machine à coudre les relations sentimentales...

Renseignes-toi... ;-)




Natacha


 papiguy a écrit [17/02/2012 - 18h11 ]  
papiguy

missterre80,
"Ce n'est pas parce qu'on s'intéresse à la spiritualité qu'on est déphasé ou à côté de la plaque":
bien évidemment que non, mais c'est quand on mélange spiritualité avec la science que cela se complique, même si "science sans conscience n'est que ruine de l'âme".
Si peindre la réalité avec des couleurs plus plaisantes est le résultat de la "loi de l'attraction", alors pourquoi s'en priver ? Mais de gràce, ne remplaçons pas les balivernes dont les églises de tous bords ont abreuvé les peuples pour mieux les asservir, par d'autres formes de catéchismes préchées par des illuminés ou des manipulateurs pour maintenant les dépouiller.

Il ne s'agit pas de trouillardise ici. Les sectes opèrent comme les trafiquants de drogue. Une fois qu'on y a goûté, et malgré toute la force de caractère que l'on croit avoir, on se laisse gagner par la dépendance.

nb: je garde le "mon chéri" comme une poire pour la soif, on ne sait jamais, et te remercie de te soucier de ma petite personne, ma douce...




 carter a écrit [17/02/2012 - 18h57 ]  
carter

La loi de l’attraction est une théorie new-Age stipulant qu’il suffit de désirer une chose ardemment pour qu’elle se produise…Une énième transposition moderne du mythe que les rêves se réalisent par leur simple évocation ; « du moment qu’on le souhaite très fort » renchérit la fée bleue…

Un beau conte de fée pour gogos en mal d’émerveillement…Une énième version de l’idéalisme de Berkeley (la rigueur philosophique en moins) que le monde est notre propre création…Enième version également d’un besoin d’enchantement du monde qui sommeille en chacun de nous…


Evidemment, la valeur scientifique d’un tel postulat est nulle. Dans notre monde uniforme, tout le monde rêve d’être riche et pourtant peu d’entre nous le devient !
Et le mathématicien de démontrer par l’absurde l’aberration d’un tel postulat : si nous obtenons tous ce que nous souhaitons par le simple désir, alors si tous les êtres humains désiraient la même chose, on ne pourrait le leur donner car, dans un monde fini, le nombre de choses en quantité limitée ne peut satisfaire à la demande de tous…

-« Qu’importe, rétorquent les adeptes de théories new-ages, s’il vous n’obtenez pas ce que vous le voulez, c’est qu’au fond de vous, vous ne le vouliez pas tant que ça ! »
Magnifique raisonnement circulaire digne d’un néolibéral (« si le libéralisme ne marche pas, c’est que les marchés ne sont pas assez dérégulés ») empêchant évidement toute réfutation de ladite théorie..


Remarquons que cela n’a rien à voir avec la Méthode Coué (« chaque jour, je me porterais de mieux en mieux » est un mantra que l’on doit se répéter quotidiennement). Celle-ci se base sur une connaissance fine du fonctionnement de notre cerveau qui a tendance à être influencée notre imagination au détriment de notre raison. On est plus proche des phénomènes hypnotiques.

Remarquons que cela n’a rien à voir avec la pensée positive qui part du postulat évident qu’un bon état esprit avantage celui qui doit entreprendre des démarches difficiles. En effet, nous savons depuis les travaux de Seligman en psychologie que les optimistes réussissent mieux que les pessimistes parce qu’ils persistent plus longtemps dans leurs tentatives, même en cas d’échecs.


La théorie de l’attraction peut se rapprocher pour le néophyte de ces deux concepts qui sont quant à eux étayés scientifiquement (Coué, Pensée positive) mais il n’en est rien : aucune de ces théories ne postule qu’une chose matériel arrive simplement en y croyant :

-la pensée positive fonctionne parce qu’elle nous donne le courage de mettre en place des actions qui nous permettrons d’atteindre nos objectifs (force de l’optimisme) ;

-la méthode Coué fonctionne parce qu’elle inhibe la peur qui a tendance à nous conditionner à l’échec (plus j’ai peur de tomber de la falaise, plus j’ai le sentiment de perdre le contrôle de mes actions, et plus je crois que l’idée que la falaise m’attire est une réalité) …


Bref, la loi de l’attraction relève bien de l’irrationnel. Ceci dit, le monde est vaste et soyons pragmatiques : si croire en ces inepties vous fait du bien, pourquoi faudrait-il que vous reniez de telles superstitions ?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [17/02/2012 - 19h20 ]  
papiguy

Merci carter d'avoir clairement exposé les choses, j'avais quelque peu l'impression de me battre contre des moulins à vent, et dieu sait s'il y a du vent qui souffle sous les cranes.
On ne peut que voter pour ta réponse, et en particulier la conclusion.




 symbol a écrit [17/02/2012 - 19h46 ]  
symbol

Amusantes réponses papiguy... On balance un mélange de termes scientifiques, quelques illustres noms ( à savoir qu'Isaac Newton " découvrit " la loi de gravitation ou loi d'attraction universelle ) et évidemment on a fondé une secte pour aller plumer les naïfs.

Je ne vends rien papiguy, même pas un bouquin. Chacun peut aller se renseigner aux sources que je donne et s'en faire une idée. Le seul mélange que je constate dans les réponses, c'est l'attirance pour bougainvilliee ( et encore, on peut penser à 2 énergies allant dans le même sens ) et tes réponses qui partent en dérives sectaires dès qu'il s'agit du domaine de la pensée et du libre-arbitre de chacun.

Pourquoi viens-tu répondre à ce genre de question ? Pour avoir l'esprit critique quant à notre système de pensée, il faut en avoir une notion. Tu rejettes tout en bloc et n'accepte même pas l'évolution scientifique. Si je m'y réfère, ce n'est pas par hasard.
Tu parles du chaos et les dernières recherches sur le chaos démontrent que même les structures les plus complexes sont composés d'éléments extrêmement simples. La vérité pourrait être simple et non réservée à une petite élite d'une intelligence au dessus de la moyenne. Dans la réalité quotidienne, tout semble compliqué à la grande satisfaction des experts. Ils peuvent ainsi se distinguer du courant des mortels, recevoir des salaires élevés et le respect dû à leurs compétences.
" Ça ne peut pas être aussi simple " car si la vérité est simple, chacun peut l'utiliser ou serait-ce la peur que cette simplicité produise des bouleversements dans notre vie ?

Évidemment, je résume et cela peut rester confus, mais ne vais pas réécrire ce qui a été écrit par les chercheurs. Je ne le suis pas et comme dit missterre.80 ( merci à toi, j'apprécie ce que tu as écrit car cela me parle ), les théories sur ce que l'on ne pratique pas ne mènent à rien. Et comme tu le dis si bien, les dérives sectaires, il y en a partout et pas que dans ce domaine malheureusement. L'explosion du coût de la santé nous montre où nous a conduits cette absence de simplicité dans la médecine : notre système est devenu si complexe que nous n'avons pas les moyens de le payer des années après les mises en garde de Stahelin au début des années 70 ( médecin et psychologue : il ne faut pas en parler non plus ; en plus un psy, quel horreur ! ). Certains appellent progrès notre haute technologie ce que d'autres appellent la décadence spirituelle.

C'est la peur, papiguy, qui nous pousse à nous accrocher à des dogmes, à des systèmes de croyance, à des jugements. Et comme tu dis, de grâce, ne remplaçons pas les balivernes... Et ne mélangeons pas ce qui sert à asservir et ce type de loi.

Non, missterre, je n'ai rien lu d'Eckart Tolle. Je lis beaucoup de choses en diagonale et m'arrête et approfondis si cela m'intéresse et que j'ai pu l'éprouver.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [17/02/2012 - 20h13 ]  
papiguy

symbol,
"C'est la peur, papiguy, qui nous pousse à nous accrocher à des dogmes, à des systèmes de croyance,"
Tu viens de démontrer pourquoi les théories fumeuses ont du succès chez certains. N'est ce pas la peur du lendemain ou de l'inévitable qui trouve un pansement (sur une jambe de bois) dans la croyance que l'esprit peut influer sur le cours des évènements. La seule façon d'influer sur ce cours est bien l'action et non la pensée.




 symbol a écrit [17/02/2012 - 20h17 ]  
symbol

Je me doutais que carter allait pointer son nez dans ce qu'il maîtrise le mieux, les tonnes de bouquins qu'il a lu le ramenant à une analyse rationnelle scientifique.

As-tu trouvé depuis ce temps un sens à ta vie ? As-tu découvert que cela n'est pas forcément le meilleur moyen pour accéder à une connaissance plus vaste, ni pour résoudre les problèmes ?

A compter que sur la rationalité, les chances de commettre des erreurs de diagnostic sont énormes ; par contre les chances de véritables succès sont très faibles. Le rationaliste ne dispose pas d'informations sur l'avenir et il ne peut compter que sur un nombre limité d'informations pour prendre ses décisions. Aucun des produits qui remportent un succès mondial n'est le fruit d'une analyse rationnelle des besoins des gens.

Le rationaliste puise sa connaissance dans le monde extérieur. Voilà pourquoi papiguy tu ne peux qu'être d'accord avec carter et que tu as l'impression de te battre contre des moulins à vent.
Carter nous en fait la démonstration toujours dans la même logique, une seule logique aristotélicienne.
Le reste n'est donc qu'inepties. Tu ne parles pas d'Heisenberg, le physicien : " Il faut dépasser la logique monodimensionnelle et linéaire qui déchire le monde avec le tranchant de l'un ou l'autre... ". Cela ne doit pas convenir à ton système de pensée, j'imagine.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [17/02/2012 - 20h19 ]  
symbol

Ah, je n'avions point lu, l'action et non la pensée... Va agir sans penser. Allez, on coupe toutes les connections au cerveau, on est lobotomisé. Et alors ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [17/02/2012 - 20h35 ]  
symbol

J'y reviens une troisième fois, je démontre comment l'on s'accroche à des dogmes. Tout à fait et c'est possible en tout, comme toi, tu t'accroches à ta vérité basée sur quel dogme ?

Les théories deviennent fumeuses lorsqu'elles sont détournées.

Et je répondrai à missterre.80, je me fiche d'être dénigrée, cela ne me touche pas dans ma vie et dans ce que je fais. Qu'un cartésien me dise, " je me plante, je subis et je suis la proie des bonimenteurs ", cela ne m'étonne guère. Et alors vont-ils enfiler mes godasses pour autant ? Non. Ils vont juste refaire le monde à leurs lourdes mesures, non pas pour m'apporter la joie, mais pour me dire ce que je dois penser. Et là, j'explose de :-D




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [17/02/2012 - 21h05 ]  
papiguy

"Le rationaliste ne dispose pas d'informations sur l'avenir et il ne peut compter que sur un nombre limité d'informations pour prendre ses décisions."

Simplifiçation outrancière symbol. Tous les progrès en matière scientifique sont nés d'hypothèses validées ou non par la confrontation avec la réalité par l'expérience.

Tant qu'à agir, autant que la décision soit basée sur quelques informations vérifiées que sur des théories restant au stade de l'imagination. vouloir argumenter de façon rationnelle pour défendre un comportement qui ne l'est pas ressemble fort à une attitude de Jocrisse.

D'une certaine façon, les théories telles que celle de l'attraction sont à un esprit peu enclin à voir la réalité telle qu'elle est, ce que le placebo est au handicap de l'aveugle.


"Aucun des produits qui remportent un succès mondial n'est le fruit d'une analyse rationnelle des besoins des gens.":

Faux car c'est faire abstraction de l'aptitude de créateurs et d'entreprises à créer le besoin chez le consommateur. L'exemple le plus évident du jour en est le smartphone.




 carter a écrit [17/02/2012 - 22h03 ]  
carter

Beaucoup des théories new-Age s’inspirent en effet de la mécanique quantique et de la batterie des grands noms qui va avec : Heisenberg, Pauli (génie nobélisé qui croyait au paranormal ! -« Alors camembert les sceptiques ! ») et la clique des « délirants » de l’interprétation dite de « Copenhague » (interprétation dont Einstein et Schrödinger s’y opposaient. Il est donc stupide de faire appel à Einstein pour ensorceler le monde, lui qui était un fieffé rationaliste bien pire que votre serviteur)

En fait, ces théories aimeraient transposer à l’échelle humaine les merveilles de la mécanique quantique qui dit que dans l’univers subatomique, on observe des trucs tellement étranges que l’on s’demande si au fond tout n’est pas possible ! :

Par exemple, l’observateur influence l’observation selon le principe d’Heisenberg. Grosso modo, pour éclairer une particule, on envoie un photon (grosso modo, une unité de lumière). Mais ce photon perturbe la particule de sorte que l’on ne peut « connaitre en même temps et la position et la vitesse de la particule observée». Doté de votre bon sens, vous vous dites que la mesure affecte simplement la particule ; que pour mesurer sa position, ben, ca équivaut à bloquer la particule avec un photon et donc que cela vous empêche de mesurer sa vitesse qui sera forcément annulée par la mesure?
En somme, vous pensez à une version atomique de l’adage : « on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre » ?

Ben voilà, pour toute une école d’interprétation de la physique dite « de Copenhague », cette hypothèse frappée au coin du bon sens est totalement fausse…Cette école en a déduit une interprétation bien plus étrange qui dit qu’en fait, la particule a des propriétés analogues à la vitesse et à la position, mais plus floues, qui ne prennent consistance qu’à l’occasion d’une mesure. Grosso modo, c’est en effectuant la mesure que l’on créé l’information. Dit autrement, l’observateur crée la réalité…

Autant dire que le mal était lancée pour les gogos en mal de rêveries : Traduit à l’échelle humaine, ça donne forcement la loi de l’attraction : y’a qu’à le penser pour que ça arrive.


Bon. On ne va pas débattre sur l’interprétation de Copenhague car au fond, comme le disait Feynman, un autre prix Nobel : « celui qui prétend comprendre la mécanique quantique est un menteur. Personne ne la comprend ».

L’interprétation de Copenhague est dominante en physique (bien que des physiciens s’y opposent toujours) mais qu’on soit pour ou contre ; cela ne signifie rien à L’ECHELLE HUMAINE ! Ces résultats ne concernent que l’infiniment petit et ne sont pas transposables à notre échelle ! Point barre.


Transposer les résultats de la mécanique quantique en dehors des échelles subatomiques ne veut rien dire. Or, c’est ce genre de détail qu’oublient les tenants des mouvements New Age désireux d’ensorceler le monde comme la mécanique quantique ensorcelle l’infiniment petit pour les physiciens…


Les résultats de la mécanique quantique sont toujours à ce jour mystérieux et l’interprétation de Copenhague n’est qu’une interprétation pour l’instant la plus plausible ; faute de mieux. La science, comme l’expliquait le philosophe Karl Popper, ne donne que des erreurs premières : les théories que nous élaborons sont justes jusqu’à ce qu’on prouve le contraire.

L’interprétation de Copenhague est celle qui semble expliquer le mieux les choses ; mais de nouvelles explications moins « étranges » se développent (une théorie de l’information prend de l’ampleur actuellement en expliquant plus « intuitivement » les étrangetés de la quantique)


La physique est basée sur une quinzaine de principes immuables comme la conservation (rien ne se perd…) , l’équivalence (…tout se transforme) l’économie (rasoir d’Occam), la non singularité, la non-contradiction, etc.
L’ensemble de ces principes produisent des interdits. Il arrive que l’on découvre des cas ou des principes sont violés : on en déduit alors que l’on manque simplement d’information. Le temps 0 du big bang est une singularité si on suit nos équations mais c’est surtout parce que nous n’avons guère d’info sur ce moment précis (la Science ne remonte « qu’à » 10 secondes après le big bang…)

J’ai parlé d’interdits…le principe de causalité introduit un axiome spécifique dit « des dimensions » qui dit grosso modo qu’un effet à en moyenne la même dimension que la cause qui le provoque.
Bref, si l’eau de mon verre bouge, c’est sans doute parce que j’ai bougé la table plutôt que d’y voir l’effet de la Lune sur mon verre. Toutefois, nous savons tous que la Lune a un effet gravitationnel sur la masse d’eau terrestre (marrée) ; mais les lois de la physique montrent que cela n’impacte peu l’eau de mon verre. Bref, la Lune a un effet probant sur un objet de même dimension qu’elle( les mers et océans) et moi, j’ai un effet probant sur un objet de dimension identique que moi (mon verre d’eau) . Il semble y avoir des exceptions (un virus qui modifie ma personnalité par exemple comme un rhume qui nous rend dépressif) mais l’exception n’est qu’apparente. Entre le virus et mon humeur, toute une chaine causale se crée : le virus perturbé mon système immunitaire qui perturbe mon axe corticosurrénale qui va modifier réduire le cortisol dans le sang, ce qui suite à cette multitude de chaine causale, produire ma dépression)

De ce point de vue, l’effet papillon est souvent mal interprété par le commun des mortels : il ne faut pas l’interpréter comme le fait qu’un vol d’un papillon va provoquer une tempête (non, sans blague ?) mais comme le fait que pour prévoir une tempête, j’ai besoin de posséder tous les informations de mon système jusqu’aux plus infirmes petits détails comme le vol d’un papillon. L’effet papillon traite de l’impossibilité du déterminisme dans certains systèmes et non pas de l’effet d’une dimension inférieure sur une dimension superieure..

De surcroit, l’effet papillon ne concerne que les systèmes dits « instables » comme la météo et non pas les systèmes dit stables comme le système solaire (quoique), etc.

Bref, tout ca pour dire que l’effet papillon est un cas très particulier d’effet qui viole –parfois mais pas toujours- la sacrosainte logique des dimensions…


Pourquoi je vous emmerde avec la logique des dimensions qui dit que l’effet a en général la même dimension que la cause ?

PARCE QUE L’UNE DES CARACTERISTIQUES DES THEORIES IRRATIONNELS EST DE TOUJOURS VIOLER CETTE LOI:

-l’astrologie prétend que les astres (dimension cosmique) a un effet sur notre personne (dimension humaine)

-la loi de l’attraction prétend que ma pensée (dimension humaine) a un impact sur le monde (ici, le concept prend une dimension cosmique)

Etc.

Et c’est en cela que l’on ne peut y apporter un crédit : la cause et l’effet n’appartiennent plus à la même dimension…





"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 symbol a écrit [18/02/2012 - 09h33 ]  
symbol

carter, c'est toujours intéressant de te lire et tu n'as toujours pas répondu à ma question. Pourquoi ?

Vous me renvoyez tous les deux à l'être humain qui se considère comme la couronne de la création.
Il se pourrait bien qu'à force de violer les lois naturelles, notre vie soit devenue inutilement difficile.

Toutes ces théories scientifiques qui peuvent expliquer parfois comment les choses sont arrivées ; rarement elles sont à même de dire pourquoi. Cela ne donne guère de mode d'emploi pour la vie. Comme elle nous est livrée sans mode d'emploi, les discussions sur les théories que l'on n'a pas éprouvées dans la pratique ne sont que du temps perdu. Encore une fois, je parle du comportement dans la vie quotidienne et ce n'est certainement pas en étalant connaissances scientifiques ou philosophiques qui peuvent rendre aveugle aux vérités les plus simples, que vous pouvez y répondre.

Vous divisez le monde en deux.
D'un côté les rationalistes qui puisent leurs connaissances dans le monde extérieur et plus quelqu'un accorde de l'importance à son intellect, moins il fait confiance à sa connaissance intérieure, donc à lui-même. Et la science nous montre bien que les connaissances acquises avec la rationalité peuvent être vite dépassées.
De l'autre, les enseignements de sagesse qui ne sont pas le fruit de la rationalité mais qui ne sont eux jamais dépassés.

Et le bon sens humain devrait au moins nous permettre de comprendre que les expert d'aujourd'hui se moquent de ceux de l'an 1500, comme les experts de l'an 2500 se moqueront de ceux d'aujourd'hui.
Gardons-nous de juger hâtivement ceux qui sont en désaccord avec le savoir officiel. Tout cela a peu de rapport avec une pensée logique et indépendante puisqu'en quelques années, en étudiant l'histoire, on peut constater que la science peut changer considérablement.

Non carter, tu ne nous emmerdes pas avec cette logique que tu as apprise. Existe-t-il pour toi un pluriel au mot logique ? J'en doute, même si elles sont connues depuis des milliers d'années qui peuvent se voir confirmées par les plus récents travaux. Sauf que pour un analyste, comme c'est incompréhensible, cela devient du mensonge, du délire puisque l'impact ne peut se mesurer.
" L'expérience des faits ", l'opinion généralement acceptée, point barre, la seule et unique réponse d'une certaine science. Et cependant, cette approche logique conventionnelle s'est avéré incapable de résoudre certains problèmes ? Nous avons expérimenté pleinement l'échec de celle-ci et les exemples les plus dévastateurs se rencontrent dans la médecine.

Et oui papiguy, impossible d'argumenter en divisant l'homme en 2 réalités. Il est bien constitué de 2 réalités qui devraient se compléter.

La première est la réalité limitée, finie, le domaine de la rationalité et par là, l'analyse. On veut tout expliquer par l'intellect et c'est le domaine de l'explicable et de la planification. Est-ce que cela va fonctionner ou non ? Qui peut le savoir ? L'intellect n'en sait rien. Mais si l'intellect avait réellement la capacité de résoudre les problèmes, nous devrions ne presque plus en avoir, tellement notre connaissance est grande.
Les qualités de la première réalité sont bien souvent considérées comme masculines : intellect, analyse, lutte, domination sur les autres, etc.

Heureusement, l'homme n'existe pas seulement dans cette première réalité limitée et chaque être humain a également accès à ce qu'on appellera la seconde réalité qui ne partage pas les limitations de la première. C'est le champ de l'inexplicable, de la synthèse et non de l'analyse et dans cette réalité, rien n'est séparé, on n'y considère pas la dualité, mais l'unité.
Comme il semblerait que cette loi fasse appel à cette seconde réalité et parle de confiance en la vie, cela ne peut rentrer dans vos cases. C'est souvent considéré comme féminin avec des caractéristiques de coeur, sentiment, intuition, unité.
Ce n'est pas une histoire de différences entre l'homme et la femme puisque ces deux réalités existent en chaque être humain. Mais apparemment, l'un parvient plus facilement que l'autre à entrer en contact avec cette seconde réalité.

Après avoir balayé cette loi d'attraction avec toute votre logique, on peut peut-être revenir au domaine de notre vie avec missterre.80, notre libre arbitre ? Non ? De toute façon, c'est un domaine décrédibilisé pour vous. On le sait et on vous remercie pour cette approche.
Encore une fois, ils prétendent que... dit souvent carter. Et toi que ressens-tu dans ton expérience de vie ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [18/02/2012 - 12h12 ]  
papiguy

Hé non symbol, l'homme n'est pas constitué de deux réalités, l'une relevant de la rationalité l'autre de l'imaginaire, car par définition l'imaginaire n'est pas réel.

Réduire le domaine du rationnel à ce qu'on peut expliquer est un non sens, puisque le scientifique n'a de cesse que d'explorer ce qui n'est pas encore expliqué.
Pendant des siècles les religions ont accaparé la science de peur que des découvertes battent leurs dogmes en brèche. L'existence de Dieu est démontrée par l'inexplicable.

Il y a pourtant dans l'univers découvert par les scientifiques tellement de choses fantastiques qu'il y a matière à s'émerveiller et à se tourner vers Dieu.

Où sont la peur et l'obscurantisme ? Du côté du scientifique et du rationaliste, éternel curieux qui cherche à expliquer, remettant sans cesse en cause l'expliqué pour affiner des théories ou en bâtir d'autres ? Ou du côté de celui qui refuse la démarche rationnelle au nom de ses insuffisances.
Celui qui ne voit pas bien porte des lunettes, il ne ferme pas les yeux.

Non symbol, il n'y a pas deux réalités dans l'univers comme il peut y avoir ce que tu appelles deux réalités en l'homme. Ne mélangeons pas des concepts qui sont de natures totalement différentes: ce que l'on voit et la façon de le voir.




 symbol a écrit [18/02/2012 - 13h19 ]  
symbol

Que signifie réalité ? Un monde objectif que l'on peut mesurer avec précision et qui est identique pour tout le monde ? On plie le tuyau d'arrosage et hop, une petite pilule du bonheur pour vaincre la dépression, une autre petite pilule pour amener le sommeil. N'est-ce pas la réponse du rationaliste ? On ne rentre pas dans les cases et c'est la camisole chimique de telle manière à adapter sa façon de voir individuelle à l'officiel, le reconnu, la norme. Et hop, une petite couche à l'ancien, un calmant pour qu'il n'emmerde personne. L'individu s'analyse, se décortique ou ce qu'il en reste, un corps sans âme.

Le new age a du bon carter. Enfin les occidentaux s'en préoccupent depuis le vingtième. Ils appellent cela le new age. C'est comme si l'on avait à faire à une nouvelle pensée. Saviez-vous qu'il y avait l'ancienne et la nouvelle ? Ridicule, la pensée est et cela va avec conscience et inconscience.

Présenté ainsi, le rationaliste est curieux et l'autre " insuffisant, peureux ". Évidemment, il y en a un qui se base sur la matière et l'autre qui prend l'ensemble. Qui te parle d'un refus du rationnel ? Quand on prend l'ensemble, on se sert de ces deux yeux. Lequel des deux ferme les yeux ?

Des concepts de nature différentes ? Difficile de mesurer l'impact du vécu sur chaque personne ainsi que son histoire émotionnelle et de son imaginaire. Effrayant ce que tu dis !
Et tu me renvoies toujours au scientifique qui ne cesse d'explorer ce qui n'est pas expliqué. En se basant uniquement sur la matière, cela n'avance pas en matière de pensée. Avancées technologiques, pour ça, oui.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [18/02/2012 - 15h54 ]  
papiguy

Alors maintenant on n'en est plus à l'opposition rationnel/autre logique, on invoque l'émotion, le vécu. Ce n'est pas en parlant de moule dans lequel le rationaliste est supposé faire entrer les autres qu'on fait avancer le débat, car c'est une affirmation gratuite.

Personne ne t'oblige à adopter tel ou tel mode de pensée et de raisonnement, mais dès lors qu'on invoque la science et qu'on bâtit un raisonnement, encore faut-il qu'il soit cohérent.
C'est en pensant à l'incohérence de cette démarche que le terme "théorie du chaos" m'est venu à l'esprit (nb: la théorie du chaos n'est pas seulement le titre d'un film c'est aussi un outil mathématique qui sert par exemple à la modélisation de phénomènes physiques).




 symbol a écrit [18/02/2012 - 18h03 ]  
symbol

Je te signale quand-même que depuis le début on parle de pensées et de comportements au quotidien. J'ai poursuivi en connaissances cherchées à l'extérieur et connaissances venant de l'intérieur et je me suis servie de sciences humaines confortées par des références affectives ou historiques et par l'expérimentation humaine. Ou inversement sur la poursuite en fonction des réponses.
Que veux-tu que ce soit cohérent dans votre discours qui oppose alors que je n'oppose pas à d'autres logiques et celles-ci impliquent obligatoirement l'émotion et le vécu et j'en ai déjà parlé ? Il n'y a pas de souci, le vôtre est totalement cohérent, il ne dévie pas d'un pouce. C'est très mécanique.

On parle de vie, vous répondez science basée sur des preuves au terme d'analyses comparatives. C'est une façon de s’améliorer, d'évoluer qui rassure notre culture occidentale. A coup de références quasi mathématiques, vous pouvez rejeter ce qui vous est étranger.
A part mener à la discrimination, je ne vois rien d'autres dans votre raisonnement.

Tant mieux si cela vous aide à vivre, à communiquer, à éduquer vos enfants et petits enfants. Car c'était bien l'intérêt de cette question, connaissance intérieure pour atteindre ce qui permet de trouver l'essentiel : le lâcher-prise. Et je ne pense pas que vous ayez répondu à cela.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [18/02/2012 - 19h08 ]  
papiguy

Il ne s'agissait pas de répondre à une question sur la connaissance intérieure et à la qualité de la vie, mais à la loi de l'attraction. carter a parfaitement défini ce qu'était cette "loi".
Ne parlant pas de la même chose, il est évident que nous ne pouvons avoir qu'un dialogue de sourds.

Le piège vient de la confusion volontairement entretenue par certaines sectes ou escrocs entre la notion de "mieux être" et celle du "contrôle des évènements par la pensée".

Il est évident que certaines techniques peuvent apporter un mieux être, au moins momentané, à l'instar d'une drogue ou d'un calmant. On en déduira que la méthode est bonne, et comme elle est mélangée avec la théorie de l'attraction, on sera tenté de croire que cette théorie est vraie. A partir de là toutes les dérives, y compris les plus meurtrières, sont possibles.




 missterre.80 a écrit [18/02/2012 - 19h37 ]  
missterre.80

Papiguy,

Moi j'ai bien envie d'y croire à cette loi d'attraction, d'ailleurs je sens que certaines personnes ont été très attirées par le sujet, n'est-ce pas là une des meilleures preuves qu'elle fonctionne ? J'avais pensé très fort que vous viendriez tous m'en parler et ça a marché ! Non j'déconne, rassures-toi ! :-)

On croit à tellement de trucs invraisemblalbles.., la vierge Marie qui avait déjà découvert la fécondation "in-vitraux" (je sais..., il y a une faute), Jésus Christ qui a inventé la levure de boulangerie pour multiplier les pains (non pas dans la tronche)...

Je suis tout de même rassurée depuis que je sais que le Père Noël n'existe pas, je comprends mieux pourquoi je n'avais presque rien à Noël et je culpabilise moins d'avoir piqué des bonbons dans l'armoire... (j'pensais qu'il m'avait vue et qu'il m'avait punie...)

Sinon, il y a au moins une chose sur laquelle on peut se reposer c'est le positivisme qui soulève des montagnes, croire en sa chance, en sa force, au lieu de se lamenter sur son triste sort à rester planté là à ne rien faire et à attendre des jours meilleurs..., vivre le moment sans regretter l'avant ou souhaiter l'après : voilà tout ce qui peut nous rendre heureux tout de suite, pas la peine de le souhaiter ou de l'espérer il faut y être là maintenant dans le positif.

Bises à toi et à tous les autres qui ont pris de leur précieux temps pour venir ici s'entrainer les doigts et réfléchir à la question...







Natacha


 bougainvilliee a écrit [18/02/2012 - 20h06 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
J'aime bien l'iconoclatsie de de ministerre.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [18/02/2012 - 20h57 ]  
symbol

C'était évidemment de tout coeur missterre.80 puisqu'en tentant de répondre à cette question, je me devais de passer par cette connaissance venant de l'intérieur qui obligatoirement ne pouvait que s'opposer à la seule connaissance venant de l'extérieur telle que carter et papiguy nous l'ont si bien décrite.

Le piège, comme le dit papiguy, et c'est l'astuce de nombreuses méthodes, de religions, de gourous, etc., c'est de renvoyer à un futur éloigné qui va de pair avec l'idée que l'on a un chemin considérable à faire avant d'y arriver. Ils nous collent une étiquette de " pécheurs ", de " victimes " et expliquent que dans un avenir très éloigné, " nous serons comme Dieu " ou je ne sais quoi en fonction de ce qu'ils ont à vendre. Et bien sûr, ces gourous connaissent la route épuisante qui conduit à ce but. Ce qui est très pratique, c'est que personne n'atteindra jamais le but tant il est éloigné, donc il faut entretenir et ne pas donner trop confiance. Cela fonctionne très bien en politique aussi.

Heureusement, tous ne sont pas des escrocs dans cette nouvelle vague de quêtes au mieux-être, au bonheur. Cela ne se vend pas d'ailleurs, cela se vit en expérimentant.
Même les théories les plus rationnelles peuvent conduire aux meurtres, sauf qu'elles passent par la pensée officielle et on ne parle plus de meurtre mais de mortalité.

Le débat devrait toujours être raisonné et centré sur l'intérêt de l'individu quelque soit son adhésion à une démarche. Cela éviterait bien des erreurs et j'en reviens toujours à la médecine. Si le médecin était un guérisseur et revenait à son serment, à la médecine de l'écoute, peut-être bien qu'on se poserait moins de questions et qu'il y aurait moins de dérives.

Difficile papiguy de brandir le panneau " moi, je détiens la vérité ". On devrait juste se demander pourquoi cette personne a tant intérêt à détenir cette vérité avec et/ou sans preuves.

Arnaque et/ou réalité, à chacun d'y répondre. Bonne soirée à tous !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [18/02/2012 - 21h15 ]  
papiguy

La question était bonne, missterre80. La preuve, carter est sorti de sa torpeur pour éclairer notre lanterne, toujours de façon claire et documentée, symbol remet l'homme au coeur du débat et enfin, bougainvilliee, oubliant ses bas résilles et sa burka, te donne du "ministère" :-D




 missterre.80 a écrit [19/02/2012 - 11h23 ]  
missterre.80

bougainvilliee,
Quand les traditions sont bonnes, je ne m'y oppose pas... Il faut rejeter le mauvais et garder le bon... Parfois je demande ici conseil pour faire le tri..

papiguy,
Pourquoi évoques-tu les bas résilles et la burka en parlant de bougainvilliee ?

symbol,
Tu sais que je t'aime toi ?




Natacha


 missterre.80 a écrit [19/02/2012 - 12h17 ]  
missterre.80

Carter chéri, (j’aime ton intelligence et ton érudition, ce n’est pas de la flatterie, c’est de l’admiration)

Tu as écrit, « La loi de l’attraction est une théorie new-Age stipulant qu’il suffit de désirer une chose ardemment pour qu’elle se produise… ». Excuses-moi de te répondre si tardivement, ma fainéantise m’avait dissuadée de te lire en entier jusqu’à présent… J’ai honte…

Je t’explique.., je sais c’est un peu vaniteux de ma part de vouloir t’expliquer mon point de vue, mais voilà je m’y risque : La loi d’attraction est le fait de croire que l’on possède déjà ce que l’on veut et, de se mettre en état de ressentir les émotions positives liées à cet avoir pour que l’univers fasse en sorte que cela devienne notre (la) réalité.

Imagines que tu as déjà à tes côtés la femme de ta vie, grande, mince, fessue, seins nus, rousse, brune ou blonde…, imagines qu’elle te…. Non j’arrête là, je te laisse visualiser la suite et ressentir la satisfaction que cela te procure.

Oh, mais on vient de sonner à la porte, c’est elle ! Des jambes interminables, un pull plus moulant qu’une seconde peau, des yeux à faire sauter les dents du monstre qui garde ton trèsor… Splut ! Merde trop tard…. Et la sexologue d’énoncer sur Arte, dans le documentaire « Ich bin ein pchitt ! » les trucs pour éviter l’éjaculation précoce… Revenons à la réalité virtuelle présente… Hummm ! J’ai chaud là !

Tu conclus que la loi de l’attraction relève bien de l’irrationnel et qu’elle est une ineptie parmi tant d’autres et d’ajouter que si croire en celles-ci vous (nous) fait du bien, pourquoi faudrait-il que nous (vous) renions de telles superstitions ?

Darling, je te réponds que je souhaiterai que tu testes la chose afin d’en tirer des conclusions nouvelles. Mais le veux-tu seulement ? Ou préfères-tu rester dans la triste réalité du temps regretté et de celui espéré ?




Natacha


 bougainvilliee a écrit [19/02/2012 - 12h51 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
J'ai lu avec délectation la longue prose câline de ministerre.

Je vais lever un voile : certes la burqa et les bas-résilles, sont un des thèmes récurant que j’emploi régulièrement, j'y ajoute de temps à autre les talons hauts (ou aiguilles, c'est selon), le porte-jarretelles (que plus personnes me connais, sinon les coquins) et le haut de forme.

Pour tout comprendre, il faudrait relire toutes mes réponses.

Pour le reste j'ai fortement apprécié l'intervention de "symbole", en ce qui concerne la "connaissance" (la naissance, avec), intérieure (le connais-toi toi-même...) et la connaissance extérieure (celle que l'on vous apprend) et qui vous formate (encore un mot très bougainvillieresque), autrement dit la propagande environnante.

Finalement je m’enrichis avec Web-libre...
Dieu sais (et on me croit laïque), que je voulais parler de l’attraction et du rejet mutuel… mais cela sera pour une autre fois.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [19/02/2012 - 17h47 ]  
symbol

A quoi de mieux et de plus réchauffant que se " je t'aime toi ", j'en suis toute ragaillardie.

Puis-je aborder l'énergie par les Taoïstes ? Où serait-ce considéré comme sectaire ? Je pensais à cerveau en constante ébullition et ce qu'en shiatsu, on me dit en premier " Comment veux-tu que cela circule, qu'il y ait de place pour la pensée du coeur si ta tête est pleine ? "

C'est par là que j'ai abordé l'énergie et que c'est devenue compréhensible. L'univers y est un tout dont les parties sont interdépendantes. Leur science est la science des rapports mutuels entre tous les éléments. La réalité des choses se trouve dans ces rapports et non dans l'essence propre.
Quels rapports entre l'homme et l'univers ? la vie et la mort ? Le cerveau et le reste du corps ?

Un organe n'a de sens et ne doit être traité que dans un organisme, la maladie dans la totalité du malade, et le malade dans son environnement et l'univers.
Leurs points de vue en toute chose ne peuvent être qu'holistiques et la connaissance des Anciens est autre que celles des scientifiques modernes, elle part d'une donnée métaphysique préalable : le Taoïsme. Elle procède par raisonnement analogique, ignore le processus cause-effet, trop limité ( déterminisme mécanique ) puisque chaque effet est la cause de ce qui suit.
Du point de vue de l'énergétique et de tout ce qui en découle, tout le Taoïsme repose sur un postulat premier, et quelques concepts et lois.

L'univers est un et cet univers dans lequel nous vivons fonctionne comme un organisme vivant. C'est comme une sphère qui comprend deux domaines : l'intérieur ( yin ) et l'extérieur ( yang ) et ce qui est extérieur comprend ce qui est intérieur.
L'homme en tant que fils du ciel : monde impalpable, inaccessible, placé au-dessus de la t^te, l'essentiel, l'immatériel, le qualitatif, dispensateur de lumière et de chaleur. C'est le temps, difficilement mesurable, saisissable...
L'homme est aussi fils de la terre : monde compact, stable sous le pied, matériel, palpable, quantitatif. La terre est l'espace qui représente la matière corpusculaire, discontinu, défini par les 4 directions cardinales.
Le QI ou souffle-énergie : le temps se propage dans l'espace par ondulations et l'univers est énergie, mouvements ondulatoires, vibrations.
Le référent temps est au commencement, au-delà de l'univers visible. La vie qui s'inscrit dans le temps et l'éternité, n'est qu'un phase transitoire dans l'espace.

Les Taoïstes ne séparent pas Matière et Énergie et le QI est l'énergie abstraite, impalpable, ce qui est la nature du ciel ; mais plus dense, il est à l'origine de la matière concrète de la terre. Il est l'inconnaissable qui transforme perpétuellement l'une dans l'autre.
Ils n'ont jamais dissociés le corps de ses activités mentales.

De tout ceci, il faut se garder une vision duale de la réalité, propre à la vison occidentale trop encline à la dichotomie et à l'opposition.
Quand on parle du yin-yang, c'est deux aspects d'une même réalité et le 2 n'existe que par le 1 qui donne cohérence et cohésion à l'univers ( multiple et multitude, Uni-Versus, tourné vers l'Un ).
En M.T.C, on soigne l'organisme tout entier et même l'ensemble de la personne : corps physique, psychique, énergétique.
Demeurer dans la non-dualité, la non-opposition signifie : se tenir au milieu des changements. C'est au centre que se fait toutes mutations.

Le concept du centre, c'est le mouvement périodique qui tourne autour du centre et qui rayonne l'énergie sous forme d'ondes. Et l'onde, c'est le moyen de propagation de l'énergie.
Les Taoïstes depuis près de deux mille ans avaient défini les méridiens du corps comme des lieux ou des lignes invisibles où vibre l'énergie.
La M.T.C ne traite pas l'homme comme une machine, coupé de son environnement universel. L'homme est un tout, un microcosme dans le macrocosme et seul l'ensemble a une réalité.

L'organe est secondaire, n'existant que dans sa relation avec l'organisme. D'où les corollaires : on ne soigne pas un organe, on soigne l'organisme ; on ne soigne pas un corps, on soigne aussi son âme, et tout ce qui constitue ce que nous appelons la PER-SONNE, le lieu où tout RE-SONNE.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [19/02/2012 - 19h19 ]  
papiguy

Et cela se déguste comment ce truc là ? Avec une pincée d'attraction et on fait glisser avec une goulée de Madame Soleil ?
Le mélange de tout ceci ne risque-t-il pas de provoquer une indigestion ?

Le recours à des billevesées scientifiques ayant fait flop, on se réfugie dans l'universel centré ou tout est dans rien et le rien est partout.

Maman, au secours, j'ai mal au pauvre neurone qui me reste et il n'est pourtant pas secondaire, le mouvement périodique lui a donné le vertige !

Voila qui me rappelle Pierre Dac
http://www.youtube.com/watch?v=0hmfXMt_pNI




 bougainvilliee a écrit [19/02/2012 - 19h31 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
"Symbol" toi, qui déclare de "l'organe est secondaire", peut me dire ce que l'on entend par "la fonction crée l'organe" ?
Car dans ce cas l'organe m'apparaît comme pimordial (à moins que ce soit la fonction).

Je ne sais plus, je suis tout mélangé, et dans ma tête se cognent organisme, orgasme et orgatisque, morganatique, sans compter les autres orgues (grandes orgues et petites orgues).




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [19/02/2012 - 21h28 ]  
symbol

Comme ma réponse a disparu lorsque j'ai voulu taper sur répondre. Je m'arrêterai là car c'était longuet pour tenter d'expliquer à bougainvilliee.
Quant à papiguy, dans sa " simplification outrancière " d'un domaine qu'il ignore totalement, je t'adresse un ;-) pour de beaux rêves.
Bonne nuit à vous !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [19/02/2012 - 21h48 ]  
papiguy

"Quant à papiguy, dans sa " simplification outrancière " d'un domaine qu'il ignore totalement, je t'adresse un ;-) pour de beaux rêves. ":
Encore une affirmation gratuite symbol. il ne suffit pas d'aligner des phrases qui se contredisent d'un message à l'autre pour apporter la contradiction, il faut donner dans le "casse toi pov' con" en écrivant tu n"y connais rien donc ton avis est nul. Lâ on est de retour dans la cour de récréation.
Mais si on peut volontiers t'accorder que je suis (souvent) chiant, avoue que cela fait (parfois) avancer le schmilblic, jusqu'au point de ses propres contradictions (y compris les miennes).

Bonne nuit symbol et bonne semaine (tu auras la paix pendant quelques jours, le temps que je respire l'air des cimes, mais n'en abuse pas, sinon gare à la fessée au retour) ;-)




 bougainvilliee a écrit [20/02/2012 - 10h52 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Toujours dans l'attente d'une longue, très longue réponse de "symbol", j'avais oublié, mais j'ajoute :
Organisme, organiser, organisation, orgie, orgueil, orgueilleux, organigramme, orgelet, organiste, orguignard, orguisme, orgisme et le délicieux "Please orguis me".

Si ce n'est pas de l'attraction, cela y ressemble, bougrement.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [20/02/2012 - 11h13 ]  
symbol

Chic papiguy prend l'air, je vais pouvoir raconter plein de conneries... Je n'oublie pas bougainvilliee, j'y reviendrai mais là, il faut que je passe à des choses beaucoup plus terre à terre. A plus tard !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 missterre.80 a écrit [20/02/2012 - 11h15 ]  
missterre.80

bougainvilliee,

Symbol ne parlait pas de ton organe..., reproducteur... Calme-toi...

Reprends donc une petite pilule d'extrait de chaton de saule... C'est pour lutter contre le priapisme...

Bises (non, pas là mais sur la joue)




Natacha


 symbol a écrit [21/02/2012 - 20h59 ]  
symbol

Deuxième essai infructueux, désolée bougainvilliee, "répondre" reste bloqué de nouveau après mes explications. Et si j'y reviens en repassant par mon mail, la réponse a disparu.

D'ailleurs j'aimerai comprendre web libre pourquoi cela bloque ?

En une phrase, cela va être dur : l'organe est en bout de course, de circuit, il alerte seulement qu'il est mal alimenté et que la circulation énergétique ne se fait pas. Soigner juste l'organe, c'est plié le tuyau d'arrosage et cela ne résout pas le problème, la cause.
4 principales énergies circulent dans 12 méridiens, à chaque méridien correspond un viscère. l'énergie anime l’organisme et lui permet l'entretien de toutes ses fonctions biologiques.

Dommage car j'étais revenue sur l'énergie d'une autre manière... qui fut le démarrage de la question.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 PypaOO a écrit [02/03/2012 - 23h32 ]  
PypaOO

si tout le monde pensait comme papiguy ,on n'aurait l'humain n'aurait pas évolué,
et ferait encore du feu avec des silex!
Si tu testes pas,alors tais toi!




 symbol a écrit [03/03/2012 - 08h23 ]  
symbol

Quoique votre réponse m'amuse PypaOO, je m'intéresse aussi à ce que peut dire carter ou papiguy dans leurs réponses.
Je comprends ainsi combien en science, la rationalité (l'intellect) et l'analyse occupaient, et occupent encore, une place centrale. Même si entre-temps, on a découvert que cela n'était pas forcément le meilleur moyen pour accéder à une connaissance plus vaste, ni pour résoudre les problèmes d'une façon optimale.
On ne peut donc que se retrouver en totale opposition puisque nous dépassons le domaine scientifique analytique et comme nous n'employons pas le même langage, notre approche est mathématiquement balayée, contredite.

Personnellement, je respecte totalement ce savoir, ces connaissances de carter et papiguy. Je suis même impressionnée par ce que carter a pu mémoriser. La seule chose qui me dérange, c'est ce rejet de l'analogie. Même si ce fut vérifié par les plus récentes découvertes en physique, et spécialement en physique nucléaire que la réalité fondamentale n'est pas la matière, mais la vibration/énergie, nous nous retrouvons de nouveau en opposition puisque l'intellect part de la matière. Cependant, cela n'a rien de mystique ou de magique.

Cela donne à l'humain, s'il est vibration, la possibilité de changer cette vibration comme bon lui semble. C'est quand-même plus intéressant que de nous penser totalement immergés dans la matière et permet peut-être de réaccorder l'instrument humain à l'aide de nos pensées. Personne ne peut le faire pour nous et chaque individu est responsable de lui-même et de ses pensées.
Et si l'on garde à l'esprit que tout est vibration, c'est que tout est transformable.

En nous agrippant aux explications matérialistes, nous ne semblons pas avancer. C'est bien ce que nous a prouvé cette question où les uns répondent d'une manière complètement imprégnée d'une vision spécifique du monde, image d'un monde objectif mesuré avec précision, identique pour tout le monde, et où les autres pensent que le monde peut être influencé par le regard de l'observateur, qu'il n'existe donc pas de monde objectif qui soit le même pour tout le monde.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à missterre.80






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.