Mariage blanc,ou mariage de complaisance, combien y en a-t-il chaque année en France ?



guimauve
Cette question a été posée par Guimauve, le 06/12/2010 à à 18h06.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Mariage.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Guimauve a écrit [06/12/2010 - 18h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Guimauve

Mariage blanc, ou mariage de complaisance combien chaque année en France pour obtenir la nationalité française et comment les autorités françaises peuvent se prémunir contre ce genre d'agissements.




 Dunamis a écrit [06/12/2010 - 18h41 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Les règles de bases sont déjà assez draconniennes : vivre avec l'interessé depuis 2 ans au moins, contrôles surprises (car la plupart ne vivent pas ensemble.
Vérification d'usage (papier, questions, etc...)

Ces contrôles interviennent aussi après l'union car c'est à ce moment que la naturalisé prend la poudre d'escampette.
En fait, un couple qui pratique ce genre de chose est tout le temps sur la brèche.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 cochise_fr a écrit [07/12/2010 - 01h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Par définition, cet acte étant illégal, toute statistique sur le sujet sera forcément erronée, puisque fondée sur les faits découverts, et non sur les faits existants dont le décompte est impossible.
De plus il faut différencier les cas où l'un des conjoints joue un tour et ment à l'autre des cas où l'affaire est convenue entre les conjoints avant même que le mariage soit décidé.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Chantal D a écrit [07/12/2010 - 09h26 ]  
Chantal D

Le mariage de complaisance ou le mariage blanc en France est vigoureusement combattu, il s’agit souvent d’un immigrant qui épouse une personne de nationalité française afin d’obtenir des avantages comme l’autorisation de séjour, soit un logement ou évidemment la nationalité française. En ce qui concerne ce mariage blanc, le conjoint est complice, il a peut être reçu une compensation financière, s’il ce n’est pas le cas, on appelle cela un mariage gris. Certains cas ont été relevés, comme par exemple un homosexuel qui se marie pour faire croire qu’il est hétérosexuel, mais de nos jours ce serait ridicule. La loi nation, les dispositions de l’employeur ou le code travail sont des prétextes pour motiver un mariage blanc. Il faut savoir que le mariage blanc qui a été contracté afin d’obtenir un permis de séjour ou la nationalité française est réprimé, le maire peut refuser de célébrer le mariage, il peut également lorsqu’il a eut connaissance du délit, ou tout simplement s’il a suspecté un mariage blanc s’opposer au mariage, la loi cependant permet de saisir le procureur. Le délit de mariage de complaisance est puni d’une peine de prison de 5 ans et 15000 euros d’amande, et si l’infraction est commise par une bande organisée, 10 ans d’emprisonnement et 750000 euros d’amande, le mariage de complaisance est annulé et le permis de séjour refusé.




 Dunamis a écrit [07/12/2010 - 11h28 ]  
Dunamis

Tu sais chantal, dasn la mesure ou la question touche aux statistiques, je pense que transmettre sa définition est hors sujet. On dirait que tu copie/colle....




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 Chantal D a écrit [07/12/2010 - 13h34 ]  
Chantal D

Ce n'ai pas du copié, collé d'ailleurs plusieurs personnes en ont donné l'explication, ces explications se trouvent également dans les journaux à condition qu'on les lise, et c'est surtout ce que je pense. La loi est la loi, même si beaucoup de personnes sont contre cette idée. Beaucoup d'immigrés ont pratiqué cette façon de faire, c'est aussi un moyen détourné pour gagner de l'argent. J'ai eu l'occasion, dans mon métier, de côtoyer ce genre de pratique et pour cause, mais je ne vous dirai pas dans quel organisme je travaillais. Ce que j'explique, c'est ce que j'ai vu dans mon travail, ce que j'ai appris aussi, maintenant vous pensez ce que vous voulez, mais si mon explication s'approche d'un copier collé comme vous dites, j'en suis désolée.




 Emmathiam a écrit [14/04/2013 - 20h05 ]  
Emmathiam

Le mariage blanc est devenu monnaie courante en France. De plus en plus de personnes y ont recours pour légaliser la situation de certains. D’un point de vue, je suis tout à fait d’accord avec le métissage et l’ouverture à d’autres cultures. Cependant en ce moment, c’est devenu un phénomène social. Ils oublient le véritable sens du mariage. Il faut deux personnes qui s’aiment. L’intention est peut-être bonne pour aider une personne, mais de là à en arriver au mariage, je trouve ça légèrement déplacé. Ils se servent du mariage comme échappatoire et c’est triste. Pourtant au bout de quelques années, c’est la séparation, le sens véritable du mariage est bafoué, même piétiné. Personnellement, je ne suis pas du front nationaliste, mais je comprends quand même une certaine idéologie qu’il développe dans le sens du mariage. Plus tard, le mariage deviendra juste une automatisation et on oubliera l’amour.




Répondre à Guimauve






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.