Le maire doit-il continuer à prononcer ''pour le meilleur et pour le pire'' aux cérémonies de mariage ?



wizard
Cette question a été posée par wizard, le 28/02/2010 à à 18h16.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Mariage.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 wizard a écrit [28/02/2010 - 18h19 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
wizard

Salut a tous. Au fait je me demandais si c etait encore necessaire que le maire dise lors des ceremonies de mariage pour le meilleur et pour le pire aux mariés car nous remarquons que la plupart des mariages d aujourd hui ne font pas long feu . J attend vos reponses . A tchiaooo.




 PSYCHO1 a écrit [28/02/2010 - 18h37 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
PSYCHO1

C'est vrai que ce serment des mariés n'est plus beaucoup en vigueur de nos jours, hélas !
En fait, cela signifie simplement que si l'on aime vraîment, les changements de situation (richesse ou pauvreté, santé ou maladie) ne devraient pas altérer le lien du couple mais qu'au contraire il faut faire face ensemble.




Ah, si tous les gars du monde ...


 cochise_fr a écrit [28/02/2010 - 18h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien sur que c'est nécessaire.... justement pour différencier les gens sérieux des autres et pour différencier le mariage d'un simple contrat commercial.

Le mariage est un engagement à vie.... que cela plaise ou pas, et il appartient d'y réfléchir AVANT de s'engager, ce qui peut prendre un certain temps, .... puis une fois engagé de respecter sa parole sous peine de passer pour un plouc ou un traitre (masculin ou féminin idem bien sur).!!

Je sens que je vais me faire des amis.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 PSYCHO1 a écrit [28/02/2010 - 18h42 ]  
PSYCHO1

Et bien oui, au moins une ! Je suis d'accord avec toi, Cochise.
Si un couple se sépare parcequ'il y a un aléa tel que perte d'emploi, problème de santé, ou "os" financier, c'est qu'à la base il n'était déjà pas très solide et que les engagements avaient été pris
sans mûre réflexion.
Et là, j'ai l'intuition que c'est moi qui vais être la cible ... :-o




Ah, si tous les gars du monde ...


 wizard a écrit [28/02/2010 - 18h42 ]  
wizard

Bien parlé cochise. J ai meme envie de voter pour ta réponse. ;-)




 valou57 a écrit [28/02/2010 - 18h50 ]  
valou57

... et bien , cochise, pour le moins une réponse qui devrait tomber sous le sens, mais au vu de la question, apparemment, non ! Rassurez-vous, messieurs, je ne vous abattrai pas ! LOL




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 valou57 a écrit [28/02/2010 - 18h51 ]  
valou57

Je n'avais pas vu que c'était wizard ! Et ben mon grand, t'en as des questions ! C'est vrai qu'elles sont toujours pour le moins surprenantes ... ;-)




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 betina a écrit [28/02/2010 - 19h19 ]  
betina

Bien sûr que le maire doit toujours prononcer cette formule,un mariage c'est pour la vie,c'est l'engagement que prend le couple au départ,d'où l'importance de ne pas s'engager à la légère et de ne pas voir le mariage juste comme une fête,à la mairie les conjoints signent leur engagement pour la vie,pas pour un contrat à durée déterminé.
Bien sûr,il ne faut pas faire croire non plus que tout se passe bien pour tout le monde,certains croyant bien se connaître ont été abusé par l'autre et la séparation était inévitable.Mais aujourd'hui c'est trop.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [28/02/2010 - 19h44 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand on prend son temps, Betina, il est difficile de mentir tout le temps, et ceux ou celles qui mentent finissent par se trahir un jour ou l'autre..... ce qui justifie pleinement de prendre son temps.(2 ans c'est pas mal.... cela fait deux fois les 4 saisons... et il n'y aura plus de grosses modifications ensuite.... à priori).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 labrujamparo a écrit [28/02/2010 - 22h50 ]  
labrujamparo

Bah oui, il faut le dire... ça fait partie de la mise en scène, avec les déguisements et tout le reste.




 lost815 a écrit [28/02/2010 - 22h52 ]  
lost815

Plutôt:Je vous déclare chien et chat jusqu'à ce que la mort s'en suive :-D




 bougainvilliee a écrit [01/03/2010 - 17h23 ]  
bougainvilliee

Non ! Il devrait remplacer la formule par : "autant que durera votre amour et votre attachement l'un à l'autre... C'est-à-dire, aussi longtemps que vous pourrez partager le meilleur et le pire". Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 betina a écrit [01/03/2010 - 17h37 ]  
betina

Ce serait trop simple bougainvilliee comme engagement,il n'y aurait plus de raison de faire d'effort.Alors pourquoi se marier autant vivre en union libre et garder chacun sa liberté.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [01/03/2010 - 17h59 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est exactement ce qu'ils cherchent.... un simple contrat commercial.... un 'deal' comme on dit aujourd'hui.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [01/03/2010 - 18h12 ]  
betina

Comme pour le travail,il y aura des mi-temps,des CDD,des CDI dans ce caslà chaque contrat ne pourra pas s'appeler mariage,quand on s'engage c'est pour la vie.Ce n'est pas une promesse en l'air,sinon tous les gens sont des menteurs et ne sont dans ce cas pas dignes de confiance.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 PSYCHO1 a écrit [01/03/2010 - 18h39 ]  
PSYCHO1

C'est un peu facile de vivre ensemble sans "formaliser" et, quand on en a marre ... pfuit ! salut la compagnie !
Ceci dit, souvent le couple s'enlise dans le mariage, l'un ou l'autre s'estimant "casé" il ne fait plus d'effort. D'où des divorces plus fréquents.
Peut-être trop romantique, je pense (et je le vis donc tout va bien) que le mariage doit rester un acte d'engagement, et donc un beau jour ... suivi de multiples autres mais ou chacun des partenaires doit continuer à être prévenant, prendre l'autre en considération, désirer continuer à lui plaire et donc continuer à prendre soin de soi et surtout dialoguer à fin de consolider confiance et sentiments.
De toute manière, séparation ou divorce (hormis les frais d'avocat dans le second cas), le ressenti est le même : un échec.




Ah, si tous les gars du monde ...


 PSYCHO1 a écrit [01/03/2010 - 18h40 ]  
PSYCHO1

P.S. et ce quel que soit l'âge.




Ah, si tous les gars du monde ...


 cochise_fr a écrit [01/03/2010 - 19h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
S'il n'y avait que le couple, ce serait moindre mal.... juste un manque de confiance réciproque en somme, mais le principal problème est la même attitude alors qu'il y a des enfants non adultes en cours d'éducation...... qui n'ont rien demandé... et surtout pas cela.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 PSYCHO1 a écrit [01/03/2010 - 19h23 ]  
PSYCHO1

C'est vrai, et limite plus ils sont jeunes plus ils vivent mal une mauvaise entente ou une séparation.
Mais là aussi je dirais que l'on ne fait pas des enfants sans réfléchir; on s'engage quand même pour la vie, leur vie, en faisant des enfants et les balloter de droite à gauche ou se les arracher à grands renfort de "justice" est iffesponsable.




Ah, si tous les gars du monde ...


 valou57 a écrit [01/03/2010 - 19h27 ]  
valou57

Non, pas plus ils sont jeunes ... ils ne comprennent pas vraiment ! Ils sont gênés, mais savent bien vite tirer profit de la situation !




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 cochise_fr a écrit [01/03/2010 - 19h34 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce qui leur donne une mentalité pourrie Valou57, dont il va ensuite leur rester des traces plus ou moins importantes toute leur vie.... et peut être même alors qu'ils deviendront parents à leur tour..... et la boucle est bouclée.... on recommence la même chose.

Il faut même s'en méfier au sein de l'entreprise.
Les divorcés peuvent à tout moment refaire la même chose dans leur travail, impossible de leur faire confiance.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [02/03/2010 - 08h15 ]  
bougainvilliee

"C'est terrible pour les enfants... Heureusement qu'ils n'en n'ont pas !..." Si j'ai bien compris "bétina", le mariage demande "un effort"... Je comprends, dans ce cas, que le nombre de mariage soit en baisse ... Quel que soit les formules employées par Monsieur le Maire (Tiens on a oublié le curé... évacué le curé, par l'histoire et la soit disant évolution des moeurs), celles-ci, qui sont désuètes et datant de Napoléon (deux siècles) n'ont guère suivi l'évolution des moeurs. Aussi, si le prononcé reste le même, ceux qui passent devant Monsieur le Maire, n'en tiennent pas compte et on davantage en tête la formule actualisée, que je propose. Preuve en est l'augmentation régulière des divorces. Mais ce n'est parce que en deux siècles le monde a changé qu'il ne faut pas laisser le goût des traditions, même surannées, aux idéalistes, nostalgiques. Ceux qui sont persuadés, en dépit de leur formatage, que rien ne doit changer. Car ils s'agit là de repères dans lesquels ils se retrouvent, auxquels ils sont adaptés. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 PSYCHO1 a écrit [02/03/2010 - 09h51 ]  
PSYCHO1

Cochise, bonjour
C'est prendre un raccourci extraordinaire que de dire que l'on ne peut faire confiance aux divorcés au sein d'une entreprise !
Tu pousses quand même le bouchon un peu loin, Maurice :-D
Il n'y a, à ma connaissance, aucune statistique démontrant qu'un(e) divorcé (e) est moins fiable qu'un autre dans le secteur pro.




Ah, si tous les gars du monde ...


 cochise_fr a écrit [02/03/2010 - 10h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je sais bien,.... mais qui trompe une fois trompe toujours.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 PSYCHO1 a écrit [02/03/2010 - 10h42 ]  
PSYCHO1

Sur ce point peut-être, mais un divorce n'étant pas toujours la conséquence d'une infidélité, on ne peut par extension l'appliquer à l'emploi, non ?




Ah, si tous les gars du monde ...


 bougainvilliee a écrit [02/03/2010 - 12h13 ]  
bougainvilliee

A ce train là, et suivant les directives morales de cochise, il n'y aura bientôt plus grand monde à qui faire confiance. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [02/03/2010 - 12h42 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est tout à fait le cas.!!

Quand on donne des responsabilités à quelqu'un il est bon de pouvoir lui faire confiance sans être contraint d'être derrière son dos.
Quand on ne sait pas gérer sa famille, comment peut on gérer un service d'entreprise.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [02/03/2010 - 13h29 ]  
bougainvilliee

La confiance est la cléf de voûte de toute société humaine. Et la vie privée ne doit pas (selon moi, bien sûr) interférer dans la direction d'une entreprise quelconque. Si les dirigeants, de celles-ci, mettaient à la porte tous ceux qui divorcent (de leur gré ou du gré de leur conjoint. L'initiation d'un divorce n'étant pas précisé) ou n'engageaient pas de divorcé, la main d'oeuvre se ferait rare. A moins de faire le tri entre ceux qui ont demandé le divorce et ceux qui l'ont subi. Et si j'ai bien compris, il y lieu à ne plus faire confiance à Sarkozy, ni à Ségolène, ni à la plupart des personnes qui ont quelque pouvoir dans ce monde. Dans mon département cochise serait interdit de séjour. Il est vrai que dans les Cévennes on a toujours aimé Napoléon et son code civil. Il serait bon, en cévennes, Ardèche, Lozère et Haute-loire, d'avoir des statistiques sur les divorces (les mariages s'y font rares), pour savoir combien de purs, en qui on peut encore faire confiance, y vivent. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [02/03/2010 - 13h59 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je serais pourtant beaucoup plus proche des camisards que vous pourriez le croire.... et plus confiants en ces gens qu'en ceux des gouvernements précités.
D'ailleurs, les exemples que vous citez donnent de l'eau à mon moulin en matière d'incompétence, de corruption, de tromperie et autres escroqueries..... je vous en remercie.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [02/03/2010 - 14h14 ]  
bougainvilliee

Rayol moi-même, je ne peux que m'incliner devant le descendant de camisard que tu es. Très cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 betina a écrit [02/03/2010 - 14h27 ]  
betina

Je ne pense pas que la vie privée puisse être transportée dans la sphère du travail,il ne faut pas être aussi catégorique,car rien n'est gagné d'avance dans un mariage,il faut tout faire pour que le contrat soit respecté c'est le but mais qui peut dire ce qu'il se passera dans 10 ans,20 ans,nul ne le sait ,je viens d'apprendre qu'un couple demandait le divorce après 35 années de mariage.Ça laisse perplexe!!!




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [02/03/2010 - 15h00 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"l ne faut pas être aussi catégorique,"
Je fais remarqué que je parlais de postes à responsabilités, et non d'un simple poste de travail.

Il n'empêche que l'on remarque hélas fréquemment que le climat familial a un fort impact sur la vie du salarié à l'entreprise. Quand un salarié a des problèmes personnels, cela se ressent toujours au moins un peu, souvent beaucoup dans le travail à faire, parfois sans que cela soit grave, mais plutôt par de multiples petites choses qui ne font plus comme elles le devraient.... jusqu'au jour de l'accident stupide qui n'aurait jamais du avoir lieu.

Cela n'a rien à voir avec de l'inquisition dans la vie privée des gens, mais quand cela peut avoir des conséquences dans la gestion ou la sécurité ou les résultat commerciaux de l'entreprise, il est du devoir du chef d'entreprise de s'en occuper.... au moins un peu, et d'essayer autant que possible de résoudre les problèmes privés ou d'en réduire l'impact tant pour le salarié que pour le bien de l'entreprise.(masculin ou féminin pareillement).

Non, Bougainvilliée, pas descendants, seulement immigré intégré et très respectueux de leur passé et de leurs actions.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 PSYCHO1 a écrit [02/03/2010 - 17h13 ]  
PSYCHO1

Et que se passerait-il à ton avis, Cochise, si justement c'était le dirigeant de l'entreprise qui était divorcé ?




Ah, si tous les gars du monde ...


 cochise_fr a écrit [02/03/2010 - 17h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bah, si il gère son entreprise comme sa famille.... ce ne sera pas terrible.
Certains compensent une vie familiale merdique par une vie professionnelle qui leur sert d'exutoire et de réussite.

J'en connais aussi qui font aussi le contraire.

Ils sont tellement (je ne sais comment le dire) brimés (j'ai pas trouvé mieux) chez eux qu'il en font payé le prix à leur travail en tyrannisant le personnel alors qu'ils doivent filer doux à la maison ou ils se font engueuler .... ce qui n'est évidemment pas mieux..




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [03/03/2010 - 12h42 ]  
bougainvilliee

Je ne suis pas sûr que de faire le distinguo entre "divorcé" et non "divorcé" soit judicieux. Ce n'est pas un bon critère. Car il a ceux ou celles qui demandent le divorce, ceux et celles qui le subissent, ceux et celles qui n'osent pas le divorce ( les soumis, ceux qui n'ont pas d'autre choix que de rester dans une union, etc.). Un chef d'entreprise ne refusera jamais un homme ou une femme qui a eut le courage de faire un constat d'échec et a pris la décision qui s'imposait, pour continuer d'aller de l'avant. Cordialement à toi cochise.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [03/03/2010 - 16h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est en partie vrai, j'aurais pu mettre "qui a une vie de famille sereine"... à la place de divorcé ou pas. Je reste persuadé que la vie privée a un énorme impact sur la vie professionnelle, même si le chef d'entreprise n'est pas censé s'en préoccuper (n'a pas le droit, en fait). Celui ou celle qui a une vie privée agitée, ou compliquée, voir conflictuelle ou guerrière, n'aura pas une attitude professionnelle saine et un jour ou l'autre, cela peut avoir pour l'entreprise des conséquences insoupçonnées et aléatoires.

On pourrait faire un raccourci en disant:
"Celui qui est heureux chez lui fait mieux son travail" (oui, au féminin aussi.!!)




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [03/03/2010 - 18h14 ]  
bougainvilliee

Bonjour cochise, C'est vrai, celui qui a une vie sereine est plus apte à bien s'épanouir et a s'investir dans son métier. Aussi il faut savoir, parfois, mettre fin à une union dans laquelle on est mal à l'aise et en conflit permanent. Vaut mieux être seul que mal accompagné. On peut trouver là une raison au célibat des prêtres, me semble-t-il... Très cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 valou57 a écrit [03/03/2010 - 18h20 ]  
valou57

Messieurs, le contraire est vrai aussi : quand on se débarrasse de ses soucis, n'est-on pas plus apte à s'investir ? ;-)




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 cochise_fr a écrit [03/03/2010 - 18h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Vaut mieux être seul que mal accompagné"
Bien sur, mais on peut y réfléchir AVANT de s'accoupler, plutôt que de s'en apercevoir après. Et puis se séparer quand on est que deux est toujours plus facile que quand on est contraint de garder des liens à vie en raison des enfants.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 petronille a écrit [03/03/2010 - 18h49 ]  
petronille

"'et bien ne vous mariez pas ,et vivez en union , vous n'aurez pas a entendre ce rituel "" :-D




Le silence est le plus grand des mépris


 petronille a écrit [03/03/2010 - 18h50 ]  
petronille

J'ai omis libre c'est a dire union libre ...




Le silence est le plus grand des mépris


 bougainvilliee a écrit [03/03/2010 - 20h15 ]  
bougainvilliee

On avais compris, pétronille. Quant à dire : "on peut y réfléchir avant de s'accoupler". Je m'interroges. L'autre révèle sa vraie nature qu'au fil du temps. En effet on n'est pas le même à 20 ans et à 40. De plus les premiers moments qui sont de séduction, gomme, plus ou moins involontairement, ce que nous sommes réellement. Je crois qu'un couple n'est pas aussi facile que le prétend cochise. Je ne cacherai pas plus longtemps que je me pose des problèmes sur le dominant-dominé qui trop souvent forme la trame de fond d'un couple. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 petronille a écrit [03/03/2010 - 20h57 ]  
petronille

la vie en couple n'est pas toujours des plus facile, et au fil du temps les vrais personnalités se dévoiles ce qui engendre très souvent des conflits qui a la longue peuvent se terminer par une séparation ou divorce..




Le silence est le plus grand des mépris


 cochise_fr a écrit [03/03/2010 - 23h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"L'autre révèle sa vraie nature qu'au fil du temps."
Tout à fait d'accord Bougainvilliée, c'est bien pour cela qu'il conviendrait de prendre son temps AVANT de se dire 'oui' pour un engagement 'à vie'. Baiser et s'amuser sont sans doute divertissants, mais ils sont loin d'être suffisants pour vivre ensemble, la vie étant un tant soit peu plus compliquée que cela.

Que les plus jeunes ne le sache pas peut se comprendre, mais rien n'empêche de leur expliquer comment et pourquoi fonctionne tout le reste.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [04/03/2010 - 10h05 ]  
bougainvilliee

Bonjour, C'est vrai que le "OUI" que l'on prononce, souvent trop facilement (car dans cette situation il est de coutume de dire : oui !), devrait être précédé d'un long concubinage. Car ensuite, pour dire Non, c'est beaucoup plus aléatoire, compliqué et coûteux (rien à voir avec les dépenses d'une noce... et en plus on n'est vraiment pas à la noce). Pétronille a raison en promouvant "l'Union Libre". Les séparations étant plus évidentes et faciles (au grand dam des avocats et autres magistrats), le respect de l'autre, de ses désirs, de sa liberté, y est sans doute plus grand que dans le mariage. Cordialement. (cela ne va pas faire plaisir à cochise... Mais j'ai le droit de dire ce que je pense... Pourtant je me censure de temps en temps, car la sagesse c'est d'éviter tout ce qui est excessif. Tiens c'est pour lucius ou luxius, cà...). Cordialement à tous les mis en cause dans cette question.




Le doute est ma seule certitude


 wizard a écrit [06/03/2010 - 02h31 ]  
wizard

salut a tous.

Petronille c est pas parce que la société ne "condamne" plus l unIon libre que nous allons passer notre vie en union libre .

NORMALENT , EN PRINCIPE (je préfère utiliser le pléonasme parce qu on commence a tous renversé) il y a des choses qui se font que dans le mariage comme le sexe , les enfants et tout ce genre de chose. c est pour une vie plus saine que tout cela se fait .

Aussi je trouve que l union libre ce n est pas quelque chose de serieux du moment ou on arrive pas a s engager devant Dieu ou simplement devant les hommes et parce qu on est pas sur de surmonter certaines choses. Ce n est plus l amour. En tout cas c est ma conviction.

Quand on se marie c est qu on est prèt a s entraider quelque soit la situation , preuve veritable de l amour. Raison pour laquelle je ne te conseille pas l union libre...

Mais bon , de toute facon avec les divorces qui se font de plus en plus facilement on peut dire que l union libre et le mariage , c est la mème "sauce" . Mais au moins le serieux est visible dans le mariage.
A tchiiiiiiao. ;-)




 bougainvilliee a écrit [06/03/2010 - 08h23 ]  
bougainvilliee

Bonjour wizard, Le mariage n'aurait donc de raison d'être que par le sérieux visible (et apparent) qu'il donne aux personnes qui veulent vivre ensemble... Je laisse apprécier... D'autre part, il y a des choses qui ne peuvent se faire que dans le mariage. Je note : les rapports sexuels, les enfants... Mais je crois savoir ce que cela se fait aussi beaucoup hors mariage... Ceci dit le mariage, qui est une invention récente, a été institué et imposé peu à peu à toutes les couches de la société, par, à l'époque où la fortune était surtout agricole, faire des unions solides, ayant pour but d'asseoir une notoriété, une fortune, des terres et au travers d'alliances en agrandir les domaines, les pouvoirs, les richesses... Si les enfants pouvaient entrer dans le calcul, le sexe devait y avoir aussi place... mais on affectait de ne pas trop y penser... Ensuite peu à peu, de proche en proche, l'on a voulu imiter les "grands" et le mariage s'est étendu à toutes les couches sociales, avant d'être figé et légalisé dans le Code Napoléon... Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 betina a écrit [06/03/2010 - 14h25 ]  
betina

wizard,
Aujourd'hui on ne garde plus sa virginité pour le mariage,tu dois faire partie de la petite minorité rigide de croyants qui pense que c'est mieux ainsi.
Tu es encore bien jeune pour affirmer de telle chose comme la sexualité est plus saine dans le mariage.
Les femmes qui ont une sexualité malsaine avec un mari malsain ne viendront pas te le confier,elles subiront comme pour certaines catholiques en se disant que c'est la volonté de Dieu mais d'autres se rebelleront et bien heureusement.
Ce qui n'empêche pas que je pense que je trouve que le mariage est un engagement sérieux mais on ne peut juger ceux qui divorcent car on ne sait pas toujours ce qui se passe dans les ménages.C'est juste dommage.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 huguesmars a écrit [14/04/2013 - 21h41 ]  
huguesmars

Si ce serment existe encore aujourd’hui c’est qu’il a porté ses fruits même si la grande majorité des mariages tiennent juste pour quelques années. Il ne faut pas se demander s’il faut abolir ce serment ou pas mais plutôt où savoir où se situe le problème actuellement. Auparavant, l’institution du mariage était minutieusement respecté, les couples duraient jusqu’à la mort car ils se souvenaient toujours de leur serment. De nos jours, les mariages se font pour l’argent, par précipitation de quitter le domicile familial, car la jeune fille est tombée enceinte, pour des cartes de séjour… et j’en passe sur les différentes raisons. En gros, les gens ne se marient plus par amour mais par intérêt. C’est cette notion déviante qui ne permet plus de respecter le serment alors que ça a toujours fonctionné depuis des siècles. L’évolution de la génération dévie complètement. Les gens voient le mariage comme une échappatoire éternelle.




Répondre à wizard






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.