Croyez-vous que l'on puisse faire percer et guérir un furoncle avec du pain trempé dans du lait ?



missminimi
Cette question a été posée par missminimi, le 19/03/2011 à à 12h06.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Maladie de la peau.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 missminimi a écrit [19/03/2011 - 12h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
missminimi

J'ai un furoncle, pensez-vous qu'il soit possible de le faire percer en appliquant dessus une compresse comprenant à l'intérieur de la mie de pain trempée dans du lait ? merci




Don't panic let love in !


 symbol a écrit [19/03/2011 - 12h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
symbol

Pour un abcès (collection de pus dans une cavité) ou un furoncle (abcès de la peau dû au microbe staphylocoque), il vaut peut-être mieux mettre sur une compresse, 25 gouttes de calendula en teinture mère (en pharmacie) que l'on laisse en permanence et renouvelle fréquemment jusqu'à guérison et ce que l'abcès soit ouvert ou fermé.
Je ne connais pas votre remède et cela ne m'inspire pas comme méthode aseptique.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 aiguemarine a écrit [19/03/2011 - 19h12 ]  
aiguemarine

Il serait beaucoup mieux que tu appliques un antiseptique parce que avec le pue qu'il y a dans un furoncle il ne faut pas prendre ça à la légère .
Si tu as de la Bétadine c'est très bien pour soigner les abcès , ça te permet de nettoyer en désinfectant et de soigner .
Si ton furoncle ne part pas il serait bon que tu ailles chez ton médecin , il faut être très prudente quand on a un staphylocoque ça peut faire une infection généralisée dans le corps .




 betinaweb a écrit [20/03/2011 - 00h51 ]  
betinaweb

La méthode du pain trempé dans du lait n'est pas très sérieuse pour un furoncle.Ce que préconise symbol est bien mais tu montres ton furoncle à ton pharmacien,il te dira si il faut plus.On ne fait pas n'importe quoi avec un furoncle.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [20/03/2011 - 04h34 ]  
bougainvilliee

Bonjour missminimi,

Mange ton pain trempé dans le lait et va voir un médecin.

Si le furoncle n'est pas trop mûr, il te le réduira rapidement à rien.
S'il est près de s'épancher, il interviendra à propos.

Laisses les remèdes de grands-mère, pour les fins-fonds de la Haute-Auvergne, dépourvu de médecin.
Il faut, parfois, y faire soixante kilomètres pour en trouver un. Dans la neige c'est un plaisir.
Il existe en France un département qui a moins de 80 médecins. On comprend dès lors que l'on recourre aux remèdes de "bonne-fame" et que les rebouteux et guérisseurs y pullulent.

Mais est-ce ton cas missminimi ? Vis-tu dans un désert médical ?




Le doute est ma seule certitude


 simon30z a écrit [20/03/2011 - 05h46 ]  
simon30z

Je connais ce remède de la mie de pain trempé dans le lait et mélangé avec un jaune d'oeuf, qu'il faut appliquer en compresses, sur les furoncles, sur les panaris, sur les anthrax, sur les abcès, c'est un remède de grand mère, mais qui marche, quand on a pas de médicaments sous la main. Le furoncle mûrit et perce et cicatrice. Nous bénéficions de cette recette, quand nous étions plus jeunes et qu'il n'y avait pas tous les antibiotiques, qu'il y a actuellement. J'en ai parlé à mon médecin, qui est pourtant jeune, et il m'a dit que ce remède était efficace, comme quoi, les vieux remèdes de grand mère marchent et sont connus, par les docteurs d'aujourd'hui.




 bougainvilliee a écrit [20/03/2011 - 07h44 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Je suis un adepte, également, pour le retour aux remèdes de grands-mères, de bonne-fame, des rebouteux et des guérisseurs.

Aussi je note ton remède.
J'en suis déjà aux ventouses, aux cataplasmes, au bleu de méthylène, à l'ail dans les narines et à l'enroulement dans des couvertures trempées dans l'eau chaude.

Mais on trouve plus la vieille personne qui dans le village soignait les brûlures, le mal de gorge ou détenait les secrets pour vous soulager. Il n'y a même plus de curé, ni bonne soeur à qui s'adresser.

Il y a bien encore un jeune instituteur laïque (pour peu de temps), mais il n'y connait rien.
Il peut, cependant, vous parler de Marx... cela ne soigne pas le mal de dent, mais ça occupe.




Le doute est ma seule certitude


 missminimi a écrit [20/03/2011 - 10h50 ]  
missminimi

Bonjour à tous, aujourd'hui, je peux vous dire et je suis bien contente, j'ai essayé le remède de la mie de pain et du lait, en compresse, je l'avais refait à 2 reprises hier, et ce matin à mon levée, j'ai été très étonnée, car mon furoncle avait percé, je l'ai bien nettoyé avec de l'eau oxygénée et j'ai remis dessus une compresse fait de mie de pain et de lait, que je vais encore laisser toute la journée. C'est une voisine de 87 ans qui m'avait donné ce conseil et je peux dire qu'il a marché. Si le furoncle avait toujours été là, je serais allée chez le médecin demain, mais là c'est impeccable, même l'inflammation autour est partie, c'est magique ce truc.




Don't panic let love in !


 symbol a écrit [20/03/2011 - 17h49 ]  
symbol

Tant mieux missminimi.
On peut obtenir la même chose avec le calendula, méthode naturelle, et aussi aseptique. Cela permet donc d'éviter des risques infectieux. Je ne pense pas que mie de pain et lait aient cette vertu.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [20/03/2011 - 18h36 ]  
betinaweb

Ce qui a marché une fois ne veut pas dire que ça marchera à tous les coups.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [20/03/2011 - 18h46 ]  
bougainvilliee

Parfait symbol,

Mais le calendula (ou Souci), comment se prépare-t-il ?

Infusion de la fleur ? macération ?
A passer sur l'ématome ou

Merci de tes précisions.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [20/03/2011 - 19h23 ]  
symbol

Tu le trouves en teinture mère en pharmacie : calendula officinalis chez Boiron ( même avec pompe doseuse). C'est tout prêt et cela me va bien. Cela doit pouvoir se faire en macération avec de l'alcool mais je ne me suis jamais lancée dans ce type de préparation.
C'est un remède que j'utilise régulièrement même sur des plaies. Cela chauffe un peu au démarrage et l'effet d'apaisement est très rapide. Quelques gouttes sur une compresse ou coton à appliquer dessus suffisent sauf en cas d'abcès où l'on laisse la compresse dessus et renouvelle.
J'ai même soigné dernièrement un chat qui s'était encore battu, après avoir désinfecté au dakin ou bétadine. Cela m'a évité le vétérinaire, la piqure et cependant ce n'était pas beau à voir.

Pour un hématome, je choisis d'abord l'application d'une compresse glacée puis je masse avec de l'arnica en crème.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [20/03/2011 - 19h51 ]  
bougainvilliee

Merci symbol,

Cependant, je recherche avant tout les préparations simples et non celles industrielles des pharmacies.

Une préparation de bonne-fame ou de grand-mère.

Sais-tu, à propos de cicatrisation, que le long de la grosse nervure des feuilles de bananiers, se trouve une petite poudre blanche, que l'on récolte facilement, lorsqu'on en a besoin, en passant l'index dessus (plutôt dessous).
On passe cette petite poudre sur la plaie et elle cicatrice très rapidement (évidement il ne faut pas une plaie énorme).

Maintenant que la mode fait que, dans l'hémisphère nord, beaucoup de personnes plantent des bananiers en été, dans leur jardin, il n'est plus nécessaire de vivre dans les îles pour profiter de cet avantage, que connaissent tous les indigènes.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [20/03/2011 - 20h23 ]  
symbol

Feuilles de bananier, je n'ai pas dans le jardin. Juste une plante (impossible d'imprimer le nom dans ma tête) qui me sert à soigner les verrues (on en trouve partout) et des herbes aromatiques diverses, et pour la cuisine et pour les infusions ou autres, lorsqu'il y a trouble d'un organe, et même en tant qu'antimites etc...
Par contre j'ai acheté des fleurs séchées diverses (il m'arrive aussi de partir à la cueillette) pour tenter de faire ces préparations. Jamais pris le temps de m'y mettre et cependant cela n'a pas l'air bien compliqué.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à missminimi






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.