Rupture difficile, que faire ?



bouba907
Cette question a été posée par bouba907, le 05/07/2011 à à 02h21.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Love Coach.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 bouba907 a écrit [05/07/2011 - 02h21 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bouba907

Bonsoir, je suis en situation de rupture avec ma compagne et je vis cette rupture comme une injustice. Je suis un homme de 34 ans. J’ai vécu 3 ans avec ma compagne de 28 ans. Nous sommes pacsés depuis 1 an. Ma compagne vient de m’opposer une rupture depuis 15 jours et est partie du domicile conjugal du jour au lendemain. Notre couple a fonctionné tant bien que mal avec son lot de bonheurs et de crises, comme dans tous les couples. Ma compagne me quitte sans que je ne sache le motif. Je suis né catholique et elle née de parents marocains, fervents musulmans. En revanche, elle ne croit en rien ; une mécréante qui boit, qui fume et j’en passe des meilleurs. Elle n’a jamais été capable d’affronter les siens de peur d’être reniée. La relation a donc existé et évolué dans la clandestinité. Elle me quitte et sa décision a été exprimée à travers une lettre dont le contenu de son propre aveu a été grappillé sur le net. Le comble ! Je souffre ; je me sens totalement désabusé. Elle m’a sacrifié pour préserver l’honneur familial. Elle m’a sacrifié pour se racheter une "virginité" car sa famille l’a croit toujours célibataire et espère la marier à un bon musulman. Ah la religion quand tu nous tiens ! J’ai essayé en vain de lui faire changer d’avis mais toutes les tentatives nous éloignés davantage l’un de l’autre. Je souffre, je reste des jours enfermé à essayer de conjurer ce sort. En vérité, elle ne veut rien assumer, tout dans sa vie est compartimenté. Le mensonge est quasi permanent. J’ai besoin de vos conseils. Je n’arrive pas à passer à autre chose et j’espère toujours son retour. Aussi, je suis tenté à l’idée de faire un grand déballage auprès de sa famille, leur tout révéler. Elle est morte de trouille et m’invite à mesurer les conséquences d’un tel acte. Et moi dans tout ça ? Aidez-moi, je suis à bout. Merci.




 Wisty a écrit [05/07/2011 - 08h26 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonjour,

bouba, avant d'exiger que ta compagne revienne,je pense qu'il faudrait trouver le moyen d'avoir une explication ,à voir ce qu'elle te reproche. Et toi de ton côté, te faire un bilan sur ton comportement, lequel aurait pu la blesser.
Tous couples possèdent des hauts et des bas,le tout c'est de prendre du recul et analyser dans un but de bon fonctionnement.

On reprend bien la vie commune une fois, deux fois, mais si cela se répète, cela devient du bouillon réchauffé, et dans ce cadre là,il faut mieux dès lors une séparation définitive et repartir sur d'autres bases. ;-)




Wisty


 Tofinho a écrit [05/07/2011 - 08h50 ]  
Tofinho

Ah ça, la religion... Quand elle fait des siennes.

C'est sur qu'il est assez compliqué de vivre et comprendre les attitudes des fervents religieux. Cependant, tout "déballer" à sa famille, comme vous le dîtes, ne vous aidera guerre. Sa famille la rejettera certainement à elle, et elle de son coté, vous détestera certainement. Vous serez deux à souffrir et à se retrouver seuls... :-|

Pour le moment, le mieux est sans doute de laisser un peu la poussière se poser, laisser se calmer les esprits. Donner lui le temps de penser à la situation et faire en sorte que vous lui manquiez.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 bouba907 a écrit [05/07/2011 - 13h49 ]  
bouba907

Bonjour Tofinho et merci pour tes conseils. Mais tu sais des fois, on n’a pas trop le choix quand on a le sentiment d’avoir été floué et désabusé. Elle m’a fait trop de mal. A un moment, on disait que nos deux destins étaient liés. Elle s’est sentie ces derniers temps piégée ; mais je n’y suis pour rien. Je parlais dans le précédent message d’un projet de vie au canada. C’est justement dans ce cadre qu’on a été amené à se pascer pour légitimer notre union. La constitution du dossier nous pris beaucoup de temps, d’énergie et d’argent. Le dossier était recevable ; elle a refusé de se présenter avec moi à l’entretien. Le projet a échoué à la poubelle. Aujourd’hui, elle semble subir des retours de bâton. Le pacs, ce n’est pas une chose banale comme elle avait tendance à le penser. Aujourd’hui, elle porte sur son acte de naissance des "mentions marginales" (nom, prénom du conjoint…) et ça elle a du mal à l’admettre. Ces mentions le seront à vie. Et ça elle le cache à sa famille. Je n’y suis pour rien. Il faut qu’elle apprenne à assumer aussi ses actes. Ceci étant, je l’aime et je veux faire ma vie avec elle, loin, à l’autre bout de la terre s’il le faut. Mais elle ne veut pas prendre un peu de distance par rapport à sa famille. Elle les voit tous les weed-ends, leur ment copieusement sur sa situation. Et tu penses que je vais me laisser "jeter" comme ça ? Entre l’amour et la haine, il n’y qu’un pas dit-on. On peut se séparer si au terme des discussions constructives, on tombe d’accord sur cette conclusion. Elle n’a pas du tout mis les formes. Elle m’a appelé "mon doudou" le matin ; et le soir elle me quitte sans pouvoir me le dire de vive voix. Elle s’est cachée derrière un brouillon de papier dont le contenu de son aveu a été récupéré sur internet. Je trouve ça lâche de sa part. Je suis prêt à effacer l’ardoise et repartir de bon pied s’il le faut car je l’aime. Mais si elle continue à insinuer auprès de qui veut l’entendre que je l’aurai mise à la porte, je n’aurai pas d’autre choix de lancer la contre-offensive. C’est malheureux à dire. Comprends ma souffrance, elle est abyssale. J’ai donné des gages : me "convertir" s’il le faut pour calmer les ardeurs des fervents religieux du côté de sa famille. Mais ce que je trouve inadmissible c’est qu’elle veuille exiger aussi de moi une pratique régulière de l’islam, et aussi un dernier point, et pas des moindres, apprendre l’arabe pour pouvoir converser avec sa mère. Je me demande avec qui je me mets : avec elle la mécréante que j’ai connue tolérante, ouverte et libérée comme elle aime se définir ou avec sa famille ? Elle a joué avec moi pendant trois années et aujourd’hui elle veut passer à autre chose. Mais elle oublie semble-t-il qu’elle m’a laissé les armes, les bombes à retardements, ses vulnérabilités. J’attends de voir. Elle prétend m’aimer sincèrement mais ??? J’espère que les choses vont s’arranger.




 scott- a écrit [05/07/2011 - 15h47 ]  
scott-

bonjour bouba le problème dans tous sa c'est la religion si vous êtes chrétien et elle musulmane c'est un grand problème pour elle est surtout vis à vis de ces parent le problème dans notre religion pour êtes mariée il faut que les deux couple soit musulmans sinon sa ne marcheras pas si vous avez des différente religion car notre religion musulmane celui ou celle qui se marieras avec un chrétiens vas en enfer jusque à l'éternité y a beaucoup de chose interdite comme le vin manger le porc l’adultere et plein d'autre fait et mémé si elle deviens avec toi comme avant sa famille ne lui pardonneras jamais d'être avec un chrétien pour la vie et si sa famille la rejet c'est à son tour de te rejeter donc si tu veux te rétablir avec elle tu doit te convertir en islam et pas la peine que tu apprend l'arabe sa viendras tous seul faut juste que tu prononce une formule en arabe et tu seras convertie c'est pas la mère a boire 5000 personne se convertisse en islam chaque année en Angleterre donc tu arrête de boire et ne mange pas de porc et si elle fait sa tu lui dit que c'est pécher et que notre religion musulmane ne nous permet pas de faire sa et tu verra quel vas se rendre compte et quel pourras te présenter a sa famille sans crainte je connaît des français qui se sont convertis en islam a cause de leur conjoint musulmane.
bonne chance a toi !!




 bouba907 a écrit [05/07/2011 - 16h30 ]  
bouba907

Merci Scott pour tes conseils avisés. Si cela ne tient qu'à la religion, par amour, je suis prêt à franchir le pas; et elle le sait. je suis né catholique certes, mais pour la femme que j'aime, je suis prêt à tout. On avait déjà abordé cette question. Je respecte déjà un certain nombre de préceptes par respect pour elle. J'ai fait déjà des démarches dans une mosquée près de chez moi. je lui en ai parlé il y a quelques jours mais ceci n'a pas l'air de l'enchanter. Penses-tu que je dois me convertir et porter ça à sa connaissance par la suite. Je ne sais pas comment elle réagirait. Que me conseille-tu sachant qu'elle est partie et à changer de numéro de téléphone.




 ranus a écrit [05/07/2011 - 16h45 ]  
ranus

Bonjour Bouba907, Attends un peu, on ne se convertit pas comme cela à l'Islam, quand on est catholique, uniquement pour une femme qui apparemment ne sait pas ce qu'elle veut et qui te fait tourner en véritable bourrique. Cette fille est une instable et ne sait pas ce qu'elle veut. Elle ne veut plus rester avec toi, ne veut plus avoir de tes nouvelles puisqu'elle a changé de numéro de téléphone. Il faut l'accepter. Je pense qu'il faut abandonner et la laisser faire ce qu'elle veut, de toutes manières d'après l'histoire que tu racontes, tu ne sera jamais heureux avec cette personne. Même si tu souffres, ca ne sera qu'un moment, si tu étais avec elle se serait toute ta vie. Saches que si tu convertissais à l'Islam, ce n'est pas pour autant qu'elle reviendrait, ce que te dit scott, n'est que pure supputation de sa part.




 scott- a écrit [05/07/2011 - 16h53 ]  
scott-

il faut que tu soit plus précis est ce que tu tes convertis après ou avant quel est partis parce que après la conversion faut que tu pratique la prière mais c'est pas difficile normalement si tu fait tous sa et quel t'aime vraiment y auras pas de problème avec elle mais je vais te dire quelque chose dans nos tradition et notre religion pour avoir un enfant il faut quel la personne soit mariée si elle auras un enfant sans faire le mariage et la présence des parent c'est la honte et le déshonneur devant la famille et vis à vis de la religion et tout le monde donc je suis sur que c'est due a cause de sa elle peut pas faire face a c'est parent avec une tel situation et surtout avec un chrétien donc ta campagnante est entre le marteau et l'enclume.




 cochise_fr a écrit [05/07/2011 - 20h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Inutile de faire le malheureux et de vous mettre la tête dans le sable pour ne pas voir.!!

Ne me dites pas que vous ne connaissiez pas le problème avant et pendant que vous avez vécu ensemble, où alors vous êtes aveugle. On ne se met pas en couple "comme çà pour voir".... à mon avis, et on essaie de faire connaissance en profondeur sur l'éventualité d'une vie commune avant de s'engager plus officiellement. Faire autrement rend l'avenir aléatoire.... avec les inconvénients que vous subissez, mais qui ne devraient pas vous surprendre.

Que faire maintenant..... changer de partenaire, à mon avis.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bouba907 a écrit [05/07/2011 - 21h38 ]  
bouba907

Cochise fr, j'ai été très tôt conscient de ces aléas...je savais que ce problème lié au fait religieux rendrait impossible une vie de famille à long terme. sa soeur a fait le choix de partir vivre son amour en dehors des prescriptions familiales. son compagnon non musulman a fait le service minimum: conversion à l'islam, mariage. aujourd'hui, ils sont heureux mais loin de la famille; même si des rancoeurs persitent dans une certaine mesure. on était en train d'expérimenté quelque chose; elle a décidé d'y mettre fin. voilà! c'est fort de l'exemple de sa soeur que je me suis résolument engagé dans cette histoire. si elle ne m'avait pas miroité la perspective d'une vie à long terme, la relation, je l'aurait envisagée comme juste une histoire de fesses et après tchao!




 bouba907 a écrit [05/07/2011 - 21h53 ]  
bouba907

ranus! l'évidence aurait été qu'elle présente à papa et maman un muslim un point c'est tout. mais le jeu (se convertir à l'islam) en vaut-il vraiment la chandelle? difficile à dire. elle a peur d'être rejeté par les siens et me sacrifie de façon lâche. mais elle n'est pas sortie de l'auberge. ou elle se soumet au diktat familial et tout le monde est content même si c'est pas la vie qu'elle aurait aimée avoir (faire l'objet d'une négociation entre famille; la femme négociée comme du "bétail" au coin d'une table) ou elle va devoir trouver un prototype fidèle au désir de papa et maman. mais comment dissimuler les mentions marginales liées au PACS sur son extrait d'acte de naissance, c'est sa hantise, son cauchemar actuellement. j'ai de la peine pour elle. vous vous rappelez de l'histoire qui avait agité l'opinion du bon musulman du nord qui a exigé un divorce parce qu'il aurait eu un dol, une tromperie sur la "marchandise" (sa promise n'était plus vierge). dans tout les cas, avec les mentions portées sur son extrait de naissance, le déshonneur de la famille la guette. c'est pitoyable. mais tout ça, c'est son problème; elle va devoir assumer.




 dette a écrit [08/07/2011 - 16h01 ]  
dette

Bonjour ,

A quoi bon retenir quelqu'un qui veut partir ...

Inutile de se mentir c'est que l'amour réciproque n'est plus vraiment présent ...

Et je pense que de tout dévoiler à sa famille , elle vous détesterait et ne vous le pardonnerait sûrement pas ...

Bon courage ...




 bouba907 a écrit [08/07/2011 - 20h31 ]  
bouba907

Bonjour Dette et merci pour vos conseils. Tout ce que je veux c'est comprendre. elle est une femme foncièrement méchante: vous recevez un courrier le matin de votre patron qui pourrait gravement compromettre votre avenir professionnel; c'est d'ailleurs ma compagne qui a monté le courrier et le soir; vous rentrez et elle vous oppose une rupture. elle est où l'humanité là? j'ai toujours pensé qu'entre conjoints, on se doit assistance, soutien. moi à sa place, je me serai jamais comporté de la sorte. elle m'a porté le coup de grâce avec sa décision. sa décision de partir est tout à fait légitime; c'est de son droit. mais quand il faut y mettre les "formes". "je m'en vais je ne sais pas quoi te dire. tiens, c'est la lettre de rupture. il y a quelques incohérences à la fin, c'est normal j'ai pompé des paragraphes sur internet." bon! comment ai-je pu vivre aux côtés d'un être pareil pendant trois années? aux dernières nouvelles, elle serait en train de s'éclater en vacance et raconte à qui veut bien l'entendre que "je l'aurai foutu dehors dès qu'elle m'a annoncé sa décision de partir", que je nourris une haine à son égard au point de vouloir tout balancer à sa famille pour me soulager. je rassure tout le monde sur ce forum: je ne balancerai rien à qui que ce soi. je me suis débarrassé des "boules puantes". je la laisse à ses propres démons. qu'elle soit heureuse dans sa vie; c'est tout le mal que je peux lui souhaiter...je commence à envisager l'avenir avec beaucoup plus d'optimisme. c'est dur mais c'est la vie. merci aux uns et autres pour vos sages conseils et soutiens.




 wafia a écrit [08/04/2012 - 00h48 ]  
wafia

salam bouba je viens de lire ta question,et ton soucie je le sens et je peux me mettre a ta place,c'est la faute de ta compagne qui n'a pas prés en considération sa famille qui sait que il viendra le jour ou il lui demande un mariage avec un musulman..et ne dis pas que c'est la faute de sa famille ou de sa religion, parce-que c'est elle a décidé de rester avec toi elle oublie les deux.
il faut savoir c'est, elle, te veux vraiment,c'est elle te dis oui;combat pour ton amour et c'est tu trouve qu'elle a pré sa décision,il faut que tu sois fort et pense a toi, sa te ferra mal et tu vas te sentir seul et ta vie serra vide, mais sache que a la fin de chaque tunnel il y'a une lumière, et chaque relation a une conclusion,et je sens que un homme comme toi sensible et qui sais aimé une femme et qui veux gardé la chaleur d'un couple trouvera un jour une belle femme qui t'aime......




 bouba907 a écrit [09/04/2012 - 20h28 ]  
bouba907

salam Wafia! je viens de te lire et merci pour l'attention que tu as portée à mon histoire. aujourd'hui, c'est une histoire que je conjugue au passé. je me réjouis d'avoir passé ce cap oh combien difficile. il fallait absolument tourner la page; ça a été dur mais aujourd'hui, je me concentre sur moi-même, sur mon avenir. je ne suis plus en contact avec cette personne et je n'ai plus de ses nouvelles et c'est tant mieux. cette épreuve m'a permis dans une certaine mesure de voir la vie autrement. la foi en Allah m'a beaucoup aidé et c'est le moment de renouveler aux uns et aux autres toute ma gratitude pour vos conseils avisés.




Répondre à bouba907






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.