Que font les hommes pour préserver les loups en disparition ?



mnacdm
Cette question a été posée par mnacdm, le 08/11/2007 à à 16h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Loup.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 loup* a écrit [16/07/2009 - 15h59] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
loup*

Pour l'instant, en dehors plutôt des efforts du gouvernement...



[ Lire la suite de la réponse écrite par loup* ]



Réponses



 Placebo a écrit [08/11/2007 - 17h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Placebo

Il me semble que des associations de protection des animaux réinsèrent régulièrement des loups dans les montagnes de France pour essayer de repeupler les meutes. Les loups sont menacés d'extinction, je crois qu'ils sont protégés, mais les éleveurs qui voient leurs troupeaux de moutons décimés par les prédateurs ont tendance à avoir le coup de gâchette facile... :-o




 cochise_fr a écrit [08/11/2007 - 23h38 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est assez simple.....RIEN DU TOUT !!!!
Non pas que l'on manque de bonnes volontés, mais on manque surtout de volonté tout court.
Réinsérer les loups, comme n'importe quel animal en voie disparition à cause des hommes, demande beaucoup plus qu'un décret gouvernemental.
Il faut reconstruire toute la chaîne alimentaire détruite jusqu'à l'animal concerné..... et cela est beaucoup plus difficile, et cher, et incertain, que de relâcher des pauvres bêtes élevées en captivité, ne sachant pas chasser, n'ayant aucune proie disponible en dehors des animaux domestiques des éleveurs mal protégés.
Il faut, avant la réintroduction des loups, faire revenir les proies du loup, et ces proies doivent avoir elles aussi des proies plus petites pour vivre, qui doivent aussi avoir des proies.... etc. Commençons donc par cela. Puis protégeons les troupeaux à l'aide de chiens genre patous qui n'ont pas peur des loups et dont les loups ont peur. Le loup est un animal intelligent, mais craintif. Il est comme l'homme un peu flemmard, s'il peut se passer de chasser en trouvant sa nourriture auprès des hommes. Mais si il ne peut le faire sans risque, il est tout à fait capable de chasser lui même ses proies.... quand il y en a. Enfin le loup, comme chacun sait vit en meute, il conviendrait donc de relâcher une meute constituée entière d'un seul coup, au lieu de relâcher un seul individu en espérant qu'il retrouve un jour des congénères un peu par hasard.

Enfin, tout cela n'est que mon opinion, dont les irresponsables politiques n'ont rien à faire, plus préoccupés de magouilles électorales ou financières que du bien-être de la planète.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [09/11/2007 - 12h01 ]  
bougainvilliee

Bonjour, Je comprends ton interrogation. Mais l'homme a peur du loup. En fait il a peur de tout ce qu'il croit le gêner, y compris de l'homme d'ailleurs, pour peu qu'il soit étrange ou étranger. L'homme est une espèce en voie d'expansion. En France nous étions 20 millions il y a deux siècles. Et c'était la nation européenne la plus peuplée. Aujourd'hui nous sommes 3 fois plus nombreux. Les animaux n'ont plus leur place ou d'espace. C'est eux ou nous. Encore sommes-nous une espèce qui réfléchi. Car l'expansion est une loi de la nature. Toute espèce, végétale ou animale, tend à prendre tout l'espace au détriment des autres. Seules les chaînes alimentaires régulent un certain équilibre. Un statu quo et un équilibre peu se faire en travers d'une interdépendance. Mais l'homme aujourd'hui omniprésent, brise ces équilibres au bénéfice de lui seul. Finalement, je suis assez satisfait de constater que certains départements se dépeuplent. Ces régions vont devenir des réserves ou les animaux reprendront peu à peu leur place. Si la France a vu sa population humaine se multiplier par trois en deux siècles, le département de la Lozère a vu la sienne divisée par deux dans le même laps de temps. Aussi, je suis très heureux que les malheureuses municipalités successives du petit village de Lozère où j'ai une terre, aient bêtement, profitant que je n'était pas sur les lieux, aient détruits les accès à une de mes terres, val escarpé donnant sur le Chassessac. Cela fait une réserve à laquelle les hommes n'ont plus accés. Malheureusement, pour l'instant ce sont les vipères et les renards qui occupent l'endroit. Mais les renards faisant parti de la chaîne alimentaire des loups, on peut espérer que l'un d'eux va élire domicile dans ce val désormais inaccessible. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 loup* a écrit [16/07/2009 - 15h59 ]  
loup*

Pour l'instant, en dehors plutôt des efforts du gouvernement pour l'éradiquer ( autorisation pour les bergers de tuer 4 Loups par ans ) peu de chose ont été apporté, si ce n'est que soulever la colère des éleveur qui réclame le droit du fusil. Mais il y a tout de même eut de bonne chose : programme de reforestation, présence de gros gibier, indemnité versé aux éleveur, parc du Gévaudan et sans oublier son statut d'animal très protéger.




Répondre à mnacdm






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.