Aimeriez-vous voir le retour des bals populaires ?



betina
Cette question a été posée par betina, le 07/08/2010 à à 02h20.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Loisirs.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 bougainvilliee a écrit [07/08/2010 - 10h52 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Avec les "Mamas",assisses sur des bancs, autour de la salle, pour surveiller leurs filles ?...

Ah ! le bon vieux temps... L'accordéon et le plancher recouvert de sciure... le houla-oup... les jupes cloches... et les ivrognes (les vieux garçons) du village qui, sérrés prés du bar, le béret, bien enfoncé sur les oreilles, et le clope douteux aux lèvres, reluquaient les jeunesses...




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [07/08/2010 - 11h08 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
symbol

Et les castagnes à la sortie du bal...
C'est évidemment pas le côté le plus reluisant que nous décrivons.

Bof pour le retour, il eusse fallu que j'y aille...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [07/08/2010 - 12h06 ]  
bougainvilliee

On dit, aussi, la "castagne", dans ton coin ?

C'est du Midi ça... Je pense qu'il faut traduire pour les Belges, les Canadiens et les Tunisiennes...

La castagne, c'est la châtaigne... et par suite le coup de poing... c'est-à-dire la bagarre.

Bagarre qui avait lieu à la sortie des petits bals populaires, chers à bétina, et qui était une tradition de fin de bal...

On aime ou on n'aime pas les petits bals populaires avec tout leur folklore...




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [07/08/2010 - 12h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est dans les villes qu'ils ont disparus..... mais ailleurs ils perdurent.
Certes ils sont moins fréquentés que les boites de nuits, mais ils ont aussi certainement beaucoup plus de charme.

Et puis, cela change des vacarmes assourdissants de la techno et autres du même genre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [07/08/2010 - 13h37 ]  
betina

Il n'y avait pas que des bagarres bougainvilliée et au moins,ça avait le mérite que les gens se rencontrent,bien des couples se sont formé au son des valses musette ou des tangos langoureux à l'époque,il n'y avait pas besoin d'internet pour faire des liens et l'esprit de fête était là,les générations se confondaient.
Il ne faut pas en brosser un tableau négatif et même caricatural.

Je tiens à préciser que les quelques bagarres ne faisaient pas de morts contrairement aux sorties de boites de nuit aujourd'hui.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 bougainvilliee a écrit [07/08/2010 - 13h53 ]  
bougainvilliee

Non, ce n'est pas un tableau négatif que je voulais brosser... Mais une réalité passée...

Il se peut qu'en Haute ou Basse Auvergne, en dehors du 14 juillet, il y ait encore des bals aux fêtes patronales...

Avec moins d'orchestre, parce que les musiciens coûtent chers...

Même lors de la fête de la musique, les gens ne dansent plus, dans ma ville... et la municipalité ne maintient qu'un bal squelettique pour la fête nationale, parce que c'est la tradition...

Mais pourtant, ce peut être un instant de joie et de convivialité...

Or souvent, ils n'existent plus que dans certains films nostalgiques, qui tentent de reproduire des émotions adolescentes...

Je le regrette... mais l'usure du temps, tue beaucoup de choses.




Le doute est ma seule certitude


 kipic a écrit [07/08/2010 - 21h51 ]  
kipic

si si il reste le bal des pompiers !!!! le 13 ou 14 juillet !!!
maintenant c'est une soirée dansante.
Et si vous voulez retrouver ces ambiances sympas, il y a de plus en plus de soirée salsa, tango .... organisées un peu partout.




 betina a écrit [07/08/2010 - 22h33 ]  
betina

Je vois que cela t'est cher aussi bougainvilliée,tu commences par la caricature du bal et ensuite tu as du te rappeler tes premiers émois amoureux pour être si nostalgique :-D




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [08/08/2010 - 09h39 ]  
Wisty

Bonjour,

Pour bien profiter de bals populaires, il faut avoir de jambes.....pour résister. :-D




Wisty


 betina a écrit [08/08/2010 - 14h53 ]  
betina

Pourquoi tu dis ça Wisty? tu veux mes pieds pour aller danser? ils t'iraient très bien pour danser la valse avec tes prétendants.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 symbol a écrit [08/08/2010 - 18h53 ]  
symbol

T'as dépaillé les cardons pour aller danser ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betina a écrit [08/08/2010 - 19h36 ]  
betina

Tu peux expliquer le sens de ta phrase symbol stp,je ne comprends rien.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [08/08/2010 - 20h15 ]  
Wisty

Bonsoir,
C'est vrai, que je ne comprends pas très bien ta phrase symbol, mais je suis belge.....c'est normal.... :-D




Wisty


 mitraillette a écrit [09/08/2010 - 13h31 ]  
mitraillette

Pourquoi pas? je n'aime pas les boites de nuit.




dis moi qui tu es, je te dirais qui je suis


 bougainvilliee a écrit [09/08/2010 - 14h31 ]  
bougainvilliee

Pourtant la nuit... les boîtes de nuit, ne nuisent pas...

On n'est pas obligé d'être en nuisette pour se laisser aller à leurs charmes... Charmes de ceux et celles qui y passent leurs nuitées...




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [11/08/2010 - 17h11 ]  
symbol

Excusez le retard !
A la vue de 2 belles gambettes en photo, disparues depuis, cette expression veut dire lorsque les beaux jours reviennent, les jambes se dénudent.
Comme dans les jardins au printemps...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [11/08/2010 - 21h46 ]  
bougainvilliee

Belle poésie, symbol (j'avais écris symbal, j'ai rectifié avant d'être traité d'insulteur de dames)...

Mais je trouve néanmoins le lapsus agréable.

Des jambes dénudées...

Excusez-moi, j'étais en train de rêver sur ce thème...

Rien à voir avec les bals populaires ...? ... je n'en suis pas si sûr que cela !




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [12/08/2010 - 14h42 ]  
symbol

De la cymbale qui percute à la cymbale charleston, et si nous allions danser le rigodon ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à betina






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.