Pourquoi l'administration française n'utilise-t-elle pas (ou si peu) les logiciels libres ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 15/02/2014 à à 14h15.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Logiciel.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [15/02/2014 - 14h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Alors qu'on cherche désespérément des économies de dépenses publiques, voir des réductions quand c'est possible, il est une solution qui serait un bon début: l'usage des logiciels libres....et gratuits dans toutes les administrations et services publics.

Certes ces logiciels ne permettent pas les jeux vidéos modernes développés pour windows, mais est vraiment un problème dans l'administration.?
De plus, ces systèmes sont en général mieux sécurisés que l'OS le plus répandu.

Y aurait il là encore des magouilles en sous main.?

http://www.april.org/fr/node/18157




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/02/2014 - 18h32 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Très bonne question.
Un peu d'histoire, en résumé:
- acte 1 : la Commission Européènne recommande aux Etats Membres l'utilisation des logiciels libres. A noter que déjà des Administrations françaises les utilisaient pour des questions de sécurité (Ministère de la Défense Nationale, Assemblée Nationale pour ne citer que les plus importantes). Dans la foulée la Gendarmerie Nationale rénove son parc avec 90000 ordinateurs sous la distribution Linux Ubuntu. La transition s'est effectuée sans problème (il est nettement plus facile de migrer de Windows vers Ubuntu que de faire l'inverse).

- acte 2 : sous l'impulsion de N. Sarkozy, lui même poussé par le lobby des vendeurs de medias, la Commission propose une directive pour lutter contre le piratage. Le Parlement Européen la retoque, mais la directive est finalement promulguée avec quelques modifications.

- acte 3 (caché): certains (en France, cherchez donc qui) font valoir que piratage rime avec logiciel libre, ce qui est une contre-vérité.

- acte 4: retour en force des logiciels propriétaires en France (Microsoft se frotte les mains...)

Malgré le changement de stratégie stupide et couteux (pour l'Etat) de la France, la Commission reste sur son idée et continue à promouvoir les logiciels libres:

http://pro.01net.com/editorial/598363/avec-le-logiciel-libre-le-secteur-public-europeen-pourrait-economiser-plus-d-un-milliard-d-euro/




 cochise_fr a écrit [15/02/2014 - 21h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Encore des chiffres lancés en l'air. 1 milliards cela fait un chiffre rond....mais c'est sans doute énormément plus car l'emploi des logiciels libres dans TOUTES les administrations (et non quelques unes éparpillées) conduirait également des entreprises privées à s'y mettre également, y compris s'il faut déduire une part de formation pour les personnels concernés.

Quant à la corruption régnant à la tête de l'état, ce n'est hélas pas une découverte.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Carol a écrit [17/02/2014 - 15h47 ]  
Carol

Ça n'était donc pas vraiment une question ?
En tout cas il est évident que des contrats sont passés entre l’État et les grosses boites dont Microsoft.
Chacun doit y trouver son intérêt, surtout que Microsoft voir son chiffre d'affaires baisser en ce moment.
Tant pis pour eux après tout. Si ils veulent travailler avec de la merde, tant pis pour eux.




liberté


 cochise_fr a écrit [17/02/2014 - 19h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais non Carol, pas "tant pis pour eux".....car c'est tout le monde qui paye la facture ne l'oubliez pas, vous incluse.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [17/02/2014 - 20h48 ]  
papiguy

Tout à fait d'accord avec cochise_fr,

Si on lit bien le guide publié par la Commission Européenne, c'est non seulement la réduction des coûts qui est visée mais aussi la volonté de n'a pas être pieds et poings liés par des logiciels propriétaires, dont le code est tenu secret, et qui n'évoluent qu'au gré du bon vouloir des éditeurs.
Accessoirement (?), les questions de la sécurité et de l'espionnage se posent. On a bien vu ce que les Israéliens et les américains ont été capables de faire en sabotant à distance les installations nucléaires iraniennes.




Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.