En quoi Germinal de Zola est réaliste ? Et où y a t-il un passage fantastique la dedans?



elodie62
Cette question a été posée par elodie62, le 26/09/2010 à à 10h30.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Livres.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 elodie62 a écrit [26/09/2010 - 10h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
elodie62

Bonjour, j'ai un gros souci, je ne trouve pas en quoi un extrait de Germinal de Zola est réaliste! Le texte commence par 'Dans la plaine' et finit par ' près de chaque feu'.
Puis dans ce même extrait je dois trouver un passage fantastique et le prouver, Et... Pas moyen je ne trouve pas.
Pouvez vous m'aider svp?




Elodie


 Andoudouille a écrit [26/09/2010 - 12h46 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Andoudouille

Si on avait l'extrait ... Pourquoi pas.
Il est long ? Peux tu le partager par un copié/collé ?
Sinon, je suis désolé, mais je ne peux rien pour toi.
Bon courage tout de même.
Amitié.




L'avenir vous montre son derrière.


 coeur de patate a écrit [26/09/2010 - 14h34 ]  
coeur de patate

a mon avis il faut le lire et après c'est plus facile de comprendre ! c'est le but de l'exercice on ne va pas le lire à ta place cela ne va rien t'apprendre ! ;-)




ciao!


 Andoudouille a écrit [26/09/2010 - 19h26 ]  
Andoudouille

il ne voyait même pas le sol noir, et il n'avait la sensation de l'immense horizon plat que par les souffles du vent de mars, des rafales larges comme sur une mer, glacées d'avoir balayé des lieues de marais et de terres nues.
Devant lui, il ne voyait même pas le sol noir, et il n'avait la sensation de l'immense horizon plat que par les souffles du vent de mars, des rafales larges comme sur une mer, glacées d'avoir balayé des lieues de marais et de terres nues.
Aucune ombre d'arbre ne tachait le ciel, le pavé se déroulait avec la rectitude d'une jetée, au milieu de l'embruns aveuglant des ténèbres.

-Voici, je pense, le passage fantastique. Une description presque irréel, où se trouve l'homme, dans quelle circonstance ... On ne sait pas vraiment.
Le coté obscure de cet extrait en fait une sorte d'aventure fantastique. Quelque chose de mystérieux ... Enfin, je dois sûrement pas avoir ton niveau, et tu as surement des amis bien plus qualifiés que nous :D.
Amitié.




L'avenir vous montre son derrière.


Répondre à elodie62






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Emile Zola : biographie du fondateur du mouvement naturaliste




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.