Un simulateur d'aube, c'est efficace ?



didouche
Cette question a été posée par didouche, le 24/10/2007 à à 22h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Literie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 carter a écrit [24/10/2007 - 23h02 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

C'est indeniablement éfficace contre la déprime, le reveil du mauvais pied, et le bien-être en général puisque c'est le principe type de la luminothérapie: le rythme biologique est rythmé par l'alternace jour/nuit grace à uneune hormone que notre organisme produit pour distinguer cette alternance: la mélatonine.
Du coup, l'idéal pour un bon réveil serait de se reveiller avec la lumière du soleil.
Toutefois, il faudrait que ces similateurs d'aude reproduisent à l'identique la lumière naturelle, même dans ses longueurs d'ondes invisibles comme l'ultra-violet, ce dont je doute...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [24/10/2007 - 23h10 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Histoire de ne pas mourir idiot..... qu'est-ce que c'est ??? Et à quoi cela sert il ??
Bon, j'ai bien une petite idée, mais je ne connaissais pas, alors ??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [24/10/2007 - 23h14 ]  
carter

un simulateur d'aube est juste un reveil qui s'eclaire progressivement c'est l'heure du lever. c'est censé reproduire l'aurore de façon la plus fidèle possible. Mis pour 8 heures, il s'illumine legerement jusqu'à reproduire un luminosité naturelle. Bref, c'est la technologie qui reproduit ce que nous n'aurons pas besoin de faire si nos volets n'etaient pas fermés (et que nous nous levions comme les poules)...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [24/10/2007 - 23h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Merci, mais je n'en comprends toujours pas l'usage. Quand on dort, on se réveille à la fin du sommeil, pas parce qu'il fait jour, non ??
Il est vrai que j'ai cette faculté de pouvoir dormir n'importe quand, n'importe où, sur commande ou sur besoin, et de me réveiller pareil à la demande ou grâce à un réveil à bips sur-aigus, ceux traditionnels n'ayant aucun effet sur moi. Quand à la luminosité ambiante, que ce soit au levé ou au couché du corps, je n'y ai jamais fait attention.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [24/10/2007 - 23h49 ]  
carter

Le problème, cher Cochise, est que dans nos sociétés productivistes, l'heure de notre reveil n'est guère choisi en fonction de notre chronobiologie, à savoir les rythmes de notre corps. Ceux ci sont simple pour notre organisme: la mélatonine est produite quand la luminosité se reduit fortement et donc, sonne l'heure du coucher pour notre cerveau. inversement, la production de cette hormone s'arrête quand la luminosité du jour apparait, permettant le reveil naturel et efficace. Mais:
-rares sont les personnes qui se reveillent avec la luminosité du jour...
-rare est la lumière naturelles en Hivers, provoquant des dépressions saisonnières,
-rares sont les personnes dont l'adéquation Travail/ chronobiologie est correcte (quand vcotre reveil sonne à 5 heures du mat')

Du coup, la technologie, cette salope, plutôt que de nous inciter à nous revolter comme des heures de travail absurdes, prefère nous accompagner dans notre esclavage proletaire en nous donnant les outils pour que nous fassions plaisir à nos patrons (un peu comme le four à micro-ondes qui accompagnent la destructuration des repas car le temps du salarié est compté...)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [25/10/2007 - 00h05 ]  
carter

Mais il vrai que la chronobiologie est fluctuante en fonction des personnes: certains sont moins sensibles aux effets du soleil que d'autres....un simulateur est idéal quand votre chronobiologie épouse parfaitement l'alternace jour /nuit (c'est quand même le cas de la majorité des gens). un test simple: es-tu déprimé en hiver; as-tu l'impression d'avoir moins d'energie...C'est la preuve que ta chronobiologie est disons "classique"




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [25/10/2007 - 00h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je vois bien ce que tu expliques comme étant notre chronobiologie de base, à la naissance, mais rien n'interdit à l'homme (oui, à la femme aussi) de changer par apprentissage sa propre chronobiologie pour en faire une exploitation contrôlée (exemples: les marins ou les routiers).....dans ces cas là, que devient la mélatonine ??? inutile ???




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [25/10/2007 - 00h20 ]  
carter

la mélatonine est idispensable au sommeil.Elle est généré quand tu dorse et Eele est précablée avec la luminosité. Toutefois, en effet, on peut apprendre à modifier sa production. le cas des marins est typiques: a force de se priver volontairement de sommeil, il en arrive à fractionner leurs sommeil et la production de mélatonime suit ce nouveau rythme.
Toutefois, remarquons une chose: que vous fassier du sommeil fractionné ne change pas au fait...que vous vous isolez dans les ténébres pour vous endormir..
Quand à ceux qui dorme avec la lumière, la peur consécutive aux ténébres apres un choc traumatiques ou suite à de l'anxiété généralisée inverse le processus de production de la mélatonime: plutôt d'etre synthétisée par le nuit la nuit ambiante, c'est l'inverse...
Toutefois, ce processus dans ce cas la, n'est pas office à 100% car la mélatonine a d'autres répercussions: sommeil peu regénateur, angoisse du reveil parsèment nos anxieux
Et puis y'a d'autres pour lesquel c'est no problemo




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [25/10/2007 - 00h25 ]  
carter

Un minimun de relecture s'impose quand même:

La mélatonine est indispensable au sommeil. Elle est générée quand tu dors et Elle est précablée avec la luminosité. Toutefois, en effet, on peut apprendre à modifier sa production. Le cas des marins est typique: à force de se priver volontairement de sommeil, ils en arrivent à fractionner leurs sommeils et la production de mélatonine suit ce nouveau rythme.
Toutefois, remarquons une chose: que vous fassiez du sommeil fractionné ne change pas au fait...que vous vous isolez dans les ténèbres pour vous endormir..
Quant à ceux qui dorme avec la lumière, la peur consécutive des ténèbres après un choc traumatique ou suite à de l'anxiété généralisée inverse le processus de production de la mélatonine: plutôt d'être synthétisée par la nuit ambiante, c'est l'inverse...
Toutefois, ce processus, dans ce cas là, n'est pas efficace à 100% car la mélatonine a d'autres répercussions: sommeil peu régénérateur, angoisse du réveil parsèment nos anxieux
Et puis y'a d'autres pour lesquels c'est no problemo





"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [25/10/2007 - 00h48 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je ne suis pas un spécialiste médical, mais je doute que seule la production de mélatonine intervienne dans l'acte d'endormissement puis de réveil, particulièrement dans les cycles de sommeil fractionnés d'une durée aléatoire de quelques minutes à 1h et plus sans jamais être une durée normale de 8h d'une traite. De plus, fermer les yeux ne plonge pas dans les ténèbres quand il fait jour, certes cela assombrit grandement la luminosité ambiante, mais par exemple, dormir au soleil ne crée qu'une pénombre relative qui n'empêche pas pour autant le sommeil réparateur de quelques minutes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [25/10/2007 - 01h04 ]  
carter

Le sommeil est réglé en effet par plusieurs molécules, de sorte qu’en effet, je ne peux pas pretendre que tout vient de la mélatonine…D’ailleurs, la synthèse de tous ces processus est impossible actuellement : depuis 15 ans, il y’a impossibilité de donner un aperçu des structures nerveuses et neurotransmetteurs nécessaires aux états de veille, sommeil, et rêve.
Puisque tu sembles t’y intéresser, je cite les plus célèbres structures cérébrales et molécules connues à ce jour:

a)L' HYPOTHALAMUS au niveau du cerveau : joue un rôle important dans la programmation, la réalisation et le contrôle des différentes étapes du cycle veille sommeil.

b) FORMATION RETICULEE MESENCEPHALIQUE (FRM), structure cérébrale. il suffit de réduire l’activité de la FRM pour le provoquer le réveil

c) NOYAUX du RAPHE : leurs neurones libèrent de la sérotonine (5HT) longtemps considérée comme responsable des modifications cérébrales aboutissant au sommeil. Le blocage de la synthèse et / ou de la libération de sérotonine, tout comme la destruction des noyaux du Raphé, produisent une insomnie persistante. La 5HT interviendrait également dans le processus de déclenchement du SP.

d) Existence de 2 ensembles de neurones en interactions :
-les neurones « SP-off » actif pendant l’éveil et inactifs pendant le SP ;
-les neurones « SP-on » dont la fréquence de décharge est maximale pendant les épisodes de sommeil paradoxal .La survenue d’un épisode de sommeil paradoxal suppose donc l’inhibition des neurones « SP-off » et l’activation des « SP-on ».

e) la sérotonine interviendrait dans le processus de déclenchement du sommeil

ET ENFIN, la mélatonine ou hormone du sommeil


Donc je vais vite en besogne.... Et tu as milles fois raison...

Toutefois, la prise de mélatonine sur des individus ayant des problèmes de sommeil est un classique en soin médical (interdit en France car nos super big lobby pharmaceutiques n'ont pas d'outil de production par la fabriquer. Plutôt que d'être inondé de produits américains, l'Etat français a bloqué sa mise sur le marché (Mais vive Internet -et j'ai des problèmes de sommeil)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [25/10/2007 - 01h05 ]  
carter

SP= sommeil paradoxal, pardon




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Ley a écrit [25/10/2007 - 17h25 ]  
Ley

Pour répondre à ta question Didouche, le simulateur d'aube est efficace. ll fonctionne un peu sur le principe de la luminothérapie. Il permet un réveil en douceur car l'hiver lorsqu'il fait noir dehors ce n'est pas toujours facile de se lever pour aller au boulot. En plus il est possible de choisir des mélodies du genre chants d'oiseaux. Le simulateur d'aube est donc très efficace contre le stress et la dépression.




Rien ne sert de courir, il faut partir à point...


 natural a écrit [27/10/2007 - 17h22 ]  
natural

Carter, je te suis tout à fait. Tout notre corps, ses cellules, ses fonctions etc.. est régi par une horloge biologique. Cette horloge contrôle nos sécrétions hormonales. Ce qui la fait fonctionner ce sont essentiellement la lumière et l'obscurité, c'est-à-dire l'alternance du jour et de la nuit. L'horloge biologique fonctionne sur un cycle d'environ 24 heures. En fait elle permet d'adapter notre organisme au rythme des planètes qui nous entourent et donc au rythme de la lumière et de l'obscurité sur notre Terre : activité le jour quand il fait clair-, somnolence et sommeil le soir quand c'est l'obscurité. En conséquence notre horloge biologique provoque les réactions hormonales suivantes : Quand notre oil perçoit la lumière - signe que le jour est arrivé- cette information est envoyée dans une petite partie de notre cerveau qui contrôle l'horloge biologique (le NSC), ce qui va entraîner les réactions hormonales suivantes - arrêt de la secretion de mélatonine (hormone de somnolence) - déclenchement de la sécrétion de cortisol (hormone anti stress et d'activation) Pendant des millions d'années, l'être humain a vécu sur ce rythme. Avec la société post industrielle cette adéquation est finie d'où des problèmes d'adaptation pour notre organisme. Par exemple quand tu te réveilles à 6h30 du matin avec un réveil radio ou une sonnerie, tu est peut être sur pied au bout de 10 minutes, mais au niveau hormonal, tu n'es peut être encore dans le bon cycle hormonal. Par contre avec le simulateur d'aube, une petite lumière est émise une demi heure avant l'heure à laquelle tu souhaites te réveiller. Cette petite lumière - qui va augmenter progressivement- n'est pas suffisante pour te réveiller. Pourtant elle est perçue par l'oeil et envoyée au cerveau qui va déclencher des réactions hormonales d'adaptation au réveil : sécrétion de cortisol, arrêt de la sécrétion de mélatonine. Et quand tu te lèves du lit, tu es déjà dans le bon cycle hormonal, celui qui va te permettre d'affronter la journée qui commence Tu as sur un site www.zestress.com un tableau des réactions hormonales provoquées par le simulateur d'aube http : //www.zestress.com/services/simulateur-aube/effet-simulateur-de-l-aube.php En fait l'être humain a vécu pendant des millions d'années sur ce rythme de réveil avec le lever du soleil. S'agissant de la mélatonine, c'est très simple. Notre organisme a besoin de lumière le jour, mais aussi absolument besoin d'obscurité le soir et la mélatonine est une hormone très importante. C'est avec l'obscurité que notre horloge biologique déclenche la secretion de mélatonine. Pour les gens qui travaillent de nuit, - ou plus simplement pour les couche tard-, et qui sont donc exposés à la lumière à des heures où ils devraient être dans l'obscurité, il est faux de dire qu'il y a eu adaptation de notre organisme. Tapes dans Google "problèmes de santé des travailleurs de nuit", et tu verras qu'il y a de très gros problèmes de santé pour les gens qui travaillent de nuit. Et ceux-ci ne sont encore qu'une partie de la réalité. Il y depuis 15 ans des tas d'études qui font le lien entre le cancer et l'exposition de notre organisme à la lumière la nuit. Par exemple le taux de cancer du sein chez les infirmières travaillant de nuit était 8% supérieur à la moyenne, mais dans des études plus récentes, il est 30% supérieur. La société post-industrielle a créé les OGM, elle a aussi fait de nous des ECM (êtres chrono-biologiquement modifiés) au détriment de notre santé.




Tommy


 cochise_fr a écrit [27/10/2007 - 17h57 ]  
cochise_fr

Bonjour Natural,
Si je suis vos explications pour l'ensemble des cycles long de sommeil que je dirais "traditionnel", que se passe t il pour les gens capable de dormir "par petits morceaux" de tailles aléatoires ou ceux qui dorment "sur commande" un peu n'importe où et n'importe quand, sans avoir de symptômes particuliers. ???
Merci d'avance.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 natural a écrit [29/10/2007 - 10h04 ]  
natural

Il existe bien sur des cas particuliers. Sinon, je cite : Quand le travailleur de nuit rentre chez lui en matinée, son horloge biologique reçoit les différents signaux de l'environnement, le soleil qui se lève, la clarté du jour, le bruit de la circulation automobile etc et lui indique. «Il fait jour. Ce n'est pas le temps de dormir ». A l’inverse lorsqu’il se rend a son travail dans la nuit, son horloge biologique, les hormones qu’elle secrète, lui indiquent qu’il est temps de dormir . Même au terme de nombreuses années, la majorité des gens ne s'adaptent jamais complètement au travail de nuit et finissent par connaître des troubles de santé assez importants. L’etre humain est un animal diurne, biologiquement fait pour travailler le jour et dormir la nuit. Allant à contre-courant de notre horloge biologique, le travail de nuit se fait donc dans des conditions de fatigue, de somnolence et de perte de vigilance. Ainsi l'humain, est un "animal" à activité diurne, et tous ses rythmes biologiques, son organisation temporelle, répondent à la nécessité de faire face, physiquement et intellectuellement, à son activité diurne. Ainsi les performances du système nerveux (attention, coordination motrice, mémoire), la force musculaire, la fréquence cardiaque et respiratoire atteignent leur maximum au cours de la journée.




Tommy


 cochise_fr a écrit [29/10/2007 - 10h35 ]  
cochise_fr

Bonjour Natural,
Je comprends bien ce que tu décris, mais il s'agit là de longues périodes de veille "décalées" du cycle normal.
Ce que je cherche à comprendre, c'est le pourquoi et le comment du sommeil "fractionné", que ce soit de jour ou de nuit, parfois les deux, et par périodes très courtes. Bien que ces gens, dont le meilleur exemple est celui des marins de course (mais ce ne sont pas les seuls), dorment ainsi, ils n'en sont pas pour autant ni des sur-hommes ni des malades chroniques. Alors, que se passe t il pour eux ??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à didouche






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.