La police en colère qu'en pensez vous ?



entropie
Cette question a été posée par entropie, le 03/12/2009 à à 20h29.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Journal.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 labrujamparo a écrit [03/12/2009 - 20h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
labrujamparo

Bah qu'est ce que ça va être... :-o




 entropie a écrit [03/12/2009 - 20h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
entropie

ils sont débordés ,ils posent trop de PV




 coeur de patate a écrit [03/12/2009 - 21h14 ]  
coeur de patate

Eh bien ils n'ont qu'à faire grève des PV et dans les manifs , et ils auront du succès auprès des manifestants !




ciao!


 Tofinho a écrit [03/12/2009 - 22h26 ]  
Tofinho

Ils sont jamais content... À force de faire toujours la gueule, un jour plus personne ne les écouteras. Et là, ils seront vraiment en colère, mais plus personne ne leur prêtera attention. Et c'est dommage, car ils méritent bien du respect pour ce qu'ils font (ceux qui travaillent correctement et ne font pas la chasse aux PV).




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 betina a écrit [03/12/2009 - 23h04 ]  
betina

c'est la fin de l'année,la chassse aux PV es ouverte car leur quota doit-être rempli!
même si officiellement on nous dit que c'est faux,eux reçoivent des consignes .
c'est vrai qu'ils ne sont jamais contents quand ils sont dans un quartier calme ils jouent les cow-boy et dans les quartiers dits chauds ils passent la plus part du temps leur chemin car ils ont peur,il faut avouer que ce n'est pas toujours un travail facile mais ils font souvent de l'abus de pouvoir.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 entropie a écrit [03/12/2009 - 23h28 ]  
entropie

1OO pour 1OO d'accord avec Betina. l'abus de pouvoir ; ils s en servent" Je suis de la maison il suffit de montrer sa carte de police pour avoir des passe droits




 betina a écrit [03/12/2009 - 23h59 ]  
betina

ah bravo,entropie!!!merci de votre franchise!!




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Nono182 a écrit [04/12/2009 - 00h41 ]  
Nono182

ouai ben il vaut mieux des flics a la francaise que des flics suisses! ici les pv pleuvent!




 Toli. a écrit [04/12/2009 - 16h09 ]  
Toli.

Je crois qu'il ne faut pas tout mélanger... Bien sûr les policiers ne sont pas très bien vus dans la population française : l'augmentation des gardes à vue, les arrestations au facies, les PV pour un oui pour un non... Mais bien plus qu'à France Télécom dont on parle tant, les suicides dans la police sont les plus nombreux... C'est même la profession où il y a le plus de suicides en France. C'est donc bien qu'il y a un malaise...
Des flics, il en faut pour faire respecter la loi et vous seriez les premiers à les appeler si vous aviez été agressés ou volés... Le problème vient de loin... Du jour où Nicolas Sarkozy a été ministre de l'Intérieur, il a promis aux policiers qu'ils seraient mieux considérés en les encourageant à faire du zèle pour des chiffres à publier... Tout a été en cascade après car l'administration est l'administration : il fallait que pour telle zone, il y ait autant de PV pour faire mine que les policiers faisaient bien leur boulot.
Résultat : ils l'expliquent bien.... Ils sont récompensés pour 10 PV de circulation ou pour arrêter des consommateurs de cannabis et de fait, ils ne peuvent plus faire leur boulot, soit faire la chasse aux vrais dealers...
C'est tout simplement la politique du ministère de l'Intérieur qui est à remettre en cause...
Certes, là où le bât blesse, c'est que les brebis gâleuses dans les autres professions n'ont pas tant de pouvoir et que certains policiers (ne pas faire l'amalgame) abusent de leurs pouvoirs...
Si leur ras-le-bol de la politique du chiffre n'a pas été entendu par la population, c'est aussi de leur faute car ils étaient obnubilés durant un certain temps, par la bonne note qu'ils obtiendraient en faisant tant d'arrestations ou en posant tant de PV... Mais, désormais, je pense qu'ils voient à quel point ils sont coupés de la population car plus personne ne leur fait confiance....
La question est : avaient-ils le choix de dire "non" à la hiérarchie en un temps ?... La réponse est non à mon avis.
Effectivement : faire la grève des PV serait une solution mais ils n'en n'ont pas le droit et ils pourraient être virés pour cela.
Comment réconcilier les Français et leur police ? Le travail sera difficile et long tant les abus ont été nombreux pour correspondre à une politique voulue par l'Etat.




 petronille a écrit [04/12/2009 - 17h42 ]  
petronille

""elle est toujours en colère ça ne changera pas de l'habitude




Le silence est le plus grand des mépris


 entropie a écrit [04/12/2009 - 19h08 ]  
entropie

bien sure que la police est nécessaire mais si il y a des boeufs carottes c est bien parceque il y a des ripoux.Messieurs les policiers quand on pratique se métier on se doit d être intègre.Petronille les routiers sont aussi en colère ça ne change pas.Mais c est bien connu les Français sont des râleurs.et si on revalorisait les métiers!!!




 coeur de patate a écrit [04/12/2009 - 20h21 ]  
coeur de patate

c'est plutôt une bonne nouvelle que des policiers puissent être en révolte contre leurs conditions de travail , pour une fois cela montre que ce sont des etre humains et non pas des robots militarisés, par contre es ce qu'ils auront une écoute à leur revendications c'est loin d'être sur ? ce qui me désole dans ce pays c'est que ce sont toujours les même qui ont le privilège de bloquer le pays , c'est à dire la Sncf , les camions les trateurs , enfin tout ce qui ont les moyens de bloquer avec des engins de plusieurs tonnes c'est facile l'artisan qui n'a que une petite camionnette il est foutu d'avance ! pourvu que les militaires reste tranquille ?




ciao!


 Leumas80 a écrit [07/12/2009 - 13h04 ]  
Leumas80

Alors attention, des vérités vont être dites. Ne me posez pas de question après, mais ceci est vrai :
-Manifestation policière du jeudi 3 décembre 2009 les revendications principales étaient : Baisse du nombre de fonctionnaires (c'est sûr, c'est pareil partout, mais là, on en vient à demander plus aux policiers alors que leur nombre diminue), contre la politique du chiffre (un polluant a été glissé depuis un certain temps, la compétition entre les commissariats, donc, soit les policiers jouent le jeu et font des pv et garde à vue à outrance pour bien se faire voir, soit les policiers ne jouent pas le jeu et les autorités se font un malin plaisir à sanctionner ceux là), l'inégalité entre police / gendarmerie (bien que faisant le même métier, la gendarmerie est beaucoup mieux lotie en ce qui concerne par exemple le matériel, mais perdent des avantages autre part).
-Politique du chiffre (méthode individuelle) : Une prime au mérite a été créée (super, ça peut mettre du beurre dans les épinards), sauf que, ceux qui attribuent les primes sont les hauts placés du commissariat en question, il arrive donc régulièrement de voir les mêmes têtes prendre les primes et d'autres, à contrario, ne la toucheront jamais.
-Politique du chiffre (méthode collective, la honte de la triche) : Une affaire arrivée dans un commissariat donne un fait constaté. Si le policier le résoud, logiquement, ça fait un fait élucidé. En revanche, si d'autres infractions sont relevées en cours d'enquête, le nombre de faits constatés ne bouge pas, mais le nombre de faits élucidés augmente. Le résultat le plus flagrant, vous vous faites voler votre chéquier et les formules sont utilisées après (25 formules par exemple), vous pouvez donc avoir 1 vol constaté (lors de la plainte), et ... tenez vous bien 1 vol élucidé, 1 recel de chéquier volé élucidé, 25 escroqueries par falsifications et utilisation de chèques, soit 27 faits élucidés pour 1 fait constaté (cherchez l'erreur).
-Pression des autorités : pour bien se faire voir, il faut que ses troupes travaillent. Pour bien se faire voir et avoir une promotion, il faut que les troupes travaillent, donne du chiffre, on enjolive le tout et on donne les résultats au patron. Résultat, pas 36 solutions, c'est la carotte et vu que les autorités n'ont pas de carotte à apporter devant la bouche des troupes, c'est dans le C... qu'elle les mette pour ceux qui ne bossent pas assez. Comprenez : si tu ne bosses pas, tu iras dans un service dégradant, chiant etc...

Ne me demandez pas mes sources. Croyez moi, c'est tout.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 lucius a écrit [07/12/2009 - 13h45 ]  
lucius

Il y a 1 mois,
l'état a pourtant dit (officiel),qu'il y allait avoir 11 000 poste de gendarmes et policiers de créés en 2010

Donc,meme si je ne connais pas le nombre de départ en retraite,
je trouve étrange la revendication vis à vis de la quantité de personnel...

En savez vous plus sur le sujet?

Par contre,
c'est sur que la politique du chiffre est surement pénible à vivre...mais la rentabilité à tout prix,
les ouvriers et autres salariés la connaissent depuis longtemps!

Les policiers découvrent enfin qu'entre deux pastagas,
faux bosser un peu
:-D




Gare au gorille !


 Leumas80 a écrit [07/12/2009 - 16h49 ]  
Leumas80

Gros problème, il faut éviter de comparer la police et une entreprise.
Une entreprise sert à gagner de l'argent. Logiquement, la police non.
Pour ce qui est des départs à la retraite, je n'ai pas non plus les chiffres, mais c'est encore du trafic, n'oublions pas que nous arrivons dans le papy boom, tous les enfants d'après guerre partent en retraite. Il ne sont pas remplacer à dose de 1 pour 1. De plus, j'aimerais savoir si les emplois créés ne sont pas des emplois jeunes (Adjoints de Sécurité), qui, avec tout le respect que je dois à ces jeunes, ne sont pas des vrais policiers (ils ne peuvent pas faire les mêmes actes judiciaires) et sont de plus payés au lance-pierre.
Enfin, les policiers ne le découvrent pas, ils le subissaient déjà, mais n'osaient surtout pas l'ouvrir, car, entre la guerre Police / Etat, il y a aussi une guerre interne entre les divers syndicats qui se battent entre eux.

P.S. : La légende du policier et du pastaga est révolu, ça sent trop. Maintenant, c'est le Sky coca. ;-)




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 Toli. a écrit [07/12/2009 - 17h19 ]  
Toli.

On ne peut pas nier quand même qu'il y a beaucoup d'abus chez les policiers... On met n'importe qui en garde à vue pour rien et le tabassage gratuit existe...




 Leumas80 a écrit [08/12/2009 - 00h54 ]  
Leumas80

Petite question alors, vu que le tabassage gratuit existe, pourquoi n'y a t il pas plus de plainte des "victimes"? Que ceux qui répondent que pour déposer plainte, il faut se rendre au commissariat se taisent immédiatement, ce seraient les premiers à prendre un avocat et à le laisser faire.
Croyez vous réellement que les personnes qui ont raconté cela n'ont réellement rien fait, sachant que le "tabassage gratuit" est répréhensible par la loi, beaucoup plus fortement que les autres?
Donnez moi un exemple concret, je pourrais en citer dix à l'inverse (c'est une façon de parler bien sûr, mais j'ai des exemples).

Et pour info, les personnes ne sont pas mises en garde à vue pour rien. L'Officier de Police Judiciaire plaçant la personne en garde à vue aurait des comptes à rendre.

Ces deux affirmations font partie des nouvelles légendes urbaines qui ont repris de l'ancien pour faire du nouveau.
L'Article 60 du Code de Procédure Pénale dit que dès lors qu'il existe un ou plusieurs éléments contre une personne laissant soupçonner contre elle qu'elle a commis ou tenté de commettre un crime ou un délit (je n'ai pas les termes exacts, désolé), cette personne peut être placée en garde à vue.

Cas pratique : Un mort dans un appartement, une personne déclare : "Je l'ai tué", mais deux autres personnes sont également dans l'appartement et ne disent rien. Qui place t on en garde à vue?

Réponse : Les trois personnes.

Et oui, au bénéfice du doute, des personnes n'ayant rien fait mais dont il existe des éléments pouvant laisser penser croire qu'ils ont fait quelque chose, peuvent être placées en garde à vue "pour rien". C'est de là que la légende urbaine née de l'ignorance des lois.

Et pour justifier cette décision, ajoutez à mon exemple, maintenant : L'une des deux personnes, l'assassin, a demandé après avoir tué l'individu à la troisième personne de se dénoncer, auquel cas elle s'en prendrait à sa famille.
Ca laisse à réfléchir sur notre façon de penser et sur notre soit disant moralité.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 Toli. a écrit [08/12/2009 - 08h24 ]  
Toli.

Tout le monde dit que les gardes à vue ont explosé, même les syndicats de policiers... Ils évoquent eux-même la politique du chiffre... Quant au tabassage, j'ai un exemple aussi très proche de moi et je peux vous dire que ça existe ! Ensuite, vous allez porter plainte dans le même commissariat vous ?




 Leumas80 a écrit [08/12/2009 - 08h52 ]  
Leumas80

Justement, non, celui qui a la rage de s'etre fait frappé par des policiers ne dépose pas plainte au commissariat mais au Tribunal et si cette personne se résigne ou dit : "Bah, ça servira à rien." C'est justement qu'elle n'a pas tout dit sur ce tabassage.
Avec la politique de N. Sarkozy, les brebies galeuses doivent sortir des rangs (Plusieurs centaines de policiers ont été suspendus depuis son arrivée au ministère de l'Intérieur). Si personne ne les dénonce (mais avec une méthode officielle, c'est à dire, pas par voie de presse ou sur un forum), il ne faut pas s'en plaindre. Je suis contre ces abus et ces "tabassages" (qui sont moins important que ce que la vox populi veut bien faire croire), c'est sûr, mais c'est comme tout, il faut passer par la voie officielle plutot que de jouer au français moyen, c'est à dire, râler sur ce "qu'on m'a dit".

Et je préfère préciser que le sujet était "Les policiers en colère", donc, tout ce qui a été dit sur les abus des policiers est totalement hors sujet.
Mieux vaut ouvrir une nouvelle question à ce sujet, mais ne vous étonnez pas d'être débordé de message du style "Bouh qu'ils sont méchants les policiers" "Oh, qu'ils sont gentils les gardés à vue".
Personnellement, je ne crois pas que je m'exprimerais plus sur ce sujet, car les trois quart des gens s'exprime sur "ce qu'on leur a dit" et non d'expérience vécu. Donc, il y a des choses qui sont automatiquement cachées.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 petronille a écrit [08/12/2009 - 10h17 ]  
petronille

et les flics ripoux




Le silence est le plus grand des mépris


 lucius a écrit [08/12/2009 - 13h04 ]  
lucius

Un bel exemple récent:

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-deux-policiers-poursuivis-pour-vol-07-12-2009-736397.php




Gare au gorille !


 Leumas80 a écrit [08/12/2009 - 13h09 ]  
Leumas80

Bien sûr lucius, ces deux policiers sont l'exemple parfait de "deux policiers" pourris.
Doit on en faire une généralité?
Prenons l'exemple inverse du sujet sensible des banlieux, toutes les personnes des banlieux sont ils délinquant?
Heureusement que non.
De toute façon, je remarque que beaucoup de gens ont des facilités à critiquer ce genre de sujet que d'autres, beaucoup plus sensibles, mais pouvant porter à des extrémismes.
J'en profite pour faire la pub du sujet posté un peu plus haut "Et s'il y avait un match France-Algérie en coupe du monde."
Y aurait il autant de véléité?
Pourtant, on ne parle que d'un groupe de supporters dégénérés et non pas de tous les supporters d'une équipe.
Allez, je stoppe la discussion sur le sujet.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 lucius a écrit [08/12/2009 - 13h15 ]  
lucius

Je vais te faire part d'une chose vécue,
à Rennes.

J'étais un soir au bar "le st germain",situé sur la place du meme nom.
Le téléphone sonne,
c'était un type qui disait etre de la police,et qui demandait au patron s'il voulait "cotiser" pour les étrennes des policiers...
Etonnement,refus poli du patron.
Lendemain midi,
descente de police dans le bar,plein de clients venus manger,
fouilles,vérifications de papiers,
oeuil noir des flics envers le patron,
trés géné pour sa clientelle.

Une façon de mettre la pression,
qui ressemble fort à une tentative de racket...
C'était il y a 10 ans certe,
mais quant meme.




Gare au gorille !


 Leumas80 a écrit [08/12/2009 - 14h15 ]  
Leumas80

Et alors?
Le patron a t il dénoncé ces agissements ignobles ? Non ? C'est qu'à côté, il devait avoir quelque chose en compensation (genre PV qui sautent, yeux fermés sur certaines obligations d'hygiène etc...)
Ne soit pas dupe lucius, tu le sais bien qu'on n'a jamais rien pour rien et si le gars était vraiment honnête dès le départ, il n'y aurait pas eu de descente de ce type, sinon, s'aurait été dès l'ouverture du rad que ça se serait passé et en plus, il n'a pas donné de suite. cqfd.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 Leumas80 a écrit [08/12/2009 - 14h19 ]  
Leumas80

J'ai oublié de préciser bien sûr que je n'accepte pas ce genre d'agissement bien sûr et ne justifie en rien la descente punitive dans le bar, c'est juste que toi, tu n'as eu qu'une seule version de l'affaire (celle du patron), à moins que tu ne sois toi même le patron cité dans l'histoire. :-)




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 lucius a écrit [08/12/2009 - 14h25 ]  
lucius

"Le patron a t il dénoncé ces agissements ignobles ?"

A qui?A la police ? 8-O

Et puis comment prouver la relation entre le coup de téléphone la veille et la descente de police le lendemain?
la police aurait eu beau jeu de dire qu'elle suspectée un traffic quelconque.
Il n'y a pas grand chose à faire dans ce genre d'histoire,
malheureusement.

Je n'ai pas eu la version du patron,
parce que j'étais là lors du coup de téléphone,avec 3 "habitués" du soir
et le lendemain midi car j'y mangeais.




Gare au gorille !


 Leumas80 a écrit [08/12/2009 - 15h14 ]  
Leumas80

Je ne parle pas de la relation entre le coup de fil et la descente, quoique...

Mais il se peut qu'il y ait plusieurs films à cette histoire :
-le patron avait l'habitude de filer des pourliches à des ripoux et cette fois ci, refus (par rebellion), donc, expédition punitive en bonne et due forme.
-les ripoux ont proposé au patron cet échange à la limite de la mafia mais le patron, se sachant dans ses droits, a refusé. Donc, démonstration de force et certainement contact à nouveau le lendemain ou le surlendemain pour qu'il accepte de nouveau.
-Le patron traficotait déjà depuis longtemps avec des policiers verreux, mais ce coup de fil était peut être un test effectué par des boeufs carottes qui avait déjà fait une enquête en préalable. Le non leur paraissait étrange, résultat, descente pour vérifier tout cela.

Donc, pour résumer, soit le patron était honnête, mais il savait qu'en face il y avait des ripoux et il n'a rien dit quand même. Soit il était malhonnête et ce que tu as vu était une conséquence due à la rupture de contrat.

Enfin, comme je l'ai dit plus haut, il n'y a pas qu'à la police qu'on peut déposer plainte. La moindre des choses quand on veut déposer plainte contre une autorité, à l'époque (surtout si c'était injustifié et mafieux), c'est de se rapprocher d'un avocat qui aurait immédiatement conseiller de déposer plainte directement par courrier au Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de la ville.
Avec une méthode aussi facile d'ailleurs, je me demande encore comme cela se fait il qu'il n'y ait pas plus de plainte de personnes victimes d'abus en tout genre.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 poètogrankeur a écrit [08/12/2009 - 17h19 ]  
poètogrankeur

Tout simplement parce que trop souvent on dissuade la personne par des manoeuvres plutôt archaïques. J'en parle en connaissance de cause ! J'ai tellement culpabilisé que j'ai laissé tomber alors que j'aurais obtenu "gain de cause". Je l'ai su par la suite par un soit disant "bien pensant". Pas bien joli tout ça ! Mais je suis là malgré tout ce qu'on m'a fait. Je sais que je ne suis pas la seule. Comme le dit si bien la chanson de Sardou : "Selon que vous serez puissant ou misérable, etc etc..." On connait !




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 freddyvegan a écrit [25/01/2011 - 12h14 ]  
freddyvegan

Puisque l'on ne peut pas dire ce que l'on pense ici sans risquer d'être censuré !

Je ferais dans le politiquement correct :

Les policiers sont gentils, beaux et il faut les respecter !
Ils défendent la loi, notre patrie avec tant de courage et d'honneur !

:-D




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 Chris a écrit [25/01/2011 - 12h19 ]  
Chris

On peut dire ce que l'on pense, en restant poli, et en n'appelant pas aux souhaits d'assassinat.




Le temps est un grand maître, il règle bien des choses.


Répondre à entropie






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.