Le Syndicat de la magistrature établit son ''mur des cons'' ! Qu'en pensez-vous ?



ferd_schi
Cette question a été posée par ferd_schi, le 27/04/2013 à à 19h43.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Journal national.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 papiguy a écrit [27/04/2013 - 21h10 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

C'est une blague de potache, car si l'on voulait lister tous les cons, il nous faudrait la Muraille de Chine :-D




 betinaweb a écrit [27/04/2013 - 21h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Comment se fait-il que ce mur ait été visible par l'extérieur?

Ce qui est le plus critiquable,c'est que des parents de victimes aient été mis sur ce mur car cela fait enfler la polémique.Ils l'ont été certainement pour leurs prises de position qui ne convenaient pas au syndicat.
Leurs enfants ont été assassinés,ils n'avaient pas à être mélangés au politique qui eux sont aguerris à ce genre de problème.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [28/04/2013 - 11h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce serait dans une école, fut elle supérieure, on pourrait en rire, Papiguy, de ta "blague de potache"....mais là, il s'agit bien de magistrats dans l'exercice de leur fonction, ce qui donne une excellente idée de l'état de la magistrature française.....le "tous pourris" commençant à s'étendre à vraiment pas mal de monde.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/04/2013 - 11h50 ]  
papiguy

Au contraire, cochise_fr, savoir rire est un signe de bonne santé, et toi même qui est si prompt à dénoncer les pourris, tu devrais être content de voir que d'autres dénoncent les cons, surtout d'une manière un peu plus intelligente qu'une simple incantation. Les magistrats frondeurs plongent dans l'histoire en clouant ainsi au pilori ceux et celles qui n'ont pas eu l'heur de leur plaire.
Qu'ils ajoutent à leur "tableau d'honneur" quelques membres de leur corporation et le tableau sera complet, sans oublier les pisseurs de copie assez en manque d'imagination pour se repaître d'une telle c....




 betinaweb a écrit [28/04/2013 - 18h30 ]  
betinaweb

"Tous pourris" encore une fois.Vous êtes démoralisant cochise.

Pourri à toutes les sauces,ça devient indigeste.Une liste de cons pour moi est moins choquante que des listes faites sur tous les français qui relatent tous leurs faits et gestes.

Et puis,on est toujours le con de quelqu'un. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [28/04/2013 - 18h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les membres de syndicats concurrents y sont déjà Papiguy.
L'humour n'a pas sa place dans une cour de justice.
Que diriez vous d'un tribunal qui donne le jugement avant l'audience.? C'est pourtant ce qui ce passe en l’occurrence. Cela rappelle des modes politiques d'un autre genre.

Eh bien non, Betinaweb, le fait de ne pas apprécier ou de pas être apprécier ne fait pas de l'individu concerné un con...tout court....de qui que ce soit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/04/2013 - 19h51 ]  
papiguy

"L'humour n'a pas sa place dans une cour de justice. "
Tout à fait d'accord, mais nous ne sommes pas dans une Cour de Justice, mais dans l'enceinte d'un syndicat, lieu privé. A ce titre les syndicalistes ont parfaitement le droit de s'exprimer chez eux de la manière qui leur convient.
Les gens qui ont diffusé l'information savaient ce qu'ils faisaient, il y a une volonté manifeste de nuire à un syndicat qui s'exprime beaucoup, n'est pas aux ordres et pas inféodé à la pensée unique. C'est plutôt ceci qui est à blâmer.

Qu'on apprécie ou pas quelqu'un ne fait pas de lui un con, mais qu'on estime ne pas en être un n'empêche pas les autres d'avoir une idée contraire. Le droit à la critique et à la caricature est essentiel pour la démocratie.




 cochise_fr a écrit [28/04/2013 - 21h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"les syndicalistes ont parfaitement le droit de s'exprimer chez eux de la manière qui leur convient. "

Certainement .....quand ce ne sont pas des juges. Leur impartialité théorique leur interdit une telle attitude, même pour la plaisanterie.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/04/2013 - 21h36 ]  
papiguy

"Certainement .....quand ce ne sont pas des juges. Leur impartialité théorique leur interdit une telle attitude, même pour la plaisanterie."

Alors dans un lieu privé, un Juge n'aurait pas le droit à la plaisanterie ! Ridicule et pisse-froid.




 betinaweb a écrit [28/04/2013 - 22h53 ]  
betinaweb

Mais qui a fait sortir cette information? J'aimerai bien le savoir.

Ils ont sûrement été épinglés pour être invités à un dîner. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [28/04/2013 - 23h07 ]  
papiguy

:-D
Epinglés comme des papillons !

Au fait,
un collectionneur de timbres est un philatéliste,
un collectionneur de pièces de monnaie est un numismate,
un collectionneur de papillons est un lépidoptérophile,

comment s'appelle un collectionneur de cons ?




 papiguy a écrit [28/04/2013 - 23h10 ]  
papiguy

Réponse:
un adhérent du SM (pas du sado-masochisme, esprit tordu, mais du Syndicat de la Magistrature)




 betinaweb a écrit [28/04/2013 - 23h38 ]  
betinaweb

Je sais que si ils volaient,le meilleur serait chef d'escadrille mais pour le collectionneur il faut inventer le mot par exemple" un connophile" :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [29/04/2013 - 08h54 ]  
symbol

Un collectionneur de cons ? Un con si je m'en réfère au "dîner de cons". Non ?
Est-ce que la muraille de Chine suffit ?

L'hôte du con devient vain et vaniteux. Cela partait bien d'une grosse farce, d'une plaisanterie ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [29/04/2013 - 09h31 ]  
symbol

Mis à part cela, encore un peu de matière "encre à couler" pour les médias quant aux conséquences juridiques. Cela nous manquait.
En effet, les qualifications qui pourraient être retenues ( loi 29/07/1881 sur la liberté de la presse ) : la diffamation et l'injure.

Il semblerait que l'on ne peut que constater que les propos sont insultants puisque "con" constitue une injure et non une diffamation.

L'infraction est-elle publique ou privée ? Si c'est du public, c'est puni par cette loi en tant que délit. Si c'est du privé, c'est une simple contravention de 1ère classe du code pénal.

Le local syndical est un lieu privé et le délit reste privé si c'est uniquement accessible à des personnes liées par une communauté d'intérêts.
Or la porte du local n'était pas fermée à toute personne n'appartenant pas au syndicat. La condition de publicité est alors remplie.

Infractions prescrites ? Le délai court à partir du jour de la publication, etc. Et patati et patata...

Les trucs de potache (âge, fonction ?), on s'en passerait bien car il est évident, comme le souligne cochise fr, que cela ne peut que réactiver un débat quant à la neutralité de la justice.
Est-ce voulu ?






"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [29/04/2013 - 09h48 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Et en plus de l'affichage, certains des con-vives se sont vus associés à des qualificatifs désobligeants (pour le moins) et d'autres se sont vus attribuer des flammes du FN alors qu'ils n'y sont pas inscrits....et tout cela est de la diffamation.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [29/04/2013 - 09h49 ]  
papiguy

"on s'en passerait bien car il est évident, comme le souligne cochise fr, que cela ne peut que réactiver un débat quant à la neutralité de la justice.":

cochise_fr n'ouvre pas le débat sur la neutralité de la Justice, symbol, il continue de jeter des pierres sur tout ce qui bouge, de façon assez primaire, sans se poser la moindre question sur les motivations de ceux qui ont diffusé l'information, et tombe dans un piège assez grossier. C'est pourtant ce seul dernier point qui devrait focaliser l'attention et pas le fait en lui même qui ne mérite rien d'autre qu'un sourire ou l'indifférence.




 papiguy a écrit [29/04/2013 - 10h03 ]  
papiguy

"se sont vus attribuer des flammes du FN alors qu'ils n'y sont pas inscrits....et tout cela est de la diffamation."

Pour le coup nous pouvons être d'accord, les flammes du FN c'est vraiment l'enfer, et les attribuer à des innocents est une injure :-D




 cochise_fr a écrit [29/04/2013 - 10h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Innocents" n'est sûrement pas le terme approprié.
On peut constater chaque jour que ne pas appartenir au FN n'est en rien un gage de probité, de sérieux, ou de capacité à gouverner. Et depuis 40 ans les français en font les frais.

Deux pour la route:
- l'accord compétitivité emploi....va coûter 20 milliards d'euros à l'état, c'est à dire à l'ensemble des français, sans aucune garantie de résultat malgré les mensonges médiatiques. C'est de l'argent déguisé donné aux grandes entreprises.

- il faudrait, selon M.Hollande, donner à au moins 1 chômeur sur trois une formation.....et dans les deux mois de son inscription....alors qu'on est même pas capable de payer la moindre formation actuellement (à quelques exceptions près), alors que l'argent de la filière formation est détournée, quand elle n'est pas simplement inutilisée comme c'est le cas depuis des années avec une gestion pour le moins opaque.
Et il faudrait donc TROUVER ET FINANCER PLUS D'UN MILLION DE FORMATIONS....????
Est-ce bien raisonnable.?

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2008-06-19/l-affaire-un-scandale-de-24-milliards-d-euros/916/0/254370

http://veroniquevion.wordpress.com/about/ou-passe-largent-de-la-formation-professionnelle/

Lien ci-dessous..trois pages;
http://www.atlantico.fr/decryptage/nulle-et-archi-nulle-pourquoi-formation-professionnelle-en-france-ne-profite-pas-ceux-qui-en-ont-vraiment-besoin-jean-luc-touly-659004.html

http://www.charliehebdo.fr/news/L-argent-detourne-de-la-formation-professionnelle-621.html

Papiguy va pleurer, le front national n'est pour rien dans ces magouilles.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Kiona a écrit [29/04/2013 - 18h28 ]  
Kiona

Ben maintenant l'on sait qui a réalisé la vidéo du "mur des cons", ca serait un journaliste de FR3, Clément Weill-Raynal, il aurait donné un double de la vidéo a un magistrat et se serait ce magistrat qui l'aurait donné a Atlantico, qui est un journal plutot à droite, Atlantico a publié la v ideo du "mur des cons". Maintenant le syndicat SNJ-CGT de FR3 demande que Clément Weill-Raynal soit sanctionné en fonction des règles enfreintes, ce syndicat jugeant que ce journaliste n'avait pas a voler des images et de les transmettre à quiconque, enfin.... Le journaliste, de FR3, dénonce les collusions entre le SNJ-CGT et le Syndicat de la magistrature ! C'est reparti pour un tour. :-D




 cochise_fr a écrit [29/04/2013 - 19h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il est anormal que des images ou des sons, même volés, ne puissent être retenus comme valable en justice après vérification.

C'est la tenue de telles pratiques qui encouragent la délinquance, quelle que soit son mode d'expression.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [30/04/2013 - 02h45 ]  
betinaweb

Ce ne sont quand même pas des images d'une gravité extrême.Il ne faut quand même pas exagérer.
Mais où est la liberté d'expression aujourd'hui?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [30/04/2013 - 05h42 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il ne s'agit pas de journalistes mais de magistrats sectaires dans l'exercice de leur fonction. Il s'agit d'un syndicat professionnel dont la fonction n'est pas ce genre d'affichage. De par leur fonction, ils ont à la fois un devoir de réserve et une obligation d'impartialité les deux étant gravement mis en cause par de telles pratiques inacceptables et condamnables.

Il devrait être même possible de remettre en cause l'ensemble de leurs jugements. Ils ne sont pas dignes de juger qui que ce soit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/04/2013 - 08h39 ]  
papiguy

"Il ne s'agit pas de journalistes mais de magistrats sectaires dans l'exercice de leur fonction":
FAUX: le "mur" n'a pas été créé dans l'enceinte d'un tribunal, mais par des syndicalistes dans un lieu privé.

Quand à remettre en cause leurs jugements dans le cadre de leurs fonctions, une telle idée est bien entendu totalement excessive et digne de la forme de fascisme qu'elle veut dénoncer. Il y a là un procès d'intention inacceptable

C'est une affaire interne à un syndicat et c'est à ce dernier de la gérer.

Il est normal pour tout individu d'avoir des opinions et la seule question qu'on peut se poser est celle du devoir de réserve applicable à certaines professions.




 cochise_fr a écrit [30/04/2013 - 23h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce n'est pas du tout interne au syndicat.
On peut tout à fait considérer que tous les gens inscrits sur ce mur sont tous pré-jugés s'ils venaient à être partie prenante à une affaire judiciaire, ce qui n'est pas acceptable d'une justice en principe impartiale.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/04/2013 - 23h28 ]  
papiguy

Cette affaire est devenue publique parce qu'un journaliste, objet depuis d'une enquête interne, a pris des images dans un lieu privé, à l'insu des propriétaires du lieu, et les a remises à un journal en ligne tiers et non à sa rédaction.
C'est soit un crétin soit quelqu'un qui voulait nuire, sachant que sa rédaction allait probablement censurer sa "révélation".

L'impartialité de la Justice n'a rien à faire dans ce débat et l'y introduire relève de la manipulation politicienne foireuse.




 cochise_fr a écrit [01/05/2013 - 00h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est ce qu'on peut appeler une œuvre de salubrité publique, qui ne devrait pas être poursuivie.

Si cela n'avait pas été connu, c'était encore bien pire.
Savoir qu'on peut être pré-jugé avant même d'être passé en justice a de quoi faire douter de toute la magistrature, et relève de pratiques bien peu démocratiques et républicaines.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [01/05/2013 - 09h37 ]  
symbol

Comme c'est étrange, soit un crétin, soit un nuisible, a forcé la porte du syndicat de la magistrature.

A l'insu des propriétaires du lieu... Au fait, local syndical, c'est privé et/ou public ? Qui paie ? Avec et/ou sans subvention ?

Quel est le rôle du syndicalisme ? Son action ne devrait-elle pas avoir un strict objet professionnel ?
La divulgation de ce mur nous laisse à penser que ce syndicat est un organe idéologique partisan qui instrumentalise la justice à des fins politiques sectaires.
Qui parle de manipulation politique foireuse ? Ce mur est le mur de la honte pour l'action du syndicalisme dont l'objet est dénaturé en outil de propagande politique. Qui manipule ?

Comme c'est bizarre de minimiser à ce point ce qui ressort de ce qui n'aurait pas dû paraître. Les magistrats doivent cesser de faire de la politique au mépris de leur devoir de réserve.
C'est plus qu'une affaire interne à un syndicat car celui-ci doit être rappelé à l'ordre et respecter les règles du syndicalisme puisqu'il porte atteinte à la dignité de la justice.

Quant à la liberté d'expression que prône betinaweb, il semblerait qu'elle soit durement atteinte lorsqu'on affiche des photos de gens qui ne semblent pas cadrer avec l'idéologie de ce syndicat.
Qu'on le fasse chez soi dans la sphère privée intime, O.K, et ce n'est pas ce qu'on appelle un local syndical, il me semble.

Oui cochise fr, en pleine moralisation de la vie politique (La politique et la morale, y a de quoi rire, trop de sommes d'argents y sont orchestrées) , cela se peut bien que ce soit une oeuvre de salubrité. Faire prendre conscience au peuple des pratiques...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [01/05/2013 - 11h01 ]  
papiguy

"Quel est le rôle du syndicalisme ? Son action ne devrait-elle pas avoir un strict objet professionnel ? "

Très bonne question symbol. Le rôle du syndicat doit-il se limiter à la défense d'une corporation d'individus, et donc se concentrer sur des questions basiques de salaires, effectifs et conditions de travail, ou bien avoir une vision plus large et viser la protection de la profession en considérant le cadre dans lequel la profession s'exerce ?

Un syndicaliste dans une entreprise peut-il se désinteresser de la pollution produite par celle-ci et oublier son rôle de citoyen ?
De la même façon, un magistrat syndicaliste peut-il renoncer à ouvrir les yeux sur la façon dont fonctionne la Justice et accepter des décisions politiques qui par exemple la rende dépendante du pouvoir exécutif.
En prenant position sur certaines décisions politiques, le syndicat s'inscrit de-facto dans le débat politique et on peut imaginer qu'il est soit récupéré par un parti politique soit instrumentalisé.

On trouve cela normal pour les syndicats de salariés et on a des doutes pour les syndicats de fonctionnaires, au nom de l'intérêt général ? Pourtant une usine qui ferme cela a des conséquences qui vont bien au delà de l'intérêt des seuls salariés, et de façon indirecte impacte l'intérêt général.

Dénier à un syndicat de magistrats le droit à débattre de décisions politiques et d'avoir des idées d'amélioration et des critiques n'est-il pas le meilleur moyen pour le pouvoir politique de garder la main mise sur la Justice ? Où comment détourner l'intérêt général !

De façon un peu schématique on a deux possibilités:
- On refuse aux magistrats le droit à l'expression et on se résigne à la main mise permanente du pouvoir sur la Justice, ou bien
- On accepte ce droit en admettant possibilité de caricature et d'excès, au delà de procès d'intention diffamatoires sur l'impartialité des juges dans l'exercice de leurs fonction.




 cochise_fr a écrit [01/05/2013 - 17h06 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Un magistrat n'est pas un citoyen comme les autres.
Il a à cet égard des obligations supplémentaires que n'ont pas les autres citoyens, et parmi celles là l'obligation d'impartialité dans l'exercice de ses fonctions, ce que cette histoire sordide bafoue allègement.

Oui, on refuse aux magistrats le droit à l'expression, cela s'appelle le devoir de réserve.
Tous les fonctionnaires ont également cette obligation....que cela s'applique ou pas.
C'est pareil pour la police ou les militaires.

Un syndicat de magistrats se charge de défendre les conditions de travail de ses adhérents, et n'a en aucun cas à être le bras armé d'une justice partisane ou politique à l'égard des justiciables quels qu'ils soient, même les pires.

Imaginez que l'on ait trouvé un mur de citoyens ainsi catalogués dans un commissariat de police.
Imaginez que des militaires aient des a-priori sur les pays à attaquer ou à défendre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/05/2013 - 17h36 ]  
papiguy

Encore à côté de la plaque le grand Chef Indien, et pour une raison simple, il fait l'amalgame entre le syndicat dans le cadre de ses responsabilités et ses membres dans l'exercice de leurs fonctions (et non de leur activité syndicale).

On peut très bien avoir à s'exprimer dans son rôle de syndicaliste et sans pour autant outrepasser son devoir de réserve quand on exerce son activité dans sa fonction.

C'est d'ailleurs pour cette raison que la Loi protège les représentants syndicaux et les délégués du personnel qui peuvent ainsi exprimer des critiques à l'égard de l'entreprise qui les emploie alors que l'employé lambda pourra se faire sanctionner pour les mêmes propos.




 cochise_fr a écrit [01/05/2013 - 19h25 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous avez tout à fait raison:
"On peut très bien avoir à s'exprimer dans son rôle de syndicaliste et sans pour autant outrepasser son devoir de réserve quand on exerce son activité dans sa fonction."

Sauf que l'affichage du "mur des cons" n'a strictement rien à voir avec un quelconque travail syndical, ni avec une quelconque critique du système judiciaire. Les cons affichés ne sont pas membres de la magistrature à quelques exceptions près.

"C'est d'ailleurs pour cette raison que la Loi protège les représentants syndicaux et les délégués du personnel qui peuvent ainsi exprimer des critiques à l'égard de l'entreprise qui les emploie"

Sauf que les gens affichés ne sont en rien des membres de leur "entreprise" ni du ministère de la justice, et ne sont pas d'avantage leurs supérieurs hiérarchiques dont il faudrait les protéger.

Le statut de syndicaliste ne donne jamais la capacité de s'en prendre à un citoyen lambda sans rapport avec sa profession. Toute action de ce genre doit être condamnée sévèrement....et d'autant plus de la part d'un professionnel qui n'est pas censé ignorer la loi.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [01/05/2013 - 19h35 ]  
symbol

Il y a de quoi faire l'amalgame papiguy car il ne s'agit pas d'une simple entreprise et de ses salariés.

"Sans pour autant outrepasser le devoir de réserve dans l'exercice de la fonction", on peut en douter. D'ailleurs, vous auriez crié au scandale et demander la démission du garde des 'sots' un an en arrière si vous aviez vu un mur de tronches gauchisantes puisqu'il semble que là, ce sont des tronches droitisantes.

"Dénier à un syndicat de magistrats le droit à débattre", tu appelles cela un débat ? Nous n'avons pas les mêmes notions sur le débat et le droit d'expression en fonction des attributions et responsabilités dans la société.
"Accepter ce droit en admettant la possibilité de caricatures et d'excès", est-ce le leitmotiv général de la pensée officielle ? Acceptons les excès des syndicats ; acceptons les excès de la foule en délire brûlant le drapeau français ; acceptons les excès des rappeurs injurieux, haineux ; acceptons les excès des récidivistes, acceptons les excès des enfants se traitant de cons, traitant les autres de cons, etc.
Tous ces gens ne font que s'exprimer comme ces pauvres syndiqués de la magistrature, quel bel exemple à suivre.







"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [01/05/2013 - 19h41 ]  
papiguy

Désolé cochise_fr, ma réponse relative au rôle du syndicalisme s'adressait à symbol.
Concernant le "mur des cons" j'avais déjà répondu:
L'affichage se trouvait dans un lieu privé et quelle que soit la valeur qu'on lui accorde, est sans aucun rapport avec l'impartialité de la Justice et des Juges, sauf à faire un procès d'intention diffamatoire et méconnaître le fonctionnement de la Justice.

Le rôle du Juge est de dire le droit et ceci quelles que soient les qualités ou les défauts supposés des parties.
Les avocats, les tribunaux d'appel, la Cour de Cassation et la Cour Européenne de Justice sont là pour que les Juges ne sortent pas de ce rôle.




 papiguy a écrit [01/05/2013 - 19h46 ]  
papiguy

symbol, c'est toi qui caricature.
L'acceptation de la caricature et des excès ne signifie pas pour autant la transgression de la Loi.
Mon propos, comme je l'ai expliqué à cochise_fr était d'ordre général sur le rôle des syndicats.
Le reste de ma réponse est ci-dessus.




 symbol a écrit [01/05/2013 - 20h45 ]  
symbol

Bin oui, puisque je l'accepte avec la bénédiction de Taubira. Bonne soirée à vous :-D




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [01/05/2013 - 20h48 ]  
papiguy

Bonne soirée symbol ;-)




 betinaweb a écrit [02/05/2013 - 01h26 ]  
betinaweb

Si des politiques de droite sont épinglés sur ce mur,il y a peut-être une raison.
Je sais qu'il y a Sarkozy.N'a t-il pas abusé de son pouvoir par rapport à la justice? à vouloir toujours s'ingérer dans des affaires qu'il ne le concernait pas,voilà ce qu'il lui arrive et pareil pour d'autres qui ont du prendre des positions qui ne plaisaient pas.La justice ne fonctionne pas sur ordre du gouvernement.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [02/05/2013 - 03h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Betinaweb, regardez le film du mur en question....avant de dire des bêtises.
Il y a des dizaines de personnes, des journalistes, des politiques, des membres d'un autre syndicat de magistrats, des parents de victimes,...etc

http://www.atlantico.fr/decryptage/justice-impartiale-manifestement-pas-pour-certain-nombre-juges-syndicat-magistrature-qui-ont-mur-cons-706344.html




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [07/05/2013 - 21h29 ]  
betinaweb

Je ne dis pas de bêtises Mr cochise,relisez ce que j'ai écrit au début,je parlais de certaines personnes,c'est tout. :-o




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à ferd_schi






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.