Que pensez vous des déclarations de patrimone de nos dirigeants ministres ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 15/04/2013 à à 19h45.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Journal national.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [15/04/2013 - 19h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
- êtes vous aller voir leur patrimoine.?
Qu'en pensez vous.?
-Faut il étendre cela à d'autres personnalités.? Si 'oui', lesquelles.?

J'ai remarqué:
- grosse proportion de patrimoine immobilier
- grosse proportion de fonctionnaires ou assimilés
- Aucun investissement dans l'économie réelle
- avec entre 10000 et 20000 euros de revenus mensuels, la plupart de leurs dépenses courantes payées par leur métier....que font ils de leur fric.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/04/2013 - 20h16 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Rien de bien scandaleux dans ces déclarations, sauf quelques notes d'humour du genre je déclare mes vélos, ou 100 euros sur un compte courant....

Par contre un point positif
"Aucun investissement dans l'économie réelle ": ceci permet de penser qu'il n'y a pas de conflit d'intérêt.

En ce qui concerne les revenus, on ne peut pas dire que 10 à 20000 euros mensuels soit mirifique, on est dans les eaux des salaires de cadres de haut niveau dans les grandes entreprises. N'oublions pas que les ministres n'ont pas de retraite, et que, sauf s'ils sont fonctionnaires, ils doivent la constituer pour la période de leurs fonctions ministérielles.




 cochise_fr a écrit [16/04/2013 - 02h40 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bon, on en a pas la même lecture.
Quand je mettais "pas d'investissement dans la vie réelle", je pensais par exemple à un portefeuille d'action, à des Sicav et autres investissements publics dans l'économie des entreprises.
J'en déduis que pas un seul ne crois à l'économie du pays, pas un seul ne la soutient (sauf en paroles qui ne coûtent rien) et je trouve cela suspect pour des politiques au pouvoir.

Si, de tels revenus sont mirifiques car ils ne sont que de l'argent de poche puisque la grande majorité de leurs frais quotidiens sont payés par l'état. Logement, personnel de maison, chauffeur et voiture de fonction, frais de repas et déplacements...etc...toutes choses que tout citoyen doit payer de ses deniers propres....et fréquemment dans un luxe que le citoyen moyen ne saurait se payer.

N'oublions jamais que ces gens peuvent voter des détournements de fonds publics en quantité illimitée....et aux frais des contribuables et des générations futures. Ainsi, et sans compter les fraudeurs, le gouvernement Sarko a dépecé la France de 1000 milliards d'euros: 400 milliards de dons aux entreprises et 600 milliards de dettes pour les français en 5 ans.....une vraie performance,non.?

Ils n'ont pas de retraite....MAIS:
- quand ils sont fonctionnaires, ils conservent leur progression de carrière ET leur retraite de fonctionnaire....et retrouvent leur poste dans la hiérarchie à leur sortie.
- quand ils sont élus de la République, ils retrouvent automatiquement leur poste d'élu et les revenus qui vont avec.
- quand ils ont des fonctions d'élus autres que dans les deux chambres, ils conservent le cumul des revenus avec ceux de ministre (conseiller municipal, général ou régional ou de communauté de commune)
- quand ils sont retraités ils conservent leur retraite en plus de leurs revenus de ministre.
- ils disposent "d'enveloppes" budgétaires non attribuées à la gestion disons 'opaque' censé servir pour les 'collaborateurs'....parfois presque autant payés que les ministres:

http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5898-les-budgets-primes-des-ministres-du-gouvernement-ayrault

- quand ils ont des fonctions externes, ils les conservent avec les revenus qui les accompagnent.

Tout cela explique sans doute la composition des assemblées en France. Curieusement, on y trouve pas d'ouvrier, d'agriculteur, d'infirmières et autres emplois dits 'de base'.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [16/04/2013 - 08h41 ]  
papiguy

"Quand je mettais "pas d'investissement dans la vie réelle", je pensais par exemple à un portefeuille d'action, à des Sicav et autres investissements publics dans l'économie des entreprises. "
Effectivement notre lecture est différente, je trouverais suspect des investissements importants dans l'industrie car cela pourrait provoquer des conflits d'intérêts.

Pour le reste on peut être d'accord, et c'est sans doute pour cela que les récentes propositions du gouvernement contiennent des dispositions acceptables comme:
- la suppression des enveloppes budgétaires à disposition des parlementaires
- la limitation du cumul des mandats
- l'incompatibilité de la poursuite de l'exercice de certaines professions avec les mandats électifs ou ministériels.




 cochise_fr a écrit [16/04/2013 - 10h10 ]  
cochise_fr

Bonjour,
En réalité, ce ne sont pas les enveloppes qui sont condamnables, mais le manque de contrôle de leur usage qui est suspect.
A l'exception des services de défense nationale, de police et de justice, qui par définition doivent être discrets sur leurs actions, tout le reste de la politique devrait être totalement transparente, et on devrait pouvoir tracer sans souci le moindre euro dépensé.

Quant aux mesures annoncées, attendons leur application.....qui pourrait attendre...un certain temps. On commence à être grandement habitué aux annonces sans lendemain et aux promesses non tenues.. et depuis longtemps.
L'étalage du patrimoine ne sert actuellement à rien et n'aurait sûrement pas empêché Cahusac de mentir. Bizarrement, il n'y a rien sur la fraude fiscale, rien sur les niches fiscales, rien sur le favoritisme...etc.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [16/04/2013 - 10h20 ]  
papiguy

Le problème de l'application est majeur car il faut aller rapidement au delà des bonnes intentions sous peine de décridibiliser encore plus les gouvernants.

C'est au plan européen qu'il faut agir pour lutter contre la fraude fiscale, et mettre en premier lieu la pression sur l'Autriche qui ne veut rien savoir et le Luxembourg qui ne coopère que mollement.

http://www.boursier.com/actualites/economie/le-luxembourg-accepte-de-lever-le-secret-bancaire-19340.html




 cochise_fr a écrit [16/04/2013 - 19h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On sait ce que je pense de l'Europe actuelle. Je ne vais donc pas en remettre une couche.

Mais plutôt que de compter sur les autres pour faire notre travail, il serait bien plus sain de commencer par faire chez nous ce que l'on voudrait voir faire les autres. L'Europe empêche de prendre des décisions nationales qui s'opposent aux traités signés délégant une foule de décisions à l'administration européenne. Comme l'Europe ne fera rien ou presque puisque ses membres ne seront jamais d'accord sur tout, cela repousse les décisions aux calendes grecques.....pour le plus grand bien de ceux à qui ce serait appliqué.

Il est impératif de prendre les décisions en France (celles là et bien d'autres), et si l'Europe n'en veut pas, tant pis pour elle, on sort de l'Europe, ce qui serait la meilleure chose qui puisse arriver à la France. Si vous en doutiez, regardez ce qui reste de la séparation des banques de dépôt et des banques d'affaires.....rien, ou presque. Regardez également ce qui a été décidé pour la recapitalisation des banques....à un taux toujours aussi ridicule pour des pratiques toujours aussi mafieuses.

Contre la fraude financière,il faut un contrôle des transactions en France, un contrôle des transactions aux frontières (y compris virtuelles) ET imposer à toutes les banques étrangères de signaler à l'état d'origine un étranger qui vient ouvrir un compte ailleurs que dans son propre pays. Et tous les pays qui refusent doivent être mis à l'index économique et financier pour la France au moins, et pour le monde entier si possible. N'oubliez pas qu'il existe des paradis fiscaux au sein même de l'Europe connu de tous, et utilisés par une grande partie des gouvernements d'Europe. C'est bien normal quand on sait que ce sont ces mêmes financiers, grands industriels, et gros commerçants qui dirigent l'Europe. Même la Belgique permet le dumping financier (tout à fait légal ce qui est un comble)....c'est dire le degré de corruption généralisée de l'Europe actuelle.

NON à la libre circulation des capitaux.!!
NON à la libre circulation des marchandises.!!
NON à la libre circulation des individus.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [16/04/2013 - 20h28 ]  
papiguy

Si j'ai bien compris, pour lutter contre les paradis fiscaux, plus on est petit mieux cela marche !
Ce n'est certainement pas en se privant du seul moyen que nous avons de faire plier les pays réticents à la transparence bancaire que des progrès pourront être faits. C'est stupide.

Quand un outil ne permet pas de faire le maximum, la logique de cochise_fr c'est de casser l'outil, alors que n'importe quel benêt dira qu'il faut améliorer l'outil. En l'occurrence ce qui bloque partiellement certaines actions de l'UE c'est la règle de l'unanimité. Le Traité de Lisbonne a déjà limité l'application de cette règle, il faudrait maintenant la supprimer pour ce qui concerne l'harmonisation fiscale et les échanges d'informations bancaires.

Ce serait quand même plus astucieux que de négocier 25 traités avec 25 pays alors que certains n'y sont pas prêts malgré une pression plus forte que celle que la France pourrait exercer seule. Plus astucieux et surtout plus rapide et efficace.

Si le Luxembourg et l'Autriche refusent de suivre les autres pays de l'UE, et s'agissant d'un sujet important pour tout le monde, ce serait plutôt à l'UE d'exclure ces deux pays, ou du moins de les menacer de le faire.

"ET imposer à toutes les banques étrangères": on rêve
"Et tous les pays qui refusent doivent être mis à l'index économique et financier pour la France au moins": ce serait quand même plus facile à plusieurs non ? On ne voit pas comment la France pourrait imposer quoi que ce soit à Singapour...




 cochise_fr a écrit [16/04/2013 - 23h39 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien sur que ce serait mieux à plusieurs.....mais l'Europe l'interdit. Et je reste même certain que si l'Europe se mettait d'accord (ce qui ne risque pas d'arriver) il se trouverait des pays pour chercher à passer au travers.

Il vaut mieux un petit chez soi qu'un grand chez les autres.

On voit très bien les conséquences de cette politique ignoble qu'est ce qu'on appelle "la mondialisation" et qui n'est en réalité qu'une vaste entreprise de détournement de fonds publics pour des profits privés.... et rien d'autre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [17/04/2013 - 00h40 ]  
betinaweb

Pour répondre à la question de cochise,la déclaration de patrimoine des ministres ne m'a pas interpellée plus que ça.
Je me doutais qu'ils n'étaient pas fauchés :-D mais leur argent n'est pas issu d'enrichissement pendant leur mandat donc nous n'avons rien à dire là dessus.

J'ai bien ri quand j'ai vu la valeur des voitures de Cécile Duflot,elle roule avec des vieux tacots - Renault Twingo : 1 300 € ,Renault 4L : 400 €,alors que Christiane Taubira déclare un Vélo Décathlon (1996) 200 €, un Vélo Peugeot (2005) 400 € et Vélo Gitane (2009) 300 €.

Ferait-elle une collection de vélos? :-D

Par contre,je n'ai pas vu le patrimoine du président.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [17/04/2013 - 07h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est bien là qu'on voit qu'ils ont les moyens de payer n'importe quoi n'importe quel prix.

Je viens d'offrir à un membre de ma famille un VTT entièrement suspendu, 21 vitesses, en parfait état d'occasion (j'en conviens) pour 140 euros, et un vélo pour les courses en ville en excellent état aussi pour 50 euros. Je vais ensuite les électrifier par des roues avant à moteur brushless de 1000W pour le VTT ET DE 350W pour le vélo de ville, à moins que je n'adapte une remorque mono-roue avec le même moteur 1000W (car sur le vélo, c'est illégal et réservé aux sites privés....je me demande bien pourquoi...encore des magouilles sans doute.)

Pour les voitures, c'est un peu pareil, ils ne regardent pas souvent les prix....à mon avis, privilège de ceux qui ont plus que le nécessaire.
Un véhicule de 20 à 30 ans peut être en bon état et passer le CT normalement, mais il coûte moins cher à l'achat, en assurance, ne consomme pas spécialement plus que les véhicules récents de même catégorie (5.5L aux cent pour les miens, de gros breaks pour mes chiens, des charges diverses, du remorquage), et on ne perd pas d'argent chaque année sur la revente comme sur un véhicule neuf ou récent. Il faut juste en assurer l'entretien régulièrement, ce qui est aussi plus aisé et moins cher que sur les véhicules modernes bourrés d'électronique pas forcément très fiable et très chère en cas de panne, de même que la foule de gadgets inutiles inclus d'office aux véhicules neufs ou récent.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [17/04/2013 - 11h07 ]  
symbol

Guignolesque avec en toile de fond le fonctionnement de l'Etat.
Le carriérisme politique n'est plus à prouver et chacun se défend de prétendre pouvoir s'enrichir en faisant de la politique.

Nous savons pertinemment que l'enrichissement indirect échappe à l'impôt : indemnités des frais de mandat, des anciens ministres, cumuls, réserve parlementaire, missions diverses, droits de reclassement, voitures avec chauffeur, retraites, présidence de commissions, financement des grands partis politiques, train de vie quotidien assuré par les fonds publics...

Qu'est-ce qu'ils sont modestes, surtout ceux qui exercent depuis longtemps, à moins qu'ils soient mauvais gestionnaires.

Et hop, profitons-en pour créer de nouveaux organismes ! Ces hautes autorités sont tellement nombreuses que l'inventaire en est impossible. Par contre, cela enrichit bien des camarades et l'entourage.

Donc cochise fr, j'estime que c'est une grosse farce car je me fiche d'éplucher le patrimoine de chacun. Ce n'est certainement pas à moi de le faire.
Et oui en effet, si je dois m'entourer de personnes compétentes, c'est à moi d'en prendre la responsabilité et donc faire en sorte de...

Étonnant comme l'histoire se répète. M.M Fabius et Mitterrand ne l'ignoraient pas, les bons scandales ne se terminent jamais. Je pense à l'affaire Greenpeace. Cela n'exclut pas d'autres affaires parsemant la vie politique mais le déroulement me l'a remis en mémoire.
Comme un relent de président qui fait mine d'avoir été averti par la presse et parfait son image d'homme d'Etat mal informé par ses collaborateurs.
Ce fut un bon feuilleton à l'époque et j'en arrive au dénouement de l'intrigue. Fabius fit démissionner Hernu, présenté comme le principal responsable. On bouscule les journaux télévisés pour des aveux sur le ton le plus sinistre. Et bien évidemment Fabius accuse d'avoir menti et d'avoir caché la vérité au président.
Et lorsqu'on demanda à Fabius, depuis quand il était au courant, bin depuis les aveux...
C'est toujours bien de reconnaître qu'on ne lit pas les journaux.

Orchestration parfaite dans ce remake pour en arriver à cette mascarade médiatique. De qui se moque-ton ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [17/04/2013 - 13h41 ]  
papiguy

"Bien sur que ce serait mieux à plusieurs.....mais l'Europe l'interdit"
Elle interdit quoi ? De modifier les Traités pour les rendre plus efficaces ?
Les à-prioris anti européens aussi grotesques ne peuvent conduire qu'à rabâcher des idioties.

Si on suit cochise_fr et ses inspirateurs des "Fronts", le progrès se fait à reculons... :-D




 cochise_fr a écrit [17/04/2013 - 19h17 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est tout à fait cela Papiguy, "le progrès de l'Europe se fait à reculons"
Ce qui interdit les décisions, c'est l'unanimité.
Mais si on supprime l'unanimité, c'est la droite ligne à la dictature de certains sur les autres, et l'éclatement assuré, voir pire, une bonne guerre. Les pays qui composent l'Europe sont bien trop disparates pour vivre ensemble sous un même toit, surtout quand le "ensemble" signifie "au moins disant social".




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [17/04/2013 - 19h35 ]  
papiguy

Pessimiste le Grand Chef Indien, c'est soit l'immobilisme dans la corruption, soit la dictature, soit la guerre.

Mais pourquoi crains-tu l'éclatement de l'UE alors que tu la rejettes ? On a un peu de mal à comprendre.

"Les pays qui composent l'Europe sont bien trop disparates pour vivre ensemble sous un même toit":
Pourtant les Corses arrivent à vivre avec les Bretons et les Alsaciens qui eux même font bon ménage avec les antillais.. les Texans vivent sous "le même toit" que les Hawaïens ou les Californiens, et pourtant ils semblent très "disparates", un homme et une femme arrivent à vivre sous le même toit et pourtant ils sont très différents.
Les différences entre les pays sont un FAUX prétexte à l'isolationnisme. Les guerres naissent de l'exploitation de différences alors qu'apprendre à vivre ensemble est le meilleur moyen pour se connaître et éviter des conflits artificiels.

On a vu ce qu'a donné l'exacerbation des sentiments nationaux et le "marquage" de la différence il y a 70 ans...




 cochise_fr a écrit [17/04/2013 - 20h13 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je ne suis pas contre le concept de l'Europe, mais je suis complètement contre cette Europe là (l'Europe des voyous)....nuance d'importance.

Si demain (et pas dans 10 ans car cela ne peut pas se faire par petites touches):
- grille de salaires commune
- protection sociale commune
- fiscalité commune
- défense commune
- maintient et surveillance des frontières efficaces
- maîtrise des puissances financière en rendant à la banque centrale européenne le droit à la création monétaire avec remboursement immédiat des dettes de tous les pays de l'union.
- obligation de gestion gouvernementale en équilibre avec rattrapage des écarts l'année suivante.
..etc
alors je serai européen.

Mais ce n'est pas demain la veille que cela aura lieu.... et inutile de dire qu'on va faire tout cela sur 20 ans.....car cela ne se fera pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [17/04/2013 - 23h51 ]  
betinaweb

La dictature,c'est vous qui l'amènerait avec certaines de vos idées.Si la France vit en autarcie,toutes frontières fermées,nous serons mangés tous crus.
En criant sans arrêt le tous pourris,vous ne donnez pas d'espoir.L'Europe se construit,il faut du temps pour concilier toutes nos différences mais c'est une chance.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [18/04/2013 - 03h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est tout à fait vrai, Betinaweb, il n'y a aucun espoir dans cette Europe là.

"Si la France vit en autarcie,toutes frontières fermées"
Cherchez quand j'ai pu dire cela, vous ne trouverez pas.Arrêtez de dire n'importe quoi, et proposez autre chose si vous avez des idées nouvelles pour changer la donne actuelle.

je vais vous le présenter autrement:
- quand vous partez de chez vous, vous fermez votre maison, pourtant vous n'êtes pas en guerre avec vos voisins (en principe). Et même quand vous êtes chez vous, vous ne laissez pas n'importe qui entrer chez vous, ni n'importe quand. Vous contrôlez ceux que vous laissez entrer et les autres restent dehors....ce qui est tout à fait naturel. Pourquoi ne voulez vous pas que la France fasse la même chose.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [18/04/2013 - 12h21 ]  
papiguy

Je vais le présenter "façon cochise_fr":
Et quand tu vis en famille dans une maison, tu fermes la porte de ta chambre à clef chaque fois que tu sors de celle-ci , et pourtant tu as de bonnes relations avec le reste de ta famille. Et même quand tu es dans ta chambre, tu ne laisses pas entrer n'importe qui. Tu contrôles ceux que tu laisses entrer et les autres restent dehors... ce qui est tout à fait naturel (tu les fouilles à leur sortie de ta chambre ?).

Les contrôles aux frontières de la France ont été remplacés par:
- les contrôles aux frontières extérieures de l'UE

Arrête de dire n'importe quoi avec cette logique de bazar racoleuse pour aigris désabusés.
- des contrôles par sondages ou ciblés à l'intérieur du territoire français.




 cochise_fr a écrit [18/04/2013 - 21h23 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf que les contrôles aux frontières extérieures de l'Europe sont des passoires à très gros trous, ce qui rend les contrôles ridicules et inopérant, et ce qui conduit de nombreux pays à des régularisations par millions.

Pour les finances, c'est pareil. Les gouvernements sont complices des évasions fiscales puisqu'ils les organisent par des lois scélérates, et cela depuis des dizaines d'années, et ne font absolument rien contre les paradis fiscaux les laissant même au sein de l'Europe, ce qui est un comble.

Pour le commerce, c'est de même la laxisme organisé qui facilite les délocalisations et le dumping social, ce qui justifie ensuite les baisse de salaire par manque d'activité.

Heureusement, de plus en plus de français commencent à prendre conscience de ces dérives gouvernementales et de leurs conséquences désastreuses sur l'économie nationale.....et cela ira en s'amplifiant au fil des ans puisque personne ne fait rien pour que cela change.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [18/04/2013 - 22h09 ]  
betinaweb

Vous ne l'avez pas dit mais vous le dites autrement et vous le dites quand même.Restons entre français.

Nouvelle devise:"Pour vivre heureux,restons entre français" :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 papiguy a écrit [18/04/2013 - 22h20 ]  
papiguy

"Sauf que les contrôles aux frontières extérieures de l'Europe sont des passoires à très gros trous, ce qui rend les contrôles ridicules et inopérant, et ce qui conduit de nombreux pays à des régularisations par millions":

Faux, si la pression migratoire est jugée trop forte par un Etat Membre de l'Espace Schengen, celui-ci a la possibilité de rétablir les contrôles aux frontières intérieures. si des régularisations sont opérées ce n'est donc pas l'UE qui en est la cause mais les Etats concernés.

Archifaux:les flux migratoires ont été divisés par deux en 2012

Pour les finances: on ne peut nier que des progrès ont été faits en matière d'échanges d'informations, même si certains pays traînent encore des pieds.

http://www.lepoint.fr/monde/union-europeenne-les-migrants-irreguliers-ne-passent-plus-18-04-2013-1656525_24.php


Encore faux pour le commerce: le cas de la France n'est pas la règle et ce sont nos propres difficultés qu'il faut régler. L'Allemagne a toujours un commerce extérieur excédentaire, alors que la balance de notre commerce extérieur se dégrade de plus en plus.


Effectivement de plus en plus de Français sont mécontents mais il y a de la malhonnêteté chez certains partis politiques à faire croire qu'ils détiennent la solution, alors que l'application de leurs idées ne ferait que précipiter le déclin de notre pays..




 cochise_fr a écrit [18/04/2013 - 22h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh,eh.!! Pour précipiter le déclin de notre pays, les gens au pouvoir depuis 40 ans le font très bien....merci.!!....et ce ne sont justement pas ceux que vous critiquez à loisirs. Le déclin du pays ne peut être imputer à ceux qui n'ont jamais eu le pouvoir....que cela vous plaise ou pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [18/04/2013 - 22h40 ]  
betinaweb

En période de crise,les extrémistes savent appuyer où ça fait mal.Et ils sont doués pour embobiner le peuple qui râle souvent à bon escient .

Mais les solutions,ce ne sont sûrement pas eux qui nous les amèneront.Ils nous amèneront plutôt un nouvel Hitler au pouvoir. :-o




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [18/04/2013 - 22h49 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Nul ne vous empêche de rêver.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [19/04/2013 - 10h52 ]  
papiguy

"Le déclin du pays ne peut être imputer à ceux qui n'ont jamais eu le pouvoir":

Faux, car, qu'on le veuille ou non, il n'est pas nécessaire d'exercer le pouvoir pour avoir une influence sur la politique de nos gouvernants. L'accent mis à dessein sur les questions sécuritaires et l'immigration a pollué la discussion politique et empêché qu'on parle des problèmes de fond.
Les partis extrémistes ont pollué le débat politique, dés-informé les Français, participé à la décridibilisation de la France en tant que pays d'accueil des industries. Par ailleurs, les actions menées par le précédant gouvernement, pour racoler les suffrages du FN, ont affaibli la voix de la France auprès de ses partenaires européens.

Quand une voiture quitte la route pour éviter un sanglier, ce n'est pas le conducteur qui est le seul responsable de l'accident.

On ne peut à la fois se déclarer irresponsable de tout et revendiquer unde capacité d'influence.




 cochise_fr a écrit [19/04/2013 - 15h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Quand une voiture quitte la route pour éviter un sanglier, ce n'est pas le conducteur qui est le seul responsable de l'accident."
Bah si, justement.!! Un conducteur doit en permanence rester maître de son véhicule. En maîtrisant sa vitesse, il peut s'arrêter à temps.

On connaît bien la chanson "RESPONSABLE MAIS PAS COUPABLE"......alors que ce devrait être "RESPONSABLE ET COUPABLE".




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [19/04/2013 - 16h14 ]  
papiguy

"Un conducteur doit en permanence rester maître de son véhicule. En maîtrisant sa vitesse, il peut s'arrêter à temps":
Alors les panneaux dans les bus demandant de ne pas parler au conducteur sont inutiles, le fait de téléphoner en conduisant est parfaitement anodin...
Nul ne sert de se retrancher derrière des affirmations de ce genre pour nier l'évidence. Tout ce qui peut distraire le conducteur est nuisible, et les partis extrémistes font plus que distraire ceux qui conduisent la politique de l'Etat, ils mettent de l'huile sur la route.




 cochise_fr a écrit [19/04/2013 - 22h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il ne s'agit pas de distraire le conducteur, mais de l'arrêter d'urgence, celui-ci étant complètement bourré, drogué à l'extrême, et en pleine période de déconnexion avec la réalité de la vie des citoyens français tout en roulant à tombeau ouvert.

Oui, il y a urgence à appuyer sur le frein, à arrêter l'expédition, et à lui faire prendre une autre direction avec un conducteur plus responsable de ses passagers.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [19/04/2013 - 22h37 ]  
papiguy

Un sauveur, ou plutôt une nouvelle Jeanne d'Arc, montée sur son cheval blanc... et qui a la solution miracle à tous nos maux ?
Quelle rigolade, la Jeanne d'Arc est brûlée, cramée et les crédules ne voient que la fumée de leurs illusions.




 cochise_fr a écrit [19/04/2013 - 23h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Peu importe qui ce sera, mais il faut impérativement quelqu'un....et ce peut même être un ensemble de gens suffisamment responsables pour faire passer l'intérêt général du pays avant leurs intérêts particuliers, à l'image de ce qu'a été le CNR qui avait réussi à faire une œuvre commune réunissant des gens de l'extrême gauche à l'extrême droite pour reconstruire le pays.

L'état na pas besoin de chef de clan à l'image de la mafia, mais de gens désintéressés de leurs intérêts privés pour le bien public, ce qui est rare dans les mentalités actuelles.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [20/04/2013 - 08h44 ]  
papiguy

En ce cas nous sommes parfaitement d'accord, au moins sur ce point.




 cochise_fr a écrit [20/04/2013 - 19h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf que les deux qui se partagent le pouvoir depuis 40 ans sont des chefs de clans, même si dans leurs camps respectifs il y a des gens de plus grande responsabilité, mais qui doivent se taire impérativement de reconnaître la moindre valeur à leurs adversaires. Il suffit de regarder la cacophonie au sujet du mariage gay., ou encore de se demander où sont passé les votants du "non à l'Europe" en 2005....devenus bien silencieux et rentrés dans le rang pour profiter de la soupe grasse largement servie au pouvoir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.