Quelles genres de liberté , de justice, les révolutions arabes ont-elles réclamées ?



myrily76
Cette question a été posée par Myrily76, le 25/10/2011 à à 07h52.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Journal international.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 bougainvilliee a écrit [26/10/2011 - 07h51] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
bougainvilliee

Bonjour, La question est : "Quelles genres de liberté,...



[ Lire la suite de la réponse écrite par bougainvilliee ]



Réponses



 Myrily76 a écrit [25/10/2011 - 07h52 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Myrily76

Parce que lorsque je regarde les dernières actualités , je suis perdue !
Est-ce que la définition de liberté , justice ect..est la même partout ou est-ce moi qui n'a rien compris !

Merci




 cochise_fr a écrit [25/10/2011 - 10h01 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Contrairement à ce que pensent la plupart des dirigeants occidentaux qui voudraient étendre leur emprise commerciale sur le monde entier, beaucoup de peuples n'aspirent pas du tout à vivre comme nous.... et c'est très bien ainsi.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [25/10/2011 - 11h31 ]  
papiguy

La majorité de la population des pays en crise n'aspire qu'à manger à sa faim. Le besoin de liberté arrive ensuite.
C'est une crise alimentaire qui a été le déclencheur de la Révolution française, ensuite confisquée par la bourgeoisie. De la même façon, c'est sur un fond de crise alimentaire que les élites ont fait démarrer le "Printemps Arabe" en Tunisie, et ce sont les organisations islamistes, bien organisées, qui tirent les marrons du feu.

Les besoins fondamentaux des hommes sont les mêmes partout, et c'est être hypocrite ou berné par une forme de racisme inconscient que croire que les hommes ont des besoins différents suivant leur localisation géographique, leur ethnie ou leur religion.




 baba2 a écrit [25/10/2011 - 12h23 ]  
baba2

Vous allez voir que dans quelques années ils vont chialer et vont (comme à leur habitude) venir immigrer chez nous !




 bougainvilliee a écrit [25/10/2011 - 15h42 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
L'Occident a toujours été dans les ténèbres.
C'est de l'Orient que vient la lumière (celle des civilisations, des pensée, des philosophies et des religions).

Aussi, venant de l'Orient, le soleil d'Allah brille, déjà, sur la plupart des berges de la méditerranée...

L'Orient n'a pas besoin de démocratie, de laïcité, de valeurs universelles, de détenir la vérité, la liberté, la force, la puissance (économique et des armes)... puisque c’est sur ses terres que Dieu a choisi de se manifester.

L'Orient a la patience, le temps, la fraternité et Allah... ( ce qui fait toute la différence entre illusion et réalité).




Le doute est ma seule certitude


 Dunamis a écrit [25/10/2011 - 19h22 ]  
Dunamis

Les deux derniers posts me paraissent quelque peu obscurantistes...particulièrement le tien, baba2. Tu es amère sur bien des sujets, décidemment.

Pourrait-on, pour uen fois, arrêter de juger en foction de nos acquis occidentaux et chrétiens et les laisser choisir une autre voie qui leur convient et les assurera la réussite que nous n'avons pas su obtenir ?

Cochise et Papiguy ont raisons. Dire d'un côté que ça va foirer et de l'autre qu'ils ont forcément raison ne sert à rien.
je suis sûre que ce qui titille tellement l'occident, c'est un fond d'envie, d'avoir la volonté et le cran de bouger comme eux l'ont fait.

Que ce soit par Allah ou Dieu, qu'ils trouvent la paix et le bonheur qu'ils cherchent. Qu'ils vivent en liberté et le ventre plein.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 papiguy a écrit [25/10/2011 - 19h46 ]  
papiguy

Dunamis, la question n'est pas de savoir si cela va foirer ou non. Les révolutionnaires français ou les indépendantistes américains ne se sont pas posé la question. Une révolution est une étape dans la vie d'un pays et les nations du "Printemps Arabe" connaîtront d'autres soubresauts, avec peut-être des retours en arrière et des espoirs déçus.
Ce qui est certain c'est que des illusions se perdront quand les masques de l'obscurantisme religieux ou du mercantilisme sans âme tomberont.

D'une façon ou d'une autre, et même si les habitants des pays occidentaux ne se sentent pas la force de rejeter un système qui les exploite, les révolutions arabes, quelles que soient les directions choisies par leurs dirigeants, auront des conséquences sur nos modes de vie. Si l'islamisme ne peut se présenter en alternative crédible au libéralisme forcené, il peut du moins contribuer à le modérer, comme le bloc communiste a freiné l'impérialisme financier.




 Wisty a écrit [25/10/2011 - 20h10 ]  
Wisty

Bonjour,

Le mot LIBERTE est bien souvent utilisé , lorsqu'il s'agit de s'accaparer d'un niveau financier, et ce, à sens unique,il ne faut pas oublier, qu'il y a du pétrole,et cela intéresse tout le monde, principalement
les chefs d'états.

Il ne faut pas se leurrer.... :-o




Wisty


 hyvan a écrit [25/10/2011 - 20h57 ]  
hyvan

Le modèle culturel occidental exerce encore sur les peuples de la Terre une puissance séduction.Pour bien des peuples, l'occident est une figuration mythique du paradis et il est encore une référence obligée quant aux réformes qu'il convient de mener.

Que tous les peuples n'aient pas cette aspiration est une bonne chose,celà serait courir à une catastrophe écologique si tous les habitants de cette planète avaient actuellement nos trains de vie.L'important,c'est qu'ils soient libre de pouvoir choisir celui qu'ils veulent et qu'ils respectent celui des autres.La planète est encore assez grande pour accueillir des zones avec des modes de vie différents et c'est une bonne chose.

Bougainvillee,il faudrait sortir de ton méchant Occident et de ton gentils Orient un jour...quand tu interviens(questions ou réponses),je n'arrive plus qu'à voir que çà,c'est un peu dommage.

Les intégristes islamiques n'ont déjà pas besoin d'user d'énormément de persuasion pour cracher leur haine de notre civilisation.Les peuples islamiques ont toujours eu tendance à se réfugier derrière leur religion,ce qui pour beaucoup d'occidentaux apparait souvent comme un retour à une théocratie moyenâgeuse.
Il faut reconnaître qu'en un siècle d'exploitation effrénée des ressources, de manigances, de guerres, notre modèle a finalement produit un peu partout en réaction de l'intégrisme. Il a offert aux tribuns religieux l'image d'une société déracinée, gaspilleuse, inégalitaire, superficielle et moralement décadente.La propagande a fait le reste.




 bougainvilliee a écrit [26/10/2011 - 07h51 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
La question est :
"Quelles genres de liberté, de justice, les révolutions arabes ont-elles réclamées ?"

La réponse est simple : "Apparemment, celles d'Allah..."

En affirmant leur foi, les pays arabes affirment leur spécificité, leur particularisme, et font ainsi un pied-de-nez, à l'Occident qui a financé ces révolutions en croyant tirer les marrons du feu.

Nous ne pouvons que constater le rejet des valeurs que prône l'Occident.

Tout se délite, dans un jeu de dominos, catastrophique, comme dans la très Chrétienne Europe où les pays tombent les uns après les autres, dans la crise et la faillite économique.

De l’autre côté (de la méditerranée) les pays arabes quittent un à un le navire occidental qui prend eau de toute part.

A quand l'Algérie, le Maroc, l'Arabie Séoudite, Israël, la Jordanie, le Liban, le yémen ? (tiens, il n’en reste plus beaucoup, surtout si l’on sait que l’Arabie Séoudite est le pays de l’Islam, et que le Maroc est conduit par un descendant du Prophète).

Résultat : l'Occident va finir par oublier la Syrie et ses velléités d’intervention (qui a été échaudé, craint l'eau chaude) et l'Iran.

La Turquie est déjà passée de l'autre côté et refuse toute ingérence (cette deuxième colonne, masquée par l'humanitaire).

La leçon est, qu’il n'y a pas qu'une culture dans le monde (celle de l'Occident qui va (parce que c’est la meilleure à nos yeux) se répandre facilement sur le monde. C'est cela le message des révolutions arabes.

Il n’y a pas que la mini-jupe qui ait droit de cité dans le monde, il y a aussi la Burqa.




Le doute est ma seule certitude


 hyvan a écrit [26/10/2011 - 10h59 ]  
hyvan

C'est affreux les pays occidentaux sont en train de couler,on va rejoindre les théocraties islamiques au fond ...




 papiguy a écrit [26/10/2011 - 11h36 ]  
papiguy

Drôle de lecture des évènements faite par le troisième degré du végétal. Il semble ignorer que des arabes se sont exprimés sur le résultat du vote en Tunisie et les déclarations du Président du CNT. C'est une simplification trompeuse et abusive que présenter la situation ainsi, prenant pour vérité acquise la propagande islamique.

Pour mémoire quelles ont été les premières mesures des dirigeants islamiques iraniens ?
- élimination des cadres des sociétés pétrolières pour mieux mettre la main sur la richesse du pays
- introduction d'un taux de change "intérieur" pour le dollar US, à usage des particuliers seulement, les Ayatollas se réservant l'usage du "vrai" dollar US pour s'en mettre plein les poches.
La pourriture, pas plus que le nuage de Tchernobyl, ne connaît pas les frontières.... et elle est encore plus détestable quand elle s'abrite derrière la religion.




 bougainvilliee a écrit [26/10/2011 - 12h27 ]  
bougainvilliee

Tu as raison mon frère hyvan.

Demain, sans doute, nous n'aurons plus à crier : "des sous", ni même "vive la République ou "liberté, égalité, fraternité", mais simplement : Allah Akbar.

"hyvan", je ne suis pas pour l'un ou l'autre bord, je constate seulement l'opposition Occident-Monde arabe, comme hier l'opposition des deux grandes visions du monde USA/ URSS.

Bien entendu l'on peut rêver d'un retournement de situation.

Mais on a fait toucher le fond au monde arabe, il ne peut, sans doute, que remonter... le monde occidental a toujours tout survolé, il y a donc de grande chances qu'il redescende sur terre.

Nous assistons (que nous le voulions ou non) au combat désespéré entre le Dieu des Chrétien et celui des musulmans (deux façons de considérer le monde, certes, mais aussi entre le pauvre et le riche, entre l’exploiteur et l’exploité).

En cette lutte, les uns croient en leur force et en leur dollar, les autres en Dieu.

C'est toute la différence.

Pourtant qui oserait dire : "Que le meilleur gagne" ?




Le doute est ma seule certitude


 hyvan a écrit [26/10/2011 - 12h29 ]  
hyvan

-soit on est capable d'ouvrir une ère de compréhension universelle dans laquelle la famille humaine saura dépasser toutes les divisions religieuses
-soit on prend la voie de la radicalisation des religions, dans un mouvement qui ne conduit pas l'humanité vers plus d'intégrité, mais vers davantage d'intégrisme

Bougainvilliee se complait dans le 2e choix avec des prédications hâtives et en plus y a un kikoo qui vote pour çà... j'ai préféré mettre une petite phrase assassine plutôt que de m'énerver après ce choix exécrable.




 hyvan a écrit [26/10/2011 - 12h55 ]  
hyvan

Le monde arabe n'a pas décollé comme l'occident avant tout à cause de sa religion qui l'a plus que freiné dans sa modernisation.

Le Dieu des Occidentaux ,c'est le pétrole,il va bientôt complètement disparaitre et probablement les sociétés de consommation avec lui d'ou l'importance de choisir la bonne voie.
Aujourd'hui les religions ne constituent pas une solution, mais plutôt un problème.Elles n'apportent que des croyances toxiques qui ne font que générer des divisions entre les hommes.




 bougainvilliee a écrit [26/10/2011 - 13h12 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Ce n'est pas une question religieuse, mais une question fondamentale entre riches et pauvres ou moins pauvres, qui se transforme entre exploiteurs et exploités, dont la contestation prend la forme d'une opposition idéologique ou religieuse, qui fait que l'on entretient deux oppositions culturelles, deux vision du monde.

L'un traite l'autre de Grand Satan, l'autre traite son ennemi de nid de terrorisme et d'intégristes.

Je salut, au milieu de tout cela le désir d'humanisme d'hyvan, que comprendrait très bien Kadhafi, dont l'assassin criait heureux : "j'ai tué Kadhafi, son sang baigne ma chemise, je ne la laverai jamais !"




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [26/10/2011 - 13h12 ]  
papiguy

Que veux-tu hyvan, c'est l'automne et les végétaux se rabougrissent en prévision de l'hiver. Il ne lui manque plus que de citer Nostradamus et le tableau sera complet.
Il est complètement imprégné et perturbé par la propagande. De degré en degré il est descendu à la cave, attiré comme une mouche par une petite ampoule qu'il prend pour la lumière du soleil. Tristesse....

La lutte entre les bons et les méchants est un concept lancé par l'ex ivrogne de la Maison Blanche G W Bush et qui a fonctionné admirablement pour enrichir les copains marchands d'armes. Alors pourquoi ceux qui s'abritent derrière un Islam dénaturé pour essayer de prendre le pouvoir ne s'en serviraient-ils pas ? La preuve par le végétal, ça marche !

Manque de chance, les réalités sont là, et les intérêts sont imbriqués. Sans la technologie et la clientèle occidentale, les économies arabes ne valent pas un clou. De la même façon, nous avons besoin de leurs richesses naturelles et de leur clientèle.
C'est une partie de poker menteur et il n'y a que les simplets qui peuvent encore croire aux contes pour enfants.

Mais ne te leurre pas aussi hyvan, dès qu'il y a la possibilité de s'en mettre plein les poches, le Dieu des occidentaux peut très bien changer son nom pour Allah.




 papiguy a écrit [26/10/2011 - 13h17 ]  
papiguy

Tiens, voici que bougainvilliee semble sortir de sa torpeur automnale ;-)




 hyvan a écrit [26/10/2011 - 17h19 ]  
hyvan

Paradoxalement,le pays musulman le riche la Turquie est une république (et ce n'est pas parce qu'elle refuse l'humanitaire qu'elle va virer théocratie...)ainsi que le suivant,l'Indonésie.
Les exploités eux ont soit un despote soit un régime politique corrompu (mis en place par les Occidentaux quelquefois)ou la démocratie ne marche pas : le pétrole a arrosé le moyen-orient d'une multitude de capitaux qui ont été très mals répartis...

Je pense que la véritable crise n'est pas l'Occident qui casse gentillement la gueule mais qu'elle se situe bel et bien dans le mental humain qui influe dans tous les aspects de la vie de celui-ci.C'est lui qui garde les rancunes,les contentieux,les croyances,les préjugés...et qui empêchent l'humanité avec ces tares d'évoluer vers quelquechose de plus grand,d'universel.
Il n'y a plus qu'à espérer que ce déclin occidental le fasse évoluer dans ce sens et non dans celui qui consiste à se retrancher derrière une conception religieuse exclusivement moralisante, aussi inconditionnelle qu'intransigeante,près à lancer une fatwa islamique ou une malédiction chrétienne contre tout ce qui ne lui ressemble pas.




Répondre à Myrily76






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.