Est-il possible pour un même poste et pour une même entreprise sur les même lieux et avec l'accord de l'employeur de faire se chevaucher deux contrats de travail ?



ipfix
Cette question a été posée par Ipfix, le 31/07/2007 à à 17h57.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Job étudiant.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Chu Fu a écrit [01/08/2007 - 00h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Chu Fu

Je pense que oui ! En fait, un même poste peut nécessiter le travail de deux personnes, non ?... ne serait-ce, par exemple, que dans le cadre d'un temps partiel !
De toute façon, si les employés sont normalement déclarés et les salaires versés, à qui cela poserait-il problèmes ?




 Ipfix a écrit [01/08/2007 - 08h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Ipfix

Non du tout il s'agirait plutôt d'un contact qui va du 20 janvier au 10 fevrier et un second qui va du 1er fevrier au 20 fevrier en fait c'est dans ce cas précis donc dans un sens une superposition des contrat pour simplifier les choses c'est un pe cela ma question.




 rOdg a écrit [01/08/2007 - 11h11 ]  
rOdg

Non, légalement tu ne peux superposer ainsi deux contrat de travail dans la même société. En plus, d'après mes souvenirs, selon la durée de ton premier contrat, si tu en signes un second pour poursuivre dans la même société tu dois obligatoirement prendre un certains nombres de jours entre temps ... il me semble que j'avais eu le problème lors d'un précédent emploi.




 cochise_fr a écrit [02/11/2007 - 00h05 ]  
cochise_fr

Bonjour Ipfix,
C'est à la fois impossible et inutile.
Suivant le type de contrat précaire en cause, il suffit soit de le prolonger de la durée choisie quand c'est possible, soit de faire un nouveau contrat identique ou différent à la suite du premier. Les faire chevaucher ne servirait à rien, puisque si c'était possible il faudrait payer le salarié deux fois pour le même travail pendant la période de chevauchement, ce qui n'est pas vraiment raisonnable ..non ??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 babarpunk a écrit [14/04/2008 - 13h15 ]  
babarpunk

Salut!
Moi c'est pas tout à fait le même problème... c'est un peu compliqué. En fait mon ami travail dans une entreprise et il est en CDI. Or, aujourd'hui, son patron est venu lui dire de réalisé en plus de son poste la moitié du poste de son collègue (qui lui a postulé pour un autre poste dans l'entreprise, il a été accepté mais doit quand même réaliser la moitié de son ancien poste) et bien entendu il n'a pas d'augmentation de salaire ni quoi que ce soit... Alors ma question été de savoir si un employeur a le droit d'imposer à mon ami son poste la moitié d'un autre poste (à temps complet) sans pour autant ne lui accorder une augmentation? Que ce passe t-il s'il se blesse sur cet autre poste vu qu'il n'y a rien dans son contrat qui stipule qu'il effectue ce poste?




 Chu Fu a écrit [14/04/2008 - 13h34 ]  
Chu Fu

Euh, c'est un peu confus : si je comprend bien, ton copain conserve la moitié de son poste et reprend la moitié du poste de son collègue ?!

Si j'ai bien compris, il n'aura pas d'heures supplémentaires mais sera à mi-temps sur deux postes ; une augmentation n'est donc pas une obligation : c'est à lui de la négocier à l'occasion du nouveau contrat qui va le lier à l'entreprise, parce que, ça, par contre, c'est indispensable !!!

Par contre, si on lui demande toujours la même quantité de travail sur les deux postes mais avec la moitié d'heures de présence sur chaque, il y a effectivement un soucis !!!

Pour négocier une augmentation, il va falloir mettre en avant tous les désavantages de cette nouvelle fonction, s'il y en a bien sûr, et sa bonne volonté (puisqu'il a accepté).. ceci dit, vu la qualité actuelle des rapports chefs d'entreprises-employeurs, le fantôme du chômage est toujours largement agité pour obtenir ce qu'on veut de employés...

Si vraiment ce n'est pas si simple, le mieux serait de voir avec l'inspection du travail : il pourra être renseigné sur ses droits et sur la réglementation qui s'applique à son cas !

Donc, à lui de ne pas y laisser trop de plumes et, si vraiment ça devient pénible tant au niveau du travail qu'à celui des rapports avec l'employeur, chercher du travail ailleurs et, s'il en trouve soit partir, soit aller renégocier avec son actuel employeur avant engagement ailleurs me semble une bonne échappatoire !




 babarpunk a écrit [14/04/2008 - 14h12 ]  
babarpunk

Merci de m'avoir répondu si rapidement.
oui je me suis mal exprimée car mon ami conserve son poste (dans sa totalité) comme avant mais en plus il devra effectuer la moité du travail d'un autre poste (en gros il a un poste plus 1/2). De plus il n'avait pas le choix de refusé cette condition, il ne voulait pas mais on ne lui a pas donné le choix.
De plus il n'y aura pas de nouveau contrat...rien ne lui a été proposé. Tout ceci me dépasse quand il rentre il est fatigué énervé... ce n'est pas une vie.
Je te remercie encore de me répondre avec une tel rapidité.




 Chu Fu a écrit [14/04/2008 - 18h20 ]  
Chu Fu

Qu'il cherche vite du boulot ailleurs et qu'il se casse !!!
Il peut aussi envisager d'aller se plaindre auprès de l'inspection du travail, car ce n'est pas légal de forcer un salarié à faire des heures supplémentaires ! Si, en plus, ils ne lui font pas un nouveau contrat de travail, il est complètement perdant : pas d'augmentation de salaire - il devrait être payé des heures effectuées sur le demi-poste supplémentaire - et du coup, pas d'augmentation de mensualités de retraite (et crois-moi, ça viens vite !) On a beau nous rabâcher qu'on ne l'aura pas, ce n'est pas une raison pour être privé de ses points.
S'il a la possibilité de travailler ailleurs, il peut aussi refuser de faire le second travail : mais, là, côté représailles, ça va être chaud ! Et puis, c'est toujours difficile de traîner une réputation de fauteur de trouble et de rebelle pour trouver du boulot !
Je ne sais pas quoi te dire,parce que entre la législation et la réalité du terrain, je sais qu'il y a tout un univers d'écart !!!!
Il faut vraiment qu'il cherche ailleurs, car ils vont le presser jusqu'à la moelle et le jeter sans aucun remord ni aucune considération quand il n'aura plus de jus




 Chu Fu a écrit [14/04/2008 - 18h28 ]  
Chu Fu

Qu'est-ce qu'il a comme qualification ? C'est dur dans sa branche ? N'aurait-il pas la possibilité de faire une formation pour changer vers une profession plus rémunératrice et offrant beaucoup de débouchés ?... et surtout, où il rencontre plus de respect !
Il y a vraiment des secteurs à éviter : la vente, par exemple, la publicité, la restauration... sont des secteurs où on traite vraiment les gens comme de la m...
Par contre, tout ce qui est 'service' est très porteur en ce moment car peu de gens ont envie d'aller s'y salir les mains ou de se lever l'âme à bosser physiquement : plombier, électricien, par exemple... Il peut même, du coup, se mettre à son compte et larguer ce genre de rapport pestiféré patron-employé !...




 babarpunk a écrit [14/04/2008 - 19h29 ]  
babarpunk

Je te remercie beaucoup pour toutes ses solutions. Je vais lui en faire part. Il est en fait technicien supérieur en électronique ( par des formations afpa). je pense qu'il va se renseigner auprès de l'inspection du travail. Et comme tu l'as suggeré il peu toujours voir ailleur mais je crois qu'il envisage depuis longtemps de se mettre à son compte.
Merci encore beaucoup pour ton soutien et tes conseils! en plus de ça tu répond avec rapidité! tu es vraiement génial! passe une bonne soirée! et merci.




 Chu Fu a écrit [14/04/2008 - 22h48 ]  
Chu Fu

Boah, pour la rapidité, c'est un peu un coup de chance : je ne passe pas forcément tous les jours sur web-libre et puis, pour le fait de répondre, on est tous là pour ça ! ;-)

Bon courage pour aller guerroyer contre l'exploiteur: foncez-lui dans les plumes !!!... et bonne chance pour la suite !!!




 cochise_fr a écrit [18/04/2008 - 01h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce ma semble être une belle magouille pour faire effectuer le travail de deux personnes par une seule.

De toute façon, c'est une modification du contrat de travail, même si globalement, il n'y a pas de travail supplémentaire... ce dont je doute fortement.

Je rappelle qu'il y a des syndicats pour s'occuper de ce genre de problème..... se syndiquer dans son travail est toujours salutaire un jour ou l'autre et relève de la solidarité....Pensez y !!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Ipfix






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Produits de la même thématique :

• Du Pareil au Même


Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.