Etre grand-mère à 17 ans, qu'est-ce que cela vous inspire ?



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 28/06/2008 à à 20h20.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Jeunes adolescence.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [28/06/2008 - 20h20 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Cherchant d'autres infos que celle là, je suis resté perplexe : 17 ans et déjà grand-mère !!

Certes, ce n'est pas en France... ni en Europe, mais quand je lis les préoccupations sexuelles des pré-ados actuels.... y compris parfois sur ce site....je m'inquiète pour le futur de la société en général.

Car avoir un bébé à 8 ans et quatre mois qui a elle même un bébé a huit ans...... pincez moi, ce n'est plus dans les choux que l'on trouve les bébés ??

Cela vous inspire quelque chose.....ou tout le monde s'en fout ??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Toli. a écrit [28/06/2008 - 20h50 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli.

Tu es sûr de tes sources ? Un bébé à huit ans, ça me semble un cas extrêmement rare !




 carter a écrit [28/06/2008 - 21h13 ]  
carter

Les stratégies de reproduction chez l'homme dépende de sa qualité de vie, comme d'ailleurs chez les animaux (si des lapins se reproduisent plus que des lions; c'est parce que leur condition de vie ne sont pas les mêmes)

Si vous vivez en Afrique noire, vous savez que nombre de vos enfants ne dépasseront pas la majorité. Donc, vous avez intérêt à en faire beaucoup. Et comme il n'y a pas de retraite, ni de solidarité nationale, vos enfants sont les seules aides que vous puissiez attendre dans la vie. Bref, faire des gosses,et le plus tôt possible, est cohérent.

Nous, nous sommes dans des pays riches. Comme il existe des mécanismes de solidarité, les enfants ne nous apparaissent pas comme un moyen de survie. Pire: ils nous apparaissent comme un frein à notre liberté (point de vue que la femme africaine ne pourrait pas concevoir puisque avoir beaucoup de gosse qui survivront adultes, c'est l'assurance de ne pas être délaissée vieille...) De sucroit, la sophistication de notre monde la division du travail fait que l'éducation est un enjeu essentiel pour la réussite de nos gosses. De surcroit, contrairement à l'africaine, nous sommes assurés que nous gosses deviendront de beaux vieillards...Vu sous cet angle, faire des gosses dès l'apparition de ses règles et en faire beaucoup est du suicide...

Donc, à ta question, je répondrais que tout dépend de l'endroit où a eu lieu ces naissances...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Toli. a écrit [28/06/2008 - 21h19 ]  
Toli.

Carter... Encore une fois hors sujet... Sais tu si ça existe des petites filles de huit ans qui ont mis des enfants au monde oui ou non ? Si oui, donne moi des exemples ! Moi, je n'en connais pas et je n'en ai jamais entendu parler parce que le corps féminin est programmé pour être fécond à partir d'un certain âge (au minimum 11/12 ans si je ne m'abuse) et cela, peu importe l'endroit ou le siècle. Tu en connais beaucoup de fillettes qui ont des règles à huit ans ? Même au Moyen Age, ça n'existait pas....




 carter a écrit [28/06/2008 - 21h38 ]  
carter

Les lois de la nature sont plus souples que celles émises par la Science.C'est d'ailleurs toute la problématiques des freaks, ces bizarreries de la Nature qui montre l'infinie souplesse de dame Nature avec les lois qu'elles a pourtant émises (femmes serpents, lilliputiens, homme loup doté d'un lupus intégral , etc.)

Comme on peut trouver des hommes qui naissent avec deux bites (lire l'excellent livre "les monstres" de Monestier) , on peut trouver des gamines avec des règles précoces. la question est alors de si'niterroger sur le pourquoi elles se reproduisent.
Même une fille avec des règles à 8 ans n'aurait pas spontanément l'envie de se reproduire en France... mais dans d'autres cultures ou la question de la reproduction n'obéit aux mêmes impératifs que les nôtres, la réponse est sujette à la nuance...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Toli. a écrit [28/06/2008 - 21h53 ]  
Toli.

Non, non, non... Tu parles d'exceptions et pas de lois de la nature. Il est vrai qu'il y a toujours des exceptions mais par définition, elles sont rares. Je m'aperçois Carter, que lorsque l'on te pose une question précise, tu dévies toujours lorsque tu ne connais pas la réponse. Moi, c'est simple... Quand je ne sais pas, je dis "je ne sais pas". Et pour reprendre ton exemple, les hommes qui naissent avec deux bites ne sont pas légion comme des filles qui ont leurs règles à huit ans et peu importe le fait qu'elles veulent se reproduire ailleurs. Je ne suis pas aussi stupide pour ne pas savoir que dans d'autres cultures, les fillettes sont mariées bien avant d'être pubères. Mais la question posée est : peut-on avoir un enfant à huit ans, cette enfant ayant elle-même un enfant à huit ans ?
Tout est possible mais ce serait un cas exceptionnel, même en Afrique puisque telle était ta référence sous-jacente !




 carter a écrit [28/06/2008 - 22h08 ]  
carter

alors, tu me parle de coincidances...
Quelle est la probabilité qu'une mère qui a eu une fille à huit ans voit sa fille reproduire ce même schéma?

remarquons que ce ne sont pas vraiment pas des coincidances:
- les schémas parentaux existent: les garçons reproduisent leur père et les filles leur mère.
- de surcroit, on peut supposer que la fille possède dans son patrimoine génétique héritée de sa mère les gèns qui régulent l'apparition des règles...

mais prenons le problème mathématiquement: la règle c'est la suivante: la probabilité qu'un évènement ait lieu quand il a eu lieu est de 1! Quand c'est arrivé, c'est arrivé...Donc un mathématicien te dira: OUI, parce qu'il existe au moins un cas que je peux référencer (en prenant Cochise comme source sure)
c'est finalement le problème typique des créationnistes: comment le hasard a t-il pu produire un etre aussi complexe que l'homme? Le mathématicien lui répond: si ça a eu lieu, alors le hasard l'a produit,indépendamment de sa faible probabilité: y'a bien des gens qui gagnent au loto alors que vous avez une chance sur 1 million de gagner.. C'est finalement assez logique...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [28/06/2008 - 22h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Effectivement, c'est du Nigeria que vient cette "prouesse" statistique....pas très glorieuse à mes yeux, même si les explications de Carter ne sont pas fausses.
Mais je pense quand même, bien que non africain, que ces gamines n'ont jamais demandé ni eu la moindre envie d'avoir ces bébés, pas d'avantage que la possibilité de dire "non" au géniteur.

Autres moeurs, autres pratiques..... ouais...mais quand même !!!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Toli. a écrit [28/06/2008 - 22h23 ]  
Toli.

Tu le fais exprès ou quoi ? Je te parle... Et de nature... Et de coïncidence.
Je peux admettre l'influence génétique.
Admettons que Cochise soit une source sûre (pardon Chochise mais je ne sais pas d'où tu tiens ton info et je ne fais que répondre à Carter). Ce cas est déjà exceptionnel d'avoir mis un bébé au monde à huit ans.... Oui ou non ? Car même dans tous mes cahiers d'histoire, je n'ai jamais lu ça. Donc, admettons que ça soit arrivé, donc source 1 exceptionnelle. Combien y a-t-il de probabilités pour que cela se reproduise ? 1 multiplié par quoi ? Donc 1.
Donc ce 1 est pratiquement unique et n'est pas comparable au loto qui se joue chaque semaine et qui fait donc 1 multiplié par 52. A moins que tu ne considères la gestation soit neuf mois, donc les chances sont encore réduites... Tu vois ce que je veux dire ?
Il y a plus de chance de gagner au loto qu'une gamine de huit ans accouche d'une petite fille qui elle même va accoucher à huit ans. C'est mathématique et en même temps naturel... Double problématique...




 Toli. a écrit [28/06/2008 - 22h27 ]  
Toli.

Cela dit, comme dit Cochise, c'est déplorable si cela est avéré au Nigéria. Si c'est la vérité, j'en suis éberluée et je pense à ces pauvres gamines...




 carter a écrit [28/06/2008 - 22h46 ]  
carter

Ca marche pas comme ça les probabilités...Dit simplement: ce n'est pas parce qu'un évènement est exceptionnel qui ne peut tout simplement pas se produire...

Mais cet évènement est-il si exceptionnel? Dans les pays africains, les femmes sont mères très tôt . Il est donc normal que ce soit chez eux que l'on trouve ce genre de record...

Quand à la réponse de cochise, ma foi; si tu peux te montrer si réprobateur face à de telles pratiques, c'est parce que tu peux t''offrir le luxe d'une retraite sans l'aide de gamins pour te nourrir; mais c'est un luxe pour bien des peuples...

Toute l'écologie, discipline qui étudie les liens entre une espèce et son environnement, montre que les espèces mettent en place des stratégies de régulation de leur population. Si vous savez que vos gosses survivront dès la naissance; vous vous concentrez sur une faible portée. C'est le cas occidental. Maintenant, si vous savez que peu de votre portée survivront; vous avez intérêt à en faire en pagaille...

Il n'y rien d'inhumain, ni de scandaleux dans tout cela. Ce n'est juste que le désir de chaque individu de survivre dans les conditions dans lesquels on l'a mis...Si vous voulez faire cesser cela, améliorer les conditions des africains, c'est aussi simple que cela...






"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [29/06/2008 - 00h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sur ta solution pour aider à solutionner ce problème, je suis tout à fait d'accord avec toi....aidons les plus pauvres à être moins pauvres et toute la société s'en portera mieux.....quelque soit le niveau de pauvreté où on se place..

Mais....

Dans ce cas, quelle est est la motivation des mères de 14 à 16 ans..... en France, en Europe, et dans les pays développés ..... car ta théorie compréhensible pour le faible niveau de vie de certains peuples africains ne saurait s'appliquer aux pays dits riches qui n'ont pas ce genre de problème. D'ailleurs, rien ne dit que ces très jeunes mamans auront de nombreux autres enfants ensuite..... cela ne se justifiant pas par un besoin vital.
Enfin, dans les pays dits riches, une part non négligeable de ces enfants parents ont une réelle envie de bébé, même si elles ne mesurent pas forcément les responsabilités que cela impose.....il suffit de lire quelques questions/réponses ici même sur ce site.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [29/06/2008 - 06h39 ]  
carter

si on analyse le phénomène des mères adolescentes avec les catégories sociaux -professionnelles , on s'aperçoit qu'elles apparaissent dans des CSP défavorisées...
Si on analyse le phénomène des mères adolescente avec le développement du néolibéralisme, on s'aperçoit qu'il se confond avec l'apparition du Quart-monde dans les pays riches où les structures d'aides sociales périclitent...

Si j'ai bonne mémoire, le phénomène des mères adolescentes avait traumatisé les journaux anglais en plein thatchérisme: dans ces fiefs populaires que sont Liverpool apparaissaient des gamines qui enfantaient...Nous étions dans les années 80 et bien sur, de telles choses ne pourraient pas se produire en France (enfin, c'est ce que me disait ma maitresse à l'école) ..

Le phénomène des mères adolescentes sera de plus en plus flagrant quand les conditions de vie s'effriteront et qu'un quart monde apparaitra en France...Il s'est déjà constitué d'ailleurs...

le problème, c'est que contrairement à l'africaine, ce n'est pas une stratégie gagnante que d'enfanter tôt.
Bien au contraire, elles augmentent leur chance de paupérisation d'abord parce qu'avec un chiourme aux bras, elles sont les candidates idéales pour les postes sous-qualifiées (j'avais rencontré un DRH d'un enseigne de supermarché qui me disait que la caissière idéal, c'est la femme jeune divorcé avec des gosses sous le bras: elle ont trop peur de perdre leurs job, si bien que l'on peut leur demander n'importe quoi. Bel exemple de cynisme ...) ; ensuite,il leur sera guère difficile d'étudier à l'université ou encore de s'offrir une belle carrière qui réclame toujours une grande mobilité sociale...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Toli. a écrit [29/06/2008 - 12h00 ]  
Toli.

Tout ceci est bien exact sur le plan social et le fait qu'en Afrique, ils aient besoin de main-d'oeuvre (pas qu'en Afrique d'ailleurs). D'accord aussi sur la paupérisation dans les pays développés. Je pense que Cochise faisait référence au désir d'enfant presque inconscient que l'on constate chez la plupart des filles. Cela dit, être enceinte à huit ans me fait toujours me poser des questions sur la morphologie de ces gamines qui demeure exceptionnelle, ce qui évidemment ne prouve pas que ça n'existe pas. Maintenant, est-on sûr que cette petite fille a bien huit ans ? En effet, les services d'état-civil ne sont pas forcément très au point dans certains pays d'Afrique (on a vu ça avec l'affaire de l'Arche de Zoé).




 cochise_fr a écrit [29/06/2008 - 19h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Que ce soit en Afrique ou ailleurs, que la très jeune fille ait 8 ou 10 ou 12 ou 14 ans, je doute fort que la maternité soit l'aboutissement d'un désir réfléchi d'enfantement, et je trouve que cela se rapproche bien d'avantage du viol que de l'amour partagé et d'un quelconque plaisir.
D'ailleurs, dans tous ces cas, quel que soit le pays, on ne parle que très rarement de l'âge du père.....et il serait bien instructif de le connaitre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [30/06/2008 - 12h21 ]  
carter

En Afrique noire, les hommes sont aussi pères très tôt…

Prenons des informations que je glane sur le Mozambique :

« Voici l’exemple d’une population « jeune ». en 2003, 45% de la population du Mozambique avait moins de 15 ans et 3% plus de 64 ans. La mortalité infantile était de 20.1% et l’espérance de vie de 33 ans pour les hommes et 34 ans pour les femmes. Voici maintenant une population « vieille ». La France de 2003 avait 19% de moins de 15 ans et 16% de plus de 64 ans, une mortalité infantile de 0.4% et une espérance de vie de 76 ans pour les hommes et 83 ans pour les femmes. Quelle est la situation préférable ? »

Si je réécris un passage du livre d’Eric le Bourd sur « le vieillissement. Faits, peurs et fantasmes », c’est parce que cela corrobore ma théorie « écologique » et valide le fait que les stratégies de reproduction entre un pays d’Afrique noire en sous développement et un pays riche ne peuvent pas être les mêmes :
- si la mortalité infantile est forte ; il vaut mieux avoir de nombreuses portées pour compenser les pertes.
- -si la vie est précaire, mieux vaut se reproduire le plus tôt pour que les gosses fassent « tampon » sur votre condition : autant de bras en plus pour rapporter des sous.

Si les violences faites aux femmes existent ; cela ne parait pas l’hypothèse la plus explicative dans ce cas précis et même si, dans certaines cultures, la femme ne choisit pas son mari, la violence est tempérée par des rites initiatiques comme les célébrations ou les rituels de mariages… le terme « viol » est-il adéquat?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 fabuck a écrit [30/06/2008 - 12h29 ]  
fabuck

La première réaction que suscite chez moi l'idée d'une grand-mère de 17 ans est en premier lieu l'étonnement, et le mot est faible! Certes, j'ai pu constaté chez ma cousine des comportements analogues à ceux d'une grand-mère, et pourtant celle-ci n'est âgée que de 15 ans. Trêve de plaisanterie, cette information me semble tout bonnement erronée : la maternité précoce se définirait par des accouchements chez des filles âgées de moins de 15 ans, et il semblerait souhaitable qu'elle soit évitée. Donc à 8 ans et demi, puisque c'est l'âge moyen d'enfantement pour une grand-mère de 17 ans, ceci semble absolument irréalisable, d'autant qu'avec la durée de gestation la fécondation doit avoir lieu quand la fille a 7 ans : c'est alors une scandaleuse manifestation de pédophilie... De quoi faire peur en somme...Espérons qu'il s'agit simplement d'une fausse maternité, cantonnée à son caractère affectif...




Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Mères porteuses : le commerce du ventre




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.