En quoi consiste l'acharisme ?



luxius
Cette question a été posée par luxius, le 17/02/2010 à à 18h21.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Islam.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 luxius a écrit [17/02/2010 - 18h21 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
luxius

Y'a t'il des Acharites parmi les musulmans de France ?




ni dieu ni foi,ni maitre ni chaine,ni roi ni loi !


 bougainvilliee a écrit [19/02/2010 - 15h20 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Je suis attentif à toutes réponses bien fondées.
Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 dwll a écrit [03/03/2010 - 15h06 ]  
dwll

C'est une branche de l'islam sunnite qui récuse la thèse du libre arbitre au profit de celle de la prédestination et adopte la thèse du Coran éternel et incréé niée par les mutazilites.




 bougainvilliee a écrit [03/03/2010 - 15h36 ]  
bougainvilliee

Bonne réponse dwil. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 Yacin a écrit [03/03/2010 - 16h22 ]  
Yacin

L'acharisme renvoie à une branche de l'Islam, qui se distingue par certains traits qui lui sont spécifiques.
L'acharisme figure dans la grande ligne de pensée sunnite, dont la principale distinction réside dans le fait que la sunna a une place centrale, en même temps que le Coran. La sunna constituant une sorte de référence basée sur la manière dont le prophète Mahomet a vécu et de laquelle les fidèles doivent s'inspirer.
Chez les adeptes de l'islam sunnite, l'acharisme reçoit une large audience et influence beaucoup la vision de cette catégorie de fidèles. Les principes de l'acharisme sont formulés et répandus pour la première fois par Abû Al-Hasan Al-Ach`arî. Né en 873, celui-ci vit jusqu'à l'an 935 de l'hégire.
Ce personnage était lui-même aligné au courant de pensée mutaziliste qui croisait les visions purement islamiques au rationalisme des penseurs grecs. Abû Al-Hasan Al-Ach`arî prend ses distances de cette théologie à partir du moment où il identifia deux points discutables dans les principes de celle-ci.

Ceux-ci définiront alors les principales dogmes de l'acharisme qu'il contribue à mettre en place et à diffuser. Si le mutazilisme accepte que chacun façonne son destin et détermine son sort futur par ses propres actes, l'acharisme est convaincu d'une certaine prédestination.
En d'autres termes, l'acharisme croit en l'existence d'une catégorie d'individus appelés à jouir de la vie éternelle. L'acharisme connaît sa liste de suiveurs, dont Abû Hamid Al-Ghazali, qui réitère la place de la prédestination dans cette doctrine.
A la suite de ce dernier, les adeptes d'acharisme obéissent à certains principes faisant état de la perfection de l'univers et du cours de toute chose. En cela, la dualité du positif et du négatif tient une grande place. Par exemple, l'acharisme considère que la maladie est le meilleur moyen de mesurer la valeur réelle de la santé.




Répondre à luxius






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.