Seriez-vous prêt à vous aligner sur l'Allemagne et à prendre votre retraite à 67 ans comme le prône Mr Fillon?



betinaweb
Cette question a été posée par betinaweb, le 22/09/2011 à à 19h50.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Infos internet.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 livitita a écrit [23/09/2011 - 02h48] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
livitita

tant qu'on ne se sera pas posé la question de...



[ Lire la suite de la réponse écrite par livitita ]



Réponses



 entropie a écrit [22/09/2011 - 21h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
entropie

pourquoi pas à 82 ans;on fait bosser les vieux qui ne servent à rien et cela leur fera de l exercice, pendant ce temps les les jeunes iront se balalader à sup de co, ou à sciences po,(pas médecine ,trop dure




 entropie a écrit [22/09/2011 - 21h31 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
entropie

désolé béti,mais mon ordi beugue un peu




 betinaweb a écrit [22/09/2011 - 22h13 ]  
betinaweb

Pas grave entropie,j'aurai pu mettre quelques nuances dans ma question mais je pousse un peu pour avoir des réactions;




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 coeur de patate a écrit [22/09/2011 - 23h17 ]  
coeur de patate

oui ! tout cela est incontournable !! c'est sur que à force il n'y aura plus de fric plus de sécu plus rien !
il en faut arrêter d'être naif aussi le pognons il n'ira pas dans la poche des retraiter arrêter de vous faire des illusions !
vous êtes de Disneyland ou quoi ??
il faut arrêter de se faire des films !!
avant dix ans il n'y aura plus aucuns centimes d'euros pour vous payer une retraite ! désolé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :-D




ciao!


 livitita a écrit [23/09/2011 - 02h48 ]  
livitita

tant qu'on ne se sera pas posé la question de l'argent-marchandise et de la société de consomation qui fabrique des objets inutiles parce que les marchés ont sans cesse besoin de "nouveautés" pour pouvoir continuer à exister... tant qu'on n'aura pas démonté le mythe de la croissance éternelle... tant qu'on pensera (ou voudra penser) que les gouvernements ont une marge de manoeuvre face aux financiers en tout genre... quand tu sais que des individus posèdent à eux seuls l'équivalent du PIB d'un petit pays... ça ne servira à rien de se poser ce genre de question, tant en ce qui concerne les retraites, le trou de la sécu, les dettes gouvernementales at autres.
Non pas qu'il ne faille pas en débatre, mais quand le cadre de réflexion est biaisé, les solutions aussi le sont, forcément. C'est comme si tu voulais trouver où se cache le soleil le soir alors que tu crois que la terre est plate... Ben oui, le pauv' Rahan, il pouvait toujours courrir, au moins il aura vu du pays! ;-)

Dans une société civilisée, ceux qui veulent bosser jusqu'au dernier jour devraient pouvoir le faire, mais ceux qui ne veulent pas, ou souhaîtent faire autre chose de leur vie devraient aussi pouvoir le faire. mais le drame c'est qu'on n'est pas dans une société civilisée. La survie élémentaire des hommes dépend de la quantité d'argent qu'ils peuvent gagner. Or il me semble qu'elle devrait avant tout dépendre de la quantité de richesses disponibles (je ne parle pas d'argent). La plupart des gens est motivée à agir pour sa comunauté (ville, quartier etc...) On a tous eu un projet à un moment donné... les fainéants invéterrés sont très rares en fait. Il y en a, mais ce n'est pas la majorité. Si on faisait en sorte que tout le monde ait accès aux ressources de base, on n'aurait même pas besoin de fixer un âge pour la retraite. celà serait laissé au choix de chacun. Moi, je veux bien bosser jusqu'à la fin de mes jours, mais sûrement pas si on m'y oblige!




 cochise_fr a écrit [23/09/2011 - 09h39 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est une idée....STUPIDE.... à moins de généraliser toutes les règlementations françaises ou allemandes à toute l'Europe, ce qui aurait du être fait AVANT de constituer l'Europe.

C'est ce qu'on appelle mettre la charrue avant les boeufs.

Si c'est pour faire une Europe à 27 vitesses différentes, autant que chacun rentre chez soi et gère ses affaires propres dans son pays. Si on y ajoute les problèmes bordéliques financiers de ce conglomérat de mafieux, il est urgent que chacun rentre chez soi..... car la note augmente tous les jours.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [23/09/2011 - 11h02 ]  
Wisty

Re-

cochise, si la note augmente tous les jours, c'est qu'il y a des requins,qui vont se nourrir du meilleurs pécule. ;-)




Wisty


 entropie a écrit [23/09/2011 - 17h52 ]  
entropie

coeur de patate,cela fait des centaines années que les caisses du gouvernement sont vides,la sécu est un gouffre à qui la faute à ces gent nantis qui vont en cure se faire dorer la pilule ou ce pauvre malade en phase terminale victime d ' un cancer?eux ne sont pas à Dysneyland




 entropie a écrit [23/09/2011 - 18h00 ]  
entropie

coeur de patate,cela fait des centaines années que les caisses du gouvernement sont vides,la sécu est un gouffre à qui la faute à ces gents nantis qui vont en cure se faire dorer la pilule ou ce pauvre malade en phase terminale victime d ' un cancer?eux ne sont pas à Dysneyland




 carter a écrit [23/09/2011 - 23h54 ]  
carter

Pourquoi s’aligner sur l’Allemagne alors que la situation économique et sociale de la France n’égale en rien celle des teutons ?

Rappelons que l’Allemagne a l’un des taux de natalité les plus faible d’Europe avec moins de 1. 8 enfants par habitant tandis que la France caracole en tête des naissances avec 2.2 enfants par habitant. L’Allemagne va subir une décroissance de sa population, ainsi qu’une explosion du troisième âge ; tandis que la France conserve une relative vigueur démographique. La conséquence est que l’Allemagne est obligée :

-de faire des excédents commerciaux aujourd’hui pour payer dans le long terme ses retraités. D’où sa politique économique mercantiliste qui consiste à dérégler sa balance des payements en faveur de l’exportation…

-d’augmenter l’âge de la retraite car, à moins de faire venir des immigrés, elle ne peut compter sur une jeunesse vigoureuse pour financer ses futurs vieux…


En conclusion, l’Allemagne paye sans doute une politique de réduction de masse salariale et d’étiolement des acquis sociaux qui ont conduit à :

-la non mise en place d’une politique familiale digne d’un grand Etat comme celle d’augmenter le nombre de crèches par exemple (indispensable pour que les mères mettent à bas)

-une explosion du mal-être social. L’Allemagne, un exemple à suivre ? Une fracture sociale sépare désormais ceux qui travaillent dans les entreprises en cogestion, bénéficiant alors d’une certaine stabilité de l’emploi de la masse d’une population flexible sous payée et mal qualifiée (qu’a permis la réunion RDA/RFA) …La misère rogne le pacte sociale allemand dont le rêve de la social-démocratie de la république de Weimar n’est plus qu’un vague souvenir…Modèle à suivre ?


Le cas allemand diffère du cas français. La France peut conserver son système de retraite par répartition puisque la population française croit. Dixit Zemmour (que l’on ne peut suspecter de sympathie gauchisante) , la France va redevenir « la Chine de l’Europe » dans les années à venir. Pourquoi allonger la retraite alors que des jeunes, il y’en aura et que de surcroit, ils payent déjà un lourd tribut dans le chômage de masse actuel (25% des jeunes sont au chômage en France) ?

En fait, le débat est biaisé. On prétend que l’explosion des vieux de la génération soixante-huitarde durera éternellement alors que les démographes savent bien que la France récupère seulement sa vitesse de croisière après un baby-boom anormal (dû à la guerre) ; vitesse de croisière désormais digne d’un pays riche, prospère et en paix.


Une retraite, c’est toujours un actif payant un inactif. On peut l’envisager de deux façons :

-par capitalisation : chacun prépare sa retraite en déposant de l’argent à sa banque, qui s’empresse alors de le jouer dans le grand casino boursier en surfant sur la vague surprimes, CDS et autre produits dérivés. Avec le succès que l’on connait comme par exemple aux USA : soit un Krach boursier tous les 3 ans qui oblige les retraités américains à reprendre un MacJob (un boulot débile sous payé) parce que leurs économies ont fondu avec la bulle financière…Rappelons que pour financier le vioque, les Hedges Funds obligent l’entreprise à délocaliser, à fermer des usines et à accroitre la productivité pour obtenir un RSI (retour sur investissement) de 15%. La boucle est ainsi bouclée : un salarié sur deux est viré. Le salarié actif est pressurisé pour payer le retraité. Le poids financier pesant trop sur ses frêles épaules, celui envisage sérieusement de se désolidariser des vieux...oubliant que c’est plus le chômage de masse que l’explosion des vieux qui accroit la charge ! L’autre, le salarié viré, quant à lui, en retrouvant un job sous qualifié, ne peut désormais que mettre en bourse ses économies puisqu’il constate que le nombre des actifs s’amenuise avec le chômage de masse…

-par répartition. Mais cela est possible que si il y’a renouvellement de la population. Or c’est le cas de la France (et des USA d’ailleurs puisque que leurs population croît de 1% par an) . Cela est tenable également si le ratio jeune/ vieux ne tend pas vers 0 (soit trop de vieux pour peu de jeunes). Or la France ne vit que le déséquilibre de la génération baby-boomer. Apres, elle a une vitesse de natalité très acceptable ; eu égard son rang et son objectif de pays du bon vivre. Le déséquilibre est donc de courte durée et serait supportable si…les hedges funds et la mondialisation ne créaient pas du chômage de masse dans nos démocraties essoufflées…

Mais voilà : dans une logique de retraite par répartition, on ne mettrait pas le fric des actifs auprès des traders (mais directement dans la poche des vioques) et on ne financerait pas les bulles spéculatives du capitalisme financier que nous vivons actuellement ! Or c’est bien là le grand crime que les capitalistes ne supportent pas avec la retraite par répartition ! On n’engraisse pas les Banques !

Voilà pourquoi on veut augmenter la durée de cotisations et que l’on attaque également la retraite par répartition : il faut que chaque quidam pense qu’il n’aura pas droit à une retraite s’il ne thésaurise grâce à la Banque. Avec bien sûr, le succès que l’on connait…
On ne dira jamais assez à quel point la Banque dévore toute l’économie réelle…


De surcroit, nous découvrons de plus en plus que les gouvernements endettés ne se sentent pas redevable auprès de leurs citoyens mais auprès des marchés, terme flou désignant principalement « La Banque » -et les financiers qui payent leurs compagne politique- ( « Banque » : terme général car on estime qu’il n’y a plus de différence entre banque de dépôt et banque d’investissement..) car les obligations d’Etats sont achetées par les banques dans le marché boursier primaire (les particuliers ne peuvent acheter des obligations que dans le marché secondaire, soit en passant… à la Banque.)

Ce que marché veut, le gouvernement le donne. Or le marché ne rêve que de RSI de 15%. Cela n’est possible que si les gens mettent encore plus d’argent à la Banque parce qu’ils ont peur pour leur retraite (et permettra ainsi d’accroitre la productivité en virant encore plus de salariés)…

Donc forcément, tout sera bon pour démontrer qu’il faudra que tu bosses à vie et que tu donnes ton argent à la Banque pour ton bien…Et qu’il n’y a bien sûr pas d’autres alternatives…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à betinaweb






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.