Y-a-t'il plus-value sur résidence principale divisée ?



delcri
Cette question a été posée par delcri, le 08/12/2009 à à 01h22.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Informations immobilières.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 delcri a écrit [08/12/2009 - 01h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
delcri

bonjour nous avons achete une propriete en 2002 60 000 € comprenant une longere et 3500 m2
nous avons renover la longere avec des agrandissements
aujourd hui nous vendons une partie de la longere 100 000€ qui etait en location depuis 2004 jusqu au 15 10 2009
le logement est vide et en agence
nous vendons aussi 4 parcelle de 500 m2 a 840 m2 pour un ensemble de 186 000 € soit une totalite de 286 000€ quel est le pourcentage a donner et comment evalue une division au m 2 par rapport a l ensemble achete en 2002 terrain et batie
puis je deduire les travaux effectue par les entreprises et par moi meme sur facture achat materiel

apres combien de temp de mise en vente demande t il une plus value sur la residence principale
car nous habiterons ailleur le temps de la vendre du reste de la longere

et si la vente dure + de 2 ans par exemple le bien est il ou non encore considerer comme residence principale et paye t on cette plus value
cdt
delcri




delcri


 Chantal D a écrit [08/12/2010 - 17h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Chantal D

Bonjour, en ce qui concerne la revente d’une résidence principale et sa plus value ne sont pas soumises à l’impôt, mais il y a des conditions. L’exonération concerne la résidence principale ainsi que ses dépendances. Il faut que la résidence au jour de la cession soit effective et habituelle (c’est le lieu où le contribuable réside normalement une grande partie de l’année). Si par exemple la personne réside 6 mois dans chacune des deux résidences, l’administration va retenir celle pour laquelle la personne bénéficie des abattements de taxe d’habitation. Dans où l’immeuble serait occupé par des descendants ou des ascendants, il n’y a pas d’exonération. Le logement doit être la résidence principale de la personne qui cède au jour de la cession. Il se peut que l’exonération ne soit pas écartée si l’immeuble a été occupé jusqu’à sa mise en vente, à condition que la cession intervienne dans les délais normaux de vente. Les dépendances immédiates et nécessaires de la résidence, dont la cession est exonérée, sont aussi exonérées, mais il faut que leur cession intervienne avec celle de la résidence principale elle-même. Les garages qui se trouvent à une distance inférieure de 1 km de la résidence principale, ainsi que les chambres de bonne se trouvant dans le même immeuble que la résidence principale peuvent être retenus




Répondre à delcri






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.