Quels sont les montages financiers employés par les multinationales pour payer le moins d'impôts possible ?



filou
Cette question a été posée par filou, le 09/01/2013 à à 16h05.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Impôts.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 filou a écrit [09/01/2013 - 16h05 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
filou

Quels sont les montages financiers employés par les multinationales pour payer le moins d'impôts possible ou pas du tout dans les pays où elles exercent et font des chiffres d'affaire considérables ?




hello


 Lizouille a écrit [10/01/2013 - 10h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Lizouille

Les grandes multinationales exploitent toutes les failles possibles et imaginables pour échapper au fisc et si on prend le récent exemple de l'entreprise Amazon, ils sont carrément dans l'illégalité.
En effet, Amazon aurait déclaré à l'étranger un grand nombre de ventes réalisées en France, et aurait ainsi réalisé un bénéfice de près de 200 millions d'euros que le fisc français leur réclame aujourd'hui.

Nul doute que le groupe Amazon fera jouer une carte sorte de nulle part pour éviter de payer cette somme, et ils continueront tranquillement de réaliser des profits monstres en payant le moins d'impôts possibles.

Et pendant ce temps là nous, au moindre faux pas on se fait sans pouvoir dire un mot.




 Manifofie a écrit [10/01/2013 - 11h04 ]  
Manifofie

C'est compliqué mais je crois que les grands groupes qui font le plus de bénéfices en France comme Total par exemple utilisent des méthodes légales en théorie et ne payent pas ou très peu d'impôts.
Tant que tout ça ne sera pas réglé, c'est certain que les écarts vont continuer de se creuser et ça ne va surement pas améliorer la situation actuelle




manie


 Iona a écrit [10/01/2013 - 11h15 ]  
Iona

C'est facile pour les très grosses sociétés, comme les multinationales, les banques, les entreprises du CAC 40, elles ouvrent des filiales dans les pays en dehors de la France et font transiter leurs gains en France, par ces filiales basées à l'étranger, de la l'argent s'envole vers les paradis fiscaux. 8-O




 papiguy a écrit [10/01/2013 - 14h38 ]  
papiguy

Tout n'est pas aussi simple que cela, car il faut compter avec la législation des pays concernés.

Un exemple: une société a ses centres de recherche en France et fabrique au Japon pour des raisons techniques, et c'est à partir de ce pays que les ventes ont lieu et que donc les bénéfices sont générés.
La logique voudrait que les frais de recherche puissent être affectés au prix de vente japonais sous forme de charges. Et bien ce n'est pas possible car la législation japonaise l'interdit, histoire de ne pas réduire les bénéfices et donc les taxes. En consolidant les comptes, la société française aura perdu de l'argent.

Deuxième exemple: la délocalisation en Chine permet (encore) d'abaisser les coûts de production. Manque de chance, pour ouvrir une filiale dans ce pays il faut avoir un partenaire chinois ayant 51 % du capital (c'était vrai il y a quelques années et des assouplissements ont été introduits). De ce fait la direction de la filiale échappe à la société mère et la plupart des bénéfices.

On peut cependant faire confiance aux dirigeants des entreprises, ils savent s'entourer d'avocats fiscalistes dans les différents pays afin d'optimiser leurs comptes. Ne cherchez pas pourquoi cette spécialité est une des mieux payée dans la profession d'avocat.




 cochise_fr a écrit [19/01/2013 - 19h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le principe est simple dans la théorie, et assez compliqué à mettre en place:

- faire réaliser les bénéfices par des entreprises écrans dans des pays à fiscalité faible ou nulle
- faire réaliser les investissements et les pertes le plus possible dans les pays à fiscalité forte ou plus forte.

Tout le reste ne sont que des lignes d'écritures sur des ordinateurs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à filou






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.