Quels sont les principes des constructions anti-sismiques ?



lost815
Cette question a été posée par lost815, le 04/02/2010 à à 11h00.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Immobilier.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Dunamis a écrit [04/02/2010 - 16h16 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

Pour avoir une réponse exact le mieux est de chercher sur le net.
Dans l'ensemble, il s'agit d'utiliser des matériaux qui puissent suivre et amortir les mouvements de terrain. A un degré moindre, c'est parce que nous ne les utilisont pas que nos murs se fissurent...
Il faut également savoir que plus un immeuble est haut, plus il est à l'abris des seismes. C'est le principe du roseau si on veut.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 dwll a écrit [26/02/2010 - 11h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
dwll

Lors d'un tremblement de terre, le sol ondule selon des mouvements verticaux et latéraux. La construction parasismique a pour principal objectif de prévenir l'effondrement des bâtiments, notamment en y intégrant un ou plusieurs dispositifs destinés à limiter la réponse du bâtiment à l'oscillation du sol (appuis antisismiques...). La protection des infrastructures peut aussi consister à leur renforcement.
La réduction de l'effet des mouvements du sol sur le bâtiment peut être obtenue de plusieurs manières :
rendre le bâtiment assez « souple » pour que l'énergie des mouvements du sol ne le brise pas sous sa propre inertie ;
monter le bâtiment sur des amortisseurs qui vont absorber une partie de l'énergie du mouvement du sol.
Une troisième technique est aussi employée depuis peu : il s'agit de mettre en place un contrepoids au sommet du bâtiment, qui va se déplacer en réponse aux mouvements du sol de sorte que le centre d'inertie du couple (bâtiment, contrepoids) ne bouge pas lorsque le sol tremble2.
La nature du site est importante : la présence de sédiments lâches peut amplifier localement les ondes sismiques.




 filou a écrit [03/03/2010 - 16h23 ]  
filou

Les secousses sismiques peuvent survenir à tout moment, tel qu'il est nécessaire de construire des bâtiments qui résistent assez longtemps afin de permettre à ses occupants de quitter les lieux avant l'effondrement fatal.
Parmi les moyens de prévention d'un éventuel séisme, on a recours à la réduction de l'effet des mouvements du sol sur le bâtiment. Ceci peut être effectué en instaurant un contrepoids au bâtiment mais également en mettant ce dernier sur des amortisseurs ou encore en le construisant de manière qu'il soit assez souple pour que les mouvements du sols ne l'affectent pas directement.
Pour les bâtiments situés en zone sismique, il convient de renforcer les infrastructures existantes. Pour cela plusieurs aménagements intérieurs et extérieurs seront bien utiles afin de réduire les risques d'effondrement.
Il s'agit ici de faire usage de techniques de renforcement parasismique et d'adapter les techniques constructives. Il est important de savoir que le domaine de la construction est fort complexe et cette complexité s'accroît lorsqu'on envisage la construction parasismique.
Avant de procéder à la construction, faire une reconnaissance des lieux s'avère nécessaire. Ceci permet d'identifier si le lieu est soumis à des secousses et dans ce cas, quelle est son intensité. La nature du sol est à prendre en compte, de là dépendra le choix des matériaux et l'infrastructure de la construction.
Pour passer à la construction proprement dite, il est important de suivre les normes parasismiques françaises. Ces normes sont comprises dans la loi française du 22 juillet 1987. De nombreux points sont traités par ce texte allant de l'étude préalable des sols, de la qualité de la construction, de la construction symétrique des bâtiments, du renforcement des bâtiments anciens ainsi que de la surveillance régulière des bâtiments.
De ce fait, la construction d'un bâtiment doit répondre à une certaine norme et doit être effectuée sous la supervision d'un professionnel.




hello


 Anonyme a écrit [11/02/2013 - 19h15 ]  
Anonyme

Les constructions anti sismiques se basent souvent sur des ossatures métalliques très résistantes qui viennent renforcer les constructions, un peu à la manière d'un squelette pour le corps humain.
Les matières choisies sont aussi différentes, il existe par exemple aujourd'hui des bétons qui absorbent les vibrations plus que d'autres.




Répondre à lost815






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.