Pourquoi les logements sont si chers en région parisienne ?



baba2
Cette question a été posée par baba2, le 20/03/2012 à à 22h05.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Immobilier Paris 75.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 betinaweb a écrit [20/03/2012 - 23h00] 
3 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
betinaweb

Parce qu'il en manque beaucoup,c'est la loi de l'offre et de la...



[ Lire la suite de la réponse écrite par betinaweb ]



Réponses



 betinaweb a écrit [20/03/2012 - 23h00 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Parce qu'il en manque beaucoup,c'est la loi de l'offre et de la demande.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 coeur de patate a écrit [20/03/2012 - 23h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
coeur de patate

c'est pourtant une logique implacable du capitalisme et du mercantilisme !
comme le dit si bien Betinaweb !! la loi de l'offre et la demande comme Paris est un des dernier bassin d'emplois c'est sur que les gens par obligation sont obligés de rester sur cette région à contre coeur !! juste pour garder un emploi !!




ciao!


 betinaweb a écrit [20/03/2012 - 23h40 ]  
betinaweb

Et oui et quand tu gagnes le SMIC,tu ne peux pas te loger ou alors tu trouves un cagibi dans Paris sans confort et tu le paies cher.

Et malheureusement,tu n'as pas d'autres choix.Il serait temps que les politiques de tous bords en parlent dans leur campagne électorale et qu'ils mettent un coup de frein aux loyers et aux prix des logements de la région parisienne.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 baba2 a écrit [20/03/2012 - 23h42 ]  
baba2

Mais qui décide de ces prix exorbitants dans cette région ?




 betinaweb a écrit [20/03/2012 - 23h46 ]  
betinaweb

Les propriétaires tout simplement.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 baba2 a écrit [20/03/2012 - 23h55 ]  
baba2

C'est très mal fichu car là où il n'y a pas de travail les logements ne sont pas cher du tout et souvent dans des bleds paumés, et là où il y a du travail et des commerces les logements sont hors de prix !

Comme le dit coeur de patate, c'est certain que beaucoup de gens sont obligés de rester en région parisienne uniquement pour le travail, mais pour se loger quel parcours du combatant !




 betinaweb a écrit [21/03/2012 - 00h21 ]  
betinaweb

Dans les bleds paumés comme tu dis,il n'y a pas de travail et si tu n'as pas de voiture,tu ne peux pas te déplacer car il n'y a pas de transport en commun.
Aujourd'hui,le prix des logements est une catastrophe par chez nous même dans nos village c'est très cher car comme il n'y a plus de place sur Paris,les gens vont 60 kms autour de Paris et ici les prix ont flambé.
Actuellement,ça c'est calmé.Mais c'est monté à des prix déments.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 oyster a écrit [21/03/2012 - 07h09 ]  
oyster

Pourquoi ?
Pour plusieurs raisons ....
il y a un rapport entre le prix de l'appartement et le rapport à la location.
2/ locataire une fois dans l'appartement est impossible à virer ,et, ceci même si ce dernier ne paye plus le loyer ,ni les charges depuis six mois ..ou beaucoup plus!
3/ une action judiciaire coûte environ (huissier,avocats ,timbre fiscal ect....)2500 euros ,et, nous devons ajouter autant de loyers impayés...
4/ L'état de l'appartement peut nécessiter une réfection complète ,car le locataire ne se gène pas pour dégrader et boucher la ventilation ( pont thermique)




 oyster a écrit [21/03/2012 - 07h17 ]  
oyster

Donc pour terminer....
Ceci est vrai partout en notre pays !
L'immobilier préserve le capital,mais l'augmentation des charges ronge le loyer ,et, lorsque votre locataire ne paye plus :le propriétaire passe au prés du tribunal comme ......
Bref, une sélection s'impose avec le risque de se trouver avec des fausses fiches de payes ,et, une assurance loyer impayé qui ne marche pas!
Alors , la méfiance est compréhensible !




 symbol a écrit [21/03/2012 - 09h51 ]  
symbol

Oui oyster, vous avez raison quant aux faits énoncés. J'y ajouterai même que cela peut aller à plus de 2 ans pour tenter de récupérer un appartement.
Oui, sur Paris, assurances, taxes foncières, charges d'immeubles, entreprises sont à prendre en considération et certainement plus chers qu'ailleurs.

Par contre, je ne vois pas le rapport avec le coût exorbitant des loyers sur Paris si ce n'est la loi de l'offre et de la demande, comme partout en France d'ailleurs.Je ne comprends pas non plus comment certains propriétaires osent mettre en location des taudis.

Betinaweb, tu n'as pas tort. Sauf qu'il existe des lois en matière de location immobilière, des conformités. Pourquoi ne sont-elles pas appliquées ? Pourquoi le petit propriétaire n'est pas non plus défendu et que même l'ADIL lui conseille de négocier un départ, soit s'asseoir sur 2 ans de loyers impayés, puis rénover l'appartement complètement dégradé... Les charges ont cependant continué à courir.

Oui, le locatif est bien devenu une galère aussi bien pour le locataire que le propriétaire. Le plus étonnant, plus c'est encadré, plus il y a d'aides, moins il y a de respect de part et d'autre. Certains propriétaires s'en foutent, certains locataires pensent que c'est un dû. Les réparations ne se font pas, les locataires dégradent.

Si l'on veut réguler cela, il y a du boulot et il faudrait une réelle prise de conscience, et des locataires, et des propriétaires. La malhonnêteté règne à tous les niveaux !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Mana a écrit [21/03/2012 - 09h55 ]  
Mana

Comme l'a dit Bétina, il y a l'offre et la demande mais ce qui est exaspérant en région parisienne et dans beaucoup d'autres villes de province d'ailleurs, pas seulement à Paris, c'est qu'on trouve parfois des immeubles entiers à l’abandon, qui ne sont pas restauré, qui sont laissés là aux pigeons alors que des travailleurs pauvres mais honnête (oui, ce n'est pas incompatible), galèrent pour trouver un logement et se retrouve dans la rue ou dans un hôtel miteux.
Le logement est un problème majeur en France et on devrait aider aussi bien les locataire pour leur faciliter l'accès au logement, que le bailleur, qui devrait être obligé d'accepter certaines conditions comme l'assurance de l'état au lieu du garant physique par exemple !




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 oyster a écrit [21/03/2012 - 10h42 ]  
oyster

Le propriétaire à moins de droit que le locataire !
merçi Mme BOUTIN !
et puis pour aller au bout de la discussion : refaire un appartement à neuf pour le retrouver dans un état lamentable avec un mois de garantie simplement ,ne vous étonnez pas ....
Combien croyez vous que "rapporte " un logement sans probléme ?
et ,avec "probléme " en perte !




 bougainvilliee a écrit [21/03/2012 - 11h25 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Pour répondre à la question : c'est sans doute parce qu'il y a beaucoup de demandeurs.

En Haute-Auvergne, les loyers sont très bas, avec des environnements et des vues exceptionnelles.

Mais il n'y a pas de travail, aussi même les offices HLM, sont obligés de mettre leurs locations dans les petites annonces.

Il faut donc , ou vivre idéalement (et, si peu cher que l'Allocation logement couvre le tout) dans un cadre enchanteur (mais en étant aux ASSEDIC), ou s'esclaver à 1h 30 de son lieu de travail et y perdre sa jeunesse (qui, tout le monde le sait, comme le passé, ne revient jamais).




Le doute est ma seule certitude


 baba2 a écrit [21/03/2012 - 17h19 ]  
baba2

Je suis entierement daccord avec bougainvilliee !




 betinaweb a écrit [21/03/2012 - 22h05 ]  
betinaweb

Tous les locataires ne détruisent pas leur appartement bien heureusement sinon il n'y aurait plus un propriétaire pour louer.
Malheureusement ça peut arriver ,c'est vrai.Mais des propriétaires véreux en région parisienne,il y en a sûrement plus qu'ailleurs.

Je connais un couple qui loue un bien complètement humide,on peut rentrer le doigt dans le mur,la propriétaire ne veut faire aucun travaux.Ce couple fait tout ce qu'il peut pour l'entretenir et paie tous les travaux qui incombent au propriétaire car il sait qu'il ne pourra pas trouver un logement ailleurs et il n'est pas le seul dans ce cas.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 baba2 a écrit [21/03/2012 - 23h39 ]  
baba2

Et puis c'est quoi cette mentalité de penser qu'une personne qui a le smic serait un mauvais payeur.

Il y a aussi de mauvais payeurs qui gagnent bien leur vie, oui ca existe.

Il y a des gens de faibles revenus qui entretiennent très bien leur logement et qui sont propres.

J'ai connu des gens aisés qui ne savaient pas tenir leur logement, c'était une porcherie !




 oyster a écrit [22/03/2012 - 07h03 ]  
oyster

J'ai ete plombé par un locataire avec de faux certificats ...
Bilan , couteux ,et, comme il ne travaillait plus ...
Bref,il réclame des dommages au tribunal,alors qu'il ne payait plus et bénéficie de l'aide gratuite!
et ,sans pouvoir préciser autre chose ....
En rentrant dans l'appartement ,il paraissait tres bien!




 symbol a écrit [22/03/2012 - 07h10 ]  
symbol

baba2, bien sûr qu'il ne faut pas généraliser et ne pas tout confondre.

C'est une question d'éducation, le respect, l’honnêteté et non de revenus.

On entend trop souvent parler de " salauds " de capitalistes de propriétaires. J'en connais de plus en plus qui abdiquent et préfèrent fermer leurs appartements que de passer leur temps à se battre pour faire rentrer un loyer, se battre pour tenter de faire sortir un locataire, se retrouvent avec des locataires qui partent à la cloche de bois et retrouvent un appartement détruit.

Je ne parle même pas de ceux qui attendent après cela pour vivre tout simplement puisqu'il semblerait que pour être propriétaire, il faut avoir les moyens de supporter cela. Ils ne sont cependant ni assistantes sociales, ni font oeuvres de charité.

Cela devient de plus en plus fréquent. Pourquoi ? Comme dit oyster celui qui a investi pour compléter des revenus, il suffit d'une personne à problèmes pour mettre quelques années à s'en remettre.

Donc pourquoi c'est si cher ? Ouvrez un journal d'annonces ou passer par une agence en vous intéressant aux prix des murs. Puis faites un calcul de ce que cela vous coûterait en mensualités de remboursement de prêt, sur combien d'années, ajoutez-y les charges de propriétaires... Peut-être les travaux aussi et l'entretien.
Admettons, vous le mettez en location à un moment pour déménager, sauf que vous n'avez pas encore amorti votre acquisition. Un locataire rentre et ne paie pas. Comment faites-vous ? Et quand bien même, acquisition amortie, pas de rentrées locatives et/ou appartement saccagé. Quelle serait votre réaction ?

Si chacun prenait ses responsabilités, on n'en serait pas là.











"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [22/03/2012 - 14h03 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Personnellement, j'ai vendu tous les biens que je louais.
Ils me revenaient plus chers que de placer l'argent sur un livret (les soucis en moins).

Depuis je loue, mais en Haute-Auvergne (avec les bourrées en plus, et le petit "limé").

Pour les béotiens qui ne savent pas que la Haute-Auvergne est la vraie France (autour, il y a des départements étrangers qui s'y agglutinent et se veulent français), le limé est très régional, c'est en général du vin blanc ou rosé avec de la limonade.
Cela se sert dans toutes les foires, fêtes foraines et folkloriques (même à Mont-Boudif).




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [22/03/2012 - 14h37 ]  
symbol

Le blanc limé... j'ai connu cela par ici. Il servait cela dans les caveaux bugistes (Le Bugey, une des régions de l'Ain). Je me demande s'ils n'ont pas remplacé cela par la " Joséfine ", breuvage pétillant rosé doux.
Je pense que ton choix bougainvilliee fut le bon car en peu d'années, la situation ne s'est pas améliorée, bien au contraire.
Finalement, nous devrions revenir au trotskisme, tout le monde à la même enseigne, pas de propriétaires, juste l'Etat roi qui donne un logement, offre la crèche et en contrepartie, demande un peu de travail dans une ferme agricole ou autre.

Vive la liberté... Mais plus celle que vous croyez... La gratuité, etc. !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [26/03/2012 - 15h59 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
symbol, il me semble avoir décelé chez toi un certain Arnarco-troskisme, me trompes-je ?
ce qui est tout à ton honneur, mais ne résout pas le problème de logement du kyste parisien.

D'autant que pour un Haut-Auvergnat, pas si éloigné que cela des Bugistes, dans la mesure où l'on partage les même boissons (j'allais dire "Passions").
Ceci dit, tu devrais te mettre au "Communard" (kir au vin rouge).

En ce qui concerne les logements Parisiens, je n'y connais goûte, n'ayant jamais rien compris de ce qu'il en est de l'étranger (les législations portant sur les loyers, y sont généralement différentes).




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [26/03/2012 - 16h18 ]  
symbol

Il est un fait que cela ne résout en rien le montant des loyers à Paris, le prix des logements auquel il faut ajouter les dépenses de la vie parisienne. Il me semble que tout y était plus cher, même le " communard "
et je ne sais si, au comptoir, cela se servait, n'étant guère adepte de ces apéritifs sucrés.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [26/03/2012 - 19h34 ]  
betinaweb

C'est sûr que la personne qui a mis ses économies dans un appartement pour se faire un complément de revenus et qui se retrouve avec un mauvais payeur a du souci à se faire.

Mais sur Paris,il n'y a pas que des petits propriétaires et les conditions pour avoir un appartement sont si difficiles que ceux qui obtiennent un appartement sont ceux qui ont des revenus et même dans ce cas on leur demande que quelqu'un se porte caution alors que ce n'est pas légal.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [27/03/2012 - 08h10 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Un lieu où un espace, où se concentre de plus en plus d'êtres humains, pour des raisons économiques et d'emploi; génère, évidemment des difficultés d'infrastructures et de logement (et la rareté de celui-ci, induit une hausse constante des loyers et des critères de plus en plus complexes de choix locatifs).

De ce point de vue, la délocalisation des grandes administrations, ne semble pas avoir eu l'effet escompté.

Faudra-t-il que Paris se délocalise en Auvergne ? Région qui a tant donné à l'essor Parisien, ne serait-ce que la rue de "Lappe"; les "bougnats et les "Vins et Charbon".

Clermont-Ferrand l'oubliée des délocalisations.

On pourrait y mettre l'Assemblée Nationale et l'Elysée (ce qui serait plus central et correspondrait mieux à l'hégémonie auvergnate dont Vercingétorix est le porte-drapeau), et la tour Eiffel à Montboudif (ce qui ne serait qu’un juste retour des choses tant Monsieur Gustave Eiffel a construit de ponts et de viaducs en Auvergne).




Le doute est ma seule certitude


 oyster a écrit [27/03/2012 - 08h27 ]  
oyster

Effectivement en province , la régle est différente ,mais le risque est identique!
Lorsqu'il y a des revenus de plus de trois fois le montant du loyer et des charges ,il est rare d'avoir un probléme...
Maintenant à Paris , une caution est demandée (bancaire ou pas ) ,et contrairement à vos dires , ceci est parfaitement légale !
N'oubliez pas que la législation favorise le locataire ,et que le chemin de croix pour virer ce dernier qui ne paye plus est aussi long que couteux pour le salopard de propriétaire qui récupére un appartement dans un état lamentable!
Il ne suffit pas de " gagner" pour obtenir un remboursement !
car , le jugement doit etre "notifier" ,et ensuite " signifier" ce qui veut dire que l'huissier fait le facteur pour se faire payer par .... le propriétaire une fois de plus !
Alors , soyons juste de dire que la méfiance envers le locataire est de rigueur ( hélas....)




 begemotik a écrit [20/07/2014 - 14h01 ]  
begemotik

Les loyers sont chère parce que les propriétaires veulent s'en mettre pleins les poches...
Mais ils risquent d'avoir des impayés de loyer... absolument sure
C'est devenue vraiment abusif en île de France !!!!

imaginez pour une personne voulant un simple F2 donc un loyer de 1000€ suivant la loi le l'endettement 3 le salaire doit faire 3 fois le prix du loyer 1000 X 3= 3000€ !!!!????
Qui peut avoir un salaire de 3000€ dans les salaries classe ouvrière .... personne

Donc le but est de taper les classes avocats, docteurs..... mais quand on a les moyens pourquoi loué???
Alors les classes moyennes se regroupent comme des fournis pour vivre en communauté

Fini la vie privé... le but de la France

liberté - égalité - Fraternité :-D




Répondre à baba2






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.