Jusqu'à combien de personnes peuvent acheter un bien immobilier en indivision ?



sylvos
Cette question a été posée par sylvos, le 24/11/2010 à à 12h30.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Immobilier Lot 46.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 sylvos a écrit [24/11/2010 - 12h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
sylvos

On souhaiterait acheter un camping à 50 personnes ou plus(mais sans intention d'en faire un commerce)




 Hobi a écrit [24/11/2010 - 14h09 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Hobi

50 personnes n'est ce pas trop sur le même bien ? Il y a également la solution d'une SCI. L'indivision est simple, elle ne nécessite pas de longues formalités administratives, ni de frais. Plusieurs personnes peuvent devenir propriétaires d'un même bien moyennant leur participation. Cette obligation peut poser problème en cas de séparation ou de décès. Donc il est conseillé de signer une convention d'indivision chez un notaire pour ajouter certaines clauses qui protégeront les intérêts de chacun, car les personnes restantes n'ont aucun droit sur la part de la personne décédée.




 Caro a écrit [24/11/2010 - 16h23 ]  
Caro

Bonjour Sylvos,
effectivement si vous souhaitez acheter un camping à 50 et que vous ne souhaitez pas en faire un commerce, il est plus judicieux d'acheter en indivision avec part proportionnelles à l'apport de chacun etc... mais c'est vrai que comme l'a dit Hobi, acheter un bien en indivision suppose des fragilités en cas de conflit entre les acquéreurs, enfin c'est vous qui gérez.
Visiblement, dans l'achat à plusieurs il n'y aurait pas d'acheteurs maximum, vous pouvez donc acheter votre camping à 50...
http://www.sci-societecivileimmobiliere.com/generalitessci.html




 cochise_fr a écrit [24/11/2010 - 17h49 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Peu importe combien vous serez, le problème sera dans la gestion des frais d'usage et la gestion des litiges en tout genres, ainsi que les dispositions de départ et de succession. Tout cela fait pas mal de travail en perspective.

Il faudrait donc une direction.... acceptée par tous et suffisamment armée pour régler les conflits..... principalement financiers (mais pas seulement).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [24/11/2010 - 18h24 ]  
Wisty

Bonjour, L'indivision, peut -être une société coopérative de laquelle, il n'y aurait pas de droit de succession, et exige un conseil d'administration, avec un directeur gérant. La coopérative sous seing privé, n'est pas nécessairement un but de commercialisation. Et chacun capitalise à intérêts selon la législation.




Wisty


 sylvos a écrit [18/12/2010 - 12h08 ]  
sylvos

Je vous remercie tous pour vos précieuses réponses . Sylvos :-)




Répondre à sylvos






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.