Que pensez-vous des procédures de faillites ?



wisty
Cette question a été posée par Wisty, le 18/07/2012 à à 23h40.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Huissiers.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cochise_fr a écrit [19/07/2012 - 20h12] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cochise_fr

Bonjour, Pas du tout Steph34, cela relève toujours de la...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cochise_fr ]



Réponses



 Wisty a écrit [18/07/2012 - 23h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Ne faudrait-il pas revoir cette loi,dans un but de sauver le prétendu failli, afinqu'il puisse continuer son entreprise.




Wisty


 cochise_fr a écrit [19/07/2012 - 08h52 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
NON, sûrement pas.!! Un mauvais gestionnaire doit partir et laisser la place.

Par contre, on peut (on devrait pouvoir) sauver l'entreprise et le plus d'emplois possibles en en prenant le contrôle.....mais avec d'autres dirigeants, voir provisoirement l'état comme gestionnaire en attendant d'autres actionnaires.

Le plus grave dans les faillites, ce sont les dettes cumulées (qui peuvent atteindre des milliards d'euros dans les grandes entreprises) qui entraînent la chute simultanée (ou de grosses difficultés ) des entreprises créditrices qui ne reverront jamais leurs fonds.

Cette pratique capitalistique de la NON-responsabilité des actionnaires de leurs actes de gestion est inacceptable. De même, l'accès facile (oui même maintenant pour les grosses sommes) au crédit allié à la non responsabilité en cas de faillite conduit à des dérives financières particulièrement importantes. C'est ainsi que l'on peut voir des actionnaires s'enrichir par la faillite d'une entreprise, ce qui est un comble de l'absurdité du système en place.

Et dans le même temps, le petit commerçant à son compte est responsable de ses dettes A VIE...ce qui est bien la preuve de la corruption du système en place.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [19/07/2012 - 17h31 ]  
Wisty

Bonjour cochise et bien lu ta réaction,

Tu donnes l'accent sur les grosses entreprises, tout à fait O.K.avec toi,pour l'enrichissement des actionnaires,lorsquu'il y a une société enrégistrée au moniteur ; et qui fait faillite.

Mais,, je visionne plus principalement, la personne individuelle qui crée son commerce, ce n'est pas toujours le cas d'une mauvaise gestion,( à voir manipulation existante), soit de la corruption, plus courante sur les petites entreprises ( commerçants ).
C'est de cela, dont je fais allusion. ;-)




Wisty


 steph34 a écrit [19/07/2012 - 18h33 ]  
steph34

Premièrement, je pense aux clients. Je ne comprends pas pourquoi le client ne passe pas avant lors d'une mise en faillite d'une entreprise. Là, il faudrait corriger cela. Les banques s'en sortent toujours, elles peuvent passer après.

C'est ignoble je pense et très difficile surement à vivre. Voir l'intégralité de son bébé, son entreprise vendue pièce par pièce, morceau par morceau pour parfois trois fois rien aux enchères... là encore, il faudrait revoir tout ça.
Non, ce n'est pas toujours le cas. Comme j'ai pu le signaler, il suffit pour un patron de ne pas être payé par par plusieurs clients et c'est la faillite car les fournisseurs n'attendent pas... Il faudrait peut-être prévoir un paiement échelonné en fonction du travail effectué et non un paiement final. A revoir peut-être à ce niveau là.




Au revoir


 cochise_fr a écrit [19/07/2012 - 20h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pas du tout Steph34, cela relève toujours de la mauvaise gestion....et cela dès le jour de la création.
En effet, une entreprise que l'on crée n'a aucune garantie de pérennisation, que cela soit à court ou à long terme. Il faut donc dès le départ envisager ce qui peut se passer en cas d'échec total ou partiel pour en minimiser les effets, et cela tout au long de la vie de l'entreprise. Par exemple, vaut il mieux avoir des gros clients qui payent (on le souhaite) à crédit à plusieurs mois avec le risque des gros impayés, ou avoir des petits clients en plus grand nombre qui payent comptant.? La faillite relève le plus souvent de risques trop grands mal évalués (ou pas évalués du tout) souvent alliés à une confiance bancaire aveugle. Le jour où la banque dit "stop" l'entreprise explose. C'est ce que j'appelle travailler avec les menottes dans le dos, qui n'est pas, à mon avis, une bonne gestion.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 steph34 a écrit [19/07/2012 - 20h20 ]  
steph34

La règle d'or : ne jamais faire confiance dans les paroles d'un client donc multiplier les contrats !
Voilà à quoi servent les petits business lorsque l'on est ado et que l'on veut se faire de l'argent de poche, on crée un objet ou un service à vendre, on le propose et l'on se rend vite compte que les clients trop bavards sont souvent ceux qui nous lâchent en nous laissant la marchandise sur le dos. Tu as bien raison Cochise, ça me rappelle quelques souvenirs.

Je faisais référence cochise a mes quelques notions de droit qui me reste... les créanciers chirographaires passent après les banques en cas de faillite mais tu m'apprends que le droit a changé... merci, je ne suis vraiment plus à la page en droit des sociétés...




Au revoir


 Wisty a écrit [19/07/2012 - 23h29 ]  
Wisty

Bonsoir,

cochise,tu me fends le coeur, j'ai connu quelqu'un qui a fait faillite, et ce n'était pas dû à sa mauvaise
gestion, bien au contraire, il savait gérer son commerce ; il s'est retrouvé tout nu, sans un radis.
Les causes de sa faillite, je ne l'ai jamais su vraiment, mais il me laissait sous-entendre, il avait eu
affaire à de la malveillance par jalousie d'une de ses relations, celle-ci ayant des relations de pouvoir.
C'est tout ce que j'ai su, mais je l'ai vu pleurer, sachant l'énergie qu'il avait déployé pour son que son commerce marche.....Alors non, je ne suis pas tout à fait d'accord, du moins pour ce cas connu. ;-)




Wisty


 cochise_fr a écrit [20/07/2012 - 08h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais l'exemple que vous donnez, Wisty, relève de la mauvaise gestion. Quand on gère une entreprise, il n'y a pas d'amis.....même proches.
De même, il faut se méfier comme de la peste des délégations de pouvoir à des tiers, même salariés de l'entreprise. Il faut toujours prévoir des sécurités et des contrôles, y compris s'ils s'avèrent qu'ils ne servent à rien. Quand on s'aperçoit du problème, c'est en général trop tard.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 steph34 a écrit [20/07/2012 - 10h16 ]  
steph34

Wisty, la faillite de ton ami est peut-être dû à l’élément clef qui est de ne pas satisfaire un besoin. Tu dois créer une entreprise pour satisfaire un besoin, un service, répondre à la demande de clients, regarder la concurrence autour...

Relation = client ou salarié ? J'ai connu une femme qui travaillait dans l'immobilier et qui en avait marre de son patron soi-disant trop sévère et colérique. Elle a alors décidé de créer sa propre agence car dans son contrat de travail il n'y avait pas de clause de non concurrence. Résultat aujourd'hui, elle fait concurrence à son ancien patron même si elle n'a pas ces moyens, elle lui fait de l'ombre et lui vole des ventes et des locations. Elle a débuté son commerce avec un catalogue de clients, la maligne n'était pas parti sans rien...

Bonne chance cependant à lui.




Au revoir


 boblamenace a écrit [20/07/2012 - 18h47 ]  
boblamenace

C'est bien trop simpliste de dire qu'une faillite est due à une mauvaise gestion. Un marché qui s'éffondre (causes multiples) et votre entreprise va dans le mur. Un fournisseur trop important qui laisse une ardoise (le crédit est souvent obligatoire).
Pour la procédure de faillite, il faut aussi anticiper pour la gérer au mieux. (ça se gère)




 Wisty a écrit [20/07/2012 - 20h51 ]  
Wisty

Bonjour,

Vous avez tout àfait raison, je pense que fonder une entreprise, il faut être averti, il n'y a pas de fumée sans feu.....Du moins c'est ce qu'on dit.
Il n'empêche qu'une faillite est souvent nébuleuse, et un curateur nommé, s'enrichit très bien au dépend du failli.
Je pense que c'est une loi que l'on devrait modifier,pour éviter une catastrophe sociale. ;-)




Wisty


 cochise_fr a écrit [20/07/2012 - 22h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Quand on a une entreprise et que le marché disparaît, il faut savoir se reconvertir, ou même savoir fermer une entreprise sans laisser d'ardoise à d'autres. Il n'y a aucune honte à fermer une entreprise pour en ouvrir une autre dans un autre domaine. C'est beaucoup mieux, et bien plus digne que de laisser des ardoises ou de disparaître dans la nature. Tout cela fait partie d'une saine gestion de ses affaires.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [23/07/2012 - 15h50 ]  
Wisty

Bonjour,

Merci pour les réponses données, pourvu qu'elles puissent inspirer des futurs entrepreneurs. ;-)




Wisty


Répondre à Wisty






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.