Y a t-il des hôpitaux en France pour soigner les personnes qui seraient irradiées ?



melly
Cette question a été posée par melly, le 17/03/2011 à à 09h39.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Hôpital.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 melly a écrit [17/03/2011 - 09h39 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
melly

Je me demande, le nombre d'hôpitaux en France qui disposent de matériel pour soigner des personnes qui seraient victimes du nucléaire ? En fait, quels sont les traitements ?




 Dunamis a écrit [17/03/2011 - 10h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Dunamis

je sais seulement que cela passe par un isolement.

En tout cas, il me paraît évident que les hôpitaux les plus proches des centrales nucléaires françaises sont préparées àrecevoir des irradiés.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 ferd_schi a écrit [17/03/2011 - 11h08 ]  
ferd_schi

A ce sujet, on sait toujours qu'il y a l'Hôpital Militaire Percy de Clamart, qui serait opérationnel pour soigner les malades irradiés, c'est en lisant un commentaire, sur un autre site, que je viens de voir que l'Hôpital Percy était équipé, et devait donc avoir des médecins spécialistes dans le nucléaire, car Claude Guéant a proposé au Japon, l'aide de la France pour soigner les personnes qui seraient irradiées. Maintenant, je ne sais pas quels sont les traitements.




 Chantal D a écrit [18/03/2011 - 11h52 ]  
Chantal D

En cas d’accident nucléaire, la France se dit prête à parer ce désastre, de nombreux spécialistes sont prêts à intervenir. Il y a des plans de prévus pour faire face à un accident nucléaire, il y a des équipes qui se mobiliseraient, il y a des usines de retraitement, ces équipes sont spécialement formées. Pour la population civile des mesures seraient prises, mais en cas d’intervention la responsabilité de la décision de mettre en œuvre des mesures de protection revient au chef d’un établissement, soit un hôpital, un laboratoire, qui exerce une activité nucléaire, décision pour mettre en œuvre un plan d’urgence interne. Le préfet et le maire auraient la responsabilité de mettre en œuvre des mesures de protections pour ce qui concerne les personnes sur le domaine accessible au public. Il y a en France des hopitaux spécialisés dans la Médecine nucléaire. L’Autorité de Sûreté Nationale (ASN) met en place une cellule de crise, elle analyse la situation et suite l’évolution de l’accident, elle joue un rôle de conseil et émet régulièrement des recommandations sur ce qu’il faut faire et cela à l’attention du préfet pour qu’il puisse prendre des mesures de protection de la population.




 betinaweb a écrit [18/03/2011 - 15h36 ]  
betinaweb

Si ils font comme en 86,ça ne leur coûtera pas cher.Alors qu'ils savaient qu'il y avait danger dans certaines zones mais ils ont préférer taire les informations.On ne saura jamais vraiment quel impact a eu Tchernobyl sur la France.
Quand on en parle aux médecins quand on a des problèmes de thyroïde,ils ne veulent pas trop en dire.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à melly






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.