Les hôpitaux militaires, comme le Val de Grace, l'hôpital Percy, sont ouverts aux civils, pourquoi ?



ano241
Cette question a été posée par ano241, le 18/01/2011 à à 12h05.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Hôpital.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 ano241 a écrit [18/01/2011 - 12h05 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
ano241

En France, il existe 9 HIA,(Hopital d'Instruction des Armées), l'Hopital Percy à Clamart, l'Hopital Bégin à Saint-Mandé, l'Hopital Clermont-Tonnerre à Brest, l'Hopital Desgenettes à Lyon, l'Hopital Laveran à Marseille, l'Hopital Legouest à Metz, l'Hopital Robert Picqué à Bordeaux, l'Hopital Saint-Anne à Toulon et l'Hopital du Val de Grâce à Paris, qui sont ouverts, en priorité au personnels militaires et aux personnels civils du Ministère de la Défense, mais ces hopitaux militaires, sont aussi ouverts à tous les assurés sociaux, sans lien avec le Ministère de la Défense, le saviez-vous ? Pourquoi ? Y a t-il des conventions passées entre le Ministère de la Santé et le Ministère de la Défense à ce sujet ?.




 cochise_fr a écrit [18/01/2011 - 12h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Il faut bien rentabiliser les services qui ne servent à rien en temps de paix.
Ce ne sont pas les services aux militaires d'active qui vont occuper tous les lits disponibles.
Alors on ouvre les portes, mais de préférence à ceux qui ont de bons moyens financiers. Il ne faudrait pas que la populace vienne souiller des lieux si prestigieux.!!
Si vous n'avez pas le sou.... essayez de vous y faire admettre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [18/01/2011 - 13h13 ]  
papiguy

Rentabiliser n'est pas le terme adéquat, il s'agirait plutôt de réduire le déficit.
La gestion des HIA a déjà été critiqué par la Cour des Comptes.
Un article utile à lire, pourtant écrit par un journal pas forcément d'opposition

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/10/07/01016-20101007ARTFIG00819-la-cour-des-comptes-epingle-les-hopitaux-militaires.php




 cochise_fr a écrit [18/01/2011 - 13h34 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Merci de ce lien, je n'avais pas le chiffre: 280 millions d'euros de déficit...... bien sur aux frais de la collectivité, et malgré des annonces depuis des années...... ce qui devrait relever de l'escroquerie financière caractérisée.
Mais responsables et pas coupables... c'est bien connu.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 gabriele a écrit [18/01/2011 - 15h45 ]  
gabriele

Je ne vais pas discuter, sur les déficits des hôpitaux militaires, ni des rapports de la Cour des Comptes, tout ce que je sais, et peux vous dire c'est qu'un membre de ma famille avait été transporté en urgence à l'Hôpital Militaire de Lille, quand ce dernier existait encore. Il avait été hospitalisé en réanimation et ensuite dans le service de médecine, ou il avait bénéficié de très bons soins de la part des médecins, des infirmiers et infirmières, il a été tout au long de son séjour, très bien soigné, je précise de suite que c'était une personne civile, et qu'il n'était pas nanti, il était bénéficiaire, comme tout à chacun, d'une carte de Sécurité Sociale et d'une carte de Mutuelle, ce n'était pas, comme lu plus haut, il ne faut pas plus de moyens financiers que dans un autre hopital public. Je m'étais renseigné à l'époque, n'importe quelle personne, peut aller à l'hopital militaire, consulter aussi en soins externes, dans beaucoup de spécialités, il suffit d'être assuré social, n'importe qui aussi peut s'y faire hospitaliser. Il faut savoir que les médecins militaires, infirmiers, ont les mêmes diplomes que les médecins et chirurgiens des autres hopitaux. Dommage que beaucoup d'hopitaux militaires ont été fermés, car si j'avais eu besoin de soins, je serais allée volontiers à l'hopital militaire de Lille, tout proche de chez moi.




 papiguy a écrit [18/01/2011 - 15h55 ]  
papiguy

A préciser également que les hôpitaux militaires sont parfois les seuls à pouvoir soigner efficacement certaines maladies comme les maladies tropicales, et que la médecine/chirurgie de catastrophes est très proche de la médecine de guerre.

Pour appuyer ce que tu dis, gabriele, des membres de ma famille ont été soignés dans des hôpitaux militaires et leur appréciation sur les soins rejoint la tienne.




 Fourmi a écrit [18/01/2011 - 15h56 ]  
Fourmi

Pour parfaire la réponse de gabriele, je voudrais dire, que le Ministère de la Défense, par la Direction Centrale du Service de Santé a conclu des accords, en ce qui concerne les soins aux personnes du secteur civil, avec le Ministère de la Santé et la Direction de la sécurité sociale. Donc il est tout à fait possible de consulter dans un hopital militaire, comme dans un autre hopital.




 cochise_fr a écrit [18/01/2011 - 17h39 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je serais quand même curieux d'y voir les titulaires de la CMU..... qui se font souvent refuser. Il faudrait leur donner l'adresse, ainsi qu'aux sans abri puisqu'il y a des lits disponibles.
Il est aussi curieux que le 115 ne se serve pas de ces locaux vides pour y loger ceux qui en ont besoin.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 gabriele a écrit [18/01/2011 - 17h53 ]  
gabriele

Cochise, Nous parlions des hopitaux militaires dans la question, et je pense que si le SAMU, ramenait un bénéficiaire de la CMU ou encore un SDF, hopital militaire ou pas, ce dernier bénéficierait de soins adequats comme dans un hopital public. Maintenant, à ce que je sache, les hopitaux militaires qui ont été fermés, lors de la réorganisation de l'Armée, sous Chirac, ont été remis à la disposition d'autres organismes, je ne parlerais que de celui de Lille, que je connais. Le CHA Scrive de Lille, est devenu une annexe de la Préfecture de Lille qui manquait de place et du Conseil Régional. Je suppose que les autres hopitaux militaires ont aussi été réutilisés à d'autres fins. Pourquoi on en vient, sur cette question, au 115, pour loger les personnes qui n'ont pas d'abri ? Bien que ton idée soit louable, je ne voit pas le rapport, avec la question posée.




 cochise_fr a écrit [18/01/2011 - 18h21 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais je parlais de ceux en activité.
Pour être allé à plusieurs reprises en visiteur au Val de Grâce à Paris (il est vrai qu'il y a plus de 10 ans), je n'y ai jamais vu de consultations publiques, et par contre, j'y ai vu des contrôles de sécurité renforcés.

Bien sur le service y était de première qualité au regard du peu de patients à prendre en charge par le personnel concerné.

Tous les jours le 115 (à Paris et banlieue) refuse des hébergements par manque de places disponibles.
S'il y a des places disponibles dans des locaux hospitaliers non actifs ou désaffectés, pourquoi ne pas en faire des lieux de vie pour les sans abri.? le reste de l'hôpital peut tout à fait continuer à fonctionner normalement.
On paye aux sans abri des chambres d'hôtel sordides à 1000 euros la semaine. Il y aurait surement d'autres solutions plus judicieuses de l'utilisation des fonds publics pour un même usage de logement.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [19/01/2011 - 01h26 ]  
betinaweb

Les hôpitaux militaires ont toujours étaient à la pointe dans les soins.Les déficits s'expliquent par les moyens qui étaient mis à leur disposition,mais c'est fini,comme les autres hôpitaux,ils vont devoir réduire au maximum.
Les militaires ont fait beaucoup dans la recherche.

Les hôpitaux militaires n'ouvrent pas leurs portes qu'aux personnes qui ont les moyens cochise,il y a des places réservées c'est vrai pour les militaires,leurs ayants-droits,les politiques,mais on ne vous refusera pas une place si votre pathologie entre dans leurs compétences.

Le problème des sans-abris dépasse les histoires d'hôpitaux militaires.C'est un sujet qui doit être une volonté politique.Ce qui n'est pas le cas actuellement.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Anonyme a écrit [17/10/2012 - 17h42 ]  
Anonyme

bonjour, je voudrais connaitre des avis de personnes qui sont allées à l'hôpital Bégin pour des soins dentaires, merci à tous :-) :-)




 Anonyme a écrit [01/05/2014 - 22h46 ]  
Anonyme

Bonsoir
Je suis de Rouen et j ai 46 ans et un enfant de 16 ans.
Suite a une neucrose de ma jambe on veut m'emputer et mon généraliste et moi même sommes contre.
J'ai décidé d'aller demander un avis d'un chirurgien melitaire car il sont fort en chirurgie ortho.
Donc j'espère de tout coeur que je vais éviter l'emputation.
Je sais que les médecins militaire font de vrai militaire.
Je précise que j ai le RSA et CMU et je viens d'avoir un RDV avec le professeur RIGAL et que je n aurai rien a payer !.
En quelques jours j'ai eu mon RDV. :-D




Répondre à ano241






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Hopital Necker à Paris




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.